Skip to Content

The Last of Us 2 (33/33)

Fin du let's play The Last of Us 2

124 Commentaires

Portrait de doki

Bon maintenant go 30 parties en ng+ mode survivant!


Portrait de Fame

Quand il dit que TLOU 2 est plus impressionnant techniquement que RDR2 je suis pas d'accord. Après le premier est quand même basé sur les animations et le fait-main, dans une structure quand même un minimum encadrée et couloiresque. Même si Hooper dit que comme les environnements sont plus ouverts c'est assez comparable, mais non en fait. RDR2 lui a un vrai moteur physique complet, et en terme de features je pense qu'on est dans quelque chose de bien plus complet et complexe que ce que fait TLOU 2, qui s'apparente à un déroulage d'assets et à des effets prévus à certains moments, certes bien réalisés. Après RDR2 a aussi des défauts sur certains points.

Mais c'est clair qu'en terme d'assets TLOU 2 est d'une générosité inégalée pour un jeu du genre.


Portrait de Metyros

En lisant un peu les commentaires j'ai l'impression d'être une des rares personne à avoir apprécié le loot dans le jeu et vu que ça intéresse également Hooper je vais essayer d'expliquer pourquoi.

Je trouve déjà que le contexte du jeu nous aide beaucoup : monde post-apo où la survie est difficile et les gens peuvent s'entretuer pour des munitions ou des médicaments, ça aide. Les ressources sont rares, les infectés rodent, les autres humains sont potentiellement hostiles, donc ce qu'on ramasse d'utile peut augmenter notre survie.
Tout ça pour dire que c'est raccord avec l'univers du jeu, ça aide donc à l'immersion et l'implication du joueur.

Ensuite, même malgré ça, les développeurs ont prévu des dialogues optionnels et des documents, pour ne pas fouiller juste pour le gameplay, ça enrichi l'univers, les personnages et la cohérence.

De plus, il y a eu beaucoup d'effort graphiquement, fouiller permet aussi de visiter et donc d'apprécier le soin accordé au graphisme, aux décors et à s'imprégner de l'ambiance.

Les décors d'ailleurs, ils racontent des choses, on peut reconstituer certains évènement rien qu'en fouillant, en les regardant. Encore une fois ça rend le jeu plus crédible et aide à s'immerger.

Et enfin, je trouve que le jeu nous récompense juste assez pour nos fouilles, ni trop, pour qu'on ne trouve pas ça inutile, ni trop peu pour ne pas que ça devienne frustrant.
(je précise que j'ai joué en difficile, comme Hooper, le nombre de ressources change en fonction du mode de difficulté et est même spécifiquement paramétrable dans les options, on peut changer donc changer la rareté des loots sans changer les dégâts des ennemis par exemple, pour Hooper ça aurait peut-être été mieux de pousser ce paramètre au max, il aurait été moins frustré d'être trop souvent "plein")

Après je suis quelqu'un qui aime fouiller et explorer dans les jeux, ça aide :p mais il me faut quand même des bonnes raisons (comme celles que j'énonce)


Portrait de doki

Je dirais pas que j'ai apprécié looter, mais disons que cela ne m'a pas dérangé ni même ennuyé.


Portrait de doki

Hormis 2 ou 3 parties dont cette dernière qui est je dois dire vraiment bonne, ce fût une épopée exécrable, inintéressante et chiante.

Les raisons:
- tu as passé ton temps à râler pour un rien en radotant sans cesse, sans compter tous les troll et autres sarcasmes débiles
- tu étais à chaque fois de pure mauvaise foi en t'en prenant au jeu dès que tu te faisais toucher par un ennemi
- tu parlais pendant les dialogues et cut-scenes, et tu étais complètement à côté de la plaque après coup

Si je devais mettre une note à cette épopée, je lui donnerais 7/20

Désolé pour ma franchise :p


Portrait de Maldhôr

En préambule, je tiens à préciser que je fais partie des rares cons à avoir suivi tous les épisodes de ton épopée (coucou gastlab) et que comme d'habitude je suis d'accord avec toi sur certains points et en total désaccord sur un certain nombre de points.

Je vais donc commencer par les points qui fâchent.
L'histoire met en parallèle deux personnages rongés par la haine pour des raisons différentes et la morale de l'histoire c'est qu'Abby a surmonté sa haine en protégeant Lev et qu'Ellie a surmonté sa haine lorsqu'elle était sur le point de tuer Abby (c'est pour ca qu'elle voit Joël dans un flashback lumineux à la fin). Donc je trouve l'histoire cohérente et le traitement d'Abby et d'Ellie est parfaitement agencé en miroir tout au long du jeu ; deux êtres perdus, en colère cherchant à trouver un sens à leur existence de survivantes dans un monde ultra violent.
Pour ce qui est de la structure du jeu, elle est similaire à celle du premier, Loots-Gunfights-Cutscenes, on aime ou on déteste mais il faut que tu acceptes que d'autres joueurs que toi on bien aimé cette façon de progresser parce que tous les jeux obéissent à des mécaniques propres et que t'entendre vociférer tout au long de ton épopée que c'est chiant alors qu'il est comme le premier, ça donne des envies de meurtres.
En ce qui concerne le gameplay, tu peux évoluer dans TLoU Part II comme tu le souhaites, tu peux jouer en furtivité, à la bourrin ou encore tracer comme un porc. Dans tous les cas ça passe et dire que c'est un défaut c'est de la pure connerie tout comme dire qu'on est obligé de Looter alors que NON, on n'est pas obligé de Looter pour finir ce jeu, c'est juste ta maniaquerie compulsive qui est mise en lumière dans cette épopée.
La difficulté n'est pas mal gérée, les ennemis réagissent au quart de tour et c'est normal de te faire shooter par des snipers en mode Difficile (si ça ne te plait pas, tu n'as qu'à jouer en Very Easy).
Pour ce qui est de l'interaction avec l'environnement, on n'est pas dans Breath of the Wild, nos personnages sont lourds et souvent épuisés par leur périple, ça n'aurait aucun sens qu'ils sautent comme des écureuils ou qu'ils puissent grimper partout sans le moindre effort, ça casserait toute la crédibilité de l'univers dans le cas contraire.
Pour finir en beauté, la PHYSIQUE. Je fais partie des gamers qui pensent que la physique n'est pas l'Alpha et l'Omega du jeu vidéo et je pense que de nombreux joueurs pensent comme moi. Les Survival-Horror ne sont pas des jeux conçus pour la physique et te voir péter toutes les vitres comme un mongol me conforte sur ce point. Pouvoir détruire le décor est plus cosmétique qu'autre chose dans ce genre de jeux et je ne trouve pas immersif de faire des jolis trous dans les murs, c'est juste fait pour amuser les débiles qui pensent que c'est indispensable dans l'expérience de jeu. Au revoir, merci.

Néanmoins TLoU Part II a aussi des qualités et des défauts que tu as su voir.
Sur le plan technique c'est une tuerie, le titre est ultra détaillé, on se prend claques sur claques et si ta PS4 Pro souffle comme une malade, c'est vraiment parce qu'elle crache ses trippes pour le coup.
La direction artistique est bluffante du début à la fin, on croit aux environnements et aux personnages qu'on croise, les effets et les jeux de lumière sont toujours parfaitement choisis, du grand art en somme.
La bande son est aussi de qualité et la quasi absence de musiques n'est là que pour renforcer la solitude des personnages dans leur cheminement, c'est encore un choix artistique assumé de la part des développeurs.
Tu es impressionné à juste titre par la durée de vie qui est incroyablement généreuse pour un AAA et sur ce point je ne peux que te rejoindre.
L'absence de Boss est un vrai problème mais c'était aussi le cas dans le 1, donc voilà, voilà.

À la fin du jeu on peut imaginer qu'Abby a rejoint les lucioles avec Lev, c'est pour ça que le ciel est dégagé comme si on avait enfin atteint le bout du tunnel.

Bilan, une épopée désagréable à suivre à cause de ta manière de jouer et de tes commentaires pleins de fiel et de mauvaise foi. En ce concerne TLoU Part II, c'est un titre dans la parfaite continuité du 1, narration audacieuse, réalisation impressionnante, direction artistique somptueuse, ambiance réussie, scènes d'action stressantes mais aussi des phases de Loot trop nombreuses, une liberté d'exploration bridée, un gameplay redondant, des longueurs inutiles et une difficulté souvent frustrante.


Portrait de Oursinfou

Félicitations Hooper pour cette prestation hors-norme et divertissante comme d'habitude. Pour ma part, cela fait maintenant quelques semaines que j'ai plié le jeu et j'en garde pas un souvenir de ouf.

Les bons points: grosse réal, grosse DA, du très lourd. Et les combats pleins de sang, de fureur et de cris, c'est très bon.

La ou ça va pas: l'exploration chiante, gameplay et mécaniques viellots, l'histoire passé la surprise de la découverte ne m'a pas transporté + que ça et plombé par des nouveaux persos pas géniaux.

Cela va sans dire que j'aurais largement préféré un second opus axé une nouvelle fois sur le duo Joël/Ellie et leur relation après que celle-ci apprenne la vérité sur la fin du 1er. Peut-être que cela aurait fait cliché, mais c'est ce qui m'a fait attendre cette suite et force est de constater que je suis désappointé du choix de scénario de la part de ND tellement Abby et ses compagnons m'ont laissé de marbre.

Et autre point, peut-être deviens-je + sensible avec l'âge mais j'ai trouvé ce con de jeu déprimant et castrateur de plaisir. Tout le monde crève dedans avec mort éclair à répétition à la limite du running gag et le peu qui survivent peuvent prétendre à l'AAH. Jouant actuellement à GOT, même si ça crève à la pelle également et que le jeu est loin d'être parfait, celui-ci me donne la banane avec le plaisir brut d'incarner un samouraï deter accompagné d'un gameplay de combat que je considère parfait.

Pour en terminer, je ne peux pas dire que j'attends particulièrement un éventuel TLOU3 étant donné ce 2ème opus qui m'a déshypé grandement. Ce ne sera certainement pas du day one et peut-être me contenterais-je de l'épopée de ce cher gros ours pour ses 50 ans.


Portrait de doki

Hooper, si Ellie laisse partir Abby à la fin, c'est grâce à ce flash de Joel vivant, bienveillant, et non d'un Joel mort comme dans ses visions qu'elle a eu à la ferme avant de repartir se venger.

Comme l'explique un développeur de chez Naugthy Dog:
"Si Ellie laisse partir Abby à la dernière seconde, c'est pour montrer que l'ancienne Ellie, celle empreinte d'humanité et guidée par Joel existait toujours dans ce personnage."


Portrait de papefei

Mon cher Hooper j'ai trouvé une bande originale qui aurait été parfaite. Le jazz manouche d'un guitariste qui jouait avec seulement deux doigts. J'ai nommé le Grand Django Reinhardt. Imaginez planter les ennemis sur "J'attendrai" comme sur cette vidéo ? Quel pied ça aurait été...

Spoiler


Portrait de Kinderheim

Dans TLOU III, Ellie va chercher un moyen de créer le vaccin pour donner un sens à sa vie, elle retrouvera les lucioles, et Abby qui va l'aider à traverser les USA et l'océan atlantique, cap sur Marseille pour mettre la main sur Le Professeur Raoult seul espoir de l'humanité, il refusera de collaborer sous prétexte que ce virus c'est du pipi de chat et qu'il y a plus de mort à cause des trottinettes!
Elles fonderont un foyer sur les hauteurs de Marseille avec Demi lune. Fin!


Portrait de doki

Le nouvel écran titre après le générique c'est le canot d'Abby et de Lev qui a accosté sur l'île de Santa Catalina.
Le Luciole qui parlait à Abby à la radio lui parlait d'un dôme où elle pourrait se rendre pour retrouver les Lucioles. Mais comment veux tu t'en souvenir vu que tu parles sans arrêt lors des cut-scenes? Et le dôme c'est justement ce bâtiment circulaire qu'on voit au loin sur ce nouvel écran titre.


Portrait de bebess74

Bonjour Hooper,

TLOU2 est enfin terminé. Mes prières ont été entendues, merci seigneur. Il va falloir le ranger dans une armoire et ne jamais le ressortir (quelle purge).

Bref résumé de l'épopée vu par un spectateur : ennui profond, parties visionnées en 10-15 min maxi me concernant (je passais les phases de loot et les gunfights pour ne pas devenir fou, ça m'arrive rarement).

Concernant le scénario, il est en phase avec l'ère du temps (infantilisation, féminisme exaltée, égalité des sexes, etc ...). Le scénario est donc mauvais, on peut le dire.

Je ne pense pas que le fait de fouiller tous les recoins de toutes les zones du jeu est synonyme de "respect du jeu" (notion qui n'a pas de sens).

J'ai été surpris du fait que Hooper ait passé une seule scène de gunfight. L'exploration dans TLOU2 ne récompense pas assez le joueur.

Bon courage HOOPER sur l'épopée GHOST OF TSUSHIMA (le fun est présent et je regarde l'intégralité des parties).


Portrait de Yets_

La conclusion du Hooper.

Je la trouve pertinente. Quel plaisir de t'entendre émettre les mêmes doutes quant au choix d'Abby d'épargner Ellie dans le cinéma. Pour Ellie, y'a quand même une facilité scénaristique pour amener ce duel au CAC, Ellie possède un arsenal et pourtant elle l'engage au couteau. C'est son aspect chevaleresque. Bon, juste avant elle vient de menacer de tuer un enfant inconscient, mais oublions ça. Au moins ça permet un combat sympathique.
D'ailleurs je ne comprends pas non plus le choix d'Ellie d'épargner Abby. Elle a voyagé pour la tuer, abandonné sa femme et son gosse, tué une armée, perdu 2 doigts pour finalement renoncer au dernier moment. A cause de quoi ? Un souvenir de Joel, sauf que Joël c'est pas l'abbé Pierre, il tue, il torture et il a sacrifié l'humanité pour elle sans aucun remords. Y'a bien une histoire de "J'en veux à Abby parce que je n'ai pas eu le temps de pardonner à Joël" mais franchement ça ne tient pas la route surtout quand tu mets dans la balance tout ce quelle a traversé pour arriver à ce moment.

Le visuel.

Rien que pour ça, j'aimerais qu'il sorte sur PC pour pouvoir y jouer. Je peux toujours rêver. Ce qui m'a le plus impressionné, c'est l'aspect plausible du monde qui nous est présenté. Les bâtiments, la végétation... tu es transposé dans ce monde en ruine. Et rien, à part les gros bras d'Abby, ne te cassera l'immersion. Tous les environnements que tu explores respirent le vécu et tu peux imaginer sans problème des personnes vivre dans ces immeubles, se balader dans ces rues... Chapeau.

Le scénario.

Je le trouve bon malgré des facilités scénaristiques et des choix douteux des personnages au moment d'épargner quelqu'un. J'ai été un peu frustré par sa conception atypique: tu dois interpréter un tableau sauf que celui-ci est incomplet qu'on te donne régulièrement des bouts à recoller. Tu es frustré parce que tu peine à comprendre les pièces que tu as déjà et parce qu'il faut attendre longtemps avant d'avoir une nouvelle pièce. Heureusement la frustration s'en va une fois le tableau achevé.

J'ai deux regrets. Le premier c'est la baisse énorme des enjeux. Dans TLOU1, c'est un périple dont la finalité est le destin de l'humanité. Dans TLOU2, c'est une simple histoire de vengeance. J'aurais bien aimé qu'il soit toujours question de la survie de l'humanité, d'autant plus que c'est un chemin qui est rarement emprunté par les œuvres du genre (coucou The Walking Dead). Mon deuxième regret, c'est la mort de Joël aussi tôt dans le scénario. Ca ne se fait pas. C'est impardonnable et ça met le feu aux poudres. Mon petit Drunk Man, ton œuvre c'est pas juste pour ta gueule, c'est aussi pour les fans du premier opus qui attendent la suite depuis 7 ans. Donne leur un minimum de ce qu'ils attendent, de ce qu'ils ont aimé dans le premier opus à savoir le tandem Ellie et Joël. C'était obligatoire.
Je suis généreux, je te donne un début d'histoire qui solutionne mes deux regrets : Ellie et Joël apprennent qu'un centre de recherche est toujours actif et qui cherche un vaccin, ils se mettent en route. Tu introduits le personnage d'Abby et vers la moitié du jeu, tu fais mourir Joël. Tu as permis au joueur de retrouver Joël, tu rehausse le rythme à mi-histoire. La dedans, tu introduis ton histoire de vengeance classique.

Les personnages.

Je suis vraiment partagé. Mes préférés sont Abby, Owen. Mention spéciale à la scène ou Owen fait découvrir l'aquarium à Abby qui est réussie et touchante. J'ai adoré les flashback entre Joël et Ellie. D'un autre coté, je ne supporte pas Dina. Quant à Lev, Yara et Jesse, je les trouve plats et inintéressants. Leurs seuls trait de personnalité sont "Je suis asiatique", "Je suis bisexuel", "Je suis transsexuel"... Bah non, ça suffit pas les gars.

La fin.

Très touchante, très triste. Je m'attendais pas à une fin aussi triste. Le flashback avec Joël, le départ de la maison vide avec la guitare au premier plan, ça fait son petit quelque chose. Pour le coup, c'est une bad ending, encore plus que dans le premier opus. Je considère qu'ils ont fermé la porte à une suite mettant en scène Abby, Demi-lune et Ellie. C'est impossible de réunir à nouveau ces personnages. C'est une conclusion pour le personnage d'Ellie. Il pourrait faire une suite avec Abby et Demi-lune mais est-ce que ça vaut vraiment le coup de retrouver ces 2 personnages ? Je ne pense pas que les joueurs attendront leur retour avec la même impatience qu'ils ont attendu de retrouver Joël et Ellie.

Le mot de la fin.

Je remercie le gros ours de nous avoir proposé cette épopée. Je te remercie de l'avoir fait à un rythme aussi soutenu. Je me suis bien fait chier par moments lorsque le rythme du jeu est en mode encéphalogramme plat mais, globalement, l'ai bien aimé. Par contre maintenant que je connais le scénar, je n'y vois aucun intérêt à la regarder une seconde fois.


Portrait de HUNK

Ça a déjà été répété maintes fois, mais Ellie l'épargne pour mettre fin au cycle de la vengeance, peu importes que l'on trouves que le cheminement est bien mené ou non, qu'Ellie ait tué je ne sais pas combien de personnages avant, c'est ça la fin, sauver Abby et Lev, elle veut tuer Abby au départ, mais son flashback de Joel vivant lui fait un déclic et elle renonce de justesse, il arrive un moment où il faut que ça s'arrête et la seule manière d'y parvenir, c'est d'abandonner, parce qu’épargnez la vie d'une personne qui nous a fait souffrir et qui a tué une personne qui nous est cher, est un plus grand signe de force que de la lui enlever, contrairement à Abby qui a tué Joel et dont on voit que ça l'a apaisé en rien, Ellie abandonne et c'est la seule façon pour y mettre un terme.


Portrait de Yets_

Ca a peut-être déjà été répété mais cette histoire de mettre fin au cercle vicieux de la vengenace ne tient pas debout , pas après ce qu'il nous a été présenté, pas après tout ce qu'elle a traversé et abandonné pour arriver à cet instant. Ce renoncement n'est ni préparé, ni justifié. Pour moi, ça ne marche pas du tout.


Portrait de HUNK

Ce n'est pas préparé et c'est une bonne chose, ça surprends et cela montre que même dans les pires conditions, une meilleur fin est possible alors que l'aventure s'oriente à vouloir nous faire penser à l'irréparable, c'est un retournement de situation brutal et je trouve ça bien d'avoir fait ça, mais chacun sont point de vue évidemment, sa raison est justifié par le flashback bienveillant de Joel, un développeur à dit qu'à ce moment là, la scène montre que l'ancienne Ellie, guidée par Joel, existe encore dans ce personnage, elle abandonne sa vengeance, redevient elle-même si l'on peut dire, et fait son deuil.


Portrait de doki

"J'ai bien aimé le jeu mais j'ai fait que de le critiquer et de le troller."

Faudra m'expliquer comment tu fonctionnes Hooper. En gros tu dis noir mais tu penses blanc, et quand tu dis blanc tu penses noir.


Portrait de Sénifre

Bon ben voilà, tu as fini ce jeu, moi aussi il y a de ça plusieurs semaines. L'heure du bilan est arrivé. Bon clairement le jeu est MAUVAIS, franchement une exclusivité comme ça ni fait ni à faire. Je me suis autant emmerdé que sur death stranting et sur the last guardian. Même horizon est mieux. En tout cas Hooper tu as bien joué dans l'ensemble pour le niveau difficile. Un (PGM) ce gros ours.

D'abord les points négatifs:

Pour le coup la fin de la PS4 va me laisser un coup d'inachevé. J'ai l'impression que Sony ne cherche plus a avancé. Toujours faire des jeux linéaire, tu marches, tu loot, des faces de gun fight. Et merci pas de QTE.
A la base je me fessais une joie de faire ce jeu, et au final je suis dégoûté, par ce qui a été fait. Le début du jeu était sympa. La mort de on sait qui, arrive beaucoup trop tôt. Le jeu est basé que sur la violence et la vengeance. La face d'exploration est trop longue entre les combats. Le bestiaire reste trop classique par rapport au premier opus, trop peu de nouveautés en terme des ennemis. Les combats sont pas assez jouissif, très dommage, surtout qu'il a n'a trop peu. L'histoire d'amour de Ellie et Dina n'est là juste pour remplir le scénario à mon goût. Et puis l'inventaire est toujours aussi chiant, même si il y a eu des efforts quand même. Habby qui ressemble à un garçon mais pourquoi naughty dog!? Juste pour faire plus viril, je trouve ça un peu sexiste. La relation entre Joël et Ellie n'a pas le même rapport d'affection que le premier on voit bien que cette relation avec Dina dérange Joël et le reste de la communauté. Tommy est le seul à qui ça ne dérange pas.

Les points positifs :

Il faut nettement reconnaîtreque le jeu est très beau et dire après que ça ressemble un red dead redemption 2 est un peu exagéré rockstar est vraiment les kings en cette matière, pour le game design.
Les effets de détails sur époustouflant photos, faut le reconnaître.
Le gameplay avec les armes est assez maniable, je n'ai pas trouvé de difficulté à y jouer.
Les flash-back sont une très bonne idée. Cela m'a permis de voir la relation entre Ellie et Joël. Le scénario est assez simple mais il passe.
L'idée de faire une gameplay avec Ellie et avec Abby et une excellente idée cela permet de voir le point de chacune sur l'idée de leur malaise, mais particulièrement celle de Abby.
Les effets de lumière sont magnifique.

En conclusion, on comprend le point de vengeance que Abby à envers Ellie et surtout Joël. Abby est la victime collatéral de ce jeu. Ils ont voulu faire un faux happy ending.
Le jeu n'est pas si intéressant que ça et c'est bien dommage. Moi avant sa sortie, je pensais qu'il allait être la GOTY automatiquement mais là j'en suis nettement moins sûr.

The last guardian est chiant et une des pires exclu Sony. Death stranting Uber footing simulator est pas loin derrière.


Portrait de oOToyteoOo

Pas touche à TLG et Death Stranding !


Portrait de DjoZef

Je suis à 90% d'accord avec cette conclusion, et encore je me demande si j'ai pas été plus méchant que ça en jouant.
Parce que Hooper a apprécié le twist de jouer Abby et moi, sur le moment, non. Parce que j'en avais déjà marre du jeu pour les mêmes raisons indiquées par Hooper. Mais comme il se passe des choses plus intéressantes avec Abby, finalement c'est passé.

"Je comprends pas comment on joue à ce jeu"

Hooper c'est pas compliqué c'est la même réponse pour tous les jeux : Comme tu le veux.

Je joue comme toi, et j'ai pas le temps de faire des sessions de plus de 1h30 à 2h par jour. Imagine bien que certaines fois sur les 1h30, j'ai exploré/looté pendant 1h, surtout au Jour 1 avec Ellie. Alors "chiant", oui c'est bien le mot.
Je suis d'accord aussi sur la redondance des gunfights : Sur 15h oui, mais sur 40h ?! Arrivé à Santa Barbara j'étais saoulé, franchement Hooper tu l'as bien pris.
J'étais aussi persuadé qu'Ellie et Abby allaient mourir toutes les deux, vu leurs conditions respectives, d'épuisement, d'éreintement, dans la flotte. Naughty Dog ont réfléchi à la place de leurs joueurs, ça semblait trop évident comme fin alors non. Et d'ailleurs, s'amuser avec les expectations des joueurs, c'est aussi une grosse partie de la proposition. De part son twist centrale évidemment, ses plusieurs fins et donc son côté interminable. J'ai trouvé ça beaucoup plus "couillu" que de jouer une lesbienne, une femme baraquée ou foutre un trans' dans le jeu. C'est aussi en ça que le jeu reste spéciale même si je l'ai moyennement apprécié.

Là où je suis moins d'accord aussi c'est à propos de l'OST. Oui ce sont généralement quelques notes d'ambiances ou juste rien. Et je trouve que c'est un excellent choix pour un jeu qui se veut très sérieux. Tu parles du travail d'orfèvre à propos de la D.A. et des graphismes, ce même travail existe bel et bien pour le son sauf qu'il faut l'entendre. Ce qui fait que même quand il n'y a aucun thème, aucune note, l'immersion est totale : Il y a une foultitude de détails dans les bruits ambiants : Du bruit du vent, les feuilles des arbres, le craquèlement d'un vieux plancher, une cascade au loin... Je suis toujours chiant avec le son mais ça me passionne et pour ma part il est aussi important que les graphismes.

Après pour l'épopée elle même, elle est encore plus indigeste que le jeu lui-même. Même si je suis plutôt d'accord avec l'analyse finale, ta propension à ressasser toujours la même connerie sur tous les épisodes est infernale. T'es d'une lourdeur affolante. T'étais tellement persuadé que le monde allait encenser le jeu que tu t'es imposé une mission d'argumenter que non, Naughty Dog ne veut pas dire chef d'oeuvre. Et de ce que je vois, avec le recul, les gens pensent la même chose que toi t'as vu. Libre à chacun de s'infliger ça. Te connaissant et vu comment tu avais trollé le premier opus et Uncharted 4, on s'attendait tous à ça quelque part. Peut-être pas à un tel niveau j'avoue XD.

Après ça a engendré beaucoup de commentaires cinglants mais aussi et surtout beaucoup de discussions sur le jeu qui furent très intéressantes. C'est aussi une belle force pour le jeu, chacun joueur a sa perception et la non-unanimité fait, au final, de la pub à un jeu qui le mérite.
Personnellement j'ai été déçu. Et pourtant, comme Hooper, je pense réellement que c'est un jeu à faire au moins une fois.