Skip to Content

Le cinéma potache français commence-t-il à creuser le fond du trou ?

Dernière contribution

14 posts / 0 nouveau(x)
Maître du monde
Portrait de Elfmaniac
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 9151
Re: Le cinéma potache français commence-t-il à creuser le fond du trou ?

T'es au moins la dixième personne que je vois dire qu'elle est allée voir ce film malgré elle et qui se plaint du succès du film tout en relativisant sur l'impact de sa modeste entrée supplémentaire.

Je déconne pas ! Vous nous avez tous fait le coup ! Il y a vraiment quelque chose de contradictoire dans vos propos. N'allez pas vous plaindre du succès de ce truc si vous mettez vous aussi la main au portefeuille. Payer une entrée pour cette merde avec un esprit critique ne changera rien au fait que vous avez payé pour cette merde et que vous êtes nombreux à avoir fait pareil.

Évidemment le public familial est en grande majorité responsable du succès de ce genre de production française; allié au chauvinisme particulièrement français qui fait qu'on préfère les productions du terroir; mais vous avez votre part de responsabilité là dedans aussi alors évitez de trop la ramener :p

Hébéééé! Ce jeu n'a aucun sens !

Modérateur
Aliéné
Portrait de Suprême Yoshiphile
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 8585
Re: Le cinéma potache français commence-t-il à creuser le fond du trou ?

Moi je m'en fout mon bon Elf, j'ai la carte ciné, je peux aller voir les bouses autant de fois que je veux, pour bien critiquer le film après avoir fait 15 visionnage :D.

Non je déconne, j'ai même pas été voir aladdin une seule fois, rien que la bande annonce ma suffit pour me dire que même si j'ai la carte ciné, je préfère encore aller voir Oui oui fait son coming-out.

Edité par Suprême Yoshiphile le 11/11/2015 - 22:35

Yoshiman

Les jeux fait en 2019

Portrait de Le Petit Cinephile
Hors ligne
A rejoint: 2 octobre 2012
Contributions: 78
Re: Le cinéma potache français commence-t-il à creuser le fond du trou ?

Eh oui là je suis un peu dans la position du mec qui finance une campagne contre l'exploitation humaine en s'appuyant sur des fonds collectés dans le marché de l'esclavage d'enfants. Tout ce que je peux dire pour ma défense c'est qu'au moins je suis sur que je le referai pas.

Mais bon, à l'heure où j'étais allé le voir le film avait déjà bien fait son chemin au box-office, le mal était déjà fait j'ai envie de dire...

The table's flipped now we've got all the coconuts bitch