Skip to Content

Derniers films vus ou revus

Dernière contribution

9878 posts / 0 nouveau(x)
Modérateur
Portrait de fafnir
Hors ligne
A rejoint: 29 novembre 2013
Contributions: 10135
Re: Derniers films vus ou revus

2 films de super prédateur.

En eaux troubles (meg) : un film qui met en scène une équipe scientifique contre le redoutable megalodon. Un film de requin gros budget d'un ennui mortel. Ca semblait nul et au final, c'est nul. Pas de surprise donc. En même temps un film avec Jason Statham, c'est de base mal engagé. Next.

Crawl de Aja : mieux déjà mais je suis loin d'être aussi enthousiaste que les critique. Lors d'un ouragan, une fille et son père se retrouvent coincé dans une maison et cerné par des alligators libérés par la montée des eaux. Bon, les machins semblent aussi gros que des crocodiles marins m'enfin je ne suis pas un expert après tout.

Dans l'absolu, ce n'est pas trop mal mais bon sang que les personnages sont idiots et font juste n'importe quoi. Sur un film aussi premier degré et sérieux, ça pique un peu

Spoiler

Ensuite, j'ai beaucoup de mal avec les crocos numériques. Ils ne sont pas trop mal fait bien sûr mais a aucun moment tu as l’impression d'en voir de vrais. Pour le coup, ça rend le film relativement peu immersif d'autant plus qu'ils sont sans arrêt en gros plan. C'est généreux mais fake et ça se voit beaucoup trop. Un film comme Black water est beaucoup plus impressionnant et donc terrifiant. Bon, là c'était un vrai animal en même temps, je pense que les acteurs/cascadeurs et l'ensemble de l'équipe devaient vraiment avoir la pétoche.

Reste quelque scènes sympathiques comme la salle de bain.

Film correct, vraiment sans plus.

Edité par fafnir le 21/10/2019 - 18:56

Portrait de Alexis88
Hors ligne
A rejoint: 11 octobre 2015
Contributions: 2319
Re: Derniers films vus ou revus

@Dantesque : le 2 m'avait sacrément éloigné de la licence.

Rachel Alucard

LINOTTE
Portrait de Antonius
Hors ligne
A rejoint: 28 septembre 2015
Contributions: 2832
Re: Derniers films vus ou revus

On en a marre des Marvel, des DC Comics, des Rambo, des Terminator d'Ehpad, des Joker, des Pulco... Quand c'est trop c'est Tropico. Faut qu'ils arrêtent de se répéter !

Portrait de Dantesqueman
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 10497
Re: Derniers films vus ou revus

Citation:
@Dantesque : le 2 m'avait sacrément éloigné de la licence.

Éloigné au point de pas voir le 3? Le 2 est un peu moins inspiré il est vrai, il offre juste peu de changements par rapport au 3 qui mets le paquet sur la nostalgie et les relations jouets/enfants qui sont peu présent dans le précédent.

Portrait de GreenSnake
Hors ligne
A rejoint: 19 février 2012
Contributions: 4242
Re: Derniers films vus ou revus

M le Maudit de Fritz Lang
Quel film mes amis ! Une enquête sur un tueurs d'enfants à hauteur du peuple où l'on voit une société devenir paranoïque et la pègre vouloir elle-même faire le ménage. Une ambiance prenante où le cinéaste sait autant manier le suspense, que les dialogues puissants sans se départir d'un certain humour. Et cette mise en scène proprement incroyable où les silences sont tellement bien utilisés comme une vraie science pour alterner les gros plans et ceux plus larges avec une utilisation incroyable des grues (premières scène) ou du travelling (scène dans le bar de "mafieux"). Et puis cette thématique de la justice (pour ou contre la peine de mort ,, peut-ont faire confiance à l'Etat pour protéger correctement la population ? La vindicte populaire a-t-elle lieu d'être ?) comme des serial-killers (sont ils vraiment responsable) sans imposer aucune réponse et en sachant embrasser correctement des points de vue opposés (exercice ô combien difficile). Incroyable Peter Lorre en monstre aussi prédateur que pathétique. Bref, magistral.

Extrait vers la fin du film

Sell kids for food

Portrait de MATsolid-snake44
Hors ligne
A rejoint: 20 novembre 2011
Contributions: 10996
Re: Derniers films vus ou revus

@Rudolf

Citation:
J'avoue que le film Joker, je n'ai pas envie de le voir : donner à ce personnage un passé de "pauvre homme victime de notre sale monde capitaliste' est d'une imbécillité sans nom et totalement hors de propos pour un tel personnage "hors-norme" comme le Joker.

@LittleHardy

Citation:
D'après les retours que j'ai vu, tout se film se place du point de vue du Joker. Ceux qui ont vu le film peuvent me corriger mais c'est lui-même apriori qui se voit comme une victime du système, dans une espèce de vision fantasmée de sa propre vie.

Il y a effectivement un contexte social particulier sur lequel repose une partie du scénario : une crise sociale et économique, l'opposition entre les riches et les pauvres, le rôle des médias au milieu de tout ça, et le regard que pose la doxa sur les gens comme Arthur Fleck (le Joker), que l'on pourrait qualifier de "marginaux". Il y a effectivement un petit côté manichéen et moralisateur dans la vision du réalisateur, mais celle-ci est assez proche du monde réel je trouve, et puis soyons honnêtes : Todd Philips n'a fait que reprendre le background de l'univers de Batman! Dans Joker, Gotham est dépeinte telle qu'elle a toujours été décrite ailleurs : sombre, sale, en crise, prête à exploser... J'ai apprécié le côté dark du film d'ailleurs, que je trouve plus poignant que dans les films de Nolan, où l'accent est davantage mis sur l'héroïsme, le triomphe de la lumière sur les ténèbres, ce qui est logique, compte-tenu du fait que Batman soit le héros.

Pour en revenir au personnage éponyme du titre, personnellement, je n'ai pas perçu le Joker comme une simple victime du système dans ce film. Quelque part, c'est vrai, il s'agit d'un monstre engendré par la société, mais n'est-ce pas le cas de tous les psychopathes? A l'origine du mal, il y a toujours une grande misère, un manque... Je comprends parfaitement que pour certains, cela fasse "psychologie à deux balles", mais il y a plus que ça! Le personnage a des problèmes personnels profonds, qui sont au centre de la narration, et qui vont jouer un rôle déterminants dans sa transformation. Les travers de la société à la limite, ne sont que des facteurs aggravants!

J'avoue que donner un passif à ce personnage, c'était un projet casse-gueule, mais j'ai trouvé le film plutôt réussi, et j'encourage tout fan de l'univers de Batman à aller le voir. Vous serez peut-être déçu, mais ça m'étonnerait que vous passiez un mauvais moment, parce que c'est un bon film, avec une ambiance, une vision, et un sujet maîtrisé! Il y a même des surprises et le scénariste a pensé à faire des liens avec le personnage de Batman! Quant au jeu d'acteur, j'ignore si ça mérite un oscar, mais Joaquinn Phoenix est excellent! Franchement, moi aussi j'étais un peu dubitatif au départ, parce que la prestation de Heath Ledger avait été tellement magistrale, que prendre sa relève me paraissait impossible, et pourtant, vous ne pourrez qu'apprécier ce Joker-là! Pour moi, il ne s'agit même pas de savoir qui est le meilleur, les deux sont excellents! En plus, il y a une vraie ressemblance entre les deux je trouve, ce qui donne l'impression de voir le même personnage, au point ou The Dark Knight pourrait parfaitement s'inscrire comme la suite de Joker, avec un super vilains plus âgé bien sûr, qui laisse libre cours à sa folie.

Portrait de Umbasa
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 13381
Re: Derniers films vus ou revus

Tu ma hyper margoulin va. ^^

Portrait de Genesis
Hors ligne
A rejoint: 12 juillet 2012
Contributions: 6881
Re: Derniers films vus ou revus

Personnellement c'est mon film de l'année voir de la décennie. J'ai eu un smile de satisfaction du début à la fin. ( Surtout la fin ) . Ce film fait du bien à voir les gars. Je parle de Joker bien sûr.

Tu veux une autre blague Murray ?

Portrait de Rudolf
En ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17113
Re: Derniers films vus ou revus

Solid Snake a écrit:
A l'origine du mal, il y a toujours une grande misère, un manque...

Pas du tout d'accord : au contraire, on peut devenir psychopathe alors qu'on a eu une vie normale et pas du tout miséreuse. Et on peut devenir au contraire quelqu'un de bien malgré une vie miséreuse et dure.

C'est comme ça : il y a des fous, des connards, des psychopathes, pour lesquels il n'y a aucune "explication", ni "logique", ni "excuse" qui les déresponsabilise.

Edité par Rudolf le 23/10/2019 - 20:23

Portrait de MATsolid-snake44
Hors ligne
A rejoint: 20 novembre 2011
Contributions: 10996
Re: Derniers films vus ou revus

Citation:
on peut devenir psychopathe alors qu'on a eu une vie normale et pas du tout miséreuse. Et on peut devenir au contraire quelqu'un de bien malgré une vie miséreuse et dure.

Quand je parle de "misère", je ne parle pas que d'argent! Il y a la misère économique, mais aussi sociale, sentimentale, culturelle, etc. C'est pour ça que je parle aussi de "manque" car, les gens qui ont tout, en général, se portent bien.

Citation:
C'est comme ça : il y a des fous, des connards, des psychopathes, pour lesquels il n'y a aucune "explication", ni "logique", ni "excuse" qui les déresponsabilise.

Pourtant, les "fous" ne sont pas jugés comme responsables de leurs actes^^

Pour moi, il y a toujours un ou plusieurs facteurs déclencheurs, même si on ignore lesquels, mais ce ne sont en aucun cas des excuses pouvant justifier de mauvaises actions! Et personne ne devient un psychopathe sans raison, sinon ça voudrait dire que le mal pourrait être inné, chose à laquelle je ne crois pas. Je crois en la corruption, par conviction, par faiblesse, ou par la folie. D'ailleurs, les termes que l'on emploie appuient cette thèse : "sombrer dans la folie", "devenir fou/psychotique", ça implique une évolution de la personne.