Skip to Content

2001 L'odyssée de l'espace

Dernière contribution

26 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de padretrogaming
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 331
2001 L'odyssée de l'espace

ATTENTION , la critique qui va suivre est TRES personnelle est ne sera peut être pas de l'avis de tout le monde , 2001 l'odyssée de l'espace est un film qui m'a profondément marqué

2001 film parfait créé par le maître Kubrick , un emblème du cinéma ou Kubrick nous propose un voyage au fond de notre univers , une grande aventure du cinéma aussi bien du point de vue artistique que musicale . Une oeuvre qui touche la perfection et réussis avec brio .
Une vision de l'Homme dans le XXI ème siècle en alors qu'en 1968 ( à l'époque de sa sortis ) l'espace et à peine découvert par l'Homme que depuis 8 ans , un voyage sur la Lune qui défit le programme Apollo Américain et nous place ici dans un monde ou l'Homme est basé sur la Lune alors quand 1968 Apollo 8 n'est qu'une esquisse du programme Spatiale . Un 2001 ou nous côtoyons des machines capable de nous parler et de comprendre . Un duel entre l'esprit Humain et la machine . Plus qu'un film une œuvre philosophique sur la vie Humaine et son sens . Kubrick parvient à faire d'un film un représentant de son époque et reste toujours d'actualité au XXI ème siècle.
Un film qui va au delà du stade de simple film , une anthologie du cinéma.
Un film qui va révolutionner le monde de la SF.
Une fin ouverte qui nous laisse maître de notre choix et avis sur le film.
Un Kubrick dans toute sa splendeur , film malheureusement incompris lors de sa sortit.

C'est l’adaptation du livre écrit par Clarke ( pour ceux qui ne connaisse pas ) , je les trouvé très fidèle au livre mis a part quelque petit point de différent , mais pour moi la fin du film est juste énorme parce que c'est comme dans le livre en faite on comprend pas grand chose et même moi qui a lu le livre ( que j'ai adoré d'ailleurs ) la fin est toujours resté très flou malheureusement.Ce film fais partie de mes films favoris et si vous êtes amateur de SF et que vous ne l'avez pas encore vue , ce film reste encore une grande référence en matière de SF au cinéma . Avec des effets "spéciaux" totalement nouveau dans le cinéma pour 1968 je le rappel !!!! Ce film reste magnifique à contempler et à écouter aussi .


Un alunissage vue par Kubrick dans notre futur , absolument parfait toujours sur le fond du "Beau Danube Bleu" le vaisseau spatiale ce pose sans aucun problème alors qu'en 1968 la possibilité d'un alunissage n'était pas encore possible . Kubrick nous prouve ici que l'Homme est donc capable d'aller sur son propre satellite naturelle , d'ailleurs le temps du voyage entre la Terre et la Lune ridiculise tout simplement les possibilités techniques de l'époque où il fallait presque 4 jours pour atteindre la Lune alors qu'ici il n'est que de quelque heures...

Edité par padretrogaming le 28/02/2012 - 04:05

J'ai envie d'un bon ragout ...

Portrait de primo
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 583
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Ce film on pourrais presque le voir les yeux ferme tellement la musique est en adequation avec les evenements.

Portrait de Borgya
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 91
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Mon film préféré... j'aurais tellement a dire dessus que je préfére ne rien dire ... euh

"Chivers"

Portrait de Hiko
Hors ligne
A rejoint: 7 septembre 2011
Contributions: 2
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Salut,

Je n'ai vu ce film que très récemment pour découvrir enfin le génie du Dieu Kubrick et ne pas mourir complètement inculte.

Mettons simplement de coté la nostalgie, sentiment agréable et puissant qui annihile toute objectivité. Malheureusement, je ne peux pas suivre la tendance générale qui consiste à vouer un culte à ce film, au risque de me faire lyncher.

Je dois dire que j'en sors affreusement déçu... Des scènes très longues, très lentes, du coup extrêmement ennuyeuses. Du Beethoven qui tourne en boucle, répété régulièrement tout au long du film.
Une fin complètement à l'ouest, avec dix longues minutes d'affreuses animations psychédéliques et de sons infectes. L'histoire se termine sur l'astronaute qui se retrouve dans une étrange pièce au style intemporel, rencontre un vieillard en peignoir (lui même ?), qui découvre à son tour un mourant dans un lit, qui voit ensuite un monolithe qui transforme le vieux en foetus fluorescent. Celui-ci se retrouve ensuite à flotter dans l'espace... Le premier message de Kubrick que j'ai capté en voyant tout ça : "N'essayez jamais la drogue, c'est de la merde !". Je me suis dit ensuite qu'il devait y avoir une réflexion plus profonde. L'homme est témoin de sa propre vieillesse, de sa propre mort, de sa propre renaissance associée à une entité étrangère. Mais où veut-il en venir ? Pourquoi a-t-il zappé l'enfance et l'adolescence ? L'espace-temps est-il chaotique et incontrôlable ? L'évolution technologique est-elle superflue dans l’exploration spatiale (un simple foetus est apparemment capable d'y voyager) ? Une entité supérieure est-elle à l'origine de l'évolution humaine ? De l'humanité tout court ? Beaucoup trop de questions et trop peu d'indices pour me mener à une réflexion intéressante...

A coté de ça, les effets spéciaux sont tout à fait remarquables pour l'époque, même si les étoiles, éléments caractéristiques de l'espace, sont totalement absentes. Kubrick a apparemment été un visionnaire concernant le design des appareils spatiaux. Beaucoup de cinéastes modernes s'en sont inspirés, et ça m'a réellement amusé de retrouver toutes les références visuelles qui ont été reprises (parfois copiées-collées) de ce film. Mais Kubrick doit-il être malgré tout considéré comme un génie ? Ne nous rabâche-t-on pas sans arrêt que les effets spéciaux doivent être secondaires dans un film ? Des scènes trop longues, des musiques répétitives et peu travaillées (simple reprise de Bethoveen), une histoire simpliste, un message complètement abstrait laissé à la libre interprétation du spectateur en l'aiguillant le moins possible dans sa réflexion... "Abstrait", voilà le mot qui conviendrait à ce film. Personnellement, c'est une forme d'art qui me séduit rarement.

La performance de Kubrick qui m'a le plus impressionné, c'est qu'il a réussi à se faire passer pour un réalisateur de génie en crachant sur toutes les règles cinématographiques qui auraient pu rendre son film beaucoup moins ennuyeux. Je vais me risquer à faire une petite comparaison grossière pour traduire simplement ce que je pense de l'admiration envers Kubrick et ce film : Une personne fait délibérément plus de 300 fautes dans une dictée, avec une belle écriture, et une grosse tache d'encre à la fin. Si c'est signé Stanley Kubrick, elle aura droit à 20/20.

Edité par Hiko le 07/09/2011 - 15:33
Portrait de DoTT
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 4023
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Dans les années 60, la conquête de l'espace commence. Kubrick captura cet état d'esprit en collaboration avec l'auteur de Science fiction Arthur C. Clarke.
2001: l'odyssée de l'espace n'a pas de héros, mais retrace l'évolution de la race humaine, du singe à l'homme, guidé par une mystérieuse intelligence extraterrestre. C'est un film qui embrasse toute l'histoire de l'humanité. Sa façon de faire le film était de se concentrer sur sept à huit « unité insubmersibles » quand on a ces unités, on a presque fini, il suffisant de les raccorder. Le meilleur exemple de cette pratique est dans ce film.

Il montre le futur comme étant impossible à connaître. Les gens ont réalisé avec ce film qu'ils étaient une petite partie de l'univers énorme, car il était difficile pour eux de concevoir qu'à l'époque du film, personne ne savait à quoi ressemblait la Terre vue de l'espace. Les effets Spéciaux représentaient un bond énorme dans l'industrie du film. Kubrick avait des idées très précises sur éclairage, les couleurs, le vieillissement des maquettes.
Le concept du téléportage dans une autre dimension, la « Stargate », n'avait pas vraiment été résolu dans le scénario. Le chef des effets Spéciaux, Doug Trumbull se souvint d'un réalisateur expérimentale qui avait exploré cette idée des longues expositions et avec l'obturateur de la caméra ouvert, il bougeait des œuvres d'art devant la caméra pour imprimer des couleurs et des objets de façon très originale. Il a repris ce travail plat pour le rendre tri-dimensionnel pour créer des trainées comme exposition temporelle. C'est ce qu'on appelle le « Slit-scan ». C'est dans un état d'hypnose que l'on contemple la grande séquence psychédélique

Au niveau de la musique, selon le réalisateur Tony Palmer, il y a avant 2001 et après 2001 : avant, la musique était décorative ou renforçait les émotions, après, elle faisait partie de la narration, de la portée intellectuelle du film :
La station tourne, le vaisseau tourne, la Terre tourne, tout est en orbite, c'est un style de plan interchangeable qui a amené Kubrick à penser à la Valse de Strauss. De même qu'il voulait une musique qui monte et qui descend tout le long de la scène des os et du singe, Zarathoustra allait s'imposer comme le morceau de la séquence.

A sa sortie en 1968, de nombreuses personnes n'ont pas compris ce que voulait raconter Kubrick et beaucoup de producteurs sont sortis de la salle mais encore une fois, il y a eu une division entre la critique et le public qui lui est fidèle. Il abolit la notion du temps, nous plonge dans vacuum sans pesanteur temporelle pendant près de trois heures. Il reçut un oscar pour les effets spéciaux de son films. C'est un film qui ouvre une nouvelle ère pour Hollywood, celui des effets spéciaux.

Portrait de Borgya
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 91
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

J'aurais tellement aimé voir se film a sa sorti en 1968. ca devait étre grandiose

"Chivers"

Portrait de primo
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 583
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Moi j'ai reussi a avoir l'affiche de l'epoque quand il etait dans le cine du coin, elle fait un peu la gueule mais je l'ais quand meme fierment accroche dans ma chambre ^^.
Sinon pour le film, ba c'est une experience cinematographique a faire, c'est tout.

Kingduroy
Portrait de Benduroy
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 6801
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Hiko bien que tu n’ai pas apprécié le film tu donnes une piste intéressante comme quoi une entité (une civilisation plus évolué?) serait à l'origine de l'évolution humaine. Je n'y avais jamais pensé. C'est sur qu'on ne saura jamais le fin mot de l'affaire: qu'elle était l'interprétation que Kubrick voulait donner. Mais bon c'est ça aussi qui fait de ce film ce qu'il est. Tu pourras le regarder plusieurs fois et trouver une réponse différente à chaque fois.

En ce qui concerne ce film, je le mettrais juste après la saga Star Wars et la trilogie Back to the future dans la liste des films que je préfère. La première fois que je l'ai vus j'étais stoïque. Ce n'est qu'après que je me suis rendu compte que j'avais aimé.

J'aime particulièrement la relation entre HAL et Bowman, leurs échanges, leur combat à distance. Et puis à la toute fin la scène très surpenante dans une pièce ou Bowman se voit lui même vieillir, puis prend la place de son "lui" vieux et ainsi de suite. J'adore cette scène. C'est tellement mystique!

Edité par Benduroy le 12/09/2011 - 18:51

Portrait de Sega_Fan
Hors ligne
A rejoint: 8 octobre 2011
Contributions: 181
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Un O.V.N.I du cinéma...

Quesque j'ai pensé de ce film ?

Un film qui nous laisse sur notre faim, mais qui nous fait nous poser pleins de questions.

Sega c'est plus fort que toi !

セガは、あなたよりも強いです

Portrait de loicleking
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 533
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Questions auxquelles on nous répond partiellement dans sa suite 2010 : l'année du premier contact (avec Roy Scheider, qui a joué dans les Dents de la mer notamment), + accessible que 2001.

Cela dit il est possible que 2010 s'éloigne de ce que Kubrick a amorcé dans 2001, car c'est un autre réalisateur qui s'est occupé de prendre la relève.
On aura beau essayer de comprendre des messages venant de 2001, on ne peut qu'interpréter (sur wikipédia on trouve quelques pistes).

Pour ma part il me suffit de penser que ce film est sorti à une période hautement psychédélique culturellement pour me dire que si je comprend 20% du film, ca sera déjà bien :p

Portrait de Albert-wesker
Hors ligne
A rejoint: 8 novembre 2011
Contributions: 27
Re: 2001 L'odyssée de l'espace

Eh ben moi je viens de découvrir l'odyssée de l'espace pour la première fois
bien sur j'en avais entendus parler par mon père est d'autre personne de mon
entourage,donc je viens de me le procurée est c'est du oh my god.
j'ai été soufflée du début a la fin par les effet spéciaux réaliser
pourtant en 1968,j'ai pas tout compris au scénario mais bon sa ne ma pas
empêcher d’apprécier cette excellent je veux dire se chef d'oeuvre
j'ai ressenti en regardant se film quelque chose q'aucun film ne m'avait
fais. en bref l'odyssée de l'espace est non seulement mon film de
Kubrick préférée mais aussi mon film préférée tout genre confondu.