Skip to Content

Horizon Zero Dawn (47/47)

Dernière partie de l'épopée Horizon Zero Dawn

153 Commentaires

Portrait de derwich

Et bien voilà, après presque un an, c'est terminatated. Franchement, cette "épopée" était loin d'être mauvaise.
En fait, ce jeu est l'anti Zelda BOTW, dans la manière où il est une démo technique en dépit d'être une véritable expérience vidéoludique pour le joueur qui créent directement de la matière en son sein.
Le plus grand problème de tout le bouzin est que ce titre n'est qu'une coquille vide. C'est un peu violent mais tout son intérêt réside non pas dans l'exploration, comme tout Open World, par définition, mais dans le gameplay pur et l'expérience immédiate. Quid de la recherche, dialogues évolués avec les PNJ, loots intéressants (style objets rares et utiles. Les glyphes sont très mal intégrées car trop nombreuses, tout comme les tenues et les armes, directement à acheter) et surtout de véritables moments uniques conditionnés par la curiosité. Certes, tous les développeurs ne sont pas Monsieur Nintendo mais, quand même, comment justifier de nos jours un tel manque d'intérêt ? Aucune maison n'est visitable, pas d’interactions avec quoi que ce soit, ou trop peu/inutile, aucune surprise scénaristique et visuelle (un comble) en période de "visite", les quêtes secondaires sont une vaste blague, bref, un gros manque de challenge en somme, même pour la difficulté maxi ce qui est terriblement dommage. La slow mo est bien foutu mais simplifiant un poil trop le système de combat, elle en viendrai presque à annihiler le très bon et efficace système de fight. Arrêtons d'encenser ces jeux juste pour leur caractéristiques plastiques, mais faisons preuve d'esprit critique en analysant leurs caractères intrinsèques. Ici, et bien, ce n'est (vraiment) pas si mal, il faut l'avouer. Le scénario se déploie avec respect pour le joueur et intelligence, bien qu'il faille attendre au moins le dernier tiers du jeu. Bien évidemment ce qui est évoqué avant est une prolongation scénaristique faiblarde afin de graduer de manière artificielle la tension et la durée de vie (les arcs narratifs relatifs relatif au Roi Soleil sont, en effet une catastrophe objective dans la mesure où elles n'apportent que très peu à l'univers, alors que tout transite par Méridian et qu'évidemment il est sensé être une bonne partie de l'organe de ce jeu mais en fait, force est de constater que tout n'est qu'une succession et accumulation vide de scènes sans grandes corrélations dramatiques entre elles. Et ce n'est même pas un problème consécutif à la façon de jouer du Gros Ours, du fait de sa non lecture de tous les documents (foutage royal de gueule), il se flagellera pour cela, mais juste du fait que le véritable scénario d'Horizon n'est pas introduit ou ne devient pas plus intéressant, mais naît en tant que tel à partir des hologrammes explicatifs qu'on a pu voir il y a quelques parties. Une aberration en soi. L'enfance de Aloy avec Rost aurai, par exemple grandement gagné a être bien plus travaillée et approfondie, même en terme de durée). Certains personnages comme Sylens sont quand même assez profonds.
Spoiler
Voilà qui en dit long sur ce que les joueurs recherchent. Mais cependant, quand le coeur du scénario se révèle, Horizon, prend une ampleur inattendue, qui en plus de lui donner le corps qui lui manquait, lui octroi des allures de fable qui sont étonnamment intemporelles et profondes. Je n'ai pas peur en ce sens de dire que les dernières heures du scénario sont réussies (on n'aurai pas parié un gros kopeck dessus, quand même !) et que la mise en scène est vachement bonne. Particulièrement lors des plus grandes phases du jeux qui ne sont pas les combats contre les machines, ce qui est l'essence même du jeu, mais lors de morceaux de bravoure comme les pseudo cinématiques sous forme d'hologrammes et notamment celles de
Spoiler
Horizon n'est jamais aussi intéressant que quand il dépeint l'ancien monde (le notre) et son extinction (qui ne saurai tarder grâce à tonton Donald et Kim) et, à l'inverse, aussi faible dans la création d'un univers potentiel, mais virtuel avec les Carja et les Nora (c'est pas bien ça Monsieur Guerrilla. C'est pas bien du tout). On ressent ici les échecs, même récents de la sphère vidéoludique sur ses autres concurrentes canoniques qu'elles soient cinématographiques ou littéraires dans la création d'une civilisation intégrée et intéressante, tout en gardant en cohérence.
Mais, peut-on véritablement parler de claque graphique ? Celle qui est, peut être la cause de la limite du contenu annexe est d'une telle maîtrise (c'est souvent le cas dans ce genre de jeux) qu'elle opère sa petite révolution comme Red Dead (les deux jeux ne sont finalement pas si différents) ou plus récemment, comme The Witcher 3 l'a opéré. Que ce soit les robots, formidables dinosaures high-tech qui peuvent imploser en pièces détachées dans de grandes séquences de gameplay intéressantes avec leurs points sensibles (qui auraient pu mieux être intégrés). Nombreux et articulés, animés avec un brio inégalé ou les éclairages, décors, végétations, cet univers est, nonobstant, vide de sens comme de contenu mais d'une telle beauté qu'elle viendrai presque éclipser ces défauts majeurs (et c'est bien le problème). La surenchère, classique et critiquable des combats de la fin du jeu, son manque cruel de véritable contenu secondaire ainsi que les innombrables lacune scénaristiques de la première moité du jeu, les quelques (rares mais visibles) problèmes techniques (genre les bugs mais surtout le "popage" des textures pendant les cinématiques, qui fait tâche avec la synchro labiale un peu dans les choux !) donnent malheureusement à cette expérience un sentiment d’inabouti. Aussi, quel dommage pour les Grands-Cous, tellement bien modélisés qu'il aurai fallu en intégrer plus, avec éventuellement des "énigmes" ou un système d'escalade plus coriace pour atteindre leur sommet. L'OST ne vient pas pallier ces critères en les couvrant par des thèmes marquant (le jeu propose rarement des vraies musiques en période dites "d'explorations"), ce qui est, une fois encore à déplorer au vu de la grande qualité de certaines, surtout vers la fin du jeu, bluffantes car épiques ou simplement belles. De même, les combats, particulièrement nerveux et bien orchestrés manquent après très peu de temps, finalement, d'originalité. La méthode flèches de choc + gel + bourrinage paye (une fois encore) sur tous les mobs, une tristesse quand on sait que le noyau dur du jeu lui est lié. On relèvera aussi les incohérences ô combien désirées par nos sociétés qui brident les jeux-vidéos à leur image et obtiennent donc (et c'est aussi triste que dangereux), tout de ce qu'elles réclament (et ça vaut tant pour les théories de GoT que pour leur frustration à la sortie d'un film comme Star Wars 8 qui, en s'affranchissant des règles établies, propose un nouvel empire [c'était petit, je le concède :p] basé sur l'originalité, du second degré et une prise de recul infiniment gratifiants, mais d'une rareté effrayante pour le futur global de nos générations, établies par un lien de causalité simple avec les critiques, ce récent métrage, n'a fait, malheureusement que le confirmer. Des spectateurs ont d'ailleurs expliqué que le film était mauvais dans la mesure où les fans avaient plein de théories et qu'aucune n'y étaient présentes et que bien entendu, il relevait de la parodie. De bien beaux commentaires). Celles-ci passent tant par les phases presque dorénavant imposées, d'escalades inutiles (je rejoint de Hooper sur ce point) car elles n'ont aucun contenu réel, et, comme l'intégralité de ce jeu, est une illusion magistrale, ainsi que celles de nage (celles qui l'illustre peu être le mieux), la collecte juste relou des composants utiles que seulement pour l'immédiateté de l'action et non pas d'uniques items, comme annoncé par notre Gourou. "L'arbre de compétences" en est une nouvelle preuve, comme si il en fallait une. L'évolution par mode de niveaux est également particulièrement grotesque. Pourquoi n'avoir pas osé le vrai RPG poussé en proposant des compétences utiles, intéressantes qui, en plus, catalysent l'exploration ? Ici, comme dans des certains Far Cry, tout n'est que classicisme au sens marginal du terme, du fait de ce conformisme de groupe qui gangrène tant de jeux. Notre Horizon ne change pas la donne, mais, au contraire, la complète. Nul n'est en droit de juger les individus en fonctions de leurs avis et goûts mais force est de constater que personne ne fait non plus l'effort de critiquer avec intelligence et un esprit éclaire ce système qui ne répond qu'à une logique bien définie d'une insertion unique de l'art dans nos vies. Il est appréhendé de manière usuelle, financière et uniforme à tous les individus.
Ce jeu, n'est en aucun cas une bouse, loin de là, mais ce qui pouvait (et devait d'ailleurs) être une semi-révolution sur tous les points n'est qu'un énième jeu de masse qui ne fera donc pas date dans l'histoire du jeu vidéo.
Le Hoopy a eu le mérite de nous refourguer toutes ces vidéos en qualité optimale à un débit tout à fait raisonnable pour être regardable et il faut l'en congratulanater plutôt que de s'exciter gratuitement. Il nous propose du contenu, rappelons-nous quand même qu'il ne le fait pas pour nous embêter voyons ! Même si l'enthousiasme a pu faillir (ce n'est bien évidemment jamais arrivé...) dans certains passages de désolation (genre pour les quêtes du mec avec sa famille inutile et son charisme de Bogdanoff atrophié et muté avec un Casimir en phase terminale, n'est-ce pas ?!), il arrive ce qu'il se passe toujours dans les vidéos de l'Ours, un inextricable sentiment de bonheur et de fascination, liés sans doute par son charisme naturel (oui, il m'a filé un chèque). Donc toutes les critiques négatives se doivent de plus cibler le jeu que le Hooper, qui, même si il jouait à la pire daubasse de tous les temps, parviendrai à le rendre intéressant, et ce, non pas en la critiquant ou en trollant (une facilité bien utilisée actuellement... Ça va les Youtubers dont il ne faut pas prononcer le nom ?), mais en l'insérant dans un contexte, tant vidéoludique que personnel. Et ce, tout simplement mis en exergue par son attitude intéressée et car il ne critique pas gratuitement.
Enfin, ce Horizon mérite quand même le coup d'oeil, puisque outre toutes ses caractéristiques intrinsèques discutables, il est une oeuvre, plus importante qu'il n'y paraît et d'une grande influence pour ce secteur de divertissement, opérant, en ce sens un humble revirement. Ce qui s'avérait être une révolution technique est en fait une révolte sociale, à laquelle de plus en plus de domaines adhèrent. Ceci est mis en lumière, et il s'agit de la plus grande force implicite du jeu, par la présence d'un conte ancré dans nos sociétés et civilisations en montrant une grande diversité, recréée en un microcosme ethnique réjouissant, ainsi qu'en présentant un monde désolé, plus que jamais rongé par le désastre écologique et dresse, par la présente, ce qui est incontestablement la plus belle réussite d'Horizon, Aloy, magnifique portait de Femme. Ici, elle n'est non pas mise en valeur pour ses caractéristiques physiques ou pour son côté badass supposé la rendre charismatique (désolé Lara, je t'aime quand même), mais par le fait qu'elle occupe le rôle principal, presque exclusivement et par opportunisme, délivré aux Hommes; et ce, grâce à sa sensibilité et son intelligence ainsi que par le fait qu'elle est systématiquement posée sur un même pied d'égalité avec ses partenaires masculins.
La beauté du langage de ce jeu, qui est à terme, induite est que l'avenir est conditionné par l'entraide, le respect de l'écologie et surtout, l'égalité Femme/Homme. Ce discours Féministe affirmé et incroyablement respecté tout au long de l'aventure, exprime le prisme absolu du respect entre les être doués d'une condition "Humaine" ou Féminine, cela importe peu.


Portrait de Yoan Hooperien

C'est incroyable ! Jamais vu un autant long pavé xD. Tu est le roi des pavés !


Portrait de Ic3storm_

Pourquoi j'ai tout lu ? Je me le demande encore...


Portrait de derwich

Grossière erreur de débutant ça :p


Portrait de Hellipsir

Oooh, un bien beau pavé à lire, cool : ) .

Ce que j'ai bien aimé dans ce jeu, outre les combats avec les machines et la qualité de leur design, c'est le choix de cette fin délicate et presque discrète, pour un jeu qui est un tel blockbuster, avec

Spoiler
Alors oui, la fin est une toute petite partie du jeu, mais savoir finir une histoire dans un jeu qui se veut justement avoir une histoire relativement ambitieuse, c'est vraiment important, à mon sens.


Portrait de derwich

Absolument d'accord et fine analyse ! Cette fin fait en effet plus penser à celle d'un "film d'auteur" que de relever directement d'un blockbuster. C'était d’ailleurs assez inattendu de la part d'un jeu aux moyens pharaoniques. Tout comme le boss de fin

Spoiler
Et ça c'est plutôt du bien joué Guerrilla ! Dommage qu'il n'y ai pas plus de moments forts et apaisés comme ceux-ci.


Portrait de Apolline

Citation:
Le plus grand problème de tout le bouzin est que ce titre n'est qu'une coquille vide.

Effectivement c'est un problème :v


Portrait de derwich

N'est-il point ? ;)


Portrait de miyamoto

Je me fait un Grand café
et je lit ce petit texte. XD


Portrait de derwich

Venant de Monsieur Shigeru, c'est un honneur :p
Tu peux aussi faire péter l'Orangina (tous sponsors déposés bien sûr), il paraît que ça excite. C'est mon petit doigt qui me l'a dit !


Portrait de snarf

Ce boss de fin...47 parties pour finir sur un truc comme cela...Dur...


Portrait de Kuroe-sama

ENFIN! Le bout de l'épopée d'Horizon-long-long! Rendez-vous compte ça fait 9 mois et 2 jours que le Hooper a posté la 1ère partie du jeu! 0 . 0 Horizon j'ai pu suivre régulièrement jusqu'à la partie 20-23. Après j'ai arrêté car je me suis lassée. Puis je suis revenu sur les parties 35-36 pour voir où tu en étais. Bon évidemment j'étais un peu larguée mais j'ai réussi à reprendre le le fil et à comprendre un peu l'histoire. J'insiste sur le un peu. En tout cas l'avantage avec le jeu c'est qu'il a enrichi mon vocabulaire technique! Pour briller en soirée... X)


Portrait de Ploum

Le jeu avait un gros potentiel. Dommage que la seule activité proposée, d'après la run du Hooper, est de tuer des dinos robots.

A la limite si ce jeu aurait limité la narration, viré les pnj, et focalisé sur son point fort, qui sont les ennemis mécaniques, on aurait pu avoir le Monster Hunter, ou sinon le Shadow of The Colossus, occidental. Et je pense qu'on serait passé d'un bon jeu, à un jeu marquant.
Mais bon il parait qu'il y'a une checklist à cocher avec quêtes à gogo et ennemis humains.


Portrait de yaldabaoth

alors pour moi, j'ai pas regardé le début de cette épopée car je ne voulais pas me spoiler le jeu, puis je vais fini en avril au bout de 90h en ayant fait enormement de choses dans le jeu. Je vais pas polymiquer 20 ans, j'ai beaucoup aimé le jeu, le scenario notamment et j'appréhendais l'avis du gros ours, n'ayant pas le courage de mater toutes parties, j'ai préféré attendre la fin pour le diagnostic.
Je suis assez d'accord avec hooper en globalité sur les points négatifs du jeu, mais le fait qu'il dise que c'est un bon jeu, j'en suis rassuré ! Son jugement est juste, une preuve que le gros ours a la tete sur les épaules et n'est pas de mauvaise foi quand il juge un jeu !


Portrait de DoctorMickeyHouse


Portrait de LeKrakoukas

C'est "Vieux motard que jamais" , si tu veux vraiment briller en société ! ;)


Portrait de DoctorMickeyHouse


Portrait de KatDriv

T'as pas peur mon cher Hooper d'avoir un tel point de vue sur ce Horizon ;) tu risque de t'attirer beaucoup d'ennemis selon moi.... en ce qui me concerne directement pour ma part et l'ayant platiné car j'ai bien aimé le concept en long comme en large.... je ne suis pas du tout d'accord avec toi pour ma part concernant ta vision sur ce jeu ;) (sachant que tu l'auras en plus critiquer / démonter du début jusqu'a la fin même finalement...) après je respect les points de vues de chacun ^^ cela va de soi :) quoi qu'il en soit Horizon est un très bon jeu et franchement il a réellement apporté quelque chose de nouveau dans ce monde vidéoludique. En tout cas j'en garde un très très bon souvenir et hâte d'avoir une suite ! :)


Portrait de callahaine

1:12:50 Je me suis senti visé là^^ J'attends toujours les ending d'épopée ou de lives pour avoir une mini-review!
Et je l'attendais vraiment celle-là, pas pour le jeu en lui-même mais pour ce qu'il représente c'est à dire l'incarnation type du jeu open world actuel. À voir, le feeling des combats ça reste très difficile à évaluer sans la manette en main mais c'est le genre de truc qui peut sauver un jeu comme ça parce que un jeu répétitif où tu fais toujours la même chose, si au moins ce que tu fais 300 fois est fun à faire ça lasse moins vite.


Portrait de bourbia

Hooper l'adorateur de jeux nintendo , qui a grandit dans le monde des bonbons rose, de sauver des princesses, et les femmes en ponpon rose lol.

Hooper aujourd'hui c'est le niveau bas de l'objectivité, il juge compare ,à croire qu'il a rien compris au jeu vidéo lool .(Il a pas compris que les jeux ne sont pas crées spécialement pour lui et tout ne tournent pas autour de ses goûts)
Horizon est un bon jeu , avec un très bon gameplay ( à condition de savoir y jouer hein hooper) Clin d'oeil aux tirs infectes sans bander l'arc , en abusant de ce défaut , parce que le gars n'aime pas se compliquer la vie
Hooper c'est le mec qui regarde un bon film et qui va dire qu'il est nul comparé à un très bon film.

L'histoire est bonne le gameplay est excellent
Après il a des défauts comme les problèmes de collisions,les combats contres les pnj humains , pas beaucoup de challenges
Les montures trop lentes (il aurait fallu que Aloi puisse chevaucher un oiseau géant , ou s'accrocher avec son harpon)
Hooper on a bien compris que ton style, c'est le jeu jap (surtout nintendo)
Moi quand je regarde tes vidéos exemple cette poubelle de banjoe kazoui , à l'époque quand c'est sortie javais déjà 19ans et en jouant jusqu'à la fin je me suis dis: c'est vraiment un jeu de merde (oui je jouais même si j'aimais pas 400francs le jeu il faut rentabiliser), aujourd'hui je me dis que c'est un jeu moyen et que c'était fait pour les gosses. Hooper tu me dirais que tu n'es pas d'accord et que pour toi il est excellent et tout.
Je respecte ton avis au moins et même peut être que j'ai tors (car pas assez ouvert etc)
Il encense zelda , mais il y a des gens qui trouve ce jeu merdique, qui s'ennuient le trouve générique ayant perdu son âme etc
Moi par exemple je suis de votre avis pour zelda je le trouve excellent.

exemple:
C'est comme la dernière fois quand il critiquait le dernier alien, c'est exactement là ou je veux en venir .
Hooper n'aime pas quand on touche à ses goûts, à ses codes (hooper aime son chocolat nutella du 16h )lol

Hooper je plaisante , mais il y a une part de vérité dans ce que je dis , Je sais que tu en a rien à foutre de ceux qui te regardes , mais quand on est pas un adorateur de nintendo (minorité qui te regarde).
Bah ça fait pas envie. Je ne te demande pas de jouer au fayot , mais je te demande de faire un effort d'objectivité dans tes avis subjectifs.

Cet immense pavé en te demandant d'être cohérent avec toi même.
j'en ai regardé des centaines de tes vidéos et avant tu étais vraiment meilleur (tu parlais des jeux avec passion, tu étais objectif tu donnais de superbes informations, tu analysais le jeu en ne jugeant pas ce qui te plaît ou pas.
Tu reconnaissais les qualités des jeux même si peut être au fond de toi tu n'aimais pas le jeu en question.
Les magnifiques vidéos de panzer dragoon, legend of mana,shadow of colossus, starwing etc. Hooper wake Up (référence à toe jam&earl)