Skip to Content

A Plague Tale : Innocence (10/X)

10ème partie de l'épopée A Plague Tale : Innocence

17 Commentaires

Portrait de AntoineK

Il se relèvera pas rodrigueeez!!


Portrait de Fitzou

Résumé de cette partie : PLANTÉ !


Portrait de nexy

Merci pour cette heure de combats d'infirmes.

"C'est la première fois que le jeu se répète"

Faut sortir la tête du guidon, tu fais la même chose depuis le début du jeu, de temps en temps une nouvelle mécanique survient.

"Ramasser des trucs me sort du jeu"

Bein alors "l'exploration récompensé" ne tient plus ou c'est du favoritisme selon la licence?

"Pourquoi les 2 autres descendaient pas les escaliers au niveau des rats et celui la oui"

Parce que les autres n'avaient pas de feu, lui mettait le feu a son fléau, que tu as pu voir au moins une fois quand tu lui a éteins et il est parti remettre le feu a son fléau.

Très inattentif.


Portrait de graounet

On ne le revoit plus le "Monseigneur Gauthier".
On sent bien le personnage crée pour éviter les problèmes du genre :
"Votre jeu il est anti christianisme, tous les religieux sont mauvais et méchant"
Réponse des dév : "Ah mais non il y a le Monseigneur Gauthier qui est gentil ; Vous voyez dans notre jeu, ils ne sont pas tous méchants et mauvais".


Portrait de blackcyril

C'est beau :)
J'aurais aimé aussi du Français parlé de 1300 sous-titré. Mais aussi faut trouver les acteurs qui connaissent le parlé de l'époque.

Rose, liz, printemps, verdure,
Fleur, baume et tres douce odour,
Bele, passés en douçour,

Et tous les biens de Nature,
Avez dont je vous aour.
Rose, liz, printemps, verdure,
Fleur, baume et tres douce oudour.

Et quant toute creature
Seurmonte vostre valour,
Bien puis dire et par honnour:
Rose, liz, printemps, verdure,
Fleur, baume et tres douce oudour,
Bele, passés en douçour.

Guillaume de Machaut


Portrait de Lebowski

« Le français est trop moderne », c’est vrai, pour plus de réalisme ils auraient du mettre un doublage dans la langue parlée en Gironde au XIVème : de l’occitan sous titré FR. L’immersion Avant tout ! ;)


Portrait de Mnemosyne

Hooper, bien sûr que les gens ne parlaient pas comme ça au Moyen Age. Mais il faut comprendre que le vieux français aurait été totalement incompréhensible.

Je pense que tu es un peu touché par l'effet "Visiteurs", on fout des termes sortis de la besace de Jacouille, la gueuse, un bon poissonnet, et hop on est dans une "intonation médiévale".

Non, en fait, c'est un peu plus compliqué que ça. Les visiteurs c'est très drôle mais c'est pas du vieux français, c'est rien. C'est du français moderne dans lequel on a remplacé certains termes par d'autres moins usités, une touche argotique.

Du coup, pour un tel jeu, et si on veut faire quelque chose de sérieux et de pas vaguement "moyenâgeux" ce qui donnerait un côté comique et approximatif ce qu'ils ont voulu éviter, je pense, il y a deux choix: soit tu admets le côté franchement anachronique de personnages qui parlent en français moderne mais tu l'assumes étant donné que c'est le seul moyen que les joueurs comprennent, tout simplement, soit tu fais un jeu en VRAIE langue médiévale.

Mais à ce moment-là, tu admets que: ça va te demander un énorme boulot de traduction, des recherches, des spécialistes. Et tu admets aussi que ton jeu sera imbitable même en VO (donc français) et qu'il devra donc être sous-titré pour 100% des joueurs. Ce qui, niveau vente, n'est pas très alléchant, beaucoup de gens aiment comprendre ce qu'ils écoutent. Tout le monde n'est pas adepte du film serbo-croate en VO sous titré italien sur arte. Pour les jeux c'est pareil: traduire, c'est vendre. Si tu fais un jeu ou un film dans une langue morte tu sais que tu perds l'entièreté du public allergique aux sous-titres. Il faut oser.

Et la langue médiévale, le vieux français, le vrai, n'est PAS compréhensible, pour aucun d'entre nous. La langue des visiteurs n'est pas une "vraie" langue.

Je me permets d'illustrer par un petit exemple, un poème chanté écrit par Richard Coeur de Lion (12e siècle donc avant l'époque qui nous intéresse, mais c'est pour expliquer le problème), en langue occitane et en vieux français. J'ai mis la traduction en français moderne.

Ja nus hons pris ne dira sa raison
Adroitement, se dolantement non;
Mais par effort puet il faire chançon.
Mout ai amis, mais povre sont li don;
Honte i avront se por ma reançon
Sui ça deus yvers pris.

Jamais nul homme pris ne dira sa pensée
De manière juste et sans fausse douleur ;
Mais il peut faire l’effort d’une chanson ;
J’ai beaucoup d’amis, mais pauvres sont leurs dons.
La honte sera sur eux si, faute de rançon,
Je reste deux hivers prisonnier

Ce sevent bien mi home et mi baron
Ynglois, Normant, Poitevin et Gascon
Que je n’ai nul si povre compaignon
Que je lessaisse por avoir en prison;
Je nou di mie por nule retraçon,
Mais encor sui [je] pris.

Ils le savent bien, mes hommes et mes barons,
Anglais, Normands, Poitevins et Gascons :
Que jamais je n’eu si pauvre compagnon
Pour le laisser, faute d’argent, en prison.
Je ne le dis pas pour leur faire reproche
Mais je suis encore prisonnier.

Or sai je bien de voir certeinnement
Que morz ne pris n’a ami ne parent,
Quant on me faut por or ne por argent.
Mout m’est de moi, mes plus m’est de ma gent,
Qu’aprés ma mort avront reprochement
Se longuement sui pris.

Maintenant, pour le voir, je sais parfaitement
Que morts ou prisonniers n’ont d’amis ni parents,
Et s’ils me laissent ici pour or ou pour argent
C’est bien mal pour moi, mais pire pour mes gens,
Qui jusqu’après ma mort se verront reprochés
S’ils me laissent ici prisonnier

N’est pas mervoille se j’ai le cuer dolant,
Quant mes sires met ma terre en torment.
S’il li membrast de nostre soirement
Quo nos feïsmes andui communement,
Je sai de voir que ja trop longuement
Ne seroie ça pris.

Je ne m’étonne plus si j’ai le coeur souffrant
Car mon seigneur* met ma terre en tourment
Il ne se souvient plus de notre serment
Que nous fîmes ensemble au Saint,
Mais je sais bien en vérité que guère longtemps
Je ne serai, en ces lieux, prisonnier

(* Richard fait référence ici au roi Philippe Auguste)

Ce sevent bien Angevin et torain,
Cil bacheler qui or sont riche et sain
Qu’encombrez sui loing d’aus en autrui main.
Forment m’amoient, mais or ne m’aimment grain
De beles armes sont ores vuit li plain
Por tant que je suis pris.

Ils savent bien Angevins et Tourangeaux,
Ces jeunes gens désormais riches et forts :
Que suis captif, loin d’eux, aux mains d’autrui.
Ils m’aimaient fort alors, ne m’aiment plus du tout.
Les belles armes ont déserté les plaines
Depuis que je suis prisonnier.

Mes compaignons que j’amoie et que j’ain
Ces de Cahen et ces de Percherain
Di lor, chançon, qu’il ne sunt pas certain,
C’onques vers aus ne oi faus cuer ne vain;
S’il me guerroient, il feront que vilain
Tant con je serai pris.

Mes compagnons que j’aimais et que j’aime,
Ceux de Caen et ceux du Perche,
Conte pour moi, chanson, qu’ils ne sont pas fidèles
Quand jamais envers eux, mon coeur ne fut faux ou vide.
S’ils guerroient contre moi, ils se portent en vilains
Tant que je serais prisonnier.

Contesse suer, votre pris souverain
Vos saut et gart cil a cui je me clain
Et por cui je sui pris.
Je ne di mie a cele de Chartain,
La mere Looÿs.

Soeur comtesse, votre titre souverain
Vous sauve et vous garde de celui à qui je fais appel
Et qui me tient prisonnier !
Je ne le dis pas pour celle de Chartres*,
Le mère de Louis.

On est d'accord que tu n'as rien bité? Voilà.

Donc, je comprends totalement le choix de faire parler les persos en français moderne, ce qui est la solution la plus logique pour épargner aux développeurs un énorme boulot de recherche en linguistique, et la meilleure possibilité de s'adresser au public.

Alors, oui, ça fait pas très "médiéval". Mais, si on avait fait un délire Visiteurs (la soupelette Prosper le purineur et le fillot), ça aurait été pour moi bien pire, un cliché de langue médiévale qui ne correspond à rien et qui n'a pas sa place dans une œuvre sans visée comique. Quant au fait de leur faire prendre un ton emprunté, bourge, classe, pour reprendre l'image des "temps anciens" dans lesquels on s'exprimait mieux, ça n'aurait pas eu plus de sens: ce genre de niveau de langage qui est lui-même un cliché correspond en général à la période moderne (après la Renaissance et jusqu'au 18e siècle pour faire court), et non à la période médiévale. De plus, la plupart des personnages ici ne sont pas des nobles et n'auraient aucune raison de s'exprimer ainsi. Tu as d'un côté des petites gens, et de l'autre côté des nobles issus de jalons chronologiques correspondant à la fin du Moyen-Age: en aucun cas tu ne comprendrais leur langue et ni le "langage gueux à la Jacouille" ni le "ton bourge super classe Louis 14" des nobles dans les films d'époque contemporains ne correspondraient à une quelconque réalité historique dans ce jeu.

Donc, je pense vraiment que choisir le français moderne est la solution la moins hypocrite et la plus logique. Même si je comprends que ça te sort de l'immersion parce que ça te retire de ce que tu attends d'un monde médiéval, de l'image que tu as de la période.

Un jour, peut-être et je le souhaite, on aura des jeux vidéo tellement "de niche" qu'on aura des délires en latin, en vieux français, en sanskrit (en tous cas quand on est geek et archéologue on rêve de ce genre de truc croyez moi :p), tout sous-titré et garanti sans clichés républicains/hollywoodiens, mais on n'en est pas encore là, et pour l'instant c'est mieux de gérer ce qui sera gérable sans faute de goût majeure, à mon humble avis. Et d'accepter la recherche toute légitime d'un public le plus large possible histoire de s'assurer un résultat financier, on est quelques décennies trop tôt pour que le jeu vidéo soit un média choisi par les artistes et les historiens fous pour expérimenter réellement et profondément, sans objectif de vente. ça viendra par contre, comme c'est venu dans l'art académique, la littérature, le cinéma.

Voilà, j'espère que tu trouveras ces pistes de réflexion intéressantes ^^


Portrait de blackcyril

C'est exactement ce que je disais dans la précédente vidéo, bien moins explicite et bien moins dit. "Trop compliqué". Et merci d'avoir cité les visiteurs. Je pense que Hooper et bien d'autres font amalgame et pensent que le film est parlé en vieux Français à cause de quelques expressions drôles. Et oui ce jeu aurait été une drôlerie non sérieuse en langage Visiteurs :D
Il y a des poèmes du compositeur Guillaume de Machaut, qui lui est du 14ème siècle. C'est compréhensible à 40 % je dirais.
Le jeu en vieux Français je dis oui... mais comme Hooper le dit lui-même: "C'est un petit studio"
Donc ne pas avoir poli les visages par moyen c'est une chose, mais si en plus il fallait qu'ils investissent du temps et de faire appel à des spécialistes et des acteurs à même de pouvoir exprimer correctement une vieille langue, le budget demanderait trop de frais ce qui est certain :)
Mais je suis client le jour ou un studio pond un jeu en Français du 13 ème ou avoisinant. Peu importe le jeu :D


Portrait de Mnemosyne

Exactement, tu as parfaitement résumé. Petit studio = on peut pas tout faire.

Même Guillaume de Machaut que tu cites, c'est bien joli mais le mec était un ecclésiastique qui faisait des poèmes auprès d'autres ecclésiastiques et de gens de lettre dans le nord est de la France. Il était entouré des comtés de Champagne, des Valois et du domaine royal parisien, là on parle de la Gironde. Déjà c'est pas la même langue à l'époque, il aurait fallu tabler sur de l'occitan dans le Duché d'Aquitaine. Ensuite y a eu la guerre de cent ans justement à l'époque qui nous intéresse qui a renforcé le pouvoir des Valois et autres capétiens (Anjou etc) sur le territoire global du royaume, mais il faut déjà qu'on arrête l'anachronisme de penser en "vieux français" général. Le rêve Jacobiniste et l'harmonisation définitive de la langue triomphe au 18e siècle, même si on avait eu plusieurs siècles justement depuis la guerre de cent ans de tentatives de fédérer les duchés et comtés. Mais la mort des particularités régionales (DONT la langue!) pour moi se trouve signée à la Révolution, ET ENCORE, elles perdurent chez les pécores pendant un bon moment ensuite.

Donc je sais pas si t'imagines le MERDIER de faire des recherches précises sur 1: l'époque précise pour déterminer quelle forme de langue on choisit, 2: la langue précise (occitan, mais quid de l'inquisition qui vient probablement des domaines ecclésiastiques du nord est comme tous les très puissants proches du pouvoir royal à moins qu'on parle d'une inquisition "ripoue" qui fait ce qu'elle veut mais c'est tellement anachronique ça aussi XD). Du coup pas le même langage déjà pour le duché d'Aquitaine en train de devenir la Guyenne pendant la guerre, et les pontes qui viennent d'on ne sait où.

Et 3e problème, la différence de langage entre les nobles et les pécores! ça aussi c'est le merdier total. Amicia n'est pas censée parler le même langage que Rodric ni que Vitalis. Encore une fois, toutes les "classes sociales" qui se comprennent sans problèmes, c'est vraiment un anachronisme moderne.

Bon conclusion = MERDIEEEER.

Mieux vaut assumer le merdier et ne pas y toucher ;)

Même si je comprends et admets très bien que rien que des termes "Jacouille" pour les paysans et des termes "chaloupés" pour les nobles auraient suffi pour permettre une immersion chez beaucoup de gens, mais bon, ça aurait comme tu dis glissé vers le comique. Par contre, parler comme des sales gosses lycéens charretiers, c'était pas obligé non plus, certes.


Portrait de falheim

Citation:
Hooper, bien sûr que les gens ne parlaient pas comme ça au Moyen Age. Mais il faut comprendre que le vieux français aurait été totalement incompréhensible.

Ouais enfin sans pour autant mettre du vrai langage médiéval, en vieux français, ils auraient pu faire comme les visiteurs ou autres, un simili-médiéval (même si il n'est pas authentique) pour mettre au moins une ambiance, un style, un ton médiéval. Parce que là, la manière dont ils parlent ça jure vraiment. Puis surtout ces grots mots... D'ailleurs petite parenthèse, ça fait depuis l'ère 360/PS3 que je trouve les jeux, même grand public, beaucoup trop vulgaires (me sortez pas des vieux jeux style duke nukem 3D qui l'étaient tout autant, car ce sont des jeux vraiment voulu pour être vulgaires et qui de plus, ne sont pas grand public mais qui cible un public mature). C'est pas que ça me choque, mais je trouve que d'une manière générale, que ce soit dans les jeux, les films ou autre, il y a vraiment une vulgarité "banalisée" maintenant, ça devient vraiment trop classique, on dirait qu'ils se disent "allez on va mettre des grots mots pour avoir notre PEGI langage grossier et que ça fasse mature, et donc cool".

Citation:
Alors, oui, ça fait pas très "médiéval". Mais, si on avait fait un délire Visiteurs (la soupelette Prosper le purineur et le fillot), ça aurait été pour moi bien pire, un cliché de langue médiévale qui ne correspond à rien et qui n'a pas sa place dans une œuvre sans visée comique.

Ah ben tout l'inverse, pour moi ça aurait été beaucoup mieux d'entendre "MORTECOUILLE !" que "PUTAIN DE MERDE !" dans un jeu à l'univers médiéval ^^ Mais bon après chacun sa vision des choses.

Sinon concernant la vidéo, vraiment unsupportable ces musiques de combat au tambour avec percussions. Depuis Tomb Raider 2013 je ne sais pas ce qu'ont les jeux vidéo à foutre des musiques bidons comme ça pendant les combats, alors qu'à coté ils te mettent des musiques magnifiques d'ambiance quand tu joues hors-combat. Ça gâche vraiment tout. On dirait que les compositeurs n'arrivent plus à faire des musiques de combat sans mettre du tambour et des percussions.


Portrait de Mnemosyne

Ce sont des questions très intéressantes!

Pour la vulgarité je te rejoins : ce n'est pas nécessaire. Mais c'est comme tu le dis très bien, dans l'air du temps. Alors que je continue de croire qu'on peut faire du flippant, du mature, du violent avec un langage soutenu : je remate en ce moment tous les films de Hitchcock, CQFD à ce niveau là. Mais c'est plus la même époque.

Pour le langage "simili médiéval" je n'en veux pas du tout aux gens de le préférer au langage moderne. C'est juste que j'ai un regard de personne qui étudie les mondes anciens (antiques et médiévaux) professionnellement et avec passion. Et, très franchement, j'en ai un peu marre des énormes clichés véhiculés par le tout-hollywood et les historiens officiels depuis l'ère bourgeoise industrielle (énormément de récupération politique des périodes historiques depuis le XIXe siècle en particulier).

Je trouve ça frais de voir des gens qui veulent éviter les poncifs et les anachronismes, même si dans le cas de A plague tale, c'est probablement plus par manque de moyens que par souhait d'éviter tout raccourci.

Parfois je me dis qu'il vaut mieux ne pas s'y risquer, qu'aller franchement dans un sujet dont on sait très bien qu'on ne pourra pas le traiter avec subtilité et précision, faute de temps, de connaissances et d'argent.

Mais ça se discute, et j'aurais probablement apprécié le jeu malgré un parler médiéval factice et grossier, j'aurais par contre souvent levé les yeux au ciel. Là, au moins c'est clair, je n'ai rien à chercher, y a pas de langage particulier, y a des rats qui volent, c'est du WTF, je suis prévenue dès le départ et je ne suis pas déçue d'éventuels anachronismes et clichés.

Je ne sais pas si beaucoup vont comprendre mon point de vue, et à l'inverse j'admets totalement que lorsqu'on a un bagage de connaissances très général sur le Moyen-Age, si on a les bases dans un jeu ou film (langage Jacouille, gens d'église possédés, instruments de torture et crasse généralisée), on est dans l'ambiance, et basta. Mais c'est une ambiance qui ne correspond à rien et je trouve aussi que c'est une forme de respect vis-à-vis du public de ne pas lui servir en permanence des informations fausses juste parce qu'on sait que ça ne se remarquera pas.

Dans les Visiteurs quand ils combattent les "anglois" et que tu vois les kikis arriver et parler dans un anglais moderne, t'as une première vague de déception parce que t'as du côté des français une tentative de parler médiéval, mais pas du tout du côté anglais. Deuxième vague de déception quand tu te rappelles que de toute façon à la période "visiteurs" (12e siècle?) les nobles (les seuls qui faisaient la guerre) ne parlaient pas du tout anglais (le vieil anglais) qui était un langage de pécore. Ils parlaient la langue d'oïl, le normand.

Alors ok ça fait pinaillage mais ça fait chier de voir un "anglois" se ramener et parler comme Mr Bean. C'était pas gênant parce que c'est un film comique qui joue sur ces clichés. Au contraire, si comme dans "a plague tale", une oeuvre qui se veut un minimum sérieuse, on fait parler Amicia comme Vanessa la lycéenne, ok, on perd en charme, c'est vrai, mais on évite toute polémique. Le fait d'argumenter en disant que la plupart des gens ne remarqueront pas ces détails anachroniques (et c'est vrai), signifie qu'on accepte de continuer à véhiculer une vision parcellaire et tronquée de ces périodes complexes.

Bon en tous cas ce sont des sujets passionnants, l'image des périodes historiques véhiculée par l'industrie du divertissement à l'attention du grand public, les poncifs, la propagande, on a vraiment l'occasion de réfléchir à tout cela avec ce jeu.


Portrait de Monsieur Patate

Pour la petite histoire, même si Les Visiteurs n’emploient effectivement pas la vraie langue de l’époque, les mots ne sont pas des inventions, et il y a eu une vraie recherche de ce côté-là ; j’ai vu assez récemment un documentaire là-dessus en ligne, où le réalisateur lui-même en parle.

En tout cas, je suis d’accord concernant le choix linguistique ; cela dit, je pense immédiatement à La Passion du Christ de Mel Gibson, film grand public (mais certes superproduction) avec langues d’époque, dont de l’araméen.
À quand une refonte du film Les Visiteurs en vieux françois ? X)

Citation:
garanti sans clichés républicains/hollywoodiens

Oh, toi, attention, je sens que le ministère de l’Intérieur ne va pas tarder à te ficher S. ( ͡° ͜ʖ ͡°)


Portrait de Mnemosyne

Citation:
Pour la petite histoire, même si Les Visiteurs n’emploient effectivement pas la vraie langue de l’époque, les mots ne sont pas des inventions, et il y a eu une vraie recherche de ce côté-là ; j’ai vu assez récemment un documentaire là-dessus en ligne, où le réalisateur lui-même en parle.

Ah mais bien sûr, je n'ai jamais dit ça. Je dis que c'est du français moderne, avec quelques mots ici et là remplacés par un argot qui fleure bon le vieux français. D'ailleurs, si ça fait médiéval à l'oreille, c'est bien parce que ça l'est un minimum ^^

ça reste que ce n'est pas une langue qui a un jour été utilisée. C'est une création (habile, d'ailleurs, puisque très drôle) dont le but est de ramener à un Moyen Age connu du grand public.

Citation:
À quand une refonte du film Les Visiteurs en vieux françois ? X)

Eh bien, ce ne serait plus drôle en fait ^^ On a besoin de comprendre, surtout pour l'humour, dont les mécanismes sont subtils et reposent beaucoup sur la construction du langage. Rire dans une langue inconnue, ce serait franchement compliqué ^^

C'est pour ça que je dis que je comprends le choix pour ce jeu même si je me languis de jeux plus immersifs, plus historiques, plus scientifiques. On a tellement de jeux-clichés (que ça en fait, même ceux qui font des efforts) parce que pour l'instant l'objectif c'est la vente, mais c'est un média jeune, un jour, ça évoluera, t'auras des gens qui oseront de plus en plus, qui chercheront comme au cinéma (tu cites la Passion du Christ par ex) à mettre leur carrière en danger, à proposer des choses qui plairont à peu de gens.

Là, s'ils avaient joué la carte de l'immersion, ça leur aurait demandé un travail monstre, pour la joie de quelques joueurs et le désintérêt de beaucoup. On comprend que ça ne donne pas envie quand on est un studio qui doit faire ses preuves et proposer une DA, un gameplay, un concept. Je pourrais être la première à lever les yeux au ciel parce que je travaille dans le milieu de l'histoire de l'art et que je cherche toujours la pertinence historique mais je trouve que c'est une posture très "snob" d'exiger ce genre de tour de force linguistique(je sais à quel point c'est un travail monstre à effectuer) alors que le jv est encore une question de performance technique et de parts de marché en majeure partie.

Il ne faut pas être pressé je pense et éviter le délire "les édiles ont des tuniques rouges impériales ça n'a aucun sens c'est réservé à l'empereur lolol aucune pertinence historique", ce genre de réflexions que je me permets d'avoir pour le cinéma (les mondes antiques et médiévaux sont en général massacrés par les clichés et les réflexions contemporaines anachroniques) mais pas dans le jv parce que pour moi on ne parle pas de la même chose : le média n'a pas la même histoire, la même longévité, le même cheminement. On assiste à un grand élargissement des possibilités narratives, artistiques dans le jv mais ce n'est que le début et on doit encore attendre pour avoir entre les mains des jeux-concepts qui parleront aux passionnés d'un milieu particulier et aux gens très ouverts. Il faut que l'industrie du jeu vidéo vieillisse.

Et le travail fait pour le rendu des environnements et du bâti est déjà admirable. On prend, et on est content.

Citation:
Oh, toi, attention, je sens que le ministère de l’Intérieur ne va pas tarder à te ficher S. ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Oulah, ça doit être déjà fait mon pauvre. Je suis grillée ( ͡° ͜ʖ ͡°)


Portrait de Monsieur Patate

Ah mais je suis d’accord, je ne faisais qu’apporter un petit complément sur Les Visiteurs ! ;)
Et le coup du vieux français était plus une blague qu’autre chose. (Encore que, avec sous-titrage, il y aurait moyen de faire comprendre des situations cocasses ; ce serait comme si des étrangers non francophones débarquaient, en fait.)
Ça fait plaisir de rencontrer des gens qui ont une connaissance pointue de tels sujets, en tout cas. :) Bonne continuation !


Portrait de BenjiRocker

Je prend vraiment plaisir a suivre cette épopée ! Partie très drôle en tout cas, le hooper qui vient d'apprendre un nouvel élément de gameplay, il peut faire sortir les rats de sous terre mais ne le fait qu'a la fin, mais c'est seulement parce que il n'aime pas quand c'est trop facile on le sait tous :)


Portrait de Kinder pingui

Doux Jésus mais quel noob... Merci pour ces crises de fou rire involontaires ^^


Portrait de Apolline

Loul à 3min26s comment la corde du médaillon est faite, c'est une boucle non soumis à la pesanteur ^^'