Skip to Content

Résident Evil: Damnation

Dernière contribution

11 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de LexRage77
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 4563
Résident Evil: Damnation

Comme je vous avais présenté RE:Degeneration, je m'attaque maintenant à Damnation, que j'ai vu récemment, le film faisant office de "lien" entre RE5 et RE6.

Synopsis / Pitch: En 2011, Leon S. Kennedy est envoyé par le gouvernement américain dans un ex-satellite de l'URSS, la République Slave de l'Est. Le pays est en proie à une guerre civile entre loyalistes et indépendantistes, dont l'enjeu est le contrôle du pays et de ses réserves pétrolières. Leon est envoyé pour y constater ou non la présence d'armes bio-organiques, afin de décider d'une possible intervention armée américano-russe

La première chose qui saute aux yeux est le travail qui a été fourni sur le graphisme ! Si on est encore pas au niveau d'excellence que l'on pourrait avoir, le tout a clairement été rehaussé depuis Degeneration. Les expressions du visage, par exemple, semblent avoir bénéficié d'un soin tout particulier.
Exit le mannequin de cire qu'était Léon dans le film précédent, et ça fait le plus grand bien.

Globalement le film démarre un peu lentement, le temps de placer le décor mais une fois lancée, l'action ne perd plus de temps. Qu'il s'agisse des combats à mains nus ou des fusillades, le film sait où il va et en jette en utilisant ralentis et angles de caméra improbables dans des situations qui le sont tout autant. Un vrai plaisir.
Les créateurs semblent d'ailleurs apprécier d'utiliser la vue à la première personne, celle-ci venant régulièrement ponctuer l'heure quarante que dure le film.

Hormis les personnages de Léon et Ada, les autres protagonistes sont relativement fadasses, à l'exception peut-être de la présidente slave, personnage important de la trame.

Capcom a également décidé, à l'inverse de Dégeneration, de ne plus lésiner sur le sang et la violence de l'action: le sang coule ! Parfois violemment.
Au niveau du bestiaire, si les Plagas apparus dans RE4 sont désormais la menace prioritaire et l'enjeu de toutes les machinations, le film nous propose d'anciens camarades comme les Lickers, dans un rôle assez intéressant, mais également un autre ennemi célèbre et néanmoins inattendu ( non pas Nemesis ! ).

Globalement le film est, à mon sens, plus réussi que le premier.
Moins de lourdeurs et de longueurs, un parti-pris "sans complaisance" et un vrai travail sur l'animation aident à mettre en scène Leon dans son enquête.
D'une durée d'une heure quarante minutes, il se laisse apprécier sans autre forme de procès, se permettant même un ou deux clins d'oeil sympathiques.
Cependant pour bien profiter de l’œuvre, il faut clairement être un fan de la série car rien n'est expliqué: ni qui sont les personnages, ni ce que sont les monstres.

Petit bémol en soi, le film n'apporte pas d'éléments nouveaux à l'histoire de Resident Evil, là où Degeneration nous permettait de savoir comment Tricell avait mis la main sur des souches de G.
On peut également regretter qu'à nouveau Capcom ne se concentre que sur deux personnage ( dont un déjà utilisé ). Des apparitions de personnages comme Chris aurait pu être bienvenue.

Les situations en elle-mêmes sont parfois très kitch et clichées( d'aucuns diront qu'elles sont "WTF !" ), mais cela ayant toujours fait parti de la saga, la pilule passe aisément pour peu qu'on l'accepte.

Le fan service est évidemment utiliser à outrance mais n'est-ce pas ce que l'on attend en regardant ce genre de film ?

En bref: un film à conseiller aux fans. Regardez-le, vous ne risquez rien. Il est agréable et divertissant.

Edité par LexRage77 le 02/10/2012 - 01:25
Modérateur
Portrait de LittleHardy
Hors ligne
A rejoint: 26 décembre 2011
Contributions: 6974
Re: Résident Evil: Damnation

Et bien voilà un très bon résumé. :)

Personnellement j'ai plus apprécié le premier parce que, comme tu le dit, il apportait des éléments à la saga comme pour Tricell ou sur la vocation pacifique de Claire. Ici le film est censé faire le lien entre les quatrièmes et cinquièmes jeux mais je penses que cela restera anecdotique, même si bien sûr on ne le saura qu'après avoir fait ce dernier. ^^

Le film est très bon, il a une histoire bien plus intéressante qu'il n'y parait (je m'attendait à un film bourrin sans autre chose à côté et j'ai été bien surpris). Les nombreux clins d’œil, notamment à Resident Evil 2, feront bien plaisir aux fans de la série je pense.

J'ai eu peur au moment où tu as abordé Ada. =p
On peut dire quand même qu'elle à (enfin) un rôle intéressant et pas en demi-teinte comme dans les jeux, même si elle n'est pas le personnage principal. Les autres personnages secondaires sont intéressants, mention spéciale pour la présidente, et même s'il ne font pas parti de l'univers de base ils s’intègrent bien et on s'intéresse à leur histoire.

Pour ceux qui n'y connaissent rien à la série, ça restera un bon petit film d'action fantastico-horrifique mais je ne sais pas si l'intérêt sera énorme. Un film que je conseille également aux fans de l'univers Resident Evil et de notre cher ami Leon S. Kennedy. :)

Portrait de LexRage77
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 4563
Re: Résident Evil: Damnation

C'est une présentation générale du film, je n'allais pas donner mon avis sur Ada qui est plus tranché encore que d'ordinaire. ;)

Edité par LexRage77 le 02/10/2012 - 09:31
Portrait de DoTT
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 4021
Re: Résident Evil: Damnation

merci pour ce post !

Modérateur
Portrait de LittleHardy
Hors ligne
A rejoint: 26 décembre 2011
Contributions: 6974
Re: Résident Evil: Damnation

Citation:
C'est une présentation générale du film, je n'allais pas donner mon avis sur Ada qui est plus tranché encore que d'ordinaire. ;)

Et maintenant qu'on est entre nous ? :p

Portrait de Le Petit Cinephile
Hors ligne
A rejoint: 2 octobre 2012
Contributions: 78
Re: Résident Evil: Damnation

Bonne critique :) ! Sinon j'avais vu le Damnation, mais vu que je ne m'en souviens quasiment il ne devait pas être bien mémorable ^^

En tout cas celui-ci a l'air meilleur, en tout cas il est surement mieux que l'ignoble Résident Evil Retribution de Paul Anderson !

The table's flipped now we've got all the coconuts bitch

Portrait de Le Petit Cinephile
Hors ligne
A rejoint: 2 octobre 2012
Contributions: 78
Re: Résident Evil: Damnation

Lapsus d'écriture désole (oui ça existe !!), je voulais dire (enfin écrire) que j'avais déjà vu le premier film en image de synthèses Resident Evil, pas Damnation qui est le sujet de ce topic...

The table's flipped now we've got all the coconuts bitch

Portrait de LexRage77
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 4563
Re: Résident Evil: Damnation

Citation:
Et maintenant qu'on est entre nous ? :p

Elle m'insupporte plus que jamais. Son arrogance est imbuvable et ce côté "j'ai toujours tout prévu même quand c'est tellement imprévisible" me donne la nausée.
Je me suis même surpris, devant mon écran, à dire "Mais bute la Léon !".

A l'inverse justement Léon, qui est un personnage que je n'appréciais que moyennement jusqu'ici, commence à me plaire bien plus. Dans le film je l'ai trouvé assez sarcastique, lançant parfois un mot d'humour quand il faut, tout en restant professionnel ( un peu comme un James Bond ). C'est bienvenu je trouve.

Portrait de Anonyme 01
Hors ligne
A rejoint: 6 mars 2012
Contributions: 4573
Re: Résident Evil: Damnation

Je l'ai vu y a pas longtemps.

J'ai plutôt passé un bon petit moment dessus mais ça s'arrête là, hormis la qualité des effets spéciaux et surtout des combats (avec beauuuuucoup de slow motion), je risque fort de l'oublier assez rapidement.

Son scénario est à l'image de ceux de la franchise vidéoludique, à savoir --> inintéressant

Et puis il y a beaucoup trop de points surréalistes à mon goût, un petit exemple:

Spoiler

Lord Feignassoune
Portrait de Bakamaru
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 1664
Re: Résident Evil: Damnation

Ah ça, pour le slow motion ils y sont pas allé de main morte... Entre Damnation et RE6, Max Payne n'a qu'à bien se tenir =D

Portrait de X-RAMBO-X
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 2693
Re: Résident Evil: Damnation

je les vues ça depuis 6 mois au moins, juste énorme, Humhum mieux que les jeux vidéos ( RE 5 , 6 ) Han qu'est ce que je n'ai pas dit là x)