Skip to Content

Le topic qui ramène ta Science

Dernière contribution

55 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14694
Le topic qui ramène ta Science

Bon, je me décide enfin à faire ce topic consacré à la Science, comme "promis" depuis des mois.

Ce que j'entends par "Science", c'est vraiment tout ce qui concerne non seulement la physique, mais aussi la chimie, la biologie, la géologie, l'histoire des sciences, la science au quotidien, science et société, l'actualité des sciences, les grands scientifiques, la recherche, la science dans les arts et les médias, etc.

Bref, faites-vous plaisir sur tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Science (sans jamais oser le demander). :-D

Eviv al ecneics, esod mumixam !

Edité par Rudolf le 30/11/2017 - 22:30

Portrait de Don Patch
Hors ligne
A rejoint: 3 février 2016
Contributions: 543
Re: Le topic qui ramène ta Science

Ok bon je lance le premier sujet attention.

Que pensez vous de la théorie de la "gravité quantique à boucles"? Sachant que cette théorie est reconnus comme la parfaite candidate qui rallie à la fois la "théorie de la relativité général" et la "physique quantique", en gros la "théorie du tout" qui vient de ce fait remplacer la "théorie des cordes" qui elle présentait certain problème.

https://www.youtube.com/watch?v=3MJJvXGuDag

Edité par Don Patch le 30/11/2017 - 23:02

Portrait de Erio-vaR
Hors ligne
A rejoint: 5 août 2014
Contributions: 3731
Re: Le topic qui ramène ta Science

Avent d'en arriver là je pence qu'il faudrait deja re mètre a plat la "théorie de la relativité général". Par ce que quant une théorie a besoin pour tenir debout de béquille spéculative aussi colossale que la matière noire et l’énergie sombre, c'est qu'elle a un gros souci.

Portrait de Gorby
Hors ligne
A rejoint: 21 février 2015
Contributions: 1461
Re: Le topic qui ramène ta Science

"Que pensez vous de la théorie de la "gravité quantique à boucles"?"

Je découvre, je regarderais et répondrais à ce moment là.

J'adore ce genre de docu genre "ce que ne savait pas Einstein" par exemple, c'est à dire qui parle des grandes théories.
Sinon aussi d'autres plus spécifiques, notamment ceux qui regardent du côté des étoiles. Le dernier que j'ai vu devait être sur rmc et parlait des telescopes spaciaux genre hubble je crois etc. leur conception, leurs outils, leurs missions, je crois qu'il y'en a un nouveau qui doit partir peut-être 2018 même, je viendrais mettre le lien si personne le fait d'ici là.

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14694
Re: Le topic qui ramène ta Science

La Matière Noire, spéculative ? Mais nooooon !!!

Ceci étant dit, c'est parfois en supposant des particules hypothétiques pour "sauver" une théorie, qu'on en a justement découvertes, comme les fameuses antiparticules de l'antimatière ou encore plus récemment le Boson de Higgs pour le Modèle Standard de la physique des particules.

Concernant la Gravité Quantique à Boucles, la Super symétrie ou la Théorie des Cordes/Supercordes (ou encore la géométrie non commutative), je n'ai pas trop d'avis sur la question, faute d'avoir étudié ces théories en détails.

Edité par Rudolf le 01/12/2017 - 00:09

Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 14458
Re: Le topic qui ramène ta Science

"Est ce que la gravité baisse ou augmente dans un certain endroit sous terre comparé a la surface?"

Assez simple comme question.

Bon on va éviter de sortir le théorème de Pythagore et divers formules d'attractions entre les corps céleste vu qu'ici un seul nous intéresse "La terre".

Je sais que lors des séismes le dit (G) peut varier, je sais aussi que la résistance de l'air (frottements/pressions) peut changer quelque peu la donne.

On va aussi éviter de parler de chute, vitesses, accélérations et du temps parcouru pour atteindre le noyau car c’est pas la question.

Donc une explication explicite avec du concret ;)

Edité par nexy le 01/12/2017 - 16:27

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14694
Re: Le topic qui ramène ta Science

En même temps, je te rappelle que c'est toi qui as commencé à parler de "vitesse", pas moi :

http://www.hooper.fr/forums/hardware/ns-nintendo-switch?page=1178

(le post en haut de page, avec ton documentaire qui parle justement de la vitesse)

Donc n'inverse pas les rôles, hein !

De plus, si tu veux vraiment parler de "g" (là encore, c'est toi qui évoques le sujet ici), tu es obligé de parler de "chute", de "vitesse", d'"accélération" et d'"attraction" : le concept de "g" ne va pas sans ces autres concepts.

Donc si tu veux vraiment que je t'explique pourquoi la gravité diminue lorsqu'on s'enfonce sous Terre (et je te l'ai déjà expliqué, j'avais aussi formulé une autre explication schéma à l'appui, et une autre explication plus mathématique), tu n'as pas le choix : on est obligé de parler d'"attraction", de "vitesse", d'"accélération" et de "chute".

Edité par Rudolf le 01/12/2017 - 16:50

Portrait de Yess
Hors ligne
A rejoint: 14 février 2014
Contributions: 2016
Re: Le topic qui ramène ta Science

Trop bien !

J'en attendais pas moins de Rudolf.

Comment vas-tu, Rudolf :-) ? Bien j'espère.

Allez, je vous laisse, ce topic me dépasse totalement :-).

Bye bye

Portrait de nexy
En ligne
A rejoint: 29 décembre 2011
Contributions: 14458
Re: Le topic qui ramène ta Science

Rudolf commence pas la mauvaise foi, mon poste était en réaction a un autre poste, et ce que je dis est logique car tu ne peux pas utiliser la même formule pour 3 situations différentes.

1. L'attraction entre les corps célestes exemple (attraction de la lune par la terre et le soleil) ou entre en compte la masse des corps et la distance, dans cet exemple précis, bien que la terre est beaucoup plus proche de la lune, le soleil bien que étant très loin est beaucoup plus massif et a une attraction énormément supérieure a la terrestre ce qui fait que malgré que la lune tourne autour de la terre le soleil exerce une attraction supérieure.

2. Lors d'une chute libre les corps peut importe leurs taille leurs poids ou que sait je, descendent a exactement la même vitesse si on supprime les frottements d'air.

3. Celui qui nous intéresse, un corps humain sur un corps céleste (ici la terre), quelle attraction on subit depuis la surface et entre le noyau et la surface.

- D'abord j’étais parti de base de Jupiter qui attire tout vers le noyau, mais c’est biaisé vu que c'est une planète gazeuse.

- je pensais ensuite a la pression, mais la on parle d'air, sur la lune il n'y a pas d'air (notre sujet de départ)...

* En utilisant une formule comme pour le cas 1 tu prend la distance qui nous sépare du noyau et de notre masse, et comme la distance est plus longue quand on se trouve a la surface tu suppose donc que l'attraction est plus forte, hors on parle d'un même corps ici la terre, qu'on soit a la surface ou entre la surface et le noyau, on est toujours sur le même corps, je suis a penser que l'attraction ou le (G) subit est le même peut importe ou l'on se trouve.

* Mais quoi qu'il en soit en réponse faudrait qu'on trouve une explication logique.

* D'ailleurs j'oublie de dire que le soleil et la terre sont vivant ce qui crée un champ électromagnétique, est ce qu'il est prit en compte dans le cas qui nous intéresse, sur la lune y en a pas et ça change le résultat a supposer qu'une influence existe.

* Hier on a évoqué le trou noir, mais c'est différent dans son cas, parce que lui exerce bien une attraction supérieure si t'es plus proche, une sorte d’aspirateur cosmique, un corps qui rentre dans le troue noir se spaghettiphie dans l'espace temps.

Edité par nexy le 01/12/2017 - 17:41

Portrait de Rudolf
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 14694
Re: Le topic qui ramène ta Science

Salut Yess. Oui, ça va bien et toi ?

Mais nooon, ne fuis pas, nous sommes tes amis !

nexy a écrit:
dans cet exemple précis, bien que la terre est beaucoup plus proche de la lune, le soleil bien que étant très loin est beaucoup plus massif et a une attraction énormément supérieure a la terrestre ce qui fait que malgré que la lune tourne autour de la terre le soleil exerce une attraction supérieure

Très bien, mais là tu es en train d'enfoncer une porte ouverte, donc : où veux-tu en venir exactement ?

nexy a écrit:
2. Lors d'une chute libre les corps peut importe leurs taille leurs poids ou que sait je, descendent a exactement la même vitesse si on supprime les frottements d'air.

Non, ça ce n'est pas vrai. Ou du moins ton affirmation n'est vraie que pour des temps très courts et des distances de chute très courtes, où l'accélération "g" est localement constante (en bonne approximation). En revanche, dès que tu considères une situation où par exemple tu as une chute de plusieurs milliers de kilomètres, les choses vont changer :

- si tu es en chute libre et que tu lâches par exemple une pièce au-dessus de ta tête et une autre en-dessous de ta tête, sur la même verticale, les deux pièces vont peu à peu s'écarter l'une par rapport à l'autre selon cette "verticale" (de ton point de vue à toi en train de tomber en chute libre).
- si tu lâches une pièce à ta droite et une pièce à ta gauche sur la même ligne horizontale, cette fois les deux pièces vont se rapprocher l'une par rapport à l'autre selon la même "horizontale" (de ton point de vue à toi en train de tomber en chute libre).

Pourquoi ? Parce que l'accélération "g" dépend de la distance entre le corps considéré et le centre attraction (et diminue quand on s'approche de la surface du corps attracteur). Or, dans la première situation, la pièce du haut est plus haute que la pièce du bas, donc elles ont chacune une accélération "g" différente, donc au fil du temps la pièce du bas va accélérer encore plus que la pièce du haut. Et dans le cas où les pièces sont lâchées depuis une ligne horizontale par rapport à toi, la direction de l'attraction n'est plus la même pour chacune des deux pièces, qui vont se rapprocher l'une vers l'autre.

Ce que je viens d'expliquer, c'est ce qu'on appelle les "forces de marée", donc celles responsables des marées sur les océans de notre planète en particulier.

Pour ton "3", je ne sais pas trop quoi te dire d'autre, je t'ai déjà tout expliqué, je ne vois pas comment faire mieux. Déjà, oublie cette histoire de dépendance en "1/r²" : considère uniquement le fait qu'une attraction gravitationnelle exercée par un gros corps M sur un petit corps m est d'autant :

- plus grande que le grand corps M est lourd par rapport au petit corps m
- plus petite que la distance entre les deux corps augmente (normal, on s'éloigne de plus en plus de la zone d'influence du gros corps massif).

Dans le premier cas où tu es à l'extérieur de la planète, toi, le petit corps de masse m, te situe complètement à l'extérieur du gros corps de masse M, donc tu subis l'attraction gravitationnelle de TOUTE la masse M du gros corps et provenant de la même "direction".
Dans le second cas où tu es à l'intérieur de la planète, toi, le petit corps de masse m, tu subis cette fois des forces qui viennent de directions opposées (par exemple, tu subis la force de la masse de Terre située au-dessus de toi qui t'attire donc vers le haut, mais également tu subis la force de la masse de Terre située en-dessous de toi qui t'attire vers le bas). Ces deux forces vont se retrancher partiellement, de la même façon qu'on objet en mouvement tiré initialement par quelqu'un depuis le flanc droit est ralenti si quelqu'un se met également à tirer sur l'objet depuis le flanc gauche. C'est le même principe.

Et si tu es au centre de la planète, et bien en gros tu es à égale distance du "haut de la planète" et du "bas de la planète", et avec la même masse de Terre au-dessus de toi et en-dessous de toi : il n'y a plus de force, tout se compense (et c'est valable à 360° pour chaque diamètre de la sphère, pas uniquement sur ta "verticale").

Voilà, je ne peux vraiment pas faire mieux.

Edité par Rudolf le 01/12/2017 - 17:56

Portrait de Erio-vaR
Hors ligne
A rejoint: 5 août 2014
Contributions: 3731
Re: Le topic qui ramène ta Science

Citation:
on est toujours sur le même corps, je suis a penser que l'attraction ou le (G) subit est le même peut importe ou l'on se trouve.

La ou il y a une faille, c'est que l'on utilise le centre de graviter d'un corps par simplification: il faut bien comprendre que l'on fait comme si toute la matière ce trouver en un point. Mais cela ne fonctionne qu'avec des objet qui sont à l'extérieur de ce corps.

Exemple:
Si l'on s'occupe de l'effet gravitationnel du système solaire sur un système proche comme Proxima du centaure. L'on peu utiliser le centre gravitationnel du système solaire dans sont ensemble.
Par contre si l'on s'occupe de l'effet gravitationnel du système sur un vaisseau qui ce balade à l’intérieur du système solaire. L'on doit alors dissocier les astres et tenir compte des positions et effet de chaque astre séparément.

Ici c'est la même chose. temps que l'on est a l'extérieur de la planète l'on peu simplifier en utilisant sont centre de graviter. Mais a l’intérieur de celle si l'on ne peu plus et l'on doit tenir compte séparément de la matière qui ce trouve "des différent coté" de notre "spéléologue".

Pour simplifier, l'ors d'une décente verticale: La matière qui ce trouve au dessu de nous a sont centre de graviter au dessu de nous qui donc "attire le spéléologue vers le haut"
La matière qui ce trouve autour va "attirer sur les coté" mais l'on peu estimer qu'il y a autant de matière devant et derrière, a gauche et a droite donc cela et sans effet.
Mais toute cette matière au dessu et sur les coté n'est plus en dessous. Et donc ne participe plus a "attirer" le spéléologue vers le bas. Donc il est plus "léger".
Et plus l'on décent, moins il y a de matière en dessous et plus le phénomène est grand. Et ceci jusque au point d'équilibre ou il y a autant de masse de chaque coté et donc "plus de gravitation"

A ce point précis on a "l'équivalant" d'un des point de Lagrange dont je parler sur l'autre topic.

Edité par Erio-vaR le 01/12/2017 - 18:11