Skip to Content

Tormented Souls (16/16)

Fin du let's play Tormented Souls

39 Commentaires

Portrait de callahaine

Pour le coup, tu as loupé une salle avec une énigme encore bien trouvée, qui t'aurais permis d'obtenir un objet pour libérer Anna, et obtenir la bonne fin.

Sinon pour l'histoire de la tenue c'est vrai que ça fait un peu ridicule, mais effectivement ça fait partie de l'hommage, comme dans les vieux survival où on avait une héroïne en tenue légère pour affronter des monstres (Jill dans RE3, Regina dans Dino Crysis, Aya dans Parasite Eve).
Mais pour ceux qui trouvent ça trop naze, dans la version PS4 (et surement switch) qui est sortie en février, j'ai l'impression qu'ils ont ajouté un costume supplémentaire qu'on trouve dans un placard dès le début du jeu. Une tenue moins naradesque mais beaucoup plus impersonnelle pour le coup (jean+ veste en cuir, le truc que portent toutes les héroïnes de jeux actuels)


Portrait de YuGiOhJCJ

Très bon jeu qui rend hommage aux anciens Resident Evil et Silent Hill en ajoutant à ça de vraies énigmes dignes d'un The Witness.
Dommage d'avoir un inventaire illimité, ça rend le jeu trop facile et retire le plaisir décider entre prendre ou laisser un objet.
Triste que l'histoire parte dans le fantastique sans donner d'explications (traverser un miroir ou un film projeté).

Pour l'énigme des tuyaux et de l'essence c'était pourtant simple : il ne fallait pas raisonner horizontal et vertical mais parallèle et perpendiculaire.
Tourne le livre et tu verras qu'une valve ouverte peut être soit horizontale, soit verticale :

Par contre, concernant l'énigme des singes et du juge, je n'ai pas compris.
Si j'avais joué au jeu, j'aurais sûrement été bloqué sur celle-ci.


Portrait de celinedu6213

Très bon jeux, l'histoire pas mal, par contre la fin...
Le Boss final je m'attendais à beaucoup mieux !
Et au final Noah est mort ?


Portrait de Yets_

Pour ceux qui se demandent quel métier le Hooper peut il bien faire, vous pouvez déjà éliminer tous les métiers où il faut ouvrir un robinet.


Portrait de Apolline

Ca explique pourquoi parfois il manque d'eau à la fin de ses streams: il arrive pas à ouvrir ses robinets :v


Portrait de HK484C

On sait déjà qu'hooper n'était pas plombier dans son ancienne vie :p GG Hooper sinon, belle épopée, beau jeu. Plaisant à suivre. Je ne connais pas vraiment le jeu, du coup selon le tchaton, y'a une "vraie fin" que tu n'auras pas débloquée. Il y a aussi une porte que tu n'auras pas ouverte, je me demande ce qu'il y avait derrière. Dans la chambre de l'épopée #14 à 36:44 (de la vidéo 14)...

Certains objets dans ton inventaire que tu auras transportés tout du long, n'auront finalement pas servis non plus, je pense à la batterie par exemple, en outre elle pouvait peut-être encore s'utiliser dans une pièce annexe?

Quant à l'égnime du gas, tu as compris le cheminement du dispositif, en revanche tu es passé à côté du fait que l'ouverture et la fermeture des valves dépendent de l'orientation du tuyau au regard de celui des robinets tournants et par conséquent c'est l'orthogonalité qui compte ! C'est de la mécanique, c'est l'orientation orthogonale qui entrave le passage du fluide. Enfin comme dans la réalité quoi.

En conclusion, je me suis fendu de rire, JV.com : "durée de vie environ 9 heures" hahaha le Hooper +20 heures xD :P (à 1:28:30)


Portrait de Laurent

C'est incroyable de ne pas savoir comment les robinets fonctionnent !
A savoir ouvert dans le sens du tuyau et fermé quand ça le barre...


Portrait de Unclekaz

C'est comme tout je penses, tant que tu connais pas et tu t'y intéresse pas, une fois que t'es dedans bah tu comprends pas ^^ Alors que oui c'est de la logique pur et simple, c'est tout con mais bon^^


Portrait de Linkorange

Merci beaucoup pour cette épopée, c'était super fun à suivre, le jeu est vraiment excellent et c'était très agréable de te voir autant plongé dedans Hooper !


Portrait de Kringer_le_tigre_domestique

Et bien, c'était excellent à suivre, tu te fais plaisir et ça fait plaisir à suivre, vieux ronchon blasé.

Pour l'énigme des tuyaux, comme certains commentateurs ici, je l'avais trouvé à 2 ans et demi les yeux fermés. En vrai, j'avais intuité le "vertical = fermé", "horizontal = ouvert" mais la position définie par rapport au tuyau, pas par rapport à l'écran ! Ah là là, j'avoue j'ai été déçu après tant de puissance énigmatique !

Le jeu béneficie d'un soin évident, surtout concernant les énigmes et ce qui est jouissif dans ton épopée c'est qu'on peut réfléchir en même temps que toi et comme (en majorité) tu réfléchiss bien, tu nous fais bien réfléchir.
L'histoire est anecdotique, ce que je trouve dommage et contrairement à toi, je pense qu'elle aurait gagné à être plus sybilline, moins expliquée. Certes tu aurais râlé, mais un petit voile étrange et irrationnel sur une lancée d'énigmes basées sur la logique, ça aurait été plus percutant je trouve. Du coups, il n'y a aucune raison que Caroline puisse traverser le temps et autres incongruités (alors qu'un séjour dans les limbes d'un personnage déjà mort, ou en rédemption, sans trop en dire...).

P.S : Hooper, ça me paraît évident que tu aimes particuliérement les jeux de reflexion en ce moment, je me léche les babines si tu fais un live/épopée sur Civilisation 6, City Skyline, Surviving Mars ou un X com 2 un de ces quatre !


Portrait de Claw

J'ai vraiment beaucoup aimé cette épopée. Bon sérieux, t'aurais quand même pu la trouver l'énigme de l'usine à gaz! Enfin, t'es Enigman oui ou non ?! J'avais trouvé la solution en 4 minutes chrono.

Finalement, c'est vraiment l'énigme des singes qui était la plus coriace.
Celle là + le fait de deviner ce qu'il faut faire / où il faut aller à certains moments de l'aventure.
Je pense en particulier au gars qui tournait autour de la table et du coup il fallait se dire qu'on devait nous aussi tourner autour de la table pour ressusciter je ne sais plus trop quelle créature de Satan... Et pourtant, tu l'avais trouvé celle là!

De même, je salue ton sens de l'orientation. On aurait dit que dans ce manoir, tu t'y sentais comme chez toi : "alors? Où dois-je aller ? à la laverie ? Ok, c'est parti!", et sans même consulter la map, tu te rends à la laverie.
Un truc de fou. Moi, j'aurai sûrement passer + de temps à étudier la map qu'à courir comme ça dans les couloirs.

Une autre des raisons pour laquelle je pense que ce jeu a très bien fonctionné en épopée, c'est parce que c'est un jeu "couloir", même si tu fais un peu ce que tu veux, et que tu fais plein de backtracking partout.
Mais le fait que ce soit un jeu "couloir", ça donne du rythme à l'ensemble. Il se passe souvent quelque chose et on ne s'ennuie pas à te regarder jouer.
Un peu le contraire des open worlds qui sont souvent amusants pour celui qui joue, mais beaucoup moins amusants à regarder pour les spectateurs. Enfin, c'est mon avis.

Bon ben maintenant, on le réclame tous à corps et à cris : à quand l'épopée sur Dead Space 2 ???


Portrait de benuuts

Bon avant de regarder la suite :

Vanne parallèle = ouverte
Vanne perpendiculaire = fermée (imagine le comme une barrière qui coupe le tuyau)


Portrait de Don Patch

Concernant l'énigme de l'usine à gaz, je pense qu'il fallait prendre en compte l'inclinaison des tuyaux.
Le schéma de la valve indiquant ouvert fermé vaut pour un tuyau vertical mais il faut incliner ce schéma pour les tuyaux horizontaux, du coup au lieu de fermer les valves tu les ouvrait et inversement.

Sinon une bien belle épopée très agréable à suivre.
Dans l'ensemble tu t'est bien débrouillé, parfois si j'avais pu j'aurai été tenté de te souffler des indices sur certaines énigmes que tu n'avais pas compris directement, mais hormis quelques une tu t'en est bien sortie et parfois tu a même eu quelque petite fulgurance pour en résoudre certaine assez vite, bravo.


Portrait de oOToyteoOo

Pas fan de la fin personnellement, mais pas bien grave. Dommage de ne pas être retourné dans la chambre de la gamine pour ouvrir la porte qui était fermée. Enfin, j'imagine que tu pouvais y aller après le boss et avoir pris connaissance de la vérité sur ta sœur.

La note de JV est vraiment sévère, surtout pour un jeu indépendant à 20 euros, je lui mettrais un bon 15/16.

Sinon c'était très sympa à suivre, avec de bonnes énigmes et une chouette ambiance. J'ai vraiment aimé cette épopée, surtout que tu t'es bien débrouillé, hormis sur la fin avec le coup des valves où là c'est assez inexplicable !

PS : Je viens de voir la bonne fin avec la sœur, je la préfère nettement !!!


Portrait de arctarus17

Epopée sympa. Jeu sympa. JeuVC pas sympa (13/20), j'aurais mis minimum 16. au revoir, merci.


Portrait de Oursinfou

Que dire de plus hormis le fait que j'ai pris autant de plaisir à faire ce jeu qu'à suivre cette épopée.

Un Hooper qui prend du plaisir sur un jeu basé sur des mécaniques vieilles de 25ans mais qui apporte une véritable bouffée d'air frais.

Un jeu qui te permet de prendre le temps, ne te tiens pas par la main et te fait réfléchir dans un monde hystérique, assisté et débile. J'avoue que j'ai vécu ce jeu comme une parenthèse revigorante car, au delà des qualités du jeu, il m'a ramené vers une période de bon vivre, ce qui m'a permis d'outrepassé ses défauts.

L'avis et le ressenti de Hooper est quasiment identique au mien car j'ai grandi avec ce type de jeu également et forcément la nostalgie fait tout le taf si on y est sensible. Mais le jeu a suffisament de points forts pour ne pas se contenter de jouer là dessus et c'est tout à l'honneur des développeurs qui ont assuré malgré le peu de moyens.

Bref c'était cool. En espérant que ce titre connaisse un succès suffisant pour relancer une dynamique pour ce type de jeu. J'ai envie d'y croire.


Portrait de Kalameet

Merci de m'avoir fait découvrir ce jeu Hooper, je l'ai fait de mon côté après avoir vu la première partie de l'épopée et j'ai beaucoup aimé. C'est un survival horror fait pour un type comme moi qui a du mal avec le niveau de flip des derniers RE (oui je suis une petite nature...). Là ça va, les ennemis sont lents et pas bien méchants, l'ambiance étant la principale source de tension.

Bravo pour ton esprit de déduction ! perso je suis allé voir une soluce pour une bonne moitié des énigmes. Je regrette un peu d'ailleurs, j'ai pas pris le temps de chercher (au bout de 5 min j'allais voir la soluce), et du coup je suis passé à côté de la joie de déchiffrer les trucs. Faut dire que j'ai pas trop l'habitude des jeux à énigmes, mais je devrais m'y mettre...

Je suis surpris par contre par cette dernière partie de l'épopée : j'ai eu une énigme en plus perso, celle de la salle avec les quatre portes, qu'il faut ouvrir dans un ordre précis pour sortir. Dommage parce que c'est une bonne énigme. Tu as du louper un passage dans la descente du bloc B là... enfin je ne sais plus.


Portrait de Capitaine Quint

Mais Hooper... On le sait depuis plusieurs parties en arrière que ce sont deux studios qui ont développés le jeu. On a:

  • le studio Bertran
  • le studio Bertram
Je me demande d'ailleurs, si ça ne serait pas en partie pour cette raison qu'ils ont pondu un scénario avec des jumeaux.


Portrait de Django

et bien c’était une épopée pas mal tout ca, un bon hommage aux vieux survival des années 90, dommage que t'es pas réfléchis plus sur certaines énigmes et passé direct a une soluce

On peut dire que t'as eu une fin "normale" c'est pas la pire ni la meilleure, j'avais jeter un oeil la dessus en cherchant les vignettes pour le site, j'étais retombé sur une vidéo youtube qui les montrée

Pour le doublage je ne vois que 2 solutions : soit c'est fait expres toujours en hommage, ou alors ils n'ont juste pas les personnes qui ont le talent pour, mais j'ai envie de croire à la 1ere

Bon vais voir la conclusion plus tard


Portrait de Mirilith

Une bien belle partie, avec ce vrai-faux test à la fin.

Seul bémol : avoir pour jeu préféré de 2021 un jeu très, très, très ... inspiré (pour rester poli :p) d'un titre qui l'avait fait frissonner quand il avait 16 ans, ça en dit malheureusement long sur l'état d'esprit actuel du Hooper. J'ai l'impression qu'il a tendance à se replier de plus en plus sur son passé vidéoludique au fil des ans.

Vous pouvez en citer beaucoup d'autres des jeux récents (live ou épopée, peu importe), où Hooper était à fond dedans au premier degré, et où il a abandonné son éternelle posture de vieil ours cynique mal léché qui refuse de se laisser simplement emporter ? Moi non. Et c'est un peu triste qu'il faille quasi nécessairement passer par le biais de l'enfance (Zelda, Resident Evil) pour lui dérider les zygomatiques.

Excellente épopée !