Skip to Content

Unravel (1/8)

Nouveau jeu nouvelle épopée avec Unravel, peut être le plus beau jeu du monde dans un gameplay 2D

254 Commentaires

Portrait de Mangedescahuetes

Citation:
Le choix du focus est une bonne idée, ça ajoute au réalisme, au fait que l'oeil jamais ne peut focus tous les plans d'un coup, du coup ça oblige le joueur à faire corps avec ce héros à tête de noeud (oui je sais, elle est facile).

Question de point de vue (LOUL), le réalisme est biaisé vu que dans la vraie vie quand on fait un focus à une certaine distance c'est pour regarder ce qui s'y trouve et rien d'autre, ici c'est juste un écran avec un focus forcé donc on voit le très beau 1er plan (faut le dire) mais également le flou moche derrière (difficile de l'ignorer)...pas terrible au final.

La seule chose que ça m'évoque personnellement c'est les rares fois ou je sors de chez moi sans mes lunettes et ou, du coup, tout est flou :<


Portrait de les 7 memores

oui mais justement, là le focus n'est pas libre, c'est je pense voulu, on est contraint d'avoir pour focus la pelotte de laine, précisément comme la grand-mère qui en tricotant a les yeux fixés sur ses aiguilles et sa laine durant des heures et des heures. Dis-toi bien que si la mamie a une très bonne vue sur son point de croche vu qu'elle le fixe, elle ne voit strictement rien de ce qui se trouve un mètre derrière, pour elle tout le reste est flou et trouble :D
Et c'est bien là l'analogie avec le but du jeu: retrouver des souvenirs, la laine est au centre de tout, et tous les autres souvenirs (notamment quand on voit les gosses au fond) sont troubles.
C'est, effectivment, un point de vue loul


Portrait de Mangedescahuetes

Star Citizen est censé être un jeu indé aussi, il me semble, 'fin vu tous les fonds qu'ils ont récolté c'est plus un AAA qu'autre chose donc indé pas indé, impossible de le déterminer au premier coup d'oeil aujourd'hui...


Portrait de Skyhawk

Niveau graphismes et ambiance je préfère quand même Ori & The Blind Forest


Portrait de Hellipsir

Ori, très beau, mais tellement foisonnant que parfois il souffrait de problèmes de lisibilité, avec quelques difficultés pour déterminer si tel ou tel élément faisait simplement partie du décor ou était censé nous impacter.


Portrait de Armulis

Le problème des décors réalistes c'est justement qu'ils ne permettent pas de détacher clairement les éléments interactifs du reste, alors qu'un style cartoon le permettrait plus facilement, en jouant sur la couleur ou l'épaisseur des silhouette par exemple.
Nous revoilà devant un exemple typique de jeu "next-gen" en réalité extrêmement dépouillé en termes de possibilités et de gameplay. Mais le Hooper a très bien réagi, et n'a pas manqué de s'extasier toutes les trois minutes sur la beauté du décor, comme tout bon gros mouton (un mouton ronron avec les p'tites oreilles, mais un mouton quand même).
Voilà un esprit critique peu commun! =P


Portrait de question

je suis de cet avis. bon après, c'est la première heure, et passé cela, peut-être que la surprise baissera (ou que le gameplay se renouvelle).

De plus, je ne vois pas en quoi le jeu est exceptionelle au vue de sa direction visuelle ou technique. vu que l'on évolue que sur une ligne droite et que l'interaction avec l'environnement est en général scriptés, cela n'a rien de vraiment impressionnant, surtout pour une compagnie pour EA.

d'un point de vue de l'esthétique visuelle, c'est vraiment joli, et ça fait sens, cela dit, ce sont des choix qui nuisent en partie l'affordance du titre (dans un jeu ou le rouge est une couleur importante, foutre en premier niveau des pommes rouges et l'automne c'est une fausse bonne idée).

d'un point de vue sonore, c'est cohérent avec le thème mais peu original (du violon et du piano, de la musique celtique, bref, un truc que l'on voit et revoit).

Les actions du joueurs sont relativement sommaires, mais surtout, certains choix de GD sont étranges (la scènes du sceau en terre avec les deux ponts, ou il ne pouvait mettre deux ponts en même temps, je ne la comprenait pas plus que lui).

Dans le LD, il y a à boire et à manger. le coté "énigme avec les objets du quotidien" et assez malin, mais manque un peu d'inspiration (cela dit, il faut voir la suite), et le tutoriel nous prends par la main.

Il y a cet aspect carte postal dans le titre que je trouve à la fois intéressant et problémathique. On a un fil (fil du passé, de la vie, etc.) avec une symbolique forte, un aspect enfantin, avec les objets du quotidien qui serve de jeu, et à la fois un aspect carte postale, de par le choix des niveaux et le parcours de ceux-ci (en 2D). mais j'ai du mal à voir comment tout c'est symbole interagisse entre eux.

je vais voir le reste de l'épopée pour me faire un avis définitif, je pense.


Portrait de Armulis

C'est plus détaillé que ce que je disais, mais je pense la même chose.
En ce qui concerne la lecture du fond symbolique (le fil de la vie, etc.) je pense que tu vas beaucoup plus loin que les créateurs eux-mêmes. Nous avons bien vu à quel point Ethan Carter, était dénué de sens, et mon petit doigt me dis que celui-ci ne nous réserve rien de mieux.


Portrait de question

C'est probable, mais je ne suis pas si pessimiste.


Portrait de thorkral

Dans Ori ya quand meme plus de gameplay que dans Unravel certe magnifique mais beaucoup plus contemplatif


Portrait de DoTT

Très bonne première partie. Merci !


Portrait de Linky439

Sympa cette vidéo :)
Pas trop de prise de tête, c'est joli, Hooper se casse la gueule dans les pommes de pin...


Portrait de Chav

De vidéos en vidéos, je comprends pourquoi "Un esprit de déduction peu commun", et ça m'émeut... O_o


Portrait de supersaiyajin_goku

Pour moi, un jeu independent ne depend pas (lol) du nombre de personnes qui sont sur le projet.
POur moi, si le jeu est developpe par un studio qui n'a ni de boss et qui n'est le boss de personne (a part lui meme bien sur), le jeu qui en resulte est un jeu independent.

Pare exmeple, Call of Duty n'est pas un jeu indep car le studio (infity ward, sledgehammer et l'autre dont je ne me rappelle plus) sont des filiales d'une companie : Activision.

Imaginons la situation suivante : si cent personnes se mettent d'accord pour faire ensemble un jeu, sans etre un studio de qui que ce soit, pour moi le jeu sera indep, car ces cent personnes n'ont pas de compte a rendre a personne et inversement.

En resume : le "studio" ne doit ne ni faire parti d'une structure, ni avoir des "sous-studio" a son effective.
En quelque sort, il ne doit avoir personne ni au dessus ni en dessous de lui. Un studio independent quoi....


Portrait de 100T hammer

On appelle plutôt ça l'anarchie. ; )
Je pense qu'un studio peu resté indé, tout en aillant des sous-traitants, mais en gardant son pouvoir décisionnaire.
Notamment pour ce qui est de la musique la plupart du temps.


Portrait de Youen California

https://www.youtube.com/watch?v=8f8oyr4Bi-g

terne lol ^^ Et en 4k dsr il démonte et enlève complétement l'antialiasing :p


Portrait de TheJejesasa

l'énigme à 42min y a pas besoin de faire les nœuds dans l'ordre ! C'est juste que tu n'as pas accroché celui au milieu ! Par contre si tu fais dans le désordre ça marchera mais tu gaspilles de la laine et tu risques d'en manquer par la suite.


Portrait de MisterFullmetal

selon moi si c'est édité par une autre boite que le développeur/studio de développement du jeu, on ne peut pas dire que c'est indé

EDIT: pour moi le son est parfait mais tu as peut-être fait un mixage audio en post-prod, ta voix et le son du jeu sont bien équilibrées


Portrait de fandesonic

Entre le premier plan magnifique et les arrière-plans flous et dégeulasse je ne sais plus quoi penser des graphismes ! X( Oddworld new n' Tasty était plus beau sur ce point là.


Portrait de ridleydu62

Le jeu est vraiment super beau tant artistiquement que techniquement.
Après ça m'a l'air super limité niveau gameplay et surtout simpliste niveau énigmes.

Sinon il n'est pas du tout indé car édité et en partie financé par EA.
Après y a des gros jeux indé genre The Witness qui sont financé directement par le studio derrière le jeu et non par un gros éditeur.