Skip to Content

Le topic qui ramène ta Science

Dernière contribution

56 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Lord_Gwyn
Hors ligne
A rejoint: 25 mai 2014
Contributions: 3344
Re: Le topic qui ramène ta Science

Alors selon moi une personne sans combinaison qui se retrouve dans l'espace je lui donne même pas 5 minutes à vivre, mais en tout cas t'as l'air plus calé que moi sur le sujet (pour ce qui est de geler ou non , donc je ne vais pas m'avancer sur un truc que je ne maîtrise pas). Et sinon ok , aucun film n'est réaliste encore moins un film comme star wars maintenant je trouve qu'il y a tout de meme un minimum syndicale dans un film de SF qui ne parle pas que de magie mais aussi de technologie .
Exemple 1 : La femme dans le bombardier (la soeur de la petite amie de Finn), premierement la gravité est là meme que sur terre alors que le sas vers l'espace est ouvert deuxièmement elle est habillé comme si elle allait acheter du vin chaud avec une température de 10°c ensuite , pour le cas des bombes qui tombe sans etre propulsé pourquoi pas le hasard des forces d'atractions blabla mais meme la télécommande est tombé comme si elle était sur terre (tout ça pour faire un ralenti) . Je trouve que rien que là tas trop d'incohérence pour de la SF mais passons outre celà .

Exemple 2 : Le vaisseau qui se fait scinder en 2 par un autre vaisseau . Bah là t'as exactement le meme probleme en dehors du fait que tout le monde meurt sauf les héros , visiblement le fait qu'il y ait une breche géante n'empeche rien. Et là pour le coup c'est pas tout les films qui ont si peu de soucis du détail.

En résumé pour Ryan Jhonson , ouvrir sa fenêtre la nuit = l'espace .

En gros meme si aucun film n'est réaliste à 100 % c'est pas une raison pour faire n'importe quoi quand on réalise son film surtout que la scene avec FINN n'a RIEN apporté .

Et d'ailleurs pour le cas de Leia c'est inexplicable scientifiquement dans ce cas là c'était de la magie mais comme la magie fait partie de star wars on peut dire "c'est grace à la force lol" En revanche tout le reste , l'excuse de la force ça marche pas désolé.

Edité par Lord_Gwyn le 21/12/2017 - 23:53
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17361
Re: Le topic qui ramène ta Science

Comme je l'ai dit, les Star Wars sont bourrés d'invraisemblances scientifiques, donc une de plus ou une de moins, c'est sans importance : ce ne sont pas des films qui ont pour vocation de proposer un truc sérieux en matière de vraisemblance scientifique. Ces films appartiennent certes au genre (hétéroclite) de la "SF", mais cela reste très "fantaisiste" (les films partagent beaucoup plus de codes avec la Fantasy, voire, l'Heroic-Fantasy, qu'avec la science).

Erio-vaR a écrit:

l'on est habituer a voir des choses en apesanteur quant cela concerne l'espace comme les cosmonaute dans l'ISS. Mais en réaliter il ne sont pas en vrais apesanteur: Ils sont en orbite, c'est a dire en chute libre bien particulière.
Dans la Sf ils on des vaisseau géant qui peuvent tranquillement voler dans le ciel sans avoir des réacteur partout et apparemment sans réservoirs de carburent qui composerait 95% de vaisseau comme nos fusée. Bref sa vol sans effort.

Dans un cas comme ça il s'en fiche peutétre de ce mettre en orbite, il sont peutétre juste en "vole stationnaire". Et dans ce cas tu a tous les effet de la graviter.

Attention, soyons claire. Même si je défend la possibilité réel de ces fait, il est a parier que heu n'en avait juste rien a cirer et ou juste fait les choses comme ça les arranges. Et coup de chance ça tombe pas trop irréaliste non plus.

La chute libre, c'est justement de l'apesanteur. Apesanteur ne veut pas dire "absence de pesanteur", mais plutôt "absence de sensation de la pesanteur" (en gros). Dès que tu es dans une situation de chute libre, y compris dans la situation d'une pure trajectoire parabolique suite à un lancer où le corps n'est soumis qu'à la gravitation (c'est ce qu'on essaie de simuler lors des "vols paraboliques" en avion, où le pilote doit constamment faire des corrections de trajectoire avec le moteur pour compenser les frottements de l'air et faire une "vraie" parabole - il faut être un as, n'empêche ! ), on est en apesanteur. L'apesanteur est un état où on ne ressent rien (bon, pas au début quand tu fais la transition entre le support qui t'empêche de tomber et le début de la chute où tu peux ressentir un "haut le coeur"). C'est un état où il est impossible pour une personne de faire la différence entre être en chute libre et être dans une région à gravité nulle (du moins localement, c'est important de le préciser). C'est d'ailleurs, avec la Relativité Restreinte, le postulat de base de la Relativité Générale (équivalence entre masse gravitationnelle et masse inertielle, tout ça).

Mais l'apesanteur, c'est un concept faussement simple, qui cache beaucoup de subtilités et qui est très, très loin d'être intuitif.

Edité par Rudolf le 22/12/2017 - 21:13

Portrait de Lord_Gwyn
Hors ligne
A rejoint: 25 mai 2014
Contributions: 3344
Re: Le topic qui ramène ta Science

Donc concrètement un réalisateur peut tout se permettre sur Star Wars il n'y a pas de limites ?

Portrait de Pang Tong
Hors ligne
A rejoint: 12 novembre 2016
Contributions: 1707
Re: Le topic qui ramène ta Science

Citation:
Donc concrètement un réalisateur peut tout se permettre sur Star Wars il n'y a pas de limites ?

La seule limite est l'acceptation du public. S'il arrive à faire passer le truc, c'est bon ; le tout c'est de rester cohérent...

"La plus grande consolation pour la médiocrité est de voir que le génie n'est pas immortel" (Johann Wolfgang von Gœthe)

Portrait de nexy
Hors ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 17628
Re: Le topic qui ramène ta Science

Citation:
pour le cas des bombes qui tombe sans etre propulsé pourquoi pas le hasard des forces d'atractions blabla mais meme la télécommande est tombé comme si elle était sur terre (tout ça pour faire un ralenti) .

LouL, c'est la force ^^

Sinon Gravity et Inter bidule chouette sont dans le fictif, pleins d’incohérence.

Citation:
Citation:
Donc concrètement un réalisateur peut tout se permettre sur Star Wars il n'y a pas de limites ?

La seule limite est l'acceptation du public. S'il arrive à faire passer le truc, c'est bon ; le tout c'est de rester cohérent...

Disons qu'on peut chipoter quand on sait, mais même quand on sait on peut laisser passer un truc incohérent, du coup disons que ces films faut pas les regarder pour la science et je pense que c'est pas le cas.

Portrait de Lord_Gwyn
Hors ligne
A rejoint: 25 mai 2014
Contributions: 3344
Re: Le topic qui ramène ta Science

ça n'a jamais été mon cas mais je trouvais que les anciens obéissaient à plus de règles et étaient moins "léger" enfin je fais partie du public qui n'a pas accepté ces scènes. Apres Star Wars meme si certains pensent que c'est de la SF et ils en ont tous les droits selon moi c'est du fantastique en fin de compte mais meme un monde fantastique peut obéir à des règles régit par ce que l'on sait de la science et il me semblait que c'était le cas pour Star wars mais je me suis surement trompé. Apres voilà c'était Ryan Jhonson je n'en attendais pas moins de lui.

Edité par Lord_Gwyn le 25/12/2017 - 07:31
Portrait de Gorby
Hors ligne
A rejoint: 21 février 2015
Contributions: 1540
Re: Le topic qui ramène ta Science

Bon bin je viens de regarder cette fameuse vidéo sur la gravité quantique à boucles. Oui ça date :p
Bin ok , je sais pas quoi en penser mais c'était intéressant.

Sinon je n'ai pas retrouver le telescope spatial qui doit être lancé cette année. Je suis tombé sur CHEOPS mais celui dont je parlais n'est pas prévu pour être mis en orbite mais partir... Partir... Etc.
Et je viens de voir qu'ils arrêtent pas d'en faire de ces machines, la France en a envoyé un ce mois de janvier 2018 :
PicSat

Bon j'sais pas si ce topic est plutôt mort, mais au moins si ça repart en discussion de fous comme sur le topic Nintendo Switch ou Star Wars, ça fera un point de rdv X)

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17361
Re: Le topic qui ramène ta Science

Tu parlais peut-être du télescope spatial James-Webb qui doit remplacer le télescope spatial Hubble (mais d'ici 2019) au point de Lagrange L2, non ? Je sais qu'il est en pleine phase de tests en tous genres.

Sinon, je n'ai pas trop le temps de m'investir en profondeur sur toutes ces théories telles la gravité quantique à boucles ou la théorie des cordes, car c'est très chronophage et ça me demanderait déjà de très bien maîtriser la physique fondamentale (et puis ce ne sont pas vraiment les choses qui vont entrer en adéquation avec mes futurs projets).

Là, depuis plusieurs mois, je suis vraiment plongé dans les bouquins et les cours de physique sur Internet, je me suis refait un classeur de physique sur pas mal de domaines (mécanique classique, électromagnétique, optique géométrique, optique ondulatoire, ondes, relativité restreinte, thermodynamique), je fais quelques exercices sur des cas plus ou moins concrets. Depuis quelque temps, je me suis enfin réattaqué à la mécanique quantique, ce qui est déjà un gros morceau (sachant qu'après il faut que je me remette à fond à la relativité générale et à la cosmologie, donc la gravité quantique à boucles, ce n'est vraiment pas demain la veille que je m'y mettrai ^^).

Tout ça me prend beaucoup de temps, au point que depuis plusieurs mois, bah, on peut dire que je n'ai pas eu beaucoup d'interactions sociales (à part mes cours particuliers que je donne), ni trop le temps de jouer aux jeux vidéo. Je suis dans une phase (transitoire) un peu solitaire et très personnelle, où j'ai besoin de m'isoler un peu pour rester concentré. Mais voilà, c'est assez stimulant intellectuellement, j'ai l'impression de franchir un cap dans la maturation de mes connaissances en physique, qui m'amènent à faire pas mal d'allers-retours dans ma tête entre tous les domaines de la physique qui se recoupent (par exemple, pour la mécanique quantique, je fais pas mal d'allers-retours avec l'optique ondulatoire, mais aussi la mécanique classique ou l'électromagnétisme, car tout est lié). Là, ces derniers jours, j'étais dans une "phase critique" de compréhension de certains fondements essentiels de la physique quantique, avec cette impression que quelque chose se débloque en moi, mais ça me demande pas mal d'effort intellectuel et de réflexion pour recouper toutes les informations que je tire des différents domaines de la physique et de mes différentes sources pour vraiment comprendre les choses en profondeur.

Edité par Rudolf le 08/02/2018 - 23:55

Portrait de Gorby
Hors ligne
A rejoint: 21 février 2015
Contributions: 1540
Re: Le topic qui ramène ta Science

rudolf a écrit:
Tu parlais peut-être du télescope spatial James-Webb qui doit remplacer le télescope spatial Hubble (mais d'ici 2019) au point de Lagrange L2, non ? Je sais qu'il est en pleine phase de tests en tous genres.

Ah bin heureusement qu't'es là ! Oui c'est celui-là ! 2019, ils l'ont encore repoussé alors. Il a eu un dév très chaotique et a failli être annulé...
Par contre je retrouve plus le documentaire que j'avais vu (il parlait notamment d'un satellite de saturne, fait de glace mais à l'exterieur ! En fait la trajectoire elliptique du satellite lui fait subir des déformations dûes à la gravitation, ce qui crée de la chaleur et donc un état liquide en son coeur ! ouf)

---

Tu franchis des gaps comme on dit.
Par contre oublie pas que faire des pauses de 2-3 jours, s'oxygéner le cerveau, ça aide aussi à décanter franchir des gaps ;)

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 17361
Re: Le topic qui ramène ta Science

Pour le satellite de Saturne, tu parles de Titan ?

Oui, je franchis des "gaps", c'est ça. Sinon, je t'avoue que je n'ai pas eu trop l'occasion de faire des "pauses de deux-trois jours", pas même pendant la période de Noël à vrai dire.

Par contre, à côté de mes études perso, je fais aussi beaucoup de cours particuliers à des lycéens, dont des élèves de Terminale S : c'est fou comme leur programme de physique-chimie a totalement changé depuis 2011 ou 2012 ! Ils ont de nouveaux chapitres que je n'avais jamais eus quand j'étais à leur place, comme les interférences et la diffraction de la lumière, la quantification de l'énergie, l'effet Laser (émission stimulée, spontanée, absorption, pompage optique, inversion de population), la dualité onde-corpuscule, le stockage optique de l'information, codage binaire, transmission de l'information, spectroscopie infrarouge et RMN, notion de dilatation du temps dans la relativité restreinte, notions de thermodynamique (irréversibilité, capacité thermique, transferts thermiques, énergie interne), mécanismes d'une synthèse chimique (élimination, substitution, sites accepteurs et donneurs d'électrons).

Il y a même trop de choses en fait, pour le peu d'heures qu'ils ont par semaine, mais en tout cas ça n'a absolument plus rien à voir avec ce que j'avais vu en lycée (tout ça, ce sont des trucs que j'avais découverts à la fac, de manière plus approfondie). Ils ont gardé la mécanique de Newton (mais un peu plus simplifiée vu qu'il n'y a plus d'équations différentielles du second ordre pour les oscillation), ainsi que la nomenclature en chimie organique (qui prend moins de place qu'à mon époque), les dosages (mais on ne retrouve plus trop les notions de constante d'équilibre et de coefficient de réaction), réactions acido-basiques, et la représentation spatiale des molécules (j'ai l'impression que là par contre ça prend plus de place qu'avant), mais ont viré les circuits RLC et la décroissance radioactive (bref, la partie mathématique est moins exigeante que de mon temps).

Mais cela dit, ça me rend service, car tout ce que je vois avec mes élèves, c'est ce que j'étudie moi-même de manière beaucoup plus approfondie au niveau post-bac, donc ça me laisse l'occasion de consolider ma maîtrise de mes connaissances, de les considérer sous un autre angle et de les adapter à d'autres niveaux que moi, de voir si vraiment j'ai compris de quoi il s'agit, de pouvoir répondre à des questions de mes élèves qui cachent parfois des notions bien compliquées qui sont à peine esquissées (je l'ai dit, leur programme est trop vaste et ambitieux, ils n'ont pas vraiment le temps de tout faire en profondeur). Bref, les cours que je donne à mes élèves sont finalement très complémentaires de ce que je fais pendant mon temps libre avec mes bouquins de physique ou les cours vidéo/pdf sur Internet.

Edité par Rudolf le 12/02/2018 - 00:21