Skip to Content

Tormented Souls (16/16)

Fin du let's play Tormented Souls

38 Commentaires

Portrait de Mirilith

Citation:
Si tu prend sur les 3 dernières années tu peux trouver des truc

Tention, je parle pas des jeux qu'il a appréciés ces dernières années, parce que ça, évidemment qu'il y en a (et encore heureux, loul). Je parle vraiment des jeux où, comme ici, il s'abandonne, où il se laisse absorber, où il "retombe en enfance" comme on dit. Cette dernière partie m'a fait prendre conscience d'à quel point c'était rare ces derniers temps.


Portrait de callahaine

Eh bien Hooper qui dit "j'ai adoré" c'est aussi rare qu'une éclipse, il faut savourer!
Grand fan de Resident Evil (et Silent Hill dans une moindre mesure), j'ai été très frustré de voir que c'était une exclu PS5, mais apparemment un portage PS4 et Switch serait prévu.
Du coup je me suis arrêté de regarder cette épopée pour ne pas me spoiler.
Mais j'ai pas pu m’empêcher de regarder la conclusion et ça me donne encore plus hâte!

Pas d'accord pour l'histoire de l'inventaire limité par contre. Pour moi, ça a de l'intérêt, en tout cas dans Resident Evil. Oui c'est contraignant mais la contrainte fait partie du game design de Resident Evil.
Ca permet notamment d'obliger le joueur à faire des choix même quand il est blindé de soins et de munitions. S'il veut progresser, il pourra pas tout prendre et devra prendre des risque. Prendre qu'une seule arme au risque de croiser un monstre balèze, pas prendre de munitions en privilégiant l'esquive au risque de se faire mordre plus souvent et donc avoir besoin de prendre plus de soins etc...


Portrait de Apolline

Si ce jeu est bon c'est parce que c'est avant tout une vraie lettre d'amour faite au genre. Les dev' aiment les survival horror, ça transpire cette évidence à chaque couloir de ce manoir. Et perso j'ai pas trouvé la zone des catacombes vilaine mais plutôt classe.

Une très bonne épopée menée tambour battant par un Gros Ours fort bon joueur :)


Portrait de Seby

Très bonne épopée sur un très bon jeu!
Tu as cité les principaux points positifs qui pour moi permet d'oublier ceux négatifs.
-Les énigmes originales et pas trop simple.
-Le style survival Horror à l’ancienne où l'on est pas du tout tenu par la main.
-Les décors et effet de lumière sont fous effectivement.

Très plaisant à suivre. :)

Pour ce qui est de la bonne fin tu as loupé un passage qui te donne accès à une énigme plutôt sympa je trouve, qui te permet ensuite de choper un antidote.

Vers 43mn de cette vidéo:

Tu peux ensuite injecter l'antidote à Anna, ça ne la sauve pas mais tu récupère ainsi un coupe-boulons.
Vers 45mn de cette vidéo:

Et pour finir je trouve ça énorme, tu retourne dans le passé via la cassette pour libérer Anna jeune enfermée dans sa cage grâce au coupe-boulons.
Pour ensuite retourner dans le présent et finir le jeu avec sa "petite" sœur jumelle.
Vers 1H de la vidéo du dessus(partie4)

Bon par contre, qu'en est-il de la porte de la chambre? Où l'on devait en apprendre plus pour passer.

Pour la map les Devs on depuis fait un patch pour voir où l'on se trouve ainsi qu'un bouton de raccourci.
https://twitter.com/i/status/1433598007505739777


Portrait de Buster-Kos-Mos

Merci pour cette épopée Hooper!
Je l'ai trouvé excellent, le jeu aussi. Un bel hommage aux premiers survival horror. N'oublions pas qu'il s'agit un jeu indépendant, il ne faut pas trop en demander.

Pour l'énigme de fin, quand une valve est perpendiculaire au tuyau, c'est fermé et quand elle est alignée au tuyau, c'est ouvert. C'est un peu comme la disquette, si t'as pas connu son fonctionnement IRL, tu peux être bloqué.

J'espère que tu l'as refait pour les autres fins.
Content pour toi que ce jeu t'ai plu.


Portrait de LeFaiseurDeDons

Quand j’ai découvert ce jeu avec les vidéos de Hooper, je m’attendais au pire. La simple présence du mot "Souls" dans le titre ne présageait rien de bon. J’imaginais un énième jeu cherchant à surfer sur le succès de la série du même nom. Et peut-être est-ce le cas d’ailleurs… Après tout, ce n’est pas pour rien si de très nombreux développeurs emploient ce mot. C’est fait pour rediriger les résultats de recherche sur leurs propres jeux. Auparavant, on mettait l’accent sur les jaquettes, maintenant, on se focalise sur le titre. C’est une des conséquences de la distribution dématérialisée du jeu vidéo. Mais fort heureusement, Tormented Souls n’est ni une misérable copie de Dark Souls, ni de Resident Evil, ni de Silent Hill. On en est même très loin, parce que j’estime qu’il est non seulement excellent, mais qu’il a également réussi à surpasser le maître du survival horror auquel il cherchait tant à rendre hommage : Resident Evil 1.

J’ai adoré Tormented Souls, et je peux affirmer sans le moindre doute qu’il sera et restera mon jeu préféré de 2021. Alors certes, il n’est pas exempt de défaut, mais ils sont tellement mineurs et insignifiants qu’ils ne m’ont même pas gêné une seule fois. Au contraire, je les ai même appréciés. Je ne vais pas m’embêter à les énumérer parce que Hooper l’a déjà fait avec justesse. Par contre, le seul et unique reproche sur lequel j’aimerais insister, c’est l’absence d’extérieur. Mon Dieu que c’est dommage de ne pas pouvoir visiter les alentours du manoir ! D’autant plus que les documents évoquent à plusieurs reprises des échappées dans une forêt environnante. J’étais persuadé qu’on allait avoir une séquence dans des jardins labyrinthiques, des courses poursuites dans les bois, ou des cabanes hantées ayant servi autrefois aux domestiques. Il y avait tant à faire. J’aurais tellement aimé revivre quelque chose de semblable à Alan Wake, le colosse indétrônable du jeu d’horreur, au sens large, selon moi.

Pour ce qui est des points positifs, encore une fois, je vais rejoindre l’avis de Hooper. Mais je vais tout de même évoquer ce qui fait la plus grande force de Tormented Souls : Son respect pour le joueur. Putain que c’est bon de jouer à un jeu qui ne nous prend pas un con. J’avais presque oublié ce que ça faisait d’être démuni, de ne pas savoir quoi faire, de ne pas savoir où aller. Et surtout, d’avoir cette sensation que les développeurs nous font confiance pour trouver la solution par nous-mêmes. À chaque fois qu’on est face à une difficulté et qu’on parvient à la surmonter, on ressent la fierté de ceux qui ont conçu ces obstacles. Ça en devient honorifique. Le jeu nous donne les clés, et s’attend à ce qu’on résolve les problèmes en utilisant notre cerveau et nos connaissances. Quand je parvenais à résoudre une énigme, quand je recevais un nouvel objet, ou quand bien même je me contentais simplement de retrouver mon chemin dans le manoir, j’en étais fier. J’étais fier car je savais que c’était moi, et moi seul, qui avais pris les choses en main. J’avais le contrôle.

Pour conclure, je dirais que Tormented Souls est un jeu qui correspond parfaitement à mes attentes. J’irai même jusqu’à dire que c’est un meilleur Resident Evil que Resident Evil.

Merci aux développeurs.
Merci Hooper pour la présentation.

Allez, pour le fun, je partage mes statistiques.

Je précise que mon temps de jeu total n’est pas du tout représentatif du temps réel car il m’est très souvent arrivé de recharger la partie après plusieurs heures de réflexion sur les énigmes les plus corsées. Un temps plus proche de la vérité serait donc entre 16 et 18 heures. Le double de ce qui est affiché.

Pour finir, je trouve dommage que Hooper soit complètement passé à côté de la salle magique qui offre l’accès à un antidote permettant de sauver Anna.
D'ailleurs, dans ma partie, malgré le fait que je sois parvenu à me procurer l'antidote, j'ai oublié de revenir la sauver.
Oui, je m'en suis terriblement voulu...
De plus, j'ai découvert qu’on pouvait forcer la fin moyenne du jeu en coupant la gorge d’Anna tel que l’a fait Hooper.

Hardcore le gros ours !


Portrait de sagabelmont

Bravo pour avoir fini le jeu, j'ai beaucoup aimé ton épopée. Oui ce jeu est un gros bloc de nostalgie qui rend hommage à RE et à Sillent Hill.

J'ai aussi beaucoup aimé les énigmes du jeu.

D'accord pour le raccourci de la map, pas sur celle du briquet.

Oui Caroline n'est pas développé et c'est dommage, par contre je suis sur à 100% que le modèle nue au début du jeu est aussi fait pour que les gens reprennent directement le modèle du jeu pour faire des animations + 18

Les développeurs sont grands max 20 du coup bravo à eux. Très bonne épopée et merci à Hooper de m'avoir fait acheter le jeu :)


Portrait de Maldhôr

Bien le bonjour à toi, Hooper. J'ai visionné la quasi intégralité de cette épopée et mon bilan, tu t'en doutes, va être un petit peu salé.
Commençons par l'épopée que j'ai trouvé plutôt agréable à suivre même si à mon sens tu as bien trop abusé des soluces pour résoudre les énigmes, ruinant de ce fait une bonne partie de ton aventure.
Pour ce qui est de Tormented Souls, je suis bien plus réservé que toi. En effet si on sent que les développeurs ont soigné la réalisation et les énigmes, on voit bien trop les ficelles que ce soit au niveau de la narration, du Game Design ou des combats. Une pincée de Resident Evil, une pincée de Silent Hill, vous passez le tout dans un shaker et le tour est joué. Il y avait plus d'idées dans Silent Hill P.T. que dans ce pastiche qui ne parvient jamais à se démarquer foncièrement de ses illustres aïeux. Je suis désolé mais on est davantage dans le clonage plutôt que dans l'hommage avec ce titre, à plusieurs moments j'ai d'ailleurs vu la matrice et ça m'a sorti du bordel. Pour résumer la nostalgie à ses limites, elles sont souvent dépassées dans Tormented Souls à la différence d'Hollow Knight par exemple qui est parvenu à transcender le Metroidvania au lieu de vulgairement le singer.

Enfin je ne suis pas du tout d'accord avec toi concernant l'inventaire restreint qui serait de la durée de vie artificielle. L'inventaire "restreint" de mon point de vue est une contrainte qui pèse sur le joueur, son utilité est de mettre le joueur sous pression parce qu'il doit choisir ce qu'il doit emmener avec lui et qu'il ne sait pas ce qu'il va trouver sur son chemin. Lorsque l'inventaire est illimité, on perd une composante capitale, selon moi, du Survival-Horror, l'inconfort du joueur. Là où tu vois de la durée de vie artificielle, je n'y vois qu'un choix de Game Design essentiel pour ce genre vidéoludique.

Après chacun voit midi à sa porte mais puisque tu nous demandes de donner notre sentiment, je l'ai fait sans ambages, que cela plaise ou non.


Portrait de Volcano

Plus d'idée dans Silent Hill PT ??

La chose seule chose dont je me souvient dans Silent Hill PT, c'est une ambiance pas du tout agrippante, tu tourne en rond dans une maison hanté, ou t as des jumpscare de merde, graphiquement plutôt laid, musique très moyenne...

Je suis bien content que le produit finale ne soit jamais sortie.
Tourmanted souls du peux que j'ai vue a l'air mille fois plus prometteur que cette démo moisi de silent Hill PT, ainsi que la quasi totalité des RE et Silent Hill.

Ah et au faite, un peut trop facile aujourd'hui de crié au "plagia" ou "clonage" ;)


Portrait de callahaine

C'est pas faux sur le principe. Mais les survival horror à l'ancienne sont tellement rares aujourd'hui qu'on peut difficilement leur reprocher de pas être innovants. C'est plus légitime de reprocher ça à un Bloodstained, car les Metroidvania, on a en tous les ans. Tandis que des jeux à la sauce RE à l'ancienne, ça court pas les rues (malgré son game design old school et très plaisant, RE2 Remake n'était pas aussi radical).
De plus, c'est toujours délicat de transcender un hommage aux survivals des années 90 sans le dénaturer. Si tu rajoutes trop de souplesses de gameplay tu bascules dans un autre style d'horreur à la RE4/Dead Space plus action. Si à l'inverse, tu prives trop le joueur de moyens d'action, tu bascules dans un style scripté à la Layers of Fear/ PT (ou Amnesia/Outlast avec supplément stalker).


Portrait de Mirilith

Citation:
Mais les survival horror à l'ancienne sont tellement rares aujourd'hui qu'on peut difficilement leur reprocher de pas être innovants

Hooper emploie aussi cet argument dans la vidéo, mais j'avoue que je le comprends pas trop. Si je dis exactement la même chose que quelqu'un avait dite il y a 30 ans, on peut dire que je suis pas spécialement innovant dans mes propos, non ? Que quelqu'un l'ait dit ou non entre l'auteur original et moi n'y change rien : ces propos existaient déjà sous cette forme là, et je n'y apporte rien. C'est de la citation, ni plus ni moins. Et y'a aucun mal à ça, mais ça me semble normal de le dire ^^

Citation:
De plus, c'est toujours délicat de transcender un hommage aux survivals des années 90 sans le dénaturer. Si tu rajoutes trop de souplesses de gameplay tu bascules dans un autre style d'horreur à la RE4/Dead Space plus action.

Pas d'accord. N'importe quelle formule est améliorable. Du reste, de l'action, y'en avait déjà énormément dans le premier Resident Evil. RE3 est un excellent exemple du fait qu'on peut tout à fait enrichir et dynamiser le gameplay sans rien dénaturer.


Portrait de callahaine

La question c'est de savoir ce qu'un jeu apporte, et là tout est question de perspective. Si tu fais un open world classique, alors qu'on en est actuellement saturés, effectivement ce jeu aura assez peu de pertinence. En revanche, si tu fais un survival horror classique, c'est un genre tellement déserté que ça va être une proposition rafraîchissante, même s'il n'apporte pas grand chose au genre survival horror.
Pour reprendre ton exemple de citations, si tu sors une belle citation oubliée de Lamartine, tu auras surement plus d'impact qu'avec une citation de Victor Hugo que tout le monde connait et ressort régulièrement. Ca ne rend pas le propos innovant certes, mais ça le rend rafraîchissant.

Pour la deuxième partie, je suis d'accord mais améliorer une formule, ce n'est pas pareil que la "transcender" ou la "révolutionner" ce qui était le reproche de Maldhor. Les améliorations de RE3 sont à la marge. La vraie révolution a été faite avec RE4, et le jeu est énorme, mais c'est un changement de formule. Ca a ouvert un nouveau cycle de jeux d'horreurs, puis Amnesia en a ouvert un autre en 2010. Tormented Souls a l'air de s'adresser à ceux qui veulent des représentants du premier cycle, ceux qui auraient voulu que Re2 Remake soit comme RE1 Remake.


Portrait de Mirilith

Citation:
Ca ne rend pas le propos innovant certes, mais ça le rend rafraîchissant

Je suis d'accord avec ça, c'est aussi à noter.

Citation:
Pour la deuxième partie, je suis d'accord mais améliorer une formule, ce n'est pas pareil que la "transcender" ou la "révolutionner" ce qui était le reproche de Maldhor

A voir quand il lira nos messages, mais je doute très fortement du fait que Maldhor employait le terme "transcender" comme synonyme de "révolutionner". La révolution c'est clairement pas le but des développeurs de Tormented Souls, bien au contraire : on est face à un jeu ancré dans une formule. Puis quand on cite Hollow Knight comme référence (qui est un jeu qui ne révolutionne rien), il me semble clair que, par "transcender", on entend "pousser le genre plus loin qu'il n'a jamais été", "perfectionner", pas "révolutionner". D'ailleurs c'est ça qu'on est en droit d'attendre d'un jeu qui sort 25 ans après ses modèles. Et je pense que le reproche de Maldhor, c'est justement que ce jeu, contrairement à Hollow Knight, n'est qu'une citation de 10H, un doudou nostalgique, et qu'il n'y a là aucune tentative de pousser la formule plus loin.


Portrait de callahaine

Tout le problème est que les codes du survival horror sont très rigides et contrairement au Metroidvania, il me parait difficile de pousser plus loin ce genre de formule sans la faire basculer dans une autre formule.
D'autant que Maldhor cite en exemple P.T., qui appartient à une toute autre école de l'horreur, basée avant tout sur l'activation de scripts.

Si on prend les jeux d'horreur comme un bloc, et qu'on attend qu'un jeu d'horreur "pousse le genre plus loin" en proposant de nouvelles manières de faire peur, je peux comprendre qu'on trouve Tormented Souls inutile. On a fait le même reproche à The Evil Within.

Mais si on raisonne en terme de cycles et qu'on recherche juste un représentant d'un cycle particulier, on voit les choses différemment. Par exemple j'ai adoré The Evil Within que j'ai pris comme un best of du deuxième cycle (qui a finalement assez peu de représentants à part RE4 et Dead Space) et j'espère que Tormented Souls sera un bon best of du premier.


Portrait de Mirilith

Citation:
Tout le problème est que les codes du survival horror sont très rigides et contrairement au Metroidvania, il me parait difficile de pousser plus loin ce genre de formule sans la faire basculer dans une autre formule

On en a déjà parlé mais je suis toujours pas d'accord avec ça. RE3, Code Veronica, RE 0, Silent Hill 2 ... Des exemples de survival horror ayant poussé la formule initiée par leurs aînés plus loin tout en restant dans le même moule global, y'en a un paquet. Donc, puisque c'est possible, on peut reprocher à ce Tormented Souls de ne pas le faire. CQFD !

Citation:
Mais si on raisonne en terme de cycles et qu'on recherche juste un représentant d'un cycle particulier, on voit les choses différemment

Ben non, même là ça marche pas, c'est bien le problème. Même en considérant ce Tormented Souls comme un représentant en droite lignée de la formule Sweet Home/Alone in the Dark/Resident Evil (ce qu'il est ouvertement, pas de souci là dessus), il reste désespérément peu ambitieux en tant que tel. Pour être un best of, faudrait déjà qu'il soit le meilleur dans quelque chose, ce qui n'est pas le cas.


Portrait de jossmagica

Cette épopée était vraiment excellente. Ton plaisir s'est fortement ressenti et m'a fait apprécier le jeu comme rarement. Les 16 parties sont passées très rapidement, j'aurais aimé que ça continue. J'ai passé un très bon bon moment.


Portrait de Sebijy

Citation:
"C'est ça, je me trompe pas"
Mō īīī! Yamete kudasai! .・゚゚・(/ω\)・゚゚・.

XD

edit: Hooper...la prochaine fois fois que tu mates une soluce...utilises en une qui "explique" le pourquoi du comment :)

edit 2: Sinon je suis tombé sur ça :

Citation:
"The Tormented Soul is a passive monster in Silent Hill: Downpour and briefly in Anne's Story."
Un autre clin d'oeil en somme :)


Portrait de Phil Fish

le dernier cou cou
la fin d'une excellente épopée =/