Skip to Content

The Last of Us 2 (33/33)

Fin du let's play The Last of Us 2

124 Commentaires

Portrait de papefei

Dina qui joue à Last of us 2 c'est par-là que ça se passe. La jeune femme se met à pleurer tellement ça l'émeut de se voir dans un jeu vidéo. C'est vrai que ça doit être assez bizarre. A quand un jeu vidéo avec Hooper en personnage principal streamé par notre gros ours lui-même...


Portrait de less77

Essaye de contrôler ton niveau de lootage


Portrait de Zivaboy

Perso j'ai aimé ces phases d'exploration a rallonge dans les apparts, ça donne du réalisme à l'univers je trouve.


Portrait de mat29CA

Salut Hooper, merci pour cette épopée. Tu as raison ce n'est pas ta meilleure mais c'est du au jeu lui même dont le concept ne s'y prête pas tellement. En tout cas j'ai bien aimé ta conclusion. Je n'ai pas fait ce jeu mais je pense que j'ai bien fait car je me serais ennuyer comme toi pour le loot. C'est un frein fort et je te comprends. Mais il faut croire que cela ne gêne pas tant que le scénario est développé et les graphismes sont à couper le souffle.
Le gameplay n'est pas à la hauteur du reste, il est même médiocre. Graphismes qui sont très bons, puisque même les présentations des nouveaux jeux nextgen prennent un coup de vieux comparé à ce TLOU2.


Portrait de Don Patch

Ils ont été sponsorisés par Carglass, d'ailleurs Hooper, vu le nombre de vitre cassée, il aurait du renommer son épopée Carglasst of Us 2.


Portrait de Archibald

Avec leurs "mouvements parfaitement réalistes", ça me fait penser à un passage d'une vidéo de JDG (va savoir de laquelle, je n'en ai aucune idée), où on voit Frédéric présenter un jeu aux joueurs en disant "Voyez comme notre personnage titube avec des mouvements réalistes, ce qui rend notre jeu magnifique, et parfaitement injouable !" XD

Le pire c'est que c'est le cas dans le jeu lorsqu'on essaye de tomber du haut d'une plateforme : le personnage hésite, titube le long du bord, bascule lentement et tombe finalement après un temps d'attente. ^^


Portrait de Linus

Bon J'ai enfin fini cette épopée et mon dieu que ce fut long.

Il y a beaucoup à dire...
Tout d'abord je dirais que cette épopée est un énorme gâchis.

J'ai toujours pensé et je le pense toujours que tu as un certain talent pour analyser un jeu et cela te permet de faire une bonne critique logique et cohérente, c'est d'ailleurs pour ça que tes review ont toujours été selon moi de très bonne qualité, car tu arrivais à bien expliquer les défauts et les qualités d'un jeu .

Je pense que cette qualité tu la toujours en toi Hooper, car tu as souvent dit des choses justes et vrai dans cette épopée, mais malheureusement tes bonnes paroles sont noyées dans un radotage incessant tout le long des 33 parties.

2 minutes de commentaire 5 minutes de critique, 2 minutes de commentaire 5 minutes de critique, voilà en gros l'analyse de cette épopée.

J'ai bien compris que tu dis ce qui te passe par la tête au moment présent, mais je pense qu'un effort de ta part pour éviter de répéter la même chose dans un interval de 2 minutes serait appréciable et rendrait ton analyse plus pertinente !

Tu ne fais pas qu'expliquer les défauts ou les qualités, tu te permets de dire ce qu'il fallait faire à la place des développeurs ce qui est à mon sens un très mauvais moyen d'analyser un jeu pour en faire une critique, car avec des "si" ou des "il aurait dû faire" ont refait le jeu dans son intégralité, car il y a toujours moyen de faire mieux ou de faire pire.

En plus de tout ça tu as un profond souci à ne quasiment jamais remettre t’a façon de jouer en cause, en gros si je résume la situation, si tu joues bien c'était une bonne phase si tu joues mal et que tu perds c'est de la merde.
Je pense que cette mauvaise foi te porte vraiment préjudice, car si 90% de tes critiques sont basés sur une mauvaise foi les bonnes critiques justifiées sont noyées dans les mauvaises et je trouve ça vraiment dommage surtout que je suis certain qu'au fond de toi tu sais que tout n'est pas à mettre sur le dos du jeu.

Ta conclusion à la fin est le parfait exemple de ce que je dénonce , tu es vraiment excellent pour faire une analyse globale d'un jeu contrairement aux réactions à chaud tout le long de l'épopée, car ta conclusion finale est pour ma part d'une parfaite clairvoyance !

J'ai également apprécié le personnage de Abby et je suis content d'entendre un discours similaire, je ne comprends pas la haine sans nom des joueurs à son égard ! Quant je lis les critiques de beaucoup de joueurs qui prétendent que le jeu était excellent jusqu'au moment ou ont dirige Abby ça me sidère !
En quoi la partie avec Ellie est excellente ? C'est vraiment incompréhensible !

Voilà ce n'était que mon humble avis sur cette incroyable épopée Bonne continuation gros ours et je terminerai par un hashtag #PlusJamaisÇa !


Portrait de papefei

La vision de Joël stoppe Ellie dans sa soif de vengeance. On comprends pourquoi lorsqu'on voit la totalité de la scène quelques minutes plus tard. Ellie dit à Joël qu'elle va essayer de lui pardonner son choix de la sauver dans Last of us 1. Ce dernier mourra devant ses yeux peu de temps plus tard sans qu'elle lui ai vraiment pardonné ou du moins qu'elle le lui ai dit. Je pense qu'elle veut dorénavant pouvoir pardonner. c'est en tous cas ce qui me vient en tête quand je vois cette fin.
Là ou je rejoins Hooper c'est sur Abbie. Elle pardonne également mais j'ai moins bien compris son pardon.
En gros c'est un jeu où tu gracies ton pire ennemi mais où tu tue des gens qui ne t'ont rien fait personnellement... Bizarre mais bon j'ai bien aimé l'histoire quand même.


Portrait de Liebert

Ni l'une ni l'autre ne se pardonnent. Ellie a simplement compris que sa quête n'était pas en convenance avec la volonté de Joel (l'image du cadavre, symbole de la vengeance, fait maintenant face à celle du personnage bien vivant qui espérait un futur positif pour elle, notamment avec Dina). Abby n'a ultimement plus d’intérêt pour elle, la source du conflit était Joel.

Abby quant à elle est dans une dynamique de repentance pour ses actions passées via le personnage de Lev, c'est un chemin vers la catharsis. C'est donc Lev qui lui permet de reprendre le contrôle lors de l'affrontement au théâtre. Elle ne pardonne pas Ellie, la tuer aurait réduit à néant tout ses efforts. Son regard est porté vers Lev.

De là, il est plutôt aisé de voir en quoi les deux personnages n'ont jamais eu d’intérêt véritable à s'entretuer, la source de leur souffrance a toujours été ailleurs.


Portrait de papefei

J'avoue que ton explication est tout à fait cohérente.


Portrait de Archibald

La comparaison avec Red Dead m'a aussi sauté aux yeux pour les mêmes raisons que toi, en revanche j'aime bien le gameplay de TLOU2 que je trouve très souple (sauf pour un ou deux mouvements où le personnage devient un camion).

Pareil pour les loots, c'est très chiant mais on est obligé de chercher les objets comme les écrous ou les boulons donc le résultat reste le même : on doit fouiller pour pouvoir jouer, ça fait partis de l'expérience de jeu.

Enfin pour ce qui est du loot automatique, j'ai essayé mais on reste obligé de frôler les murs finalement. C'est utile mais ça ne change pas les mouvements de la caméra.

Comme toi aussi j'ai terminé le jeu en me disant que j'avais préféré les flashbacks à la trame principale, c'est un vrai problème !
Pareil pour Abby, je l'ai préféré à Ellie, elle est bien plus intéressante.

Du coup j'ai le même avis que toi je crois, mais en ayant bien plus apprécié l'expérience si on calcule le taux de ralage ! Hahaha !

Bref, le jeu n'est pas mauvais mais je préfère largement le premier qui tirait beaucoup moins en longueur.


Portrait de Autiste Land

Merci pour ces vidéos.
La communauté qui a mis des zéros et bombardé le jeu n'est qu'un ramassis de pré-ados semi débiles.
Comment ne pas apprécier la beauté du jeu, et surtout respecter le travail immense de ND.
Certes la durée de vie est biaisée du fait du loot et des balades qui n'en finissent plus.
Tu n'es pas le seul à avoir ce problème. Vouloir Looter et tout voir est naturel et ce n'est pas seulement dans le 1.
Mais si tu enlèves ça il reste quoi? La moitié de la durée de vie? Un tiers?
Heureusement le jeu est merveilleusement beau.
J'imagine que ça a déjà été dit mais l'image de fin c'est la base des lucioles. Abby et Lev y sont arrivés. Ça ouvre la porte à un troisième opus. C'est certain.
Ce jeu est ennuyeux au possible. Faut l'admettre. Le gnangnan LGBT est ringard. Ce qui est gênant c'est que ça semble forcé, comme un post-it sur le front des personnages au cas où on serait trop cons pour comprendre.
Le pom-pom c'est le petit Lev, où toute une cutscene est dédiée à l'explication que c'est en réalité une fille. Quelle misère.
Une des règles de l'écriture c'est :Show, don't tell.
Ben là c'est Tell Tell tell et reretell derrière.
C'est lourd. Lourd et ringard.
L'impression qu'on me murmure à l'oreille qu'il faut être ouvert et moderne chaque trente secondes. C'est gentil mais j'ai pas besoin merci. Je veux un jeu vidéo je veux pas de leçon de morale sur un sujet où j'ai le cul propre.
Comme Red Dead, un jeu sublime et impressionnant, mais une douleur pour le finir. Ellie et Abby valent mieux que Arthur et compagnie cela dit.
Comment noter ce jeu? Sur le fun et l'envie d'y jouer/rejouer : 6? Sur la beauté, la DA, le scénario : 17?


Portrait de Tetra

Tout regardé!
Merci pour cette épopée Hooper, moi je me suis bien amusée en tout cas. Après c'est sûr que les jeux de la sorte ça sera toujours un peu difficile d'en faire des épopées propres et concises, mais c'est pas grave.

Je serai aussi toujours impressionée par le recul que tu arrives à prendre dans tes reviews, tu sais faire la part des choses et ne pas laisser les défauts d'un jeu éclipser les bons points, même quand ces défauts te gâchent beaucoup ton expérience. C'est intéressant d'ailleurs que tu te retrouves partagé sur ce TLOU2, alors que j'ai l'impression que pour beaucoup c'est soit un chef d'oeuvre soit un énorme tas de merde; toi tu es un peu au milieu.


Portrait de Django

On l'entend peu mais la musique qu'il y en fond dans la village on la retrouve aussi dans alan wake, c'est pour moi, c'est cadeau


Portrait de GranKorNichon

Ca faisait des années que je n'avais pas suivi une épopée du Hooper d'un bout à l'autre.

J'étais vraiment très curieux de connaître ton avis sur ce titre dans lequel j'en suis sorti éreinté. Pas parce que j'ai été psychologiquement frappé par un scénario de malade ou des situations inoubliables mais parce que c'était chiant, vraiment ooooh....

En revanche, je retiens des éléments particuliers :
- Le détail apporté dans les environnements est incroyable
- La scène du musée est encore meilleure que la girafe du premier
- Le fait de contrôler le personnage qui, dès le début, va éclater Joel PUIS la jouer ensuite
- En faire un personnage aussi particulier physiquement
- Un jeu généreux dans son contenu

Après, qu'est-ce que c'était long......

Bref, j'ai fait la même erreur que toi à taper le titre en hard et j'ai ressenti les mêmes agacement en ce qui concerne les mécaniques de loot. Seulement je ne vois pas comment ils auraient pu faire autrement. J'en viens à me dire que ce genre de jeu n'est pas pour moi car, même si c'est mieux écrit que la plupart des titres, ça reste du niveau fanfiction et que pour les bonnes histoires, je préfère : lire des bouquins ou rester sur des RPG Japonais qui sont bien souvent des contes de fée (donc la "niaiserie" passe largement).


Portrait de playstationwii

je te rejoint grankornichon dans se que tu dis.
j'ai ressenti les même choses que toi et j'ai retenu les même choses également.

D'ailleurs c'est a peut prêt le même ressenti du Hooper également sur ce titre.


Portrait de DoctorMickeyHouse

Un bref résumé de l'épopée.


Portrait de Gastlab

Haha y'a de ça c'est vrai.^^
Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu ton petit museau, Doc. Ça fait plaisir.


Portrait de UNCHARTOUILLE

Trente trois vidéos à déverser du fiel pour dire "j'ai bien aimé".