Skip to Content

Cinema d'ailleurs / Art et Essai

Dernière contribution

8 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Malika on Earth
Hors ligne
A rejoint: 10 août 2014
Contributions: 23
Cinema d'ailleurs / Art et Essai

Salut! je voudrais savoir si vous connaissez de bons films qui sortent un peu du sentier classique (Hollywood, etc)

j'en cite quelques uns mais j'en connais peu finalement

par exemple Le mur de Yilmaz Guney (Turquie) un film sur les conditions des prisonniers enfants en turquie qui est dur mais beau.

Ou est la maison de mon ami de Abbas Kiarostami (Iran) un film très subtil car à partir d'une histoire simple (un jeune garçon veut retrouver la maison de son ami d'école dans un village iranien, pour lui rendre son livre de classe et qu il puisse faire ses devoirs sinon il sera puni par le maître) Il arrive à dire énormément de choses tout en restant en surface, ce qui est souvent la caractéristique des films iraniens car il y a la censure.

Offside ou hors jeu de Jafar Panahi (Iran)
Un film drôle qui parle des femmes qui se déguisent en homme pour assister aux matchs de foot de l'équipe nationale d'Iran (c'est interdit pour une femme) là aussi le film pose les paradoxes de cette société mais sans tomber dans l'effet facile ou le jugement.

Chronique des années de braises de Mohammed Lakhdar-Amina, (Algérie -Palme d'or Cannes 1975) un film qui raconte l'histoire de l'Algérie avant la colonisation française, difficile à trouver en Français ou sous titrés.

Salaam Bombay de Mira Nair (Inde, camera d'or Cannes 88) Un chef d'oeuvre sur la vie dans l'immensité des rues de Bombay , très belle image.

America America d'Elia Kazan (sur les quais, un tramway nommé désir) considéré comme un des meilleurs films sur l'immigration, la majeure partie se déroule en Turquie.

Une Séparation d'Asghar Farhadi (Iran, ours d'or berlin, césar meilleur film étranger , oscar meilleur film étranger) il est connu du fait de son grand succès et récent (2011) il est dans la lignée des films iraniens qui expriment beaucoup de choses en montrant peu avec une histoire très bien écrite (c'est difficile de la résumer).

Old Boy de Park Chan-wook (Corée du Sud) dans un genre très différent je le cite justement parce que je le connaissais pas et c'est dans une vidéo d'hooper (au début du test de Portal 2 si ma mémoire est bonne) il disait de le voir absolument et c'est vrai qu il est très intéressant (c'est l'adaptation du manga pour ceux qui connaissent)

on peut citer les films de Youssef Chahine (Egypte, Le Destin) pour les italiens Fellini (la Dolce Vita), Visconti (Rocco et ses frères, Mort à Venise) , Pasolini(Les milles et une nuits), De Sica (Le Voleur de Bicyclette), Scola (Nous nous sommes tant aimés, Affreux, sales et méchants) Antonioni (Profession Reporter) etc etc enfin la grande époque du cinéma italien ils sont déjà très connus je pense, et je ne m'étendrais pas sur les japonais (Kurosawa,Kitano,Shuji Terayama,Miyazaki etc) parce que vous devez les connaitre beaucoup mieux.
voila j'en oublie enormément mais si vous avez des recommendations ou que vous voulez juste parler d'un film que vous aimez qui entre un peu dans cette catégorie (très large) alors bienvenue !

Edité par Malika on Earth le 13/08/2014 - 17:40

Jusqu'ici, tout va bien... mais le plus important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage.

Portrait de mait
Hors ligne
A rejoint: 3 septembre 2011
Contributions: 2478
Re: Films d'ailleurs (Iran Algérie Turquie Inde Italie Corée du sud Japon (autre..)

Les film venant d'ailleurs?
Au début, je pensais que tu voulais des bon films de pays qu'on ne connait pas beaucoup cinématographiquement, mais tu cites des films Sud-Coréen, Japonais et même italiens (de la "période d'or")! Donc on gros on cite n'importe quel film du moment qu'il n'est pas américain? Bon ok voici:

- le fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jeunet (France), très bon film français poétique.

-

Citation:
Un homme et une film
De Lelouche, pour moi un des meilleurs films de tous les temps.

- Sur mes lèvres
Bon ok, j'arrête la rigolade.

- Memories of a murderer, un film coréen, Hooper en a parlé une fois dans une vidéo, c'est un très bon film, un thriller à la fois comique et dramatiques.

- Le septième sceaux et L'heure du loup deux films de Ingmar Bergman (Suède, pour citer un pays que tu n'a pas mentionné(e)). Le premier film se déroule durant le moyen âge, durant la période de la peste noire, un chevalier et son écuyer reviennent des croisades et rentre chez eux. En chemin, il (le chevalier) rencontre la Mort. Ils décident alors de jouer aux echecs en faisant des poses, l'enjeu de la partie sera la vie du chevalier. Apparement c'est classique, j'ai bien aimé ce film. Le second film raconte les étranges (ou bizarres) évenement qui se produise durant l'arrivée d'un écrivain sur une ile.

Portrait de Anonyme 08
Hors ligne
A rejoint: 22 février 2012
Contributions: 3440
Re: Films d'ailleurs (Iran Algérie Turquie Inde Italie Corée du sud Japon (autre..)

Edité par Anonyme 08 le 25/05/2015 - 13:01
Portrait de Malika on Earth
Hors ligne
A rejoint: 10 août 2014
Contributions: 23
Re: Films d'ailleurs (Iran Algérie Turquie Inde Italie Corée du sud Japon (autre..)

Salut et merci à vous deux pour vos réponses ! Je n'ai justement pas de critère précis je cherche a connaitre de nouveaux films de tout les pays du monde, de toute époque,et pas qui soit spécialement inconnus mais je pensais à des films qui indépendamment de leurs nationalités ne sont pas construit sur des stéréotypes hollywoodiens (stereotype au sens large donc si vous voulez rajouter les bollywood et les productions standards egyptiennes turcs etc) ca n'a rien d'élitiste du tout (je les regarde aussi tout ces films) mais derrière les blockbusters comme vous dites il y a toute une série de films (généralement américains ou français -en france du moins) qui sont tout le temps cités et qui sont de seconde notoriété mais en fait c'est toujours ceux la qui reviennent des qu on parle "d'originalité"... il y a une part de bon sens dans la compréhension de ce que je veux dire parce que vous trouverez toujours l'exemple qui sort du lot si c'est ce que vous voulez faire mais je crois pas que ce soit le plus important dans l'intention,

globalement : tout film qui présente un intêret ou une originalité a vos yeux qu'il soit sud américain, nord européen, Tahitien, ou ce que je sais lol (maintenant celui qui cite les productions maliennes -car elles existent, difficilement mais elles existent- juste pour citer des films du mali alors qu'en fait ils les aiment pas,enfin vous voyez) du moment que vous l'appréciez et si possible d'expliquer un peu pourquoi pour éveiller la curiosité, si il est américain ca fait rien (par exemple Stranger than paradise de Jim Jarmusch est américain mais il (ce film) est plus influencé par Wim Wenders que par Hollywood, j'ai cité Elia Kazan dans mes exemples, ce que je veux surtout éviter c'est "le commentaire sur le commentaire" (ou chercher la petite bête en s'éloignant de la simplicité)

tout ce que vous avez cité c'est bon, par exemple Le Septième Sceaux de Bergman je l'ai vu il y a longtemps j'avais trouvé que c'était très bien filmé et le thème (que tu as décrit, la partie d'échec avec la mort) est intéréssant et donc j'ai envie de le revoir alors que j'y aurais pas pensé sinon. Je prend note pour Memories of murder et l'Heure du loup, pour les films que tu cite Lepinois ils t'interessent réellement ou tu citais des noms pour illustrer ton exemple ?

A+

Jusqu'ici, tout va bien... mais le plus important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage.

Portrait de MonsieurYaourt
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 81
Re: Films d'ailleurs (Iran Algérie Turquie Inde Italie Corée du sud Japon (autre..)

Bon... Il est tard... J'vais essayer de rassembler mes idées et de me concentrer...
Tu t'intéresses à autre chose que les gros films américains qui tachent, c'est très bien de ta part et je salue donc l'initiative de ce topic, dont le champ d'application est, comme tu l'as dit, très mais alors TRES large!

Je te mets une petite liste de films français pêle-mêle (plutôt éclectique), que je considère comme des "must see":

Les films de Jacques Tati tout d'abord avec en tête le trio Les vacances de Monsieur Hulot, Mon oncle et Playtime. Les films de Tati (tous hein, pas seulement ceux cités) c'est simple: soit tu trouveras ça chiant, soit tu trouveras ça merveilleux. Quand j'ai découvert ses films, cela m'a non seulement bouleversé mais ça a surtout soulevé un tas de questions sur la perception de son oeuvre vis-à-vis et de la critique et du grand public (ou plutôt de sa non-reconnaissance): pourquoi son cinéma n'a t-il pas eu de "descendance"? Pourquoi a t-il été oublié pendant tant d'années? Pourquoi ses films sont-ils si peu diffusés jamais diffusés à la télé? Oh oui pourquoi... :/

Dans le domaine du court métrage (et un peu dans le même genre que Tati), il y a Le ballon rouge d'Albert Lamorisse. Tout simplement le court métrage le plus poétique de toute l'histoire du cinéma (ouais rien que ça ^^).

Changement de registre avec Les diaboliques de Clouzot. Thriller incroyable de mise en scène et pour moi le chef-d'oeuvre du réalisateur français.

Autre film culte, très connu des cinéphiles moins du grand public, La grande bouffe de Marco Ferreri qui fit scandale au festival de Cannes en 1973. Autre film culte certifié par moi.

Ah et puis le cinéma des frères Dardenne (réalisateurs belges avec des moules et des frites), avec Le fils featuring l'excellent Olivier Gourmet (encore un film approuvé par MonsieurYaourt).

Plus récemment j'ai beaucoup aimé les films de Jacques Audiard, De battre mon coeur s'est arrêté et Un prophète en tête.

Et Truffaut?, Et Melville?, Et Renoir? Et Carné me diras-tu? Oui, oui et oui... Mais la fatigue faisant son oeuvre, j'aurais aimé développer davantage le pourquoi du comment des films déjà cités, et en rajouter tant d'autres.

A l'occasion j'essayerais de parler de films américains, anglais, danois, italiens plus ou moins récents ou connus mais qui valent vraiment le coup d'oeil.

Bonne nuit/bonne journée*

*rayez la mention inutile.

Edité par MonsieurYaourt le 12/08/2014 - 02:44

Portrait de Anonyme 08
Hors ligne
A rejoint: 22 février 2012
Contributions: 3440
Re: Films d'ailleurs (Iran Algérie Turquie Inde Italie Corée du sud Japon (autre..)

Edité par Anonyme 08 le 25/05/2015 - 13:02
Portrait de Malika on Earth
Hors ligne
A rejoint: 10 août 2014
Contributions: 23
Re: Cinema d'ailleurs / Art et Essai

Bonjour, j'ai changé le titre, Lepinois !

Je vais regarder Rendez vous à Iruna (Kiruna?) et les films de Nic Balthazar j'avoue je ne connaissais pas. Bon certes, à la vue des 2 résumés et des sujets traités (Syndrôme d'Asperger, suicide, Euthanasie...) c'est pas la rigolade assurée et vaut mieux pas être déprimée (?) mais qui sait ! On en reparle... :-)

Merci pour tes recommendations MonsieurYaourt, j'en ai vu quelques unes, pour Jacques Tati je suis d'accord avec toi, ses films devraient être plus connus (il y en a un aussi qui s'appelle Trafic je crois qui est bien) et effectivement, soit on déteste (et je peux comprendre) soit on trouve super, et c'est dommage que ça passe pas plus souvent car ce sont des films qui concernent malgré tout un public aussi large que ceux de Chaplin, ils ont pas vraiment de barrière culturel, ils reposent pas sur un langage qui serait difficile à comprendre (mais peut être une trop grande absence de langage) de toute façon la télé diffusent rarement des films qui risquent de déconcerter le spectateur, ce qui ici pourrait être le cas, par le rythme inhabituel ou le jeu des comédiens (je me souviens avoir vu Mon oncle sur Arte, le public autour de moi (très éclectique) étaient franchement partagé voir très agacé, au point que je n'ai pas pu voir la fin !)

Le Ballon rouge ! je pense que presque tout les enfants qui l'ont vu en ont gardé au moins une image dans la tête!

La Grande bouffe, je le vois avant tout comme une provocation a l'égard de la société de consommation, mais si les gens n'aiment pas l'humour "scatologique" ils vont pas supporter ! (c'est un peu comme Salo de Pasolini avec le sadisme) personnellement j'ai du mal mais c'est vrai il est culte pour beaucoup.

et oui Audiard, Les Diaboliques de Clouzot, Melville (Le Samourai,un Flic, L'armée des ombres,Le cercle Rouge) Truffaut (La nuit américaine, Jules et Jim, Le Dernier Metro, les 400 coups, La mariée était en noire, il y en a trop!) Carné (Hotêl du Nord, Les enfants du Paradis),Renoir (La règle du Jeu), ou toute la nouvelle vague etc mais c'est vrai qu on reste en France, j'attend tes propositions pour les films des pays que tu cites et tes "développements" quand tu t'en sentiras l'envie.

Et tout ceux qui veulent participer sont les bienvenus! (oui, je suis nulle en com)

Jusqu'ici, tout va bien... mais le plus important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage.

Portrait de Anonyme 08
Hors ligne
A rejoint: 22 février 2012
Contributions: 3440
Re: Cinema d'ailleurs / Art et Essai

Edité par Anonyme 08 le 25/05/2015 - 13:02