Skip to Content

The Last of Us 2 (31/X)

31ème partie de l'épopée The Last of Us 2

192 Commentaires

Portrait de Pjd300000

Ellie n’a pas voulu faire les meurtres qu’elle commettait à chaque fois c’était défensif et n’a pas eu le choix. Elle était partie initialement pour retrouver Tommy.
Quand à Joël on l’avait présenté dans le 1 comme une personne qui a tout perdu le jour de l’apocalypse et qui doit être une ordure pour survivre . Ellie le fait redevenir un être plus sensible et là où Joël qui a traversé la moitié du pays et sauvé des centaines de fois Ellie pour la ramener aux Lucioles était juste censé récupérer un cargo d’armes comme récompense l’ancien contrebandier décide de sauver ce pour quoi il s’était battu pour la maintenir en vie, et envers qui il a pu nouer une nouvelle relation père-fille.

Il n’y a pas forcément de tort de renoncer à l’utilitarisme pour privilégier l’individualisme et choisir de sauver une vie en contradiction avec le principe de la majorité qui doit être privilégiée. L’individualisme peut très bien faire opposition à l’utilitarisme selon son choix qui ne peut être influencé extérieurement (je suis Kantien).

Les Lucioles restent un réseau terroriste déjà sur le déclin peut être que même avec un vaccin ils n’auraient pas pu sauver l’humanité, humanité qui peut-être a reçu cette épidémie comme un châtiment, car l’effondrement de sa population et de sa civilisation n’a pas été un mal pour le reste de la Terre. Dire que privilégier l’Humanité aurait été le seul choix à faire plutôt que d’offrir à Ellie sa vie devant elle n’est pas forcément un tort pour Joël, tout comme il ne faut pas voir l’occasion de redevenir père comme un crime d’égoïsme plutôt que une faveur que la vie lui ait donné.

Quand à Abby, elle a comme tous les survivants de ce monde fait énormément de crimes par le passé et elle cherche à faire quelque chose de bien pour se sentir une meilleure personne même si elle ne se sent pas elle même héroïne.

Dans un monde où les territoires sont convoités et le danger omniprésent, les assauts de ses ennemis incessants, faire place à de la morale ou même de l’hésitation à tuer voir sauver la vie d’inconnus mène le plus souvent à sa perte, comme l’avait démontré Bill dans le 1. Tous ceux qui ont un bon cœur se mènent à leur perte. Joël qui sauve la vie de Ellie et puis celle de Abby, Isaac qui hésite à tuer Abby, Abby qui épargne Ellie, Abby qui sauve Lev et Yara et perd tout… les personnes doivent alors choisir entre une vie prudente et circonspecte sans relation attachée à l’autre et survivre plus longtemps que les autres mais seul et sans transmission de souvenirs à des proches ou bien une vie avec des liens qui se déchireront par la mort de ceux-ci et soi-même qui meurt en essayant de le sauver ou le venger mais qui au moins auront une chance de se faire enterrer par un proche et de transmettre un petit quelque chose à ceux-ci, comme Joël qui a appris à Ellie à jouer de la guitare et qui va le transmettre à JJ…

Par ailleurs je pense que dans les jeux apocalyptiques il faut définitivement bannir les notions de « héros, antagonistes voir antihéros » dans ces mondes, à part

Spoiler


Portrait de Darkjack2

La limite de ton argumentaire, c'est qu'une société humaine repose d'abord sur l'éthique. Et la survie est par définition une question collective, surtout dans un monde post-apo. C'est paradoxal. Le personnage de Bill, figure du survivalisme, n'a par ailleurs pas de sens. Il défend une absence de future à travers une défense vaine d'une ancienne ville. C'est comme croire que les vociférations du Roi Lear va convaincre la tempête de s'arrêter.

Et j'ajouterai que le mal, d'un point de vue anthropologique, est tout facteur causant la diminution démographique d'une population. On ne peut donc pas bannir la notion de mal, comme tu le proposes, surtout dans un monde post-apo. Et on identifie encore des héros, etc. Une société humaine reste une société humaine. Des conditions exceptionnelles ne changent pas la nature humaine. Elles stimulent certaines dimensions, c'est tout. Le retour de la religion est prendre au sérieux dans ces circonstances. Mais pour répondre à la question de qui est héros ou non, ce sont les autres qui le définissent. Le clan d'Abby la considèrent d'abord comme une héroïne puis comme une traître, et vice versa. Qui considère Joël comme un héros ? Ellie ? Non. Tommy ? Il sait même pas quoi dire. Même ses proches savent qu'il a fauté. Preuve que la morale est inhérente.

Je reviens sur Ellie : comme le champignon-virus, elle représente le mal : elle décime les survivants. Certes, elle n'est pas la seule ! Mais c'est pas juste de la défense, non. C'est ça le problème. C'est ça qui est dérangeant. Elle tue parfois sur le coup de l'émotion, car elle est incapable de faire autrement. Elle voit le danger partout. Complètement névrosée, la petite. L'évolution de son corps et sa souffrance à la fin du jeu montrent qu'elle est monstrueuse.

Au final, j'ai eu la sensation de contrôler un duo de sociopâthes. Une psychopathe qui veut venger un sociopathe. Heureusement qu'Abby est là !

Citation:
mais qui au moins auront une chance de se faire enterrer par un proche et de transmettre un petit quelque chose à ceux-ci, comme Joël qui a appris à Ellie à jouer de la guitare et qui va le transmettre à JJ…

Ca se tient. Comme on peut analyser Joël comme l'origine du problème.

Spoiler


Portrait de Gableroxxor

Très très simpliste est manichéen comme raisonnement.

Je peux clairement dire que tu a tord d'apres absolument toute les déclaration d'intention de naughty dog sur ce jeu. Ils ont voulu nous mettre mal a l'aise inversé nos rapport enpathique bousculer nos repère morale et interroger nos échelle de valeur. Et surtout ils ont bien parler de morale grise et d'éviter le manichéisme.

Avec ça je suis a peu pres certain que le but c'est pas de simplement dire en fait les perso du 1 sont très méchant c'est les perso du 2 qui sont les vrai gentil.


Portrait de Pjd300000

On pourrait pousser jusqu'à dire que c'est l'Humanité même le mal qui ronge la Terre et que sa disparition serait un salut, une fin, la pandémie au Cordyceps étant la solution au mal.

Quand à Abby tu vois que la positionner comme héroïne ou non dépendra de son camp et de ses actions, la notion de se dire où est le mal sera toujours dans le camp adverse jusqu'à un certain point d'horreur dont notre propre camp serait capable (e.g Abby qui sous entend qu'elle a torturer des Scars).

Pour Ellie impossible de juger sans avoir été dans sa situation personnelle depuis avant même sa rencontre avec Joël elle a agi au nom de sa propre vie et celle de ses proches il est peu probable que toi-même tu aurais mieux géré si tu étais confronté à tous les dangers qu'elle a subi et si tu aurais mieux réagi si Abby aurait tué tes amis de toutes les manières les plus horribles possibles (Joël Jesse) ainsi que pour ses complices. C'est plus facile de parler de pardon, d'amnistie et de reconstruction de sa vie quand on n'a jamais vécu ce contexte


Portrait de Darkjack2

Citation:
On pourrait pousser jusqu'à dire que c'est l'Humanité même le mal qui ronge la Terre et que sa disparition serait un salut, une fin, la pandémie au Cordyceps étant la solution au mal.

Je saisis l'intention mais c'est anthropomorphiser les choses que de dire cela. L'univers s'en fiche de nous. Souhaiter la disparition de l'humanité revient à souhaiter la disparition de la conscience de l'univers. Comme disait Schelling : l'humanité est le moyen par lequel la nature a pris conscience d'elle-même.

Citation:
Quand à Abby tu vois que la positionner comme héroïne ou non dépendra de son camp et de ses actions, la notion de se dire où est le mal sera toujours dans le camp adverse jusqu'à un certain point d'horreur dont notre propre camp serait capable (e.g Abby qui sous entend qu'elle a torturer des Scars).

Oui, donc c'est bien présent. Par contre, on peut voir qui est ou non le mal "anthropologique" (facteur de diminution démographique). Ca outrepasse les perspectives sociales.

Citation:
Pour Ellie impossible de juger sans avoir été dans sa situation personnelle depuis avant même sa rencontre avec Joël elle a agi au nom de sa propre vie et celle de ses proches il est peu probable que toi-même tu aurais mieux géré si tu étais confronté à tous les dangers qu'elle a subi et si tu aurais mieux réagi si Abby aurait tué tes amis de toutes les manières les plus horribles possibles (Joël Jesse) ainsi que pour ses complices. C'est plus facile de parler de pardon, d'amnistie et de reconstruction de sa vie quand on n'a jamais vécu ce contexte

Dire qu'Ellie est monstrueuse ou psychopathe, c'est un constat. Pas un jugement. Son corps et ses actes en témoignent bien assez. De toute façon, je n'ai pas l'envie de la juger car, primo, nous avons eu une trajectoire de vie différente comme tu dis, et secundo, ça reste une fiction. Mon idée était de souligner qu'il arrive qu'elle tue sous le coup de l'émotion. Le jugement, dans le jeu, c'est la loi du Talion. Ce qui revient à une impasse au final : on se venge encore et encore, jusqu'au surmenage émotionnel. Le jeu est intéressant là-dessus. Même dans les commentaires, on le ressent. C'est fou.

La difficulté c'est qu'il y a beaucoup de psychopathes dans les mondes post-apo. En tant que spectateur, cette normalité nous gêne. Mais il faut appeler un chat un chat.


Portrait de Don Patch

Citation:
Ellie n’a pas voulu faire les meurtres

C'est pas faux mais n'empêche qu'au début je crois qu'elle est Dina ce vente quand même d'en avoir buté pas mal comme si n'était qu'un jeu de tire pour elles.

Quand elle revoie Jesse, Ellie lui dit un truc du genre : "t'aurai du voir Dina, elle à buté plein de wolf, elle était extraordinaire" avec l'air d'aimer voir ça.

Des le début à Seattle elles traitent et sous-estime les Wolfs comme si c'était de la vieille merde qu'elles allaient écrasé avec facilité.

Elle raisonne comme une sale racaille de cité, pour une personne buté dans son camp elle cherche à buté tout le monde dans le camp adverse.


Portrait de Pjd300000

On est un peu dans un contexte de Far West avec des gens devant prendre des décisions parfois immorales pour faire survivre leur camp car c'est la loi du désert (ici la loi du Wasteland vert) et cette règle de Vendetta se retrouve dans un tel environnement.
Qu'elles discréditent leurs ennemis est chose normale en guerre entre communautés, elles n'en sont pas encore à récupérer les têtes de leurs ennemis, ou à pendre leurs ennemis eviscérés comme les Scars.
Dans un monde où là civilisation est morte, seul compte de trouver la communauté aux mœurs les moins jugées barbares, mais là encore le mal se retrouvera toujours dans le camp adverse et comme aucun camp ne peut se prétendre absente de toutes immoralité, la vendetta ne fait que se répéter au nom de motifs qui resteront toujours justifiables "ces types ont reçu ce qu'ils méritaient" comme disait Tommy.
Exemple Manny; personne n'a envie de considérer sa mort comme injuste ?


Portrait de Gableroxxor

Je comprend mais c'est le gameplay qui va pas. Ce côté cachette s'applique quand tu est plus faible que ton adversaire. Ici même si le concept est que Ellie est armer et Abby non dans le physique même l'incarnation du personnage je ressent comme une dissonance de devoir me cacher et prendre par surprise.


Portrait de Liebert

Quelle dissonance ? Autant il y en a en veux tu en voila dans ce jeu, autant là, 80k ou pas, que ce soit un gamin ou pas en face, c'est le fusil à pompe qui compte, pas les muscles. Tu aurais préféré que le gameplay t'imposes à tanker les cartouches de face ?


Portrait de Gableroxxor

Oui m'enfin cette histoire de fusil c'est bien gentil mais a un moment naughty dog a fait le jeu comme ils l'entendaient. Donc c'est eux qui on décider d'enlevé tout ses armes a Abby au moment ou elle va affronter Ellie alors elle est surarmée.

Ce qui au passage est totalement ridicule par ce que la séquence commence par une Abby qui pointe son flingue sur tout le monde est une Ellie désarmé mais bon le jeu fait tellement de pirouette même dans l'action ça en devient dingue.

Je trouve que ça reste une dissonance. Alors que depuis 15 heure tu incarne Abby mais pas Abby seul Abby et ses 120 kilo. Tu roule sur tout le monde y compris des mec ou des monstre trois fois plus grand que toi. La on va se demerder pour faire un sorte que face a une petite maigrichonne tu a plus RIEN et elle tout son arsenal. C'est un peu facile et ça me fait dissonance dans ma façon de jouer désolé mais c'est comme ça je dit pas que j'ai raison (pour une fois)

Pour le gameplay j'aurais préféré une poursuite a la Ellie vs Nora (la on ressent que c'est nous le plus prédateur)
Ou alors quitte a garder ce gameplay on joue Ellie ça colle plus.


Portrait de Umbasa

Moi aussi je comprend pas la dissonance pour le coup, Ellie est très intelligentes Abby le sais très bien, elle n'a aucunes armes alors que Ellie est sur-armée (Fusil à pompe/Arc/Mines) et en prime totalement sur ses garde, elle va pas foncée dans le tas, peu importe son poids.

Logique que Abby ce cache d'ailleurs quand Ellie "touche" Abby c'est en fourbe comme quand elle la mord alors que Abby c'est full "technique" et patate dans la gueule.

Par contre sans trop spoil je trouve le combat final moins cohérent pour le coup.

Spoiler


Portrait de Don Patch

Concernant le combat de fin, en faite C'est Ellie anémie vs Abby carence, et ce combat n'a strictement aucun sens.


Portrait de Pjd300000

En parlant de la fin

Spoiler

Je ne sais pas ce qu'est devenu Lev et j'espère qu'il s'en sortira (et peut-être Abby miraculeusement )


Portrait de Hellipsir

Bon, c'est vrai que

Spoiler


Portrait de Gableroxxor

Ah bah je suis pas d'accord du tout jusqu'au combat final que je préfère mille fois.

Pour ta réponse j'ai déja repondu a l'interressé tu peut regarder en gros je trouve ça juste le choix naughty dog de nous retirer nos armes finalement.

Concernant la fin

Spoiler


Portrait de DonkeyK

Sous prétexte que Abby fait 80kg elle doit pas se méfier d'Ellie est foncé dans le tas ? y'a aucune aberration dans ce combat, Ellie est armée jusqu'aux dents, fin faut réfléchir deux minutes.


Portrait de Don Patch

Citation:
La tue joue Abby qui fait 80kg donc genre 30 de plus que Ellie et c'est toi qui te cache mdr.

Oui mais il ne faut pas oublier que là c'est Ellie qui à les armes.
Abby à beau être taillé comme un buffle, elle n'est pas terminator contrairement au boss des séraphites.

Après quand Abby met la main sur Ellie elle ne fait pas semblant, la ptiote s'en prend plein la gueule et tu ressent bien qu'Ellie est totalement dominé par Abby au CAC.

D'ailleurs quand tu voit tout ce qu'elle c'est mangé et dans l'état où elle est laissé, heu... franchement elle aurait du succombé à ses blessures.

Je sais pas si la fin dans la ferme c'est un espèce de rêve ou quoi mais c'est trop chelou et si c'est bien réel cela manque encore une fois d'un certain réaliste.

Ellies et sa pote sont à des kilomètres de chez elles dans un endroit sale, personnes pour les soigner, pas de chevaux, toute les bonnes raisons pour que leurs blessure s’infectent, de ce fait ça me trouerai un petit peu le cul qu'elle s'en sorte indemne comme ça sans la moindre séquelle.

Enfin bon attendons de voir la vrai conclusion de tout ça.


Portrait de Umbasa

Citation:
Enfin bon attendant de voir la vrai conclusion de tout ça.

Tu viens de la voir la vrai conclusion sauf que

Spoiler


Portrait de Don Patch

Ok bon j'ai été me spoil en allant voir la fin et bon sang quel daube.

Dans les scènes qui vont suivre mais tout est grotesque x10, c'est encore pire que tout.

Ptain mais Ellie elle aurait du crever 25 mille fois, rien n'a de sens.
Je ne vais pas trop en dire, on en reparlera au moment de l'upload de la partie concerné.

Mais que c'était mauvais, non vraiment après avoir vu ça ils auraient vraiment du s'arrêter au moment où Ellie ce prend une belle rouste par Abby et en finir là net.

Je me dit même qu'ils auraient du tué Ellie au cinoche, ça aurait été mieux et tout le reste n'aurait jamais existé.


Portrait de Gableroxxor

Qui sera bien meilleur d'ailleurs ^^