Skip to Content

Bioshock Infinite

Embarquement immédiat en direction de Columbia, attachez vos ceintures!

614 Commentaires

Portrait de Souledge

Je suis en train de me faire les dlc d'infinite que j'ai pas fait a l"époque malgré l'amour que j'ai pour cette licence :p Ils sont énormes, etonnant que Hooper soit pas encore tombé dessus


Portrait de Zac

Mais où est l’épopée ? (Je me le suis pris à 7€ et commence la mienne)

Merci Hooper pour ce site.


Portrait de LuckyRG

Même sur PC ils nous mettent le truc de la luminosité maintenant :p


Portrait de G7K

Un Live qui n'en montre pas suffisamment. Pourquoi ne pas en avoir une Review, Hooper. Déception quand tu nous tiens.
Live : Bioshock Infinite : 5/10


Portrait de LuckyRG

Ca a jamais été le but de montrer autre chose que du gameplay dans les direct lives, au pire fait en une de review comme ça tout le monde est content


Portrait de Kenshiro77

Une tuerie ce jeu. Les "Bioshock" représentent vraiment le summum du FPS, à mes yeux. Columbia n'a rien à envier à Rapture. C'est un réel plaisir d'évoluer dans cet univers. Un Must, pour ma part.


Portrait de Pandawan

Simpa ce Direct Live.

J'ai bien aimé ce Bioshock Infinite même si je m'attendais à beaucoup plus.
Je trouve que c'est un bon FPS avec pas mal de scripts qui se destine à tous les fans du genre mais qui a été pour moi complètement over hypé que ce soit par la presse ou par les joueurs.

Je pense que la plus grosse évolution par rapport au premier ce sont les combats qui gagnent en dynamisme. Mais le reste c'est une régression par rapport au premier.
Ce qui m'a le plus déçu c'est que les démos de l'E3 2010 et 2011 n'étaient pas présentes dans le jeu or que ce qui étaient montrés dans celles-ci était juste grandiose mais alors tout : l'interaction avec Elizabeth, les gunfights, etc.
Il y a aussi la 2nd moitié qui respire le manque d'inspiration des développeurs (pour faire simple c'est du FPS lambda à la Call of Duty), les nombreux bugs (ça m'ais déjà arrivé d'être bloqué sur place lorsque je voulais exploré une zone), le système de sauvegarde complètement foiré sous forme de checkpoint espacé de 20-30 minutes, la volonté des développeurs de faire de Bioshock Infinite un FPS moderne où l'on ne peut porter que 2 armes or que dans que dans le premier on pouvait en porter beaucoup plus et la linéarité du jeu qu'on peut associer avec la sous exploitation complète du système de rail.

J'espère que tu en feras une review même si je sais que tu as été déçu, je pense que ce sera très intéressant.


Portrait de Chaos Eternel

j'avais les yeux tous ronds comme un hibou! c'est du oh my god les graphismes bordel!!
à quand une review?


Portrait de berurierharper

Salut, effectivement ce Bioshock Infinite est une petite perle videoludique, très bon jeu, une direction Artistique qui nous plonge dans se monde et dans l’univers de Columbia le dépaysement est totale !

Malgré qu'il n'y a pas une interaction poussé entre les pnj, le background est la est sa c'est la classe.

J'aurais bien voulu que l'on patiente encore un peu pour le voir ainsi sortir sur X-BOX ONE et PS4 car c'est le stéréotype de jeu que l'on peut trouver sur une next gen et qui justifie l'achat d'une console, bref le jeu vaut clairement le coup d’œil même si son scénario est assez particulier surtout à la fin !

Alors Hooper a tu l'intention de nous en faire une review ??? Car les deux premiers on fait l'objet de vidéos, en tout cas moi j'ai hâte de voire ton test et ton ressentit sur ce jeu superbe !

à plus bye !


Portrait de Olaf Grosse Barbe

Je trouve ta vidéo vraiment sympathique, j'adore le début ou tu restes sur le cul pendant 15 minutes, j'ai bien rigolé parceque la gueule quand j'ai fais le début de ce bioshock c'était un peu celle la .

Aprés tu découvre le jeu donc évidemment que tu ne connais pas encore toutes les commandes de combat, ou l'utilisation des toniques, mais ca donne une bonne impression de ce qu'est bioshock infinite.

J'ai beaucoup aimé ce jeu pour l'avoir finis trois fois, je pense que je sais de quoi je parle, je le trouve équivalent au premier bioschock mais pas supérieur, dailleurs pour moi tout l'interet de ce jeu réside dans deux choses, la direction artistique somptueuse et ELIZABETH.

Si il n'y avais pas élizabeth je pense que ce jeu serai inférieur au premier bioshock, cette personnage ma beaucoup plus autant dans son chara design, que dans sa mentalité je la trouve parfaite (petite larme qu'elle n'existe pas en vrai enfin passons).

La DA tu as tout dis dans ton direct live c'est juste une baffe a double rotation electrique dans ta face, d'ailleurs mon chere hooper, je te conseille les dlc,je pense a une scéne en particulier qui te feras tomber par terre une seconde fois, enfin je n'en dis pas plus .

En revanche même si je trouve le scénar plutot bon, je trouve qu'il est faussement compliqué et parfois contradictoire, mais ce n'est que mon avis.

Les combats sont assez bordéliques mais fun et c'est le principal, et puis bazardé un mec par dessus un immeuble qui plane, c'est toujours aussi plaisant.

Bref trés bon direct live, j'espere que tu auras l'envie et surtout le temps d'en faire une petite review parce que je pense que ce jeu le mérite.

Même si je rejoins ce que tu disais sur Beyond two soul a propos d'elen page, c'est un peu pareil pour moi a propos d'elizabeth je pense que sans elle le jeu serai nettement moins bon .

En tout cas merci pour ce bon direct live .


Portrait de LennoxXx

Je trouve ton analyse du jeu très proche de ce que j’en ai pensé. Selon moi la force du jeu provient également du doublage français et de l'ambiance sonore qui depuis le premier Bioshock sont tous bonnement stupéfiant.
Merci à toi pour ton analyse sur ce jeu, vivement la review.


Portrait de phaco_loco

il a l'air terrible ce Bioshock surtout graphiquement, après il faut voir le gameplay car je connais la série que de nom


Portrait de Nicolord

Y'a pas à chier l'intro des direct live c'était mieux avant!


Portrait de Shadowfax

bon concernant la vidéo, je n'ai pas grand chose à dire étant donné que tu découvres le jeu. Par contre, concernant le jeu en lui même, j'ai pas mal de choses à dire.

Tout d'abord, je suis vraiment fan de cette saga, j'ai joué aux deux premiers , et je les adore tous les deux . Ceci étant dit, comme beaucoup de joueurs, j'espérai retrouver dans Bioshock Infinite pas mal d'éléments caractéristiques qui ont fait le succès de la série à savoir l'utilisation coordonnée des plasmides et des armes à feu permettant de varier les styles de jeu, une histoire et un background excellent appuyés par une pâte graphique vraiment bien travaillée , bref un jeu nous proposant une aventure unique.
En ce qui concerne le premier Bioshock, je ne m'en lasse pas, j'y retourne assez régulièrement tellement ce jeu m'a marqué. Concernant le 2ème , c'est un peu plus compliqué car il freeze vraiment beaucoup sur mon PC ce qui ruine le plaisir de jouer. Je l'ai tout de même fini mais non sans mal. Malgré ces ennuis technique Bioshock 2 m'a plus pour les mêmes raisons que le 1er.

Voila, maintenant, il est temps de s'attaquer à ce Bioshock Infinite. Je vais commencer par les points positifs( original n'est - ce pas ^^).

Ce que j'ai aimé :

Les graphismes :

Ils sont tout simplement magnifiques, combien de temps ai - je perdu à contempler la ville de Columbia et tous les effets d'éclairage. Bioshock Infinite est une réussite de ce coté là d'autant plus que ça ne rame pas, ou peu.

L'ambiance sonore :

J'ai trouvé la bande son vraiment réussie, aussi bien les musiques que les effets sonores comme les coups de feux beaucoup plus pêchus que dans les 2 premiers Bioshock. L'ambiance des années 1910 est bien retranscrite avec des musiques bien rétro ( ref les 4 chanteurs sur leur barge juste à l'entrée de la foire )et également bien intégrée a l'univers steampunk ce qui rend l'atmosphère si particulière et qui a fait le succès de la série.

Le scénario :

Riche, fouillé, pas avare en action, il sera néanmoins sujet à des critiques de ma part que je développerai un peu plus tard dans la rubrique avis négatifs. Comme je l'ai dit plus haut, le scénario de Bioshock Infinite est riche. Cela fait toujours plaisir de voir un jeu proposant une intrigue aussi complète que complexe. Les personnages rencontrés tout au long de l'aventure ont tous une personnalité bien affirmée et les dialogues de chacun sont presque tous intéressants. J'insiste bien sur le presque car j'ai quelque bémol à ajouter. Concernant Elizabeth, l'héroïne qui vous suivra et vous aidera tout au long de l'aventure, est un personnage intéressant, à la fois douce et caractérielle, fragile mais redoutable. Tout au long de l'aventure, en apprend à la connaitre à travers le regard de Booker Dewiit l'homme que l'on incarne. En ce qui me concerne, je me suis bien amusé en voyant les deux comparses se chamailler à longueur de temps voir même se dire les 4 vérités à grand renfort de sarcasme et de cynisme. Le Duo Booker/Elisabeth fonctionne à merveille. Concernant les autres protagoniste, je les trouve moins intéressant que Booker et Elisabeth tout simplement car je les trouve assez cliché, donc moins intéressant. Même Cumstock ne m'a pas emballé plus que ça avec ses histoires de faux berger et de religion pas tolérante pour 2 ronds. J'avoue qu'a la longue, ça m'a un peu saoulé. En terme d'action, le jeu en propose à foison, trop même !

Vous l'avez compris, c'est ici que commence la partie consacrée aux avis négatifs.

Le gameplay :

Franchement, j'aurai pu le mettre dans la partie avis positifs, mais je trouve qu'il est trop axé sur le " je défouraille tout ce qui passe avec ma carabine" au détriment des "plasmides" qui pour le coup ont été rebaptisé& "toniques". Soyons clair dés le départ, le gameplay de Bioshock infinite est bon, mais il ne correspond pas à un bioshock, en tout cas je l'ai ressenti comme ça. ON nous propose toujours les mêmes séquences, c'est - à - dire,

on entre dans une pièce, elle est vide, on fait trois pas,le Protagoniste de la zone nous parle,nous fait comprendre que ses soldats viennent vers nous ou attendent dans les salles annexes, commence le tire au pigeon ( oui car le jeu en difficulté normal est très facile),on avance à la salle suivante,
c'est la même chose... ou si c'est pas ça c'est on marche au milieu de la foule, passage bloqué, on doit chercher l'élément qui nous permettra d'avancer, une fois l'élément trouvé, on revient à l'endroit prévu, une fois arrivé sur place, quelle surprise des soldats nous attaque, mais attendez, ce n 'est pas fini, la plateforme ou la porte à débloquer ne le sera qu'une fois les ennemis repoussés. Je ne parle même pas des boss qui sont, soit des ennemis un peu plus balaise comme les Handyman ou soit des vagues d'ennemis tout simplement. J'avoue que quand j'ai vu ça, cela m'a un peu refroidi, d'autan plus que je le répète, les pouvoirs ne sont plus aussi utiles qu'auparavant. Dans Bioshock 1 et 2, les plasmides sont important, ce n'est pas un simple gadget, toute la structure du jeu et même le scénario sont construit autour de l'ADAM et des plasmides qui ont amené Rapture à sa perte. Là, les toniques nous sont servi sur un plateau d'argent, on ne sait ni comment et ni pourquoi ils sont là. Dans Bioshock 1, on apprend que l'ADAM a été découvert par hasard, par Tanenbaum, une ex scientifique nazi très douée dans la génétique et désireuse de modifier les aptitudes du corps humain. S'en suit plusieurs expérimentations qui vont donner naissance à des plasmides de toutes sorte qui vont déglinguer la population de Rapture et conduire cette dernière à sa perte. Voila ce qui m'a vraiment refroidi dans ce jeu, c'est de voir les pouvoirs mis au second plan alors qu'ils occupaient le premier plan dans les 2 épisodes précédents.

Pour conclure rapidement, le jeu m'a plu pour sa pâte graphique, son ambiance sonore réussie, le duo Elisabeth/Booker,un gameplay dynamique, une histoire complète et complexe mais m'a déçu en revanche avec ses combats répétitifs et ne mettant pas suffisamment l'accent sur les toniques, des personnages secondaires et une histoire parfois clichés.


Portrait de callahaine

Bon ben je viens enfin de me le faire plus d'un an après sa sortie et je crois que j'ai bien fait d'attendre. Peu être que si je m'étais jeté dessus, je l'aurais moins apprécié. En attendant un an, j'ai eu le temps de voir pas mal de monde (notamment Usul) prendre du recul et critiquer sévèrement ce jeu, du coup j'ai revu mes attentes à la baisse et au final, le jeu n'en a été que plus agréable.
Peut être aussi est-ce parce que je n'attendais pas impatiemment ce titre, même s'il m’intéressait et m'intriguait. Je pense qu'Hooper dit vrai quand il dit qu'il ne faut jamais attendre un jeu, ça joue énormément.

Bon bref, assez de psychanalyse, j'ai adoré Bioshock Infinite. Et j'irai même jusqu'à dire à mes risques et périls que je l'ai préféré au premier.En plus de l'univers absolument génial, j'ai trouvé le scénario et la narration passionnants (même si un peu alambiqués parfois), là où dans le premier Bioshock on a un super background/univers/ambiance mais une trame scénaristique très plate si on excepte le twist final. Dans Infinite, j'étais à fond dedans, je voulais savoir ce qui allait arriver à Elisabeth, comment allait se dérouler la révolution etc...

Après c'est une expérience très personnelle. En terme de gameplay, le premier Bioshock est supérieur (plus riche, plus ouvert, moins assisté) mais en terme d'histoire Bisoshock Infinite est mieux raconté, je trouve. Donc je comprend que quelqu'un qui fait primer le gameplay soit déçu. Tout dépend de l'angle d'approche. Je sens déjà forzaroma prêt à me tailler en pièces et me traiter de faux berger!^^ Bien sûr qu'il y a un tas de bonnes raisons de préférer le premier, mais il y a aussi des raisons de préférer Infinite.

Ceci dit, j'ai trouvé que même au niveau du gameplay,Infinite s'en sort très bien. J'ai bien aimé le ressenti des combats et c'était assez grisants de pouvoir faire apparaître des objets au choix ou utiliser l'aérotram. Et puis je ne me lasse pas de l'effet quand Elisabeth nous lance des munitions ou du fric, je trouve ça hyper stylé.

Bon voilà, désolé pour ce pavé, mais dans l'attente de la review du Hooper, j'ai pas pu m'empêcher de donner la mienne. Il me tarde de savoir pour quel camp le gros ours va opter, même si je ne me fais pas trop d'illusions.

PS: Je voulais juste ajouter que la VF du jeu est super et contribue beaucoup à l'empathie pour les personnages. Guillaume Orsat (Booker) est juste l'un des meilleurs doubleurs français à mon sens.


Portrait de Kadir67

J'avais également vraiment apprécié le doublage de Booker jusqu'à ce que je réalise que l'acteur qui le double, doublait également Gordon Ramsey dans Cauchemar en cuisine, et là...l'immersion était plus compliquée.


Portrait de dumoria

Une review de ce bijou ?


Portrait de barior

N'ayant malheureusement pas pu jouer aux deux premiers, mon jugement se porte uniquement sur cet opus.

Je le trouve absolument énorme sur la direction artistique (merci captain obvious.. ^^). La verticalité des panoramas, l'ambiance belle époque, le charme des décors et la formidable créativité des monuments de Columbia, etc.. m'ont littéralement scotché.

Le concept des toniques m'a vraiment enchanté, même si certains sont useless.. Cela donne une dynamique supplémentaire (les armes à feu c'est bon on connaît déjà :p).

Pour le scénario, je trouve qu'il prend place dans un cadre absolument magnifique et on le voit, travaillé par les développeurs... On dira ce qu'on voudra sur les changements induits par les voyages temporels, moi je trouve que, certes, on a déjà vu ça pas mal de fois, mais dans un jeu vidéo je trouve ça énorme ! Surtout quand tu t'investis à fond dans le truc, l'immersion est géniale ! Voilà pour moi, un grand jeu, excepté les interactions avec le monde trop limité et l'aspect couloir du jeu.. Vous imaginez pouvoir se balader dans Columbia librement ? J'en frémis..


Portrait de ForzaRoma

tu as bien fait dans un certain sens psk c'est l'unique solution pour pouvoir profiter de cet opus, une fois FAN des 2 premiers le 3eme est une vrai merde !!!


Portrait de Tooiek

J'ai lu plusieurs de tes commentaires et je trouve sa assez lourd qu'a chacun d'entre eux tu dise "c'est de la merde", sa me fait un peu chier que tu te dise fan hardcore et tout le bordel, fan ne veux pas dire idiot, ouvre les yeux, ou réfléchis mais fais quelque chose, tu te plains quand le jeu réutilise des idées des deux premiers jeux, tu te plains quand il apporte quelque chose de nouveau.
Pour l'histoire au début aussi je comprennais pas quand je l'ai fini la premiere fois, je l'ai fini une deuxieme fois, en fouillant, en trouvant beaucoup plus de voxophone que lors de ma premiere fois, le scénario est compréhensible mais il faut au moins essayé de comprendre.
le jeu est facile, si tu choisi pas un mode de jeu plus compliqué que "normal" c'est sur que c'est pas trés hardu, mais bon vu que tu m'as l'air assez fermé d'esprit je ne pense pas que tu sois capable de refaire le jeu de toi meme donc bon, tu dois pas voir ce que t'as devant toi comme jeu c'est dommage. (Forzaroma)

Ensuite je voulais te dire Barior, pour les toniques, la premeire fois que j'ai fini le jeu je ne me servais quasiment jamais des toniques pck je trouvais les armes plus utiles, plus puissantes, mais la deuxieme fois que je l'ai fais j'ai essayé de tous les utiliser et ils ont vraiment tous leurs utilités (juste le bouclier que je n'ai pas utilisé pck je n'y arrivais pas et je n'ai pas essayé pour tout te dire), sinon je suis assez d'accord pour l'interaction avec les personnages c'est vrai que c'est dommage, et pour l'aspect couloiresque, personellement je crois que si on avait pu se balader librement dans la ville, euh... je n'aurais jamais fini le jeu, je me baladerai juste pour admirer, donc moi sa me gene pas, on en voit quand meme pas mal ils se sont pas foutu de nous :)