Skip to Content

Derniers films vus ou revus

Dernière contribution

10033 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17674
Re: Derniers films vus ou revus

J'avoue que le film Joker, je n'ai pas envie de le voir : donner à ce personnage un passé de "pauvre homme victime de notre sale monde capitaliste' est d'une imbécillité sans nom et totalement hors de propos pour un tel personnage "hors-norme" comme le Joker. C'est un truc qu'on peut faire avec d'autres méchants de l'univers Batman comme Mr. Freeze ou Double Face, mais surtout pas avec le Joker, quoi.

Marre de cette "mode" de vouloir à tout prix donner un "passé social torturé" à des personnages qui échappent à toute "logique" comme le Joker. On ne peut pas faire ça avec n'importe quel personnage.

Le fait que le Joker était un simple truand avec un gros grain, c'était amplement suffisant pour lui : ce n'était pas la peine d'en faire une "victime du système" car c'est un contre-sens total à ce qu'est le Joker, à savoir un personnage "insaisissable". En faisant ça, on perd une grosse partie de l'intérêt de ce personnage.

Bientôt, on va inventer des histoires qui font de Satan un pauvre hère maltraité par ce salaud de Dieu.

Bon, et puis un Joker sans Batman, je n'arrive pas à le concevoir : c'est comme le yin sans son yang, ça n'a pas de sens, pas de raison d'être.

Edité par Rudolf le 20/10/2019 - 15:57

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1707
Re: Derniers films vus ou revus

Rudolf a écrit:
Bientôt, on va inventer des histoires qui font de Satan un pauvre hère maltraité par ce salaud de Dieu.

Et pourtant, ce n'est pas si bête comme interprétation. Satan c'est le plus grand, le plus beau, le plus talentueux... des anges qui, par orgueil, se prend à vouloir dépasser Dieu. Malheureusement pour lui, on ne dépasse pas Dieu. Il lève une armée, fait la guerre, la perd et tombe du ciel en prenant la forme qu'on lui connaît.

On pourrait dire que si Dieu avait été si bon il aurait pu accorder son pardon...

Spoiler

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de Castlemblem
Hors ligne
A rejoint: 8 juillet 2018
Contributions: 396
Re: Derniers films vus ou revus

Rudolf a écrit :

Citation:
Le fait que le Joker était un simple truand avec un gros grain, c'était amplement suffisant pour lui : ce n'était pas la peine d'en faire une "victime du système" car c'est un contre-sens total à ce qu'est le Joker, à savoir un personnage "insaisissable". En faisant ça, on perd une grosse partie de l'intérêt de ce personnage.

Justement, vois les choses autrement : ce n'est pas en faire une "victime du système", mais simplement montrer son parcours et ainsi comprendre / essayer de comprendre / voir comment ce simple truand a son gros grain. Sans pour autant en faire du larmoyant en le montrant victime de la société et que donc il se rebelle, bla bla bla.

"Voilà comment est donc né Joker" pourrait résumer l'histoire. Et ce n'est pas seulement un "acquis" ce gros grain d'un seul coup, mais une évolution (presque de naissance et le film nous donne une expication).

Ce n'est pas : un homme "normal" qui lui arrive des trucs et donc change (du tout au tout ou presque) pour devenir le Joker.
Mais plus : un homme avec ses démons qui lui arrive des trucs, se libère / arrête de lutter contre sa propre "nature" et décide de devenir le Joker. Nuance.

Donc même avec une explication ou plutôt en montrant comment il devient Joker, il n'en reste pas moins "insaisissable".

Ce qui fait qu'un Joker sans Batman peut également se concevoir... puisque dans le film, c'est surtout Arthur Fleck qu'on suit. Le Joker c'est la fin. Uniquement. Donc Batman n'a pas lieu d'être puisque Joker n'est pas encore là (et puis Batman, à ce moment-là n'existe pas encore).

Edité par Castlemblem le 20/10/2019 - 16:26
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17674
Re: Derniers films vus ou revus

J'estime qu'on n'a pas besoin de savoir "comment le Joker est né" : il échappe à notre logique, c'est un personnage irrationnel, insaisissable, on NE PEUT PAS le "comprendre", donc lui encombrer d'un "passé social dramatique", c'est aller à l'encontre de la force de ce personnage, de ce qui en fait tout son sel et son intérêt. Un personnage fantasque et démoniaque, dont la seule raison d'être est son opposition à Batman. On n'a même pas besoin de savoir son vrai nom d'origine.

Il y a des personnages comme ça : on ne peut pas leur donner une "histoire d'origine" comme ça. Ils sont et ont toujours été ce qu'ils sont, on ne peut pas les cerner. A force de vouloir à tout prix tout expliquer, tout rationnaliser, les choses perdent de leur substance.

Edité par Rudolf le 20/10/2019 - 16:28

Portrait de Castlemblem
Hors ligne
A rejoint: 8 juillet 2018
Contributions: 396
Re: Derniers films vus ou revus

Je ne suis pas d'accord sur le fait qu'expliquer quelque chose fait perdre de son intérêt la chose. Et puis ce n'est pas forcément expliquer en fait. C'est juste montrer. Le film n'explique pas, il donne une version. Il montre une version. Comme si on revenait dans le passé et qu'on filmait son parcours. Comme si Truman Burbank était devenu un psychopathe, personnage insaisissable mais comme on l'a filmé depuis sa naissance, on voit son parcours et son évolution. Sauf que là, le personnage s'appelle Arthur Fleck et sera connu plus tard sous le nom de Joker.

Tout le monde a une histoire, une origine. Même le Joker. Après, si on n'a pas envie de savoir / voir cette histoire, suffit de ne pas aller voir le film, c'est sûr. Chacun son truc en effet.

Mais je tenais donc à préciser que ce n'est pas une explication ce film, il n'essaie pas de faire comprendre, c'est juste un phare braqué sur le personnage avant qu'il ne devienne le personnage Joker.

Edité par Castlemblem le 20/10/2019 - 16:33
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17674
Re: Derniers films vus ou revus

S'il suffisait seulement de ne pas voir le film, ça irait. Mais admettons que ce film ait du succès au point d'influencer les futurs comics ou séries animées : ça me ferait grave chier. C'est aussi pour ça que je ne veux pas donner mon argent pour ce film.

Sinon, "tout le monde a une histoire"... dans notre monde réel, mais ça ne veut pas dire que la fiction doive nécessairement suivre cette pseudo-règle.

Modérateur
Portrait de LittleHardy
Hors ligne
A rejoint: 26 décembre 2011
Contributions: 7071
Re: Derniers films vus ou revus

Citation:
ce n'était pas la peine d'en faire une "victime du système" car c'est un contre-sens total à ce qu'est le Joker

Ça dépend de quel point de vue on se place. D'après les retours que j'ai vu, tout se film se place du point de vue du Joker. Ceux qui ont vu le film peuvent me corriger mais c'est lui-même apriori qui se voit comme une victime du système, dans une espèce de vision fantasmée de sa propre vie.

Edité par LittleHardy le 20/10/2019 - 17:20

Portrait de Trikounet
Hors ligne
A rejoint: 27 juillet 2016
Contributions: 2094
Re: Derniers films vus ou revus

Perso, la bande-annonce de ce Joker ne me donne absolument pas envie de le voir. Je peux me tromper mais si c'est pour voir Joaquin Phoenix qui cabotine à mort pour avoir son Oscar, non merci. De toute manière, les trucs issus de comics j'ai arrêté depuis belle lurette depuis que le MCU, le DCU et toutes ces stupidités règnent en maîtres à Hollywood. Et même si Joker ne fait pas partie de ce DCU, je n'ai absolument pas confiance en Todd Phillips dont les deux seuls films que j'ai vus de lui se sont avérés être de purs concentrés de médiocrité. Ah la la, elle est loin l'époque où on confiait des films de super-héros à des réalisateurs un minimum compétents...

Portrait de Dantesqueman
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 10594
Re: Derniers films vus ou revus

Si Joker ne vaut pas le coup alors un des comics les plus célèbres qu'est Killing Joke, dont le film est fortement inspiré, ne vaut pas le coup non plus.
De plus la société dépeinte dans Joker est quand même en crise et n'est pas montrée comme seule responsable du chaos. Montrer les choses ne veut pas dire les accepter non plus.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17674
Re: Derniers films vus ou revus

Le passé relaté par le Joker dans The Killing Joke est fantasmé : à la fin, le lecteur ne sait pas si ce qui est raconté est vrai ou pas. Donc ça n'a pas de rapport avec ce que fait le film.

Edité par Rudolf le 20/10/2019 - 17:28