Skip to Content

Resident Evil Village (14/14)

Fin du Let's play Resident Evil 8 Village

164 Commentaires

Portrait de Claw

Toutes les craintes que j'avais eu en te voyant faire les démos se sont confirmées.
Ca ne donne vraiment pas envie.

J'ai quand même passé un bon moment à regarder ton épopée, j'ai bien ri. Quoiqu'à certains moments, je me demandais si il fallait rire ou pleurer.
C'est tellement mauvais comme jeu. Rien ne va. Enfin si: les boiseries, ça va! ahahah!!!
Les doublages, je ne sais pas ce que ça donne en anglais, mais cette version française est vraiment pitoyable.

On va dire que je ramène toujours tout à Dead Space 2, mais je suis obligé de le dire : Dead Space 2 sorti il y a presque 10 ans enterre ce RE8 à tous les niveaux. Oui oui, sauf les boiseries...


Portrait de Packnouss1

Je viens de finir le jeu en mode hardcore, et je suis presque sûr que les personnes qui critiques le plus le jeu sont celles qui l'ont fait en mode normal et avec la VF.

De mon côté, j'ai vraiment apprécier mon expérience. En hardcore, j'ai presque toujours été sous tension, avec peu de munitions, et dès que je commençais à être plus puissant et a en avoir plus, la nouvelle zone que je traversais ensuite me faisais cracher tout ce que j'avais. En vérité, j'ai été assez surpris de l'équilibre de la gestion de l'inventaire et des munitions dans le jeu, qui, je trouve, a été bien maîtrisé tout au long du jeu. Du coup, comme cette gestion est, avec le système de marchand, le coeur du fun du jeu, bah je me suis amusé.

J'ai également été sensible à la DA, au bestiaire et à l'ambiance qui s'inspirent de beaucoup de choses qui ont fonctionnés (notamment les jeux de From Software, des classiques du cinéma et de la littérature, même si c'est parfois grossier).

Les défauts sont pour moi dans la technique (avec du popping dans le village malgré le SSD de la PS5) et dans le choix étrange de l'aggro des ennemis cantonnée à des zones dont les limites peuvent servir pour les troller de manière assez ridicule...

Bref, j'ai été plutôt agréablement surpris par ce re village et je trouve que Capcom tient quelque chose avec ce système, même si j'aurai aimé avoir un peu plus de liberté (avec pourquoi pas, le choix de faire les zones dans l'ordre que l'on veut) et des zones "donjons" (avec objectifs secondaires et énigmes) plus vastes.

Je suis conscient que c'est pas normal pour beaucoup de trouver le jeu trop simple en le faisant en mode normal mais bon, après il faut connaître son niveau pour ce genre de jeu pour s'amuser un maximum. Ayant fais alien isolation plusieurs fois, je sais qu'il faut que je fasse les survivals en difficulté max.


Portrait de grosguerrier

Je l'avais déjà balancé sur Youtube dans une des vidéos du playthrough, mais j'ai beaucoup apprécié cette épopée.

J'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au bout du jeu moi-même, pourtant je suis assez d'accord avec le fait que la licence "mérite mieux" en termes très grossiers. C'est comme Pokémon. Après, il est certain qu'en sortant un jeu par an, c'est très complexe de donner rendez-vous à la qualité et au succès en même temps :X


Portrait de Kalameet

Comme je suis de passage sur le forum... Sur cette question de la destruction des décors, une petite réflexion.

La question est : les Souls manquent-ils de destruction du décors?? Il me semble que Hooper a jamais critiqué ce manquement dans les souls, et à mon avis je pense que c'est parce que, justement, les Souls n'ont pas vraiment besoin de destruction du décors. Ce qui doit être possiblement détruit l'est : les tonneaux, tables, etc. qui gênerait sinon les combats dans les pièces, mais en revanche, on ne peut pas briser une porte en bois avec notre gros marteau à deux main de même qu'on ne peut pas escalader un mur par exemple. Tout cela parce que, effectivement, le gameplay des souls repose entièrement sur autre chose, uniquement sur le combat et l'exploration pensée comme "complétion des zones", pas sur une mobilité large comme Breath of the Wild au contraire, dans lequel l'exploration va être pensée plus sur l'idée "je vois quelque chose, j'y vais". Dans les Souls c'est "je pense à aller voir derrière le poteau ou au fond de la cour", et effectivement on est récompensé par un objet.

Bref, donc limite je pense que même Hooper, il n'est peut-être pas pour la destruction de décor partout, faudrait qu'il confirme je vais pas parler pour lui. En revanche, pour le coup, et contre certains ici qui défendent mordicus l'assertion "la destruction du décor OSEF en tout circonstance!", Résident Evil 8 est l'exact type de jeu où la destruction du décors serait vraiment utile au gameplay ! Donc c'est pas vraiment la bonne vidéo pour critiquer Hooper sur ce point à mon avis...*

Pourquoi ça rendrait vraiment le jeu meilleur? Raisonnons simplement à partir de ce qu'est Resident Evil dans ses derniers opus : un jeu d'action-horreur, c'est-à-dire que y'a le côté survival-horror, mais aussi pas mal le côté action, on se bat beaucoup, et par ailleurs la progression habituelle des RE, où il faut chercher les objets clés. Donc dans RE8, visiblement, le côté horreur/menace est rendu par les vagues de mobs qui déferlent soudain sur le joueur d'on ne sait où, avec l'idée de le faire paniquer. SOuvent on va être acculé ou forcer de bouger pour mieux combattre, et c'est tellement pensé comme ça que le jeu donne au joueur des armes tactiques faites pour ce genre de combat, les mines, qui typiquement demande au joueur de se déplacer pour placer le piège et attirer les monstres dessus. Les mines ça a toujours été un peu naze dans les jeux vidéos : on les place et une fois sur deux ça sert à rien parce que l'IA soudainement omnisciente ou au contraire toujours autant teubé décide de passer juste à côté de la mine... qui se déclenche pas. Ou alors, on a tout simplement pas le temps de les poser, ou bien juste derrière soi mais alors zéro réalisme (on devrait sauter avec...). Bref, ce serait pas juste mieux de pouvoir jouer avec le décor dans RE8 ? Genre pouvoir tirer au pompe à travers une paroie fine, genre les mur en bois des cabanes là : genre t'es cerné de zombis, tu te réfugies dans une maison, tu barricades la porte (élément de gameplay déjà présent dans ce RE, qui ne sert presque à rien, vu qu'au final les mobs finissent par rentrer d'eux-mêmes), et là, pas de fenêtre, ou des fenêtres fermées (!), et du coup tu tires au pompe à travers le mur, ou tu pète la fenêtre, pour te faire une ouverture par laquelle tu va shooter les zombies dehors. Autre possible : au lieu d'être capable de brain un pauvre lycan autour d'une table en bois, ce qui est franchement ridicule, pourquoi le lycan pourrait pas péter la table? Ce serait génial, y'a l'élément de surprise, tout d'un coup t'es vulnérable alors que tu te pensé protégé par cette pauvre table. Autre truc, tirer sur les lustres avec des bougies pour les faire tomber et pourquoi pas enflammer le tapis et les monstres avec! A moins que tu te coince lamentablement dans un coin avec le feu qui vient de bruler les miquettes! Bon y'a les fenêtres spéciale qui se pètent pour le combat de certains boss, là, avec le froid, mais pourquoi limiter ce truc à un script? Pourquoi ne pas en faire un élément de gameplay dans tout le château? Ou alors, un autre truc pourrait être : t'a une passerelle en bois, tu sais que tu vas te faire courser par des zombies, tu pose une mine dessus, et après ton passage, tu pète le pont et les mobs sont coincés derrière. Et puis RE est un jeu à énigme, ça pourrait ajouter un peu un renouvellement des énigmes de pouvoir jouer avec le décor. Bref, RE fait parti de ces jeux, globalement tout les FPS avec flingues je dirais, dans lequel la destruction du décor c'est cool, ça peut apporter tout simplement un peu de variété, des petites stratégies de combat optionnelles qui peuvent faire plaisir au joueur. Quand aux bouteilles... c'est juste fun! Puis d'avoir des trucs qui pètent dans une pièce alors que tu tire partout en panique, c'est toujours fun.

Pour conclure, la destruction du décor, de toute façon, c'est pas tant l'aspect réaliste qui est fun que l'apport du côté gameplay et variété de jeu. Parce que bon, aucun jeu à ma connaissance n'a vraiment fait de la destruction réaliste, sauf pour les vitres bien sûr, parce qu'autant une vitre, effectivement, ça se brise, autant un mur dans lequel on tire, une table ou un tonneau, ils se brisent pas en mille-morceaux !! Il y a juste un trou, un impact de balle, ou bien ils se fendent sous le coup d'une hache.


Portrait de MATsolid-snake44

Une épopée sympa à suivre, même si à partir de la moitié, le Gros Ours devient de plus en plus ronchon, au point de rusher de plus en plus en skippant plein de contenu optionnel. C'est dommage, la complétion et la découverte des petits secrets du jeu, c'est le genre de chose qu'on aimerait voir, dans le walkthrough d'un vétéran comme Hooper.

Sinon, pour rebondir sur cette conclusion, je dirais qu'il s'agit d'un titre moyen. A bien des égards, l'aventure qu'il propose est de qualité inégale. Il y a des passages où j'ai pris mon pied (le château, l'exploration du village et la découverte de ses zones secondaires, l'usine), puis d'autres que j'ai trouvé bâclé (la maison Beneviento, les moulins, le passage avec Chris). La phase avec ce dernier est même carrément "grotesque", c'est le mot! Capcom aurait dû proposer un vrai niveau, avec les mêmes mécaniques que pour Ethan, à l'image du moment où on incarnait Mia dans RE7, plutôt que ce déluge d'action mal fichue. Bref! Je m'attends à de nombreux écueils, au final je suis quand même content de l'avoir fait. Je l'ai trouvé sympatoche, mais ça s'arrête là! Une sorte de plaisir coupable, effectivement, ça résume bien la chose. Je trouve aussi ce RE8 très archaïque dans sa recette, mais ça ne m'a pas dérangé outre-mesure. Je ne m'attendais à rien à ce niveau là! Au final, les gunfights fonctionnent, même si la lourdeur du gameplay est parfois un handicape, l'exploration est sympa, pour peu qu'on veuille trouver tous les gros trésors. Par contre, je doute que la rejouabilité soit très bonne car, le jeu est quand même assez linéaire et dirigiste dans progression ; mais ça ne me gêne pas, je fais rarement 2x la campagne d'un jeu.

Je ne vais pas m'étaler davantage. Je comprends tout à fait que l'on puisse considérer ce titre comme une bouffonnerie, mais j'ai toujours trouvé Resident Evil grotesque perso. Est-ce que la saga RE mérite réellement mieux..? La licence a connu des jours meilleurs, mais j'en attends pas beaucoup plus aujourd'hui. Oui, bien sûr qu'on pondre des jeux plus intéressants que celui-ci, que ce soit dans le style action, ou survival-horror, mais ça fait longtemps que la série est déjà devenue une pantalonnade grotesque! Moi je prends ça tel quel maintenant : RE c'est un jeu d'ambiance glauque, qui mixe action et exploration, sur fond d'un scénario de série B, point! Ça a beau être une grosse licence, ça n'a plus grand chose de sérieux. Je comprends encore une fois, qu'on puisse trouver ça ridicule, honteux, pas respectueux, mais quand tu sais à quoi t'attendre, ce n'est pas si innommable que ça. En tout cas, moi je m'attendais à pire^^


Portrait de Mirilith

Citation:
mais ça fait longtemps que la série est déjà devenue une pantalonnade grotesque! Moi je prends ça tel quel maintenant : RE c'est un jeu d'ambiance glauque, qui mixe action et exploration, sur fond d'un scénario de série B, point!

"Maintenant" ? "Devenue" ? Ça a pas toujours été ça Resident Evil ? Un jeu mêlant peur, action, recherche et gestion d'objets, tout ça sur fond de scénar' de série B ? ^^


Portrait de MATsolid-snake44

J'essaie d'être poli :-p ^^


Portrait de lostyle

Je viens de finir de suivre l'épopée.

Bah je suis bien content de ne pas l'avoir acheté
Je trouve hallucinant le manque de finition du jeu, le gameplay vieillot comme pas possible, le FOV ridicule qui rend les scènes d'action quasi injouables au corps à corps.

Je vais pas non plus revenir sur le scénario totalement inexistant hormis qques docs à la con à la fin : faut qu'ils arrêtent avec le délire de la moisissure, c'est tellement naze...

Aucune empathie pour les persos, les vilains totalement oubliables : ils te font tout un délire sur Dimitrescu qui au final n'est que le 1er de 4 boss totalement nuls. Je vais pas parler du boss final qui n'est quasi pas introduit dans l'histoire hormis encore une fois via qques docs et une explication sorti d'on ne sait ou.

Le jeu est très moche par moment, on a des textures PS3 des fois j'ai l'impression et encore...

Ils n'avaient aucune idée de quoi faire avec le perso d'Ethan, sa fin est hallucinante de facilité de scénario à la WTF...

J'oublie encore plein de choses mais quand je vois que je suis capable de reprocher des choses ici et la à d'autres AAA genre TLOU 2, je me dis que je suis quand même difficile quand je vois cette merde qu'est ce jeu.

RE 7 semblait vouloir repartir sur des bases horrifiques, un hui clos dans un manoir, c'était pas génial mais au moins y avait un peu d'ambiance...
Sur RE 8 : tout est une coquille vide, le chateau est fini en 2h, le village a genre 10 baraques quasi sans énigmes et fini sur des séquences digne du détesté RE6, CAPCOM n'a rien compris et va nous faire un RE9 avec Rosemary avec des pouvoir surnaturels...OSKOUR


Portrait de Darkjack2

Citation:
CAPCOM n'a rien compris et va nous faire un RE9 avec Rosemary avec des pouvoir surnaturels.

Preuve que tu n'as pas bien compris Resident Evil. Le surnaturel n'aura jamais place dans l'univers de Biohazard (car ça s'appelle justement Biohazard = danger biologique).

Citation:
Je vais pas non plus revenir sur le scénario totalement inexistant hormis qques docs à la con à la fin : faut qu'ils arrêtent avec le délire de la moisissure, c'est tellement naze...

Biohazard se veut être une série d'enquête. Tu auras toujours des docs à lire, car le joueur mène lui-même l'enquête s'il le désire. C'est bien d'avoir le choix, non ? Ainsi, le jeu met le gameplay/fun en avant. Pourquoi ? Car c'est avant tout un jeu vidéo. Merci Capcom, j'ai envie de dire.

Pour le reste, je rejoins mes deux comparses. Quand on n'a pas joué à un titre, mieux vaut s'abstenir de commenter le gameplay et cetera. C'est fatiguant.


Portrait de Mirilith

Effectivement j'ai pas compris moi non plus : à quoi est-ce que Capcom n'aurait rien compris ? Aux attentes des joueurs (qui sont multiples par définition et qu'ils ne sont du reste pas là pour satisfaire) ? A la façon dont on "doit" faire un bon RE ? Je cherche


Portrait de UNCHARTOUILLE

Citation:
CAPCOM n'a rien compris et va nous faire un RE9 avec Rosemary avec des pouvoir surnaturels...OSKOUR

À la fin de RE6 tout le monde pensait qu'ils allaient faire un RE7 avec le fils de Wesker.
Quand ils lancent des idées moisies et que les joueurs trouvent que c'est naze il n'hésitent pas à les oublier.

Citation:

Bah je suis bien content de ne pas l'avoir acheté
Je trouve hallucinant le manque de finition du jeu, le gameplay vieillot comme pas possible, le FOV ridicule qui rend les scènes d'action quasi injouables au corps à corps.

Comment tu peux dire que c'est injouable si tu l'as pas acheté ?

C'est pénible cette attitude.

Le pire c'est que c'est jouable, + que le 7. Moi je l'ai fini et je peux te dire que le gameplay est clair.


Portrait de callahaine

J'espère que tu as raison, mais attention car la plupart de tes critiques sont scénaristiques, tu juges le jeu comme un spectateur de film, ce qui est pertinent dans certaines sagas très ambitieuses à ce niveau là comme The Last of Us, mais certainement pas pour Resident Evil. Peut-être qu'avec une manette entre les mains, ces lieux et ces boss t'auraient laissé plus d'impact (le château est peut-être court, mais quand c'est toi qui l'explores, je t'assure que tu passes un excellent moment).

J'ai beaucoup de choses à redire sur ce jeu, c'est certainement pas le meilleur RE mais il reste très fun à JOUER, donc je n'aime pas qu'on le qualifie de "merde" sur la foi d'un let's play.
Après c'est vrai que c'est le revers de la médaille, vu que le jeu est court est rythmé, il se prête très bien au let's play, ce qui permet à beaucoup de gens de le juger sans y jouer.

Bref, fait comme tu veux, mais méfie-toi de la tentation de vouloir valider un non-achat en regardant un streamer très critique alors que manette en main, il t'aurait peut-être plu.


Portrait de GranKorNichon

Il paraît qu'ils prévoient pour la suite :
Remake de Resident Evil 4
Resident Evil 9
puis un gros reboot de toute la saga...

Très curieux de voir si c'est comme ça que ça va se produire !


Portrait de HUNK

Je suis globalement d'accord avec toi, je l'ai pas trouvé désagréable à faire, certaines zones sont sympa, mais l'ensemble est très moyen, aucunes cohérences, zones très courtes, le scénario est inintéressant et Ethan ne m'inspire rien, RE7 est mieux et on est loin d'un RE2R ou d'un RE4 en terme d'ambiance, les villageois étaient bien plus marquants que ses lycans sans âmes vu et revu.


Portrait de callahaine

Petit détail amusant, mais en vo, Heinseberg fait une référence à la scène culte de RE5 où Chris fout des patates à un rocher pour libérer le passage.

J'aime bien ce genre de petits clins d’œil. Y en avait pas mal dans Revelations 2 aussi (avec Claire qui faisait une blague sur le "Jill sandwich" notamment)


Portrait de Umbasa

Ahahahaha énorme la réf merci pour la vidéo. :)


Portrait de Gastlab

Pas grand chose à dire à part merci pour l'épopée Hooper, ce fut bien sympa à suivre pour un simple spectateur. Ce plaisir fut moins lié à ce que propose le jeu qu'au fait de te voir t'y confronter... Quelque part c'est un peu triste.

Avant de faire lecture sur tes épisodes, j'avais déjà décidé de ne pas faire le jeu. Quand mon instinct parle, dorénavant j'écoute. Mes intuitions ne sont pas infaillibles, mais je préfère me tromper en les suivant plutôt que me planter en les ignorant.
Bref, ce jeu m'aurait-il plu si j'y avais joué ? J'en doute, et mon instinct le savait avant moi.

J'espérais naïvement une profondeur, une élévation inhérente aux mythes du vampire et du loup-garou. Capcom n'a pas daigné faire honneur à cette mythologie riche en histoire et en secrets. J'ai un peu honte pour eux, je l'avoue.
Je ne parlerai pas de gameplay ou de tout ce qui nous échappe lorsque l'on n'a pas la manette en main, mais non de dieu, Capcom n'explore pas du tout le mythe qu'il utilise. Remplacez le château par une pyramide et remplacez la neige par du sable, et vous avez RE8 en Egypte. Envoyez tout ça sur Jupiton et vous avez RE8 dans l'espace.
La linéarité est confondante, l'exploration ressemble à une arnaque balkanienne, toute notion de peur est jetée dans les oubliettes d'un château roumain made in Japan.

Apparemment les joueurs sont ravis, tant mieux pour eux, tant pis pour moi.


Portrait de Linus

Merci pour cette épopée Hooper.

Pourquoi Capcom s'emmerderait à faire un bon jeu ?
Le jeu s'est écoulé à 4 millions d'exemplaires en deux semaines.
84 de metascore sur Metacritic et un 8.5 des joueurs.
On a malheureusement le jeu qu'on mérite !


Portrait de doki

Hooper tu devrais faire Spiderman (d'Insomniac). En plus d'être un open-world, tu peux grimper sur tout et n'importe quoi. Les missions sont grave fun, y a de bonnes phases d'actions, de bons boss, et plein de compétences à débloquer. Sérieux je l'ai fait, c'est un très bon jeu, tu vas kiffer.


Portrait de callahaine

Il devrait déjà faire Batman Arkham City qui en est la source d'inspiration principale. Il a complètement sabré Arkham Asylum quand il l'a fait, mais peut être que le côté plus open world de Arkham City lui conviendrait plus.