Skip to Content

Sciences et nature insolites

Dernière contribution

306 posts / 0 nouveau(x)
Trollerateur
Portrait de ShowBeKs
Hors ligne
A rejoint: 7 janvier 2012
Contributions: 17390
Re: Sciences et nature insolites

Citation:
Connaissez vous le mythe du coq sans tête qui vivait toujours ?

Je connais :p
C'est l'histoire du coq qui a vécu pas mal de mois sans sa tête avant de crever de faim ? Son maître avait oublié de lui donner à bouffer (d'ailleurs il bouffait par le cul ?) ...
Vraiment pas très crédible en effet :p
Pourtant je crois que c'est passé sur des émissions à la con comme "incroyable mais vrai" .

Sinon les animaux des abysses sont vraiment très spéciaux ... Brrrr !

Les gens qui aiment bien showbec sont des cons.

Portrait de Psychopompos
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5136
Re: Sciences et nature insolites

Le "mythe" du coq sans tête n'en est pas un, ou alors c'était un canular très élaboré monté au moment même où il est censé avoir eu lieu ; en tout cas, c'est plus crédible que ça en a l'air au premier abord. L'explication avancée, c'est que le coup de hache qui a décapité le poulet lui a laissé une petite partie de son cerveau et a manqué la grosse veine du cou ; les vaisseaux sanguins touchés ont vite été bouchés par un caillot, empêchant le pauvre volatile de saigner à mort. Il a été témoigné que l'animal continuait à déambuler et à se comporter comme un vrai gallinacé (mais sans tête, il est plus difficile de chanter et de picorer le sol :p ).
Il ne mangeait évidemment pas "par le cul" :p mais son maître lui versait son repas (sous forme liquide) directement dans l'oesophage à l'aide d'une espèce de pipette.
Il est mort dix-huit mois après sa décapitation, noyé dans ses sécrétions pulmonaires. Sans tête il ne pouvait plus les évacuer, c'est son maître qui les aspirait avec une espèce de pipette... qu'il a perdu alors qu'il voyageait pour exhiber son coq*.

Article dans le LIFE du 22 octobre 1945 - photos et commentaires divers sur le site de LIFE

___
" [...] that he lost while travelling to show his cock", comme diraient les Anglais.

Edité par Psychopompos le 03/04/2012 - 16:06

Ils ont abattu mon Spitfire au dessus de la Manche!

Encore un jour sans massacre
A rêver en chimie de nitrate,
De phosphore, phosgène, de sarin et d’arsine,
De méthylfluorophosphonate

Trollerateur
Portrait de ShowBeKs
Hors ligne
A rejoint: 7 janvier 2012
Contributions: 17390
Re: Sciences et nature insolites

Une histoire bien étrange ...
Et le fermier qui c'est donné du mal pour le garder en vie alors qu'à la base il était parti pour le tuer . C'est drôle !

Après je comprends bien que ça lui a fait de la poule pub une histoire aussi folle =)

Sinon faudrait lire à lettre ce que je dis ... j'imagine bien qu'il le nourrissait pas par le cul .

Les gens qui aiment bien showbec sont des cons.

The Trollist
GOTTA TROLL'EM ALL!
Fouinasse Déchainée
Portrait de ultimafouina
Hors ligne
A rejoint: 27 septembre 2011
Contributions: 10533
Re: Sciences et nature insolites

Bon, mon prof de neurosciences m'a bel et bien confirmé ce que je pensais : cette histoire de poulet sans tête est un gros FAKE. C'est totalement impossible pour le poulet de survivre après ça, déjà parce qu'il mourrait de l'hémorragie, et en plus, c'est pas parce qu'il lui reste un bout de cerveau qu'il peut toujours se comporter normalement, le cerveau est composé de nombreuses zones et si il se faisait dégommer la tête comme ça, il y a trop de fonctions qui seraient touchée.
On m'a expliqué que les poulets ou les canards décapités bougent encore parce que leur tronc cérébral envoie encore des informations, mais ça dure pas 18 mois.

Donc :

Portrait de Joemenix
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 14349
Re: Sciences et nature insolites

C'est pas un mythe, ton prof il a juste analysé ce que tu lui a dit et a pondu une conclusion, qu'il aille voir sur le net tient.

Portrait de Psychopompos
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5136
Re: Sciences et nature insolites

Les tardigrades - ou "oursons d'eau" - forment au sein du règne animal un embranchement à part, très proche de celui des arthropodes (insectes, arachnides et crustacés, entre autres). Des milliers d'espèces sont connues. Les plus petits sont invisibles à l'oeil nu, les plus gros mesurent jusqu'à 1,5 mm de long. Ils vivent dans des milieux humides, voire aquatiques.


Tardigrades de l'espèce Hypsibius dujardini

Ce qui fait la particularité du tardigrade, c'est sa résistance. Son espérance de vie est de quelques mois, mais il peut entrer dans un espèce d'état d'hibernation ("cryptobiose") qui prolonge d'autant son espérance de vie. Ca lui permet notamment de résister à certaines conditions extrêmes. C'est notamment utile pour les tardigrades vivant dans l'eau douce, la moindre évaporation les privant de leur milieu.
Le tardigrade est un superhéros du monde animal. On en trouve jusqu'à 6000 mètres d'altitude dans l'Himalaya et jusqu'à 4000 mètres de profondeurs sous l'océan. Des expérimentations en laboratoire montrent qu'il peut survivre dans le vide spatial et résiste à des conditions bien plus rudes que celles que l'on rencontre sur notre planète : pression équivalent à celle que l'on rencontrerait à 60 km de profondeur sous un hypothétique océan, températures allant de -272* (à peine moins froid que le "zéro absolu") à +150°C, radiations cosmiques, poisons.
En raison de ces caractéristiques, certaines personnes se demandent si le tardigrade n'est pas une créature d'origine extraterrestre. En tout cas, il a théoriquement le potentiel pour avoir pu survivre à une arrivée brutal sur notre planète en voyageant au coeur d'une météorite.

Un article consacré aux tardigrades

***

L'axolotl (Ambystoma mexicanum) est une espèce d'amphibien mexicain appartenant à l'ordre des urodèles (salamandres et tritons), qui a la particularité de pouvoir passer toute sa vie à l'état larvaire, ce qui ne l'empêche pas de pouvoir se reproduire. Sa forme larvaire possède des branchies, le passage à la forme adulte se traduit notamment par leur atrophie et le développement de poumons. Le passage de l'axolotl à la forme adulte nécessite des conditions rarement rencontrées à l'état naturel ; il serait possible de provoquer le processus artificiellement en faisant baisser le niveau de son aquarium tout en augmentant la température.
Un axolotl peut vivre comme larve jusqu'à 15 ans, une fois passé au stade adulte son espérance de vie n'est que de 5 ans.


Axolotl albinos au stade larvaire


Axolotl au stade adulte

L'axolotl a une autre particularité : il possède des capacités hors du commun de régénération, qu'il s'agisse de membres, d'un oeil ou même de parties de son cerveau. Il est aussi très tolérant aux greffes. Pour ces raisons, ils ont beaucoup de succès en tant que cobayes de laboratoire.
Les axolotls domestiques trouvables en animalerie en France descendent de sept spécimens (dont un dépourvu de pigmentation) qui ont été croisés par des chercheurs dans les années 1860.
Un site consacré à l'axolotl

***

Un grand classique, pour finir.

L'ornithorynque (Ornithorhynchus anatinus) est un mammifère australien aquatique que Dieu a inventé juste après avoir créé le Whisky très étrange. Il possède un bec et des pieds de canard, le corps et la queue d'un castor, une fourrure de loutre, un aiguillon venimeux aux pattes arrières (spécifique aux mâles), un squelette de reptile et un radar de requin. Lorsque le premier ornithorynque empaillé a été apporté en Europe, les naturalistes qui l'ont reçu étaient persuadés que ça ne pouvait pas ne pas être un canular.
Notez que le venin de la bête est très douloureux, d'autant plus qu'il résiste à tout traitement antidouleur et peut faire mal pendant des mois d'affilée.

Edité par Psychopompos le 06/04/2012 - 15:12

Ils ont abattu mon Spitfire au dessus de la Manche!

Encore un jour sans massacre
A rêver en chimie de nitrate,
De phosphore, phosgène, de sarin et d’arsine,
De méthylfluorophosphonate

Portrait de Ankhiseth
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 1496
Re: Sciences et nature insolites

Sympa les tardigrades, j'avais déjà vu un documentaire là dessus et il y a pas à dire ce sont de véritables champions de la survie, on les retrouve même en Antarctique dans des cuves d'eau salé où ils sont au sommet de la chaine alimentaire.

Pour l'axolotl ta deuxième image correspond également à une forme larvaire (c'est une forme sombre, ta première image correspondant elle à une forme albinos), on voit encore les branchies, l'axolotl adulte ressemble plus à une petite salamandre tachetée, et elle est dépourvue de branchies externes.

Et je profite de ce message pour vous présenter le calmar vampire, unique représentant du groupe vamyromorphida :

Cette espèce constitue un véritable fossile vivant, il présente des caractéristiques propres aux poulpes et aux calmars.

Portrait de Psychopompos
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 5136
Re: Sciences et nature insolites

J'ai changé l'image de l'axolotl adulte, merci. ;)
Impressionnant, le calmar vampire, mais il ne fait en avoir peur, ça ne fait que 30cm de long.

Ils ont abattu mon Spitfire au dessus de la Manche!

Encore un jour sans massacre
A rêver en chimie de nitrate,
De phosphore, phosgène, de sarin et d’arsine,
De méthylfluorophosphonate

Portrait de Anonyme 01
Hors ligne
A rejoint: 6 mars 2012
Contributions: 4573
Re: Sciences et nature insolites

Maratus volans, alias l'araignée paon ou Peacock spider.



Pensiez-vous que de telles couleurs aussi vives pouvaient exister chez les araignées ?

Spoiler

_______________________________________________

à suivre...

Eddy: C'est qu'ils sont très spéciaux ces tardigrades :p

Sinon je connaissais pas le calmar vampire, merci beaucoup Ankhiseth ;)

Edité par Anonyme 01 le 11/04/2012 - 10:58
Portrait de Imposteur
Hors ligne
A rejoint: 10 avril 2012
Contributions: 424
Re: Sciences et nature insolites

Pour le coq ce n'est pas un fake, j'ai lu cette histoire dans le Guiness book et je doute que les gars de cette boîte se laissent avoir par un simple fake :(