Skip to Content

The Vanishing of Ethan Carter (6/6)

Le dénouement de The Vanishing of Ethan Carter !

Dimanche prochain il y aura une partie de TLOU puis on débutera une nouvelle épopée le dimanche d'après donc le 14 février.

174 Commentaires

Portrait de OkamiJ

Bien sympa cette petite épopée! Tu t'es plutôt bien débrouillé, dommage juste que tu n'ai pas pu résoudre la mort de la maman.
Pour ce qui est de la fin du jeu, pour ma part je pense que toute l'histoire se passe dans une sorte de "coma" d'Ethan entre 7:00 et 7:04, ce qui explique les horaires sur les pendules. Ethan imagine ainsi une histoire principale, celle de Paul prospero, qui relie toutes les autres qu'il a déjà écrites, la fin de l'écriture de l'histoire correspondant en fait à la fin du jeu et à la mort d'Ethan. Pour ce qui est de la trame de fond de cette histoire, elle est pas mal symbolisée par les quelques scènes de fin, on voit pas mal de parallèles.
Le grand père qui frappe travis pour éteindre le feu sur lui (le papi le tue dans l'histoire), le papa qui apporte de l'eau à la maman (il la noie dans l'histoire), Travis qui a la main la même hache qu'il avait lors de le mort du papa etc...
On peux se dire qu'Ethan fait une sorte de synthèse de tout ce qui l'entoure au moment de son "coma", comme nous lorsque l'on rêve et que certains éléments extérieurs orientent notre dit rêve dans une autre direction (style un son, une voix etc...). Ethan entend certainement les voix de ses proches qui tentent de l'aider à l'extérieur. Chad est d'ailleurs le seul à être inactif, et dans l'histoire c'est le premier à vouloir tuer Ethan.


Portrait de ghostwarrior

Mais... A quoi sert la grenade???


Portrait de batankyu


ghostwarrior a écrit:
Mais... A quoi sert la grenade???

https://www.youtube.com/watch?v=jPF5IbY7uw8


Portrait de 9-Torres-9

Mais Hooper, t'as pas enquêté sur la mort de la maman. Je suis frustration.


Portrait de Amalthee

J'ai adoré cette épopée. Ca faisait quelques temps que je n'avais pas fait un tour du côté de chez Hooper. J'avais un peu suivi, de loin, les Mario maker, Amnesia... mais là j'ai vraiment attendu chaque vidéo avec impatience pour savoir la suite. Je pense que ça vaut la peine d'acheter le jeu pour revivre chacune des histoires, car il y a des choses qui m'ont quand même échappé.

Sinon je plussoie grandement pour le commentaire sur Nintendo. Si seulement ils sortaient un Zelda dans un tel environnement ... !!!!!!!!


Portrait de kelly25ans

Pour feter la fin de Ethan carter o/

le dormeur doit se reveiller - Pleasure Game integral 1991


Portrait de Benawat

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur l'histoire du jeu, surtout si vous y avez joué, je vous conseille ces 2 excellents articles absolument passionnants (anglophobes s'abstenir cependant, c'est intégralement en anglais et ça spoile à mort, vous êtes prévenus !) :

- le premier est un article posté sur le blog des développeurs, The Astronauts, qui explique la fin du jeu, ni plus ni moins, et qui cite certaines références utilisées dans le jeu :
http://www.theastronauts.com/2014/10/vanishing-ethan-carters-ending-extreme-spoilers/

- ce second lien est un article très complet du blog d'un level-designer , et recense absolument tous les éléments du jeu qui nous apprennent quelque chose sur l'histoire et les personnages, en les ordonnant de manière chronologique et cohérente, et en formulant plusieurs hypothèses quant au véritable scénario du jeu. Le mec a fait un travail de ouf, c'est hallucinant :
http://leaden.ru/2014/10/investigating-the-story-of-the-vanishing-of-ethan-carter-spoilers/

Voilà, j'espère que ça vous aura passionné autant que moi. Après tout, un tel jeu vaut bien une analyse aussi complète, non? ;-)


Portrait de Stakanov

C'est fini, un jeu bien sympa dommage que tu ai ignorer la maman dans la flotte...

Sinon j'imagine a 7h il y a eu l'accident et 5 minutes plus tard Ethan meurt du coup ouais ouais...

Bon du coup TLOU mercredi et TLOU dimanche a partir de maintenant ? ^^
TLOU le monde est d'accord ??


Portrait de Gidas Gaël

Génial, la première fois qu'Hooper comprend plus le scénar que moi.


Portrait de quenthi

Elle n'aura pas durée une éternité cette Epopée, mais il faut dire qu'avec l'ambiance qui se dégageait et l'envie de savoir le fin fond de cette histoire ces six vidéos de ce "The Vanishing of Ethan Carter".

J'ai vraiment été bluffé par certains panoramas du jeu, et je trouve que ca fait pas mal rêver si on imagine un jeu triple AAA de cette beauté ! La musique est vraiment réussit et cette ambiance si particulière de solitude rendent ce jeu vraiment intriguant et très réussit ! Et la fin est assez inattendue mais elle n'en reste pas moins très bonne et crédible.

En tout merci Hooper pour cette Epopée sur un jeu que je ne connaissait pas du tout ! En tout j'espère que tu referas ce genre de jeu car c'est toujours très plaisant à suivre !

Allez je vous dit bye bye et à la prochaine !


Portrait de Yess

A la 42ème min., Hooper dit que "Nintendo, devrait se sortir les..." en faisant notamment référence à Zelda... Quand on voit la patte et la qualité graphique de ce jeu, les panoramas et tous les détails (telle la végétation, le grain de la pierre, etc.), qu'est-ce que je partage son avis... S'imaginer abreuver Epona, se reposer sur l'herbe au coucher du soleil ainsi, après une longue course, une quête ou un donjon retors : quel bonheur !

Comme quoi, le "photoréalisme" n'empêche pas de créer une atmosphère et une histoire onirique, pleine de magie, de fantasmagorie et qui prend aux tripes. De l'évasion, mais une authentique évasion, une vraie bouffée d'imaginaire, telle que Zelda en manque désormais cruellement...

C'est vrai que parfois, Hooper chipote un peu (en trop ou en pas assez), mais il s'agit de forme, en général, sur le fond, il a bien raison...


Portrait de kcchris

Vraiment très sympa. J'espère que tu feras aussi Papo & Yo dans la même veine.
J'ai vraiment aimé cette épopée.


Portrait de Kaliik

Un épopée bien sympa ! Et pour te répondre il n'y a pas de clipping sur Ps4 de mémoire, c'est peut être même mieux avec l'UE4 mais je t'invite à regarder des video :p


Portrait de David Gameman

Magnifique conclusion de l'épopée :) ! J'adore ce genre de jeu, une histoire qui se déroule à travers l'imagination d'Ethan, j'ai vraiment aimer, merci pour m'avoir fait découvert ce jeu :)


Portrait de Puppet-Master

Très belle aventure ma fois, elle aurait très bien pu être dans un scénario de la série the twilight zone


Portrait de tonyleliégeois

Merci Hooper pour cette épopée !
Je pense qu'on a atteint le cap de la beauté d'un jeu vidéo. On ne pourra jamais faire + beau que cela, c'est impossible.
Ce jeu représente pour moi un prémisse des futurs jeux avec un bon gameplay et une telle beauté.

As-tu remarqué l'horloge de Ethan? Quand il s'endort, il est 7h, comme dans la station. Puis, on le revoit dans son lit et il est 7h04 comme dans la station aussi.


Portrait de Tori

Haa je vais donner mon avis parce que, quand j'ai fait ce jeu, j'ai pris une sacré claque.

Déja le jeu est sublissime et c'est un véritable voyage de traverser la vallée, on aime être la, et on s'y croirais, oui il y'a quelques textures baveuse, mais on est plus souvent marqué par des vues qui coupent le souffle, que déçu par les petits points faibles.

Au dela de la ballade onirique, le jeu abordent des thèmes et des idées que j'aime beaucoup.

L'histoire du dormeur est creer par Ethan, c'est sa "nouvelle histoire", on arrive dans un monde ou plusieurs de ses histoires existent déjà, et son illustrés via des évasion a la valée, (les pieges, l'astronaute, la maison du magicien, la sorcière et le kraken) et l'histoire principale, le dormeur. Concretement, on sait que l'on vis une histoire, vu que l'on joue a un jeu vidéo. On sait que ce n'est pas reel, mais on est imergé dans le lieux et on sait que l'on va nous raconter une histoire, donc, on décide d'y croire, pour le bien de l'experience.
Et la ou le jeu est interessant, c'est qu'il creer un "plot twist" en nous expliquant, que oui, c'est une histoire, pas celle que l'on croit. Ce qui est intéligent, c'est de jouer sur nos attentes de joueurs vis a vis de ce que l'on nous raconte. on crois volontier ce que l'on nous donne, même si l'on sait que ce n'est pas véritable, même si l'ont vois tout au long du jeu les histoires d'ethan. Et pourtant le plot twist fonctionne malgrés tout, en finesse et en subtilité.

J'aime l'idée que ce qui rend une histoire agréable, c'est que l'on ai envie de la prendre comme elle ai, d'y croire, et d'accepté ce qu'on nous raconte. Ce qui fait que ce jeu fonctionne, c'est ce principe, que l'on accepte l'histoire que l'on nous raconte, avec tout ces défauts.
Quand on nous dis "le dormeur, c'était une histoire" on se demande ce qui était vrai ou faux, mais c'était vrai dans la tête d'ethan, c'était suffisament vrai pour le joueur que nous sommes, donc ce n'est pas faux, juste car c'est une histoire, c'est tout aussi vrai qu'avant.

C'est a nous de rendre les histoires reeles, c'est ça le message du jeu.
Et j'aime le fait que cette idée soit présenté comme cela, et accessible a n'importe quel joueur.

Le second theme qui me touche, c'est la relation d'ethan avec sa famille. Tu te demande pourquoi il a imaginé sa famille s'entretuer et se retourner contre lui de cette maniere, si l'ont a été dans une situation similaire a celle d'Ethan on peut comprendre facilement ce qui lui traverse l'esprit.
Ethan est un enfant malheureux, sa famille ne s'occupe pas beaucoup de lui, son frere, son oncle, et sa mere, sont très rude envers lui. Il s'isole et pense a des histoires. Il s'imagine un detective, qui serais temoin de la violence et de la haine de sa famille envers lui, une histoire dans laquelle son pere et son grand pere resiste a cette haine, car ils sont ses seuls supports. Il a besoin de se rassurer, avec ces personnages qui viennent le sortir de cette situation, qui viennent le sauver, et ce mauvais personnage que représente le dormeur, qui revele au grand jour la violence qu'il ressent mais que personne ne consent a voir.
Beaucoup d'enfants vivent une violence invisible, qu'ils ne peuvent raconter a personnes, ils sont sans alliés et creer des histoires, des personnages, des amis imaginaires, etc. C'est ce que fait Ethan, il creer un adulte raisonable, clairvoyant, qui vois tout le mal qu'on lui fait, et qui est capable de le sauver.

Voila ma vision du jeu et pourquoi je l'aime autant !
Et du coup c'était cool de te voir le faire, avec ta vision a toi.


Portrait de Hellipsir

Je suis d'accord. Je crois malheureusement que ce jeu pourrait commencer par "Inspiré de faits réels".


Portrait de Romano

Un jeu qui ne casse certes pas 3 pattes à un canard dans sa mécanique de gameplay, mais son aspect graphique, son ambiance, sa mise en scène et sa musique lui confère un caractère unique.
J'ai passé un agréable moment à suivre cette épopée. J'ai trouvé au final ce jeu assez surprenant.
Dommage que la difficulté soit mal calibrée. La dernière heure de jeu, c'est de la rigolade. Autant ne pas mettre d'énigmes s'il suffit d'appuyer bêtement sur un bouton pour la passer. Le concept paraît du coup usé. C'est triste, c'était pourtant une super idée. Le premier meurtre reste finalement le plus sympa et le plus difficile à reconstituer.

En revanche, petit coup de gueule Hooper: la musique sur les crédits avait l'air superbe et dans l'émotion de la fin et toi tu la coupes au bout de 10 secondes. T'aurais pu nous laisser l'écouter et tchatcher ensuite! Je sais bien que t'es pris par le temps, mais t'étais pas à 2 min prêt. Toi qui te targues de prendre ton temps, pour le coup y a eu un beau loupé là ;p


Portrait de Raffy

Merci pour l'épopée Hooper, probablement le jeu le plus beau qu j'ai jamais vu graphiquement parlant, dommage qu'on ait pas vu pourquoi la mère a été retrouvé noyé dans le monte charge de la mine,vers la fin je pensais que la chronologie de l'imaginaire d'Ethan était inversé, de la maison qui brûle aux jambes coupés sur les rails mais non.
Ethan a peut être imaginé sa famille s'entre tuer par haine envers ces derniers, comme un abandon de ses semblables suite à l'incendie, peut être qu'Ethan tient pour responsable sa famille de sa mort donc dans son imaginaire il s'imagine seul survivant, éloigné pour toujours de ses proches. Je le vois un peu comme ça.

Sinon un jeu à découvrir, je ne suis pas près de l'oublier de si tôt celui là.