Skip to Content

Gears of War 4 (6/10)

6ème partie de l'épopée Gears of War 4

94 Commentaires

Portrait de Deonbekende

Heureusement qu'il n' y a pas de game over dans ce jeu, sinon Hooper passerait sont temps à recharger un check point et n'avancerait jamais.

Gears 4 c'est le jeu de trop.


Portrait de arclonewolf

Le problème de la campagne de ce Gears 4 c'est que tout ce que l'on fait aurait du tenir dans un chapitre (la chasse au Marcus dure trop longtemps!!!) et l'environnement ne change pas assez contrairement aux autres volets (la phase en sous marin du 3 m'avait bien plu d'ailleurs même si limité).
Le pire c'est qu'il va falloir un moment (la Scorpio ?!) avant d'avoir la suite...
Reste un jeu agréable à faire avec un mode horde excellent !


Portrait de Phil Fish

De ce que j'ai compris ce jeu est un prologue de 10h d'une nouvelle trilogie.
Qui se fini lorsque l'histoire deviens interessante.
Le jeu ne se suffit pas à lui même, on accomplis rien de formidable dans cet épisode.
Donc bon...


Portrait de Pingouinthe13th

Je rattrape un peu mon retard vu que les dernières épopées en date ne m'emballent pas du tout (RE4, GeOW 4 et B1, pas du tout ma came) mais je m'insurge contre certaines critiques faites à ce GeOW 4 !

J'ai connu l'original en 2008, l'un de mes premiers jeux HD après 8 ans d'abstinence, après la PS1 et la N64, vous comprenez la claque reçue (comme avec Grid et Dirt par rapport à GT et V-Rally). J'avais adoré.

J'ai ensuite tardé à prendre les suites, et je les ai eu pour 5/10 euros chacune lors d'une promo Gold. Et je n'ai joué qu'au début de chacune tant je m'emmerdais royalement devant ces cinématiques/couloirs/arènes de combat. Cette structure issue du beat'em up (Double Dragon, Final Fight et Streets of Rage sont construits exactement de la même manière, mais en moins cinématographique forcément) me saoule dans le jeu vidéo. Être tenue par la main de cette façon, juste suivre un PNJ "follow me" dixit Hooper dans un de ces Direct Live sur CoD, je trouve ça plutôt bas de plafond, que ce soit dans GeOW 4 ou Uncharted 4 ou TLOU. J'aime les jeux où l'on me donne un gameplay, un objectif général et qui me laisse décider où je vais, par quoi je commence, la manière de faire. Après 8 ans de jeu "moderne", c'est ainsi que j'ai évolué.

Je ne suis donc pas un fanboy de GeOW 4.

Ce qui me saoule dans cette épopée, c'est surtout cette façon d'être surpris que Gears 4 ressemble à... Gears 4. Moi, je vois un Gears Full HD là. Le gameplay est vieillot ? Je vois que deux choses pour le moderniser : alléger les Gears pour leur permettre de faire du parkour et de créer des maps verticales. Cette verticalité est ce qui apporte du modernisme aux "vieux" TPS et jeux 3D en général. Un GTA se traîne encore trop au niveau du sol, les Uncharted-like sont scriptés quand il s'agit de grimper, les FPS à parkour ont des maps encore limitées et des campagnes scriptées, et seul les Assassin's Creed laissent vraiment le joueur explorer la map dans tous les sens comme il le veut, ce qui m'amène au deuxième point : passer à l'open world, pour en finir avec ces couloirs scriptés.

Mais ceci fait, Gears sera-t-il toujours Gears ?

Quand les séries se sont écartées de leur chemin, en innovant, ça a donné Zelda 2 (le plus mal aimé de la saga), Castlevania 2 (le plus mal aimé de la saga), Donkey Kong 3 (le plus mal aimé de la saga) et récemment, un Metal Gear Rising plus proche de Ninja Gaiden.

Et quand on reprend les mêmes persos encore et encore, ça râle, mais si on enlève Marcus Phoenix, ça râle aussi. Je ne fais pas partie de ceux qui ont mis Marcus sur un piédestal. J'ai adoré sa relation avec Dom dans l'original, mais ça reste du nanar. Ici, franchement, y a Gimli qu'est plutôt pas mal, et si Hooper n'avait pas mis Benjamin Castaldi dans l'oreille et les yeux de tout le monde, ça passerait sans doute mieux ici pour Junior.

Oui, ici, c'est un souci de script (scénario), et dans un jeu scripté à mort, forcément, ça gâche l'ambiance. Mais quelqu'un ayant aimé les 4 précédents ne peut qu'aimer celui-là... s'il joue sans être obsédé par des attentes virtuelles, genre le tout destructible, les murs invisibles.

J'ai commencé à jouer sur consoles Pong, j'ai eu du fun pendant plus de 30 ans sur toutes les machines, je jouis à chaque nouvelle claque technique, mais mon jeu préféré sur la 7ème génération est Earth Defense Force 2017/2025, qui est toutefois, en son genre, une claque technique méconnue (nombre de bestioles géantes grouillant à l'écran en même temps, aucun autre jeu sait le faire, les zombies de Dead Rising étant petits et lents et toujours au sol...).

Si j'avais un Earth Defense Force avec la technique d'un Gears 4 et la destructibilité d'un Battlefield 1, tout en gardant la nervosité grouillante du jeu, ce serait le rêve.

Je digresse, mais ce que je veux dire, c'est que Hooper se ruine les jeux en étant obsédé par la technique et ses attentes. Au lieu de prendre un jeu pour ce qu'il est, il y projette tout le temps ses envies, et comme il enchaîne les jeux les uns après les autres, y a un côté overdose qui n'arrange rien.

Enfin bref, perso, de tous les jeux 2015-2016 présentés par Hooper, je retiens surtout No Man's Sky que j'ai envie de faire par moi-même. Un Abzu, Witness, Inside étaient plutôt bons mais sans rejouabilité, et comme j'ai vu les épopées, ben, plus vraiment essentiels. Là, avec RE4, GeOW 4 et B1, y a rien d'intéressant, que du scripté. Du film interactif qui, tout aussi intense soit-il, se terminera comme U4 et TLOU par un "tout ça pour ça ?" après des heures et des heures de jeu perdues, à se demander ce qu'on aurait pu faire d'autres pendant toutes ces heures.

Bref, je n'aime pas GeOW 4, mais c'est du Gears, et à part lui retirer son identité, je ne vois pas trop quoi lui reprocher, sauf si Marcus Phoenix est votre idole. (En tout cas, les PNJ et l'histoire ici ne me font pas saigner les oreilles comme dans Mirror's Edge Catalyst....)


Portrait de Oliver Plasma

Citation:
Là, avec RE4, GeOW 4 et B1, y a rien d'intéressant, que du scripté.

RE4 scripté et inintéressant ? On aura tout vu.

Sinon j'ai tout lu et je suis d'accord avec toi pour le reste (sauf No Man Sky qui ne m'attire pas du tout, mais après les goûts et les couleurs)


Portrait de Pingouinthe13th

Je maintiens pour RE4, c'est une ligne droite avec un poil d'exploration pour trouver des trésors et autres collectibles. On n'est plus dans un jeu "d'aventure" comme pouvait l'être le tout premier. Dans RE4, on suit ce que le script nous dit de faire.

C'est mieux sans doute que ce qui s'en est inspiré par la suite, jusqu'à The Order 1886, mais ça reste du "film interactif", comme Uncharted, comme Gears, comme TLOU, comme Tomb Raider 2013... C'est intense, ça se vit comme une bonne série TV (au vu de la longueur, c'est plus série interactive que film interactif en fait) mais au bout du compte, comme 99% des séries TV que je regarde, c'est "tout ça pour ça ?" avec aucune envie de lancer un deuxième visionnage, pardon, une deuxième partie.

Donc depuis quelques années, même si ça m'arrive toujours d'en faire, suite à promo Gold généralement, à 5 euros, on est moins regardant, ce n'est plus vraiment le genre que je recherche, RE4 y compris.

Je préfère presque regarder Hooper y jouer, comme ça j'ai l'histoire et le commentaire audio fun en même temps.


Portrait de flex-o

C'est pas vrai je peux pas laisser dire ca.

Bon ok pour le coté lienaire, pour le reste non on peux pas le qualifier de film interactif comme pour Uncharted, gears et TLOU.

Y a un vrai coté jeu d'arcade a cette episode.
Y a de la gestion de stuff, de sa barre de vies, des variantes dans sa maniere d'approcher le jeu et de faire evoluer son perso (bon c'est pas un RPG non plus mais ca reste riche pour un TPS).
Du scoring, des ranks, une difficultée qui s'dapte au rank, un mode pro interessant.

Tu peux pas comparer ca a un jeu comme gears ou Uncharted ou y a absolument aucun interet a chercher a "clear un room de la meilleur des manieres possibles" puisque a la fin de la room, ta vie remonte, et tes munitions se refresh.

Y a une vraie replay value.


Portrait de Fitzou

Les éléments scénaristiques intéressants se font vachement attendre quand même...


Portrait de Valonne

Le fameux skill peu commun du Hooper à encore frappé dans cette vidéo


Portrait de Oliver Plasma

C'est encore pire dans Résident Evil 4 :p un papy de 80 ballets qui joue X) c'est super drôle :).


Portrait de Valonne

Effectivement, y'aurai trop à dire, entre la gestion de l'inventaire et du reste, t'a plus besoin d'aller chez le coifeur tellement que tu t'arrache les cheveux, mais on l'aime quand même :p


Portrait de Sano

Tu peux attendre encore longtemps avant que la tourelle "manuelle" soit autonome !

39:45 "j'ai complètement perdu la main" quand on a un gars avec une sulfateuse devant soi, on se cache, on ne reste pas devant lui à lui tirer dessus, surtout quand c'est lui qui a la plus grosse ^^"

53:49 "Del est morte, c'est la fille" c'est le ponpon :o

Il y a eu comme un demi-manque de lucidité sur cette partie.


Portrait de MATsolid-snake44

Beaucoup de piailleries dans cette partie :-p


Portrait de Rockman

C'est pas des rejetons, c'est des rebeu xD


Portrait de quenthi

Ah ca commence enfin à devenir intéressant ! Je me demandais quand est-ce que le scénario allait un peu avancer et les ennemis se diversifier.

Moi perso j'aime beaucoup les niveaux dans des complexes. On avait également ca dans les premiers "Gears of War" et je trouve que ca fait toujours son petit effet, surtout quand c'est plongé dans l'obscurité avec seulement quelques lumières pour éclairer.

En tout cas content que papy Marcus soit encore de ce monde, ca m'aurait bien fait chier qu'il crève dans une sorte de cocon tout moisi après tous les combats qu'il a enduré ! ^^ D'ailleurs j'aimerais revoir d'autres persos des anciens Gears. Ca serait sympas je pense.

En tout cas très bonne vidéo Hooper et pressé de me mater la suite de l'Epopée ! :-)


Portrait de manu9564

Citation:
DEL est mort(e), c'est la fille. Ok.

Ahah, ça en dit long sur la qualité des personnages.
Spoiler


Portrait de Thonyo_again

Le Hooper a énormément de mal à différencier les hommes des femmes.


Portrait de Anonyme 08

Citation:
Le Hooper a énormément de mal à différencier les hommes des femmes.

Petit indice : l'homme, c'est celui qui a le porte-monnaie (AKA la bourse) :p


Portrait de Teufeu

Bon si je devais donner mon avis peu pertinent par rapport à ce que je vois.
Je trouve ce Gears of War 4 très fade à côté de Gears of War 2 (le seul auquel j'ai joué).

C'est pas seulement parce qu'il y'a Marcus dedans. C'est un tout.
Le charadesign, les niveaux mémorables, les environnements, l'ambiance, l'épopée dans le monde des Locustes, le côté épique qui émanait de certaine situations...
Bref, pour moi la force de Gears of War 2 c'est l'emballage. Si tu retires ça, bah ça en fait un jeu popcorn passable et oubliable. Gears of War 4 est un jeu popcorn passable et oubliable, dont l'intérêt repose sur le "featuring" de Marcus.

S'il ne reste que le multi, alors on peut légitimement le considérer comme le Halo du TPS (une autre saga avec beaucoup de similitudes qui a perdu du charme elle aussi (quoi que Halo Reach était plutôt couillu niveau ambiance)).


Portrait de Liebert

C'est marrant parce qu'autant avec les gros bras qu'étaient Marcus et ses potes, j'y voyais un second degrés bien concon appréciable, autant là c'est lisse et ça se prend finalement bien au sérieux. Y'a bien deux trois blagues débiles digne d'une série Z mais bon.

Pourtant avec la gueule de l’américain typique du blond et le contexte de la série, y'avais moyen de faire un truc bien provocateur à la Starship Troopers, c'est un peu le modèle du genre.