Skip to Content

Les gamers aussi ont des soucis

Dernière contribution

1985 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Duckie
Hors ligne
A rejoint: 11 septembre 2011
Contributions: 2037
Les gamers aussi ont des soucis

Information importante:
Personnellement je vais mieux, toute cette histoire est derrière moi et j'aimerais aller de l'avant.
J'ai encore régulièrement des gens qui m'envoient des mp à propos de ça, c'est gentil à eux, mais je ne souhaite plus vraiment en parler. Néanmoins je répondrai aux gens qui m'ont mp récemment, ils ne savaient pas.
Il y a pas mal de gens qui me demandent en mp de discuter sur ce genre de problèmes, et je ne peux plus faire face, ça fait trop de pavés auxquels répondre, et sachant que je suis une grosse loque paresseuse qui met 10 ans à répondre... Voilà, je n'ai rien contre vous mais j'espère que vous comprendrez...
Je ne regrette pas du tout les échanges que j'ai pu avoir avec les membres du forum en mp, c'est juste que vous êtes trop nombreux ^^'

Bonsoir. Ce topic va probablement rapidement être lock/trollé/foutu à la poubelle. Peu importe, j’aurai dit ce que j’avais à dire. Je sais que c’est pas le genre d’endroit approprié pour dire ça, mais là je suis désespérée, et à bout de nerfs.

En résumé, au vu des derniers évènements arrivés dans ma vie récemment, je suis intimement persuadée que je suis condamnée à être malheureuse, c’est pas possible autrement.
A chaque fois qu’un aspect de ma vie s’arrange, il se passe un truc qui fout tout en l’air, et souvent c’est moi-même qui le provoque.
J’ai le don de tout saboter quand j’ai une infime chance d’être heureuse, je fais n’importe quoi, et je fais fuir les gens qui me sont chers. Je dois être inadaptée socialement. Quand on y réfléchit, on n’a jamais eu autant de moyens de communication à l’heure actuelle, ça n’empêche pas que communiquer avec l’autre, c’est extrêmement difficile, du moins pour les gens comme moi.
C’est comme si on voulait faire piloter une moto de course à quelqu’un qui ne sait même pas rouler à vélo, ça n’a aucun sens.

Pour ceux qui me connaissent un peu, je peux sembler avenante au départ, mais j’ai assez souvent des crises de nerfs qui foutent la merde dans la conversation, surtout sur le net. A chaque fois après coup je m’en veux, je me dis que je vais faire un effort, et puis quand tout se passe bien, je fais encore tout foirer, comme si une voix au fond de moi me disait que je ne mérite pas d’être heureuse.
Résultat les gens me fuient. C’est arrivé récemment avec une personne que j’apprécie énormément, et à qui il faut déjà en faire voir pour l’exaspérer. Je n’aurais jamais cru ça possible, mais tout est fini, cette personne ne veut plus rien avoir à faire avec moi. J’ai eu beau m’excuser, rien à faire, le mal est fait, j’ai vraiment merdé, là.
J’y pense chaque jour et je suis malade, j’en pleure presque chaque nuit, je me maudis d’avoir tout gâché comme ça… c’est comme un cauchemar sans fin. Je crois que de toute ma vie je ne me suis jamais sentie aussi triste. Maintenant que j’ai perdu cette personne, je suis désemparée, perdue, comme si on m’avait arraché une partie de moi. Plus rien n’a d’importance, ou presque.

J’ai failli perdre d’autres amis comme ça, aussi… Je me demande vraiment ce qu’ils trouvent d’intéressant à parler avec moi. Je me trouve conne, chiante et inintéressante. Je suis toujours en train de foutre la merde, ou dire des conneries pour me faire remarquer. Je ne mérite pas le peu d’amis qui me reste… j’ai vraiment un problème de confiance en moi, je pensais que ça allait mieux depuis quelques temps, mais là je suis retombée au point de départ. J’ai l’impression de me retrouver au début de l’adolescence, où on m’a complètement fracassée psychologiquement.

Quand j’observe ma vie avec du recul elle me dégoûte vraiment. Je suis au chômage depuis des années, j’ai quasi plus d’amis (encore moins irl), je ne sers à rien, mon état empire de jour en jour, j’ai de moins en moins envie de me lever et de parler à des gens… Je me contente de subir ma vie en attendant que le temps passe. Jusqu’à ce que… je vous laisse deviner.
J’en ai tellement assez des embrouilles, des clashs et des malentendus, de ne pas pouvoir exprimer ce que je ressens… je ne sais plus quoi faire pour régler ça, à part fermer ma gueule et ne plus parler à personne. Ce sera radical mais efficace. La solitude me rend triste mais au moins je ne ferai plus souffrir personne. J’en peux plus de blesser les gens que j’apprécie…
Merci en tous cas à tous ceux et celles qui jusqu’ici ont eu la patience de discuter avec moi, vous avez du mérite.
Je suis en train de créer un vide autour de moi, consciemment ou non… je suis complètement déboussolée.

Certains se disent peut-être « Elle dit qu’elle déprime mais elle déconne sur pleins de topics », dites-vous bien que c’est une façade, et une manière de faire rire les autres, mais qui est à double tranchant, parce que parfois à cause de ça on passe pour encore plus con que l’on est.

Bon… pour que ce topic ne soit pas qu’un 3615 mylife, on pourrait faire un débat sur le sujet de fond de ce topic, à savoir la faculté de certaines personnes (plus qu’on ne le croit) à saboter leur vie pour fuir le bonheur, et stagner donc dans des situations qu’ils connaissent, même si ces dernières leur font du tort… Est-ce que ça vous est déjà arrivé, ou bien connaissez-vous des gens comme ça ?
Comment s’en sortir à votre avis ? Si ça pouvait se soigner par les médocs, j’en prends tout de suite… Je suis déjà bourrée d’antidépresseurs et ça ne m’aide en rien, à part ne plus avoir de crises d’angoisse la nuit qui me donnaient la nausée.

Je terminerai en vous disant de bien faire attention à la façon dont vous communiquez avec vos amis, copains, copines… Une phrase mal interprétée est trop vite arrivée (surtout sur le net), et si vous dérapez, vous risquez de le payer très cher. Franchement je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu. J’aimerais me terrer dans un trou et que tout s’arrange, comme par magie.

Désolée si je suis pas très claire mais j’ai l’esprit embrumé là, il est possible que j’aie du mal à exprimer ce que je veux dire.
Merci beaucoup de m’avoir lue.

Edité par Duckie le 22/08/2014 - 09:27

Portrait de Dc-Dxy
Hors ligne
A rejoint: 12 août 2012
Contributions: 1528
Re: Auto-sabotage d'une vie

il y a une juste un truc que je voudrais savoir tes crises de nerfs c’est quoi exactement? Sinon c'est vrai que moi quand je parle avec des gens des amis enfin peu importe j'essaye de prendre du recul énormément de recul et de voir si ce que je dis ne vexe pas, après si c'est pour rigoler je dis des fois des conneries mais c'est entre potes on se comprend doc peu être que tes amis ou toi je sais pas interprété peut-être mal les choses et de ce fais ça peut partir en live très vite donc mais de ce que j'ai lu ça doit pas être facile tous les jours donc bon courage quand même.

Portrait de Sony
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 4939
Re: Auto-sabotage d'une vie

Tu me fait énormement pensé à moi Duckie, moi aussi j'ai perdu une personne qui était extrêmement cher à mes yeux, sûrement à cause de mes conneries.

Mais ne te laisse pas aller et essaye de prendre ta vie en main. Tu dois bien avoir des passions ? Alors vit les à fond !

Si tu savais la situation dans laquelle je suis et tout les malheurs que j'ai subi étant petit à cause de ma maladie, tu rigolerais bien !

Portrait de Al_Bundy
Hors ligne
A rejoint: 12 juillet 2012
Contributions: 4510
Re: Auto-sabotage d'une vie

Duckie a écrit:
J’ai failli perdre d’autres amis comme ça, aussi… Je me demande vraiment ce qu’ils trouvent d’intéressant à parler avec moi. Je me trouve conne, chiante et inintéressante. Je suis toujours en train de foutre la merde, ou dire des conneries pour me faire remarquer. Je ne mérite pas le peu d’amis qui me reste…

1) Si tu étais aussi conne, aussi chiante et aussi inintéressante que tu le penses, tu n'aurais pas d'amis du tout.

2) Un ami, c'est quoi ? Une personne qui fait abstraction de tes défauts, aussi dérangeants soient-ils et qui ne retient que tes qualités, une personne sur qui tu peux compter, une personne à qui tu peux te confier, une personne qui aura aucun mal à te pardonner si tu fais un écart de conduite parce que tout le monde en fait, tout le monde a un moment de faiblesse.

3) Tu dis que tu as encore des amis, où est le problème alors ? Des amis, ça se compte sur les doigts d'une main. Veille à les garder absolument. Tu es consciente de tes défauts, tu dois donc être capable de faire des efforts pour les contrôler un minimum, je pense. Alors, action ! Tu sais ce qui te reste à faire.

Citation:
Je terminerai en vous disant de bien faire attention à la façon dont vous communiquez avec vos amis, copains, copines… Une phrase mal interprétée est trop vite arrivée (surtout sur le net),

Si une personne s'est détournée de toi à cause d'une mauvaise interprétation sur le net, c'est qu'elle n'était tout simplement pas un(e) ami(e). Un ami t'aurait téléphoné, serait venu te voir IRL, pour chercher des explications, pour essayer de comprendre.

Portrait de lolo68
Hors ligne
A rejoint: 21 janvier 2013
Contributions: 207
Re: Auto-sabotage d'une vie

Pauvre Duckie :(

Portrait de Games.Man
Hors ligne
A rejoint: 5 septembre 2011
Contributions: 3719
Re: Auto-sabotage d'une vie

Duckie. Je ne te connais pas. Je ne sais rien sur toi et tes problèmes. Peut être soufre tu de dépression ou d'autre chose. Peut être que tu est sous anti-dépresseurs. Et dans ce cas je te conseillerai d'aller voir un spécialiste si se n'est pas déjà fait.

Si tu a juste un énorme coup de blouse qui est en train de se transformer en dépression, et bien je pense que la meilleur des choses a faire est de prendre du temps. Du temps pour toi et personne d'autre. Prend plusieurs jours juste pour ne pensez a rien. Pas besoin d'aller a l'autre bout de la planète pour ça. Trouve toi un endroit paisible où tu pourra te retrouvez au calme.

Une fois que tu aura fait le point avec toi même, fait ce que tu veux dans ton propre intérêt. Si tu veux faire quelque chose fait le. Une envie de changement ? Aucuns problèmes, si tu peux le faire, fait le. Fait ce qui te plait. Tu aime le sport ? Fait du sport. Tu aime sortir en boite ? Sort en boite. Tu aime lire ? Et bien lis.

Tu te sentira beaucoup mieux. Puis petit a petit tu pourra commencer à aller vers les gens. Mais si tu est en paix avec toi même les gens viendront d'eux mêmes.

Ça c'est pour la partie remise en forme. Mais la partie qui t'intéresse c'est le fait d’être plus avenante avec les gens qui t'entoure.
Et bien pour ça il faut leurs parler. Expose leurs ton problème et si le besoin s'en fait sentir, demande leurs de l'aide. Excuse toi quand tu pense avoir fait une erreur et surtout fait se qui te semble juste. Sois sincère envers toi même.
Il ne faut pas se transformer pour plaire aux autres. Mais tu peux prendre sur toi quand le besoin s'en fait sentir. Cependant lorsqu'une chose ne va pas, la meilleur des choses a faire est d'en parler a celui ou celle que cela concerne.

Cela ne dois pas t’empêcher d'avoir des coups de sang de temps a autre, mais essaye d'expliquée ton point de vue calmement et fait bien comprendre a quel point cela est important pour toi.
Et si tu est sujette aux colères, trouve toi un exutoire. Fait du sport, dessine, apprend une langue étrangère etc...

J'espère avoir pu t'aider Duckie.

Edité par Games.Man le 25/04/2013 - 23:17

Bye tout le monde. C'était quand même sympa. :)

Portrait de paul-number1
Hors ligne
A rejoint: 14 décembre 2011
Contributions: 2939
Re: Auto-sabotage d'une vie

je ne pense pas qu'il y est de solution simple face à ce genre de problème. Et j'en suis fort navré... Pour ce qui est de l'amitié énormément de gens autour de moi utilise ce mot à tort, des gens qui sous estime la bonté, la tolérance et la valeur de la vraie amitié. Ces gens là fréquentent pas mal d'autre personne, ces gens là n'ont pas de conscience...

Edité par paul-number1 le 25/04/2013 - 23:19

je devient de plus an plus kikou avc les anée

Portrait de prototype335
Hors ligne
A rejoint: 25 octobre 2011
Contributions: 8345
Re: Auto-sabotage d'une vie

Je suis désolé pour toi Duckie j'espère que tu réussira à trouver une solution, je ne pense pas être en mesure de te donné des conseils, je ne suis pas le mieux placé pour ça, la façade dont tu parle je pense quand même que c'est ta vrai personnalité. Celle que tu aurais eu irl si tu n'avais pas tout ses problèmes.
Comme toi j'en est eu marre des clashs et des embrouilles, j'ai eu la chance de connaitre des gens qui sont comme moi, seulement 3, 4 personnes.

Je ne sais pas comment tu es IRL, mais moi je suis quelqu'un de très solitaire et quelques un de mes potes sont comme moi. C'est peut être pour ça que je n'ai jamais eu de problème avec eux.


Portrait de only human
Hors ligne
A rejoint: 5 novembre 2011
Contributions: 15681
Re: Auto-sabotage d'une vie

Ton message m'as énormément touché Duckie crois-moi...Pas par compassion, vu que compatir c'est bien mais ça ne change rien, mais par compréhension. Car beaucoup de chose que tu écrit là je connais et ceux qui me connaissent bien le savent.

La sensation de solitude et incompréhension, la façade qu'on laisse apparaître, le fait de regarder en arriére et au final se dire "c'est de la merde...si j'avais pu...J'aimerai changé ça". Et comme toi parfois j'ai la sensation que ma vie plane, qu'elle n'avance pas et qu'au final elle fait que défiler sans aucune véritable raison.

Les rares choses qui arrive à me faire oublier ces sentiments, ce sont mes amis, ils sont peut-être pas nombreux non plus mais au moins ils sont là quand j'en ai besoin et je ne l'ai remercierai jamais assez pour ça, il se reconnaîtront surement.

L'autre chose qui m'aident beaucoup c'est mes passions, notamment l'écriture dans laquelle j'ai découvert que je pouvais y mettre mon univers à moi et le faire partager aux autres. C'est aussi pour ça que je vais tenter d’avancer avec cette passion vu qu'elle m'aide à aller bien.

Donc les solutions, je sais que c'est idiots mais c'est à toi de les trouver, voir ce qui fait que tu te lève le matin que ta des projets pour les jours à venir et qu'au final ta vie se remplie avec des choses que tu aimes.

Voilà c'est tout ce que je pouvais te dire et j’espère que cela pourra t'aider d'une façon ou d'une autre.

TheOnlywriTTer : Là où je postes mes récits :)

Youth & War Volume 2 chapitre 8

Monster Kill
Rampage!
Portrait de Hakha
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 6587
Re: Auto-sabotage d'une vie

Citation:
Du temps pour toi et personne d'autre. Prend plusieurs jours juste pour ne pensez a rien. Pas besoin d'aller a l'autre bout de la planète pour ça. Trouve toi un endroit paisible où tu pourra te retrouvez au calme.

Une fois que tu aura fait le point avec toi même, fait ce que tu veux dans ton propre intérêt. Si tu veux faire quelque chose fait le. Une envie de changement ? Aucuns problèmes, si tu peux le faire, fait le. Fait ce qui te plait. Tu aime le sport ? Fait du sport. Tu aime sortir en boite ? Sort en boite. Tu aime lire ? Et bien lis.

+1

Du sport, et voyager (et si justement, à l'autre bout de la planète :p). Après faut l'argent, mais c'est putain d'efficace.

Le sport, en plus du fait que c'bon pour le corps, te fais oublier tes problèmes le temps d'une heure, et voyager, bah t'éloigner de la routine, t'aventurer, t'épanouir face à l'inconnu (c'est beau! :p).

Portrait de Quetzalcoalt
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1250
Re: Auto-sabotage d'une vie

auféminin serait plus approprié pour ton problème, j'ai pas eu le courage de lire jusqu'au bout ça m'a gaver désolé, mais en un mot et ayant connut des gens comme toi je dirais: dépression... la grande maladie du XXIème siècle.