Skip to Content

: Tomb Raider []

Un rythme d'enfer, une mise en scène vertigineuse, des décors magnifiques, un gameplay aux petits oignons, une Lara new version toute ronronne...ce reboot de Tomb Raider serait donc parfait? :p

537 Commentaires

Portrait de Pingouinthe13th

Je viens de revoir cette vidéo et si je suis globalement d'accord avec cette review, il a quelques points qui me chagrinent, Hooper n'allant pas jusqu'au bout de son analyse par moment.

Tout d'abord, c'est le meilleur test de Hooper, celui où il décrit parfaitement la dualité (ou l'hypocrisie) des joueurs face à la difficulté des jeux, entre frustration de passer 3h sur un passage et plaisir immédiat, sentiment de satisfaction de la réussite d'un jeu difficile et film interactif. J'ajoute à ce qu'il dit que la satisfaction de la réussite dure généralement 5 min et qu'avoir passé 20h à râler sur un jeu pour en finir avec 5 minutes de satisfaction (et pouvoir se vanter auprès des autres de qui a la plus grosse, ce qui peut durer plusieurs semaines jusqu'au prochain jeu), c'est plus proche du sentiment ressenti lorsque le dentiste a fini de vous torturer la bouche. Le rapport fun/douleur n'est pas satisfaisant et on arrive à des jeux "tout ça pour ça ?". "J'ai crisé 20h pour aboutir à ça ?"

Le "tout ça pour ça" c'est aussi valable pour les films interactifs, de la même façon que lorsqu'on voit un film sympatoche mais sans plus. On arrive à la fin, on a passé un bon moment (plaisir immédiat) mais sans passion. Sauf qu'un film ça dure 2h, un jeu 10h, 20h, 30h... Le temps perdu n'est pas de la même importance... J'en arrive à ce qui m'importe le plus dans un jeu, à savoir l'intérêt même de l'univers joué, ce qui n'a rien à voir avec son challenge ou absence de challenge. Un jeu difficile avec un univers intéressant, ça me va. Un jeu facile avec un univers intéressant, ça me va. Faut que le gameplay suive aussi et que la difficulté ne soit pas lié à des approximations de gameplay comme dans le temps sur 8-bits.

Sur l'assistanat, je fais une différence claire entre le challenge dont je viens de parler, et le "follow me". Que le jeu soit facile, je m'en fous, mais que le jeu me dise à chaque instant quoi faire, où aller, sur quel bouton appuyer, là, ça me gave. J'ai fait Battlefield 3 récemment, ben c'est saoulant. Ici, c'est à la limite. On a encore un minimum de maîtrise du jeu, mais c'est à la limite de la frontière de l'assistanat chiant. Et je suis donc d'accord à 99% avec Hooper sur ce point.

Sur les QTE inratables, je dirais que ça participe à l'immersion pour faire passer la difficulté de l'action pour le personnage. Ouvrir une porte en tapotant sur un bouton, ça transmet la difficulté du personnage à l'ouvrir à la main, quand elle est lourde par exemple. Ou quand elle se soigne. C'est un peu "facile" comme truc, mais je pense que ça marche.

J'en viens au point où Hooper manque d'analyse du jeu : la chasse. Il est déçu que la survie et la chasse soient inexistantes et il ne comprend pas. Il pense à des difficultés de développement... alors que tout simplement, l'histoire du jeu se déroule en moins de 24h. Alors Lara tue une biche au début du jeu, elle se nourrit bien, donc elle n'a plus aucun besoin de chasser durant le reste du jeu. La survie et la chasse n'ont de sens que sur un jeu à durée "illimitée" dans lequel tu vas passer des mois et des mois in-game. Les développeurs se sont tout simplement rendu compte de l'absurdité de mettre une notion de survie et de chasse dans l'intrigue conçue. Et je ne vois pas trop comment ils auraient pu justifier qu'elle passe 3 mois sur l'île avec cette intrigue à part jouer à cache-cache avec la secte pendant des mois...

Sinon, le fait qu'Hooper n'ait pas fait les Tomb Raider PS2/PS3 précédents lui fait louper le fait que ce reboot est dans la progression logique des précédents et n'en casse pas vraiment les règles. Déjà le Underworld était plus axé TPS contre des humains avec un minimum d'énigmes. Et revoyez son test de Tomb Raider 2, c'était déjà du TPS contre humains avec moins d'énigmes. (Un peu comme RE2 avait déjà dévié de RE sur le ratio énigme/action).

Je dirais que le principal défaut de ce reboot, c'est pas l'absence de challenge, c'est pas le gameplay des combats, c'est pas les XP qui servent à rien, mais c'est bien l'absence de tombeaux dignes de ce nom, et l'absence de récompense digne de ce nom. (De l'XP dans un coffre, c'est NUL, à ne plus jamais faire, messieurs les développeurs ! Il faut des objets uniques dans des coffres !!!)

Je dirais d'ailleurs la même chose de Breath of the Wild, avec ses sanctuaires d'une salle ou deux, au lieu de vrais donjons avec une vraie récompense (objet unique nouveau et boss unique et morceau de triforce..)

Un bon Tomb Raider pour moi, ce serait effectivement le concept du premier jeu, avec des environnements inconnus, isolés, dans lequel on doit résoudre des énigmes en luttant de temps en temps contre des créatures animales ou surnaturelles, avec disons 50% énigmes, 40% plateforme, 10% TPS contre créatures. Sans le moindre humain dedans. Sans dialogues. Ce qui m'avait déçu dans les Legend/Anniversary/Underworld, c'était l'omniprésence de PNJ et de dialogues, et de ces intrigues à la noix sur les parents de Lara et les rivaux de Lara, qui te faisaient sortir de cette découverte de l'inconnu.

Je n'ai pas encore fait le Rise of the Tomb Raider mais a priori, c'est toujours pas ce retour aux sources.

Bon, voilà, je crois que j'ai tout dit. Merci à Hooper pour ce test avec ce passage culte et si vrai "je vais vous dire que c'est de la merde mais j'ai adoré, ou que c'est excellent mais que je me suis fait chier". Enfin un testeur qui ose dire qu'un bon jeu peut nous ennuyer et qu'un mauvais jeu peut être fun, c'est à dire la différence entre objectivité et opinion personnelle, et surtout la différence entre les questions techniques d'un jeu (comment il est fait, ce qu'on y fait) et le ressenti du joueur manette en main, yeux et oreilles ouverts et cœur allumé.

Pour moi, ce reboot a été une excellente découverte, mais la replay value est inexistante (bien que je l'ai refait une seconde fois, pour le vérifier) et qui a tous les défauts évoqués dans cette vidéo, avec les bémols que j'ai expliqués dans ce message.

Un Tomb Raider façon Breath of the Wild, mais avec de vrais tombeaux longs, des interactions poussées avec le décor (comme le coup de l'avion qui modifie une zone ici) et une lutte contre la nature sauvage, Lara perdue dans une contrée sauvage, tentant de retourner à la civilisation par exemple comme intrigue, après un crash d'avion, voilà ce que j'aimerais voir dans le prochain Tomb Raider post-2017.


Portrait de Pandawan

Salut Hooper !
Je te conseille cette excellente vidéo où le mec explique la différence entre Thief : The Dark Project de 1998 et les jeux triple A actuels (Far Cry 3, Crysis 3, etc) :

C'est très intéressant.
La vidéo est en anglais, mais il y a des sous titres.


Portrait de callahaine

C'est un peu triste rétrospectivement de voir Hooper espérer en fin de vidéo que la suite de ce Tomb Raider reboot soit plus aboutie, alors qu'à mon sens, Rise of The Tomb Raider est inférieur à son prédécesseur pour 3 grandes raisons:

1. Manque d'innovation. C'est la même structure avec un premier acte où Lara est vulnérable et doit se trouver un refuge, un deuxième acte où ça défouraille des soldats et un troisième où ça défouraille des armures antiques. Y a juste les paysages enneigés qui changent.

2. Manque de rythme. Dans le premier, on s'ennuyait jamais. Dans Rise of the Tomb Raider, par soucis de répondre aux critiques sur le manque d'exploration, ils ont collé des zones plus ouvertes, plus de loot, plus de craft, des quêtes annexes etc... sauf que vu que le jeu est toujours aussi assisté, on passe notre temps à ramasser des trucs qui ne servent à rien et à monter son exp pour rien. Et du coup on s'ennuie à déambuler dans une grande zone ouverte à faire des quêtes Fedex.

3. Manque d'intensité. Dans le premier, y avait un côté gore et brutal, y avait une ambiance de survie (même si c'était pas le cas dans le gameplay c'est vrai). L'histoire était simple est efficace, le but de résoudre le mystère c'était pour que Lara s'échappe de l'île tout simplement, ça donnait vraiment de l'empathie pour elle et son combat. Là c'est juste une banale chasse au trésor qui n'apporte rien de plus qu'un Uncharted (ça ressemble furieusement à Uncharted 2 d'ailleurs). Quand je pense que ce scénar à obtenu le prix du meilleur scénario de jeux vidéos au Writters Awards de 2015 ou 2016! Vraiment?!
Et j'étais un peu plus motivé à sauver les miches de Lara Croft dans le 1er qu'à régler son complexe d’œdipe dans le 2 parce que l'histoire de son papa, ça va bien 5 minutes!


Portrait de Maldhôr

Son prédécesseur était déjà un clone d'Uncharted.


Portrait de MATsolid-snake44

Bonne review, sur un ton très personnel, mais j'aime bien. Et tu sais, tu n'es pas le seul à capturer à la volée pour faire un test vidéo, je fais toujours comme ça perso!^^

La bande son n'est effectivement pas marquante et c'est malheureusement le cas de beaucoup de jeux modernes. Par contre, je tiens à le souligner car, j'ai vu que tu avais fait le jeu en VF, la VO est bien meilleure dans ce TR!

Je ne sais pas si plus de cinématiques en images de synthèse aurait donné plus de cachet au jeu, je ne crois pas. Les cut-scene avec le moteur du jeu évite de casser l'immersion. A mon sens, c'est la narration qui est à revoir, pas la manière de nous la mettre en scène.

Je suis d'accord sur ce que tu dis à propos de la dificulté aujourd'hui et perso., je déteste galérer sur un passage en le recommençant plusieurs fois. Au diable la fierté de réussir quelque chose de dur, il faut que ça reste fun, sinon ce n'est plus de l'amusement. En ce qui concerne le jeu lui même, en difficile, je trouve les ennemis suffisamment agressifs quand même.

Le level design de certaines zones est sympa, mais je le trouve surtout esthétique. En fin de compte, à quoi sert cette liberté si c'est pour vagabonder à la recherche de caisses à écrous et de géocache..?

Le côté RPG/survie, c'était comme tu le souligne, pour répondre à une mode qui sévit depuis des années maintenant dans les AAA : chaque jeu doit avoir ses petites composantes RPG, ça fait "in"^^, mais c'est très surfait et la survie est totalement absente, tu as raison. Dommage, le contexte s'y prête bien pourtant.


Portrait de Safedreams

C'est quand même étonnant de ne pas avoir eu quelques vidéos de Hooper sur le "rise of the tomb raider" sur xbox One (et désormais sur PS4).

Après avoir fait Uncharted 4 et vu son long lets play un peu raleur, je viens de me finir le "rise of the Tomb raider". Hormis la technique et les détails, j'ai préféré largement et en tout point ce Tomb raider...avec mention spéciale pour les phases d'escalade beaucoup plus sympa à faire et moins redondantes, un rythme mieux foutu, une DA plus originale et un loot/stuff plus utile. Idem, l'histoire sort un peu plus des sentiers (ra)battus et du coup les "méchants" ont un peu plus de charisme. Ça tape moins les grosses scènes d'anthologie mais ça ne manque pas car plus homogène avec moins de hauts et de bas.

Bizarre, vu qu'il avait aimé le reboot..'


Portrait de retrogaming

ce qui m'avait bien gavé dans TR c'est les phases de glissade, c'est bon t'en mets 2 et ça suffit, ça apporte queudal hormis un coté "hollywodien"


Portrait de retrogaming

je déteste uncharted qui est trop lineaire avec des dialogues bidons et aucune ambiance, mais j'ai adoré tomb raider qui oui, pompe sur uncharted far cry 3 notamment et est aussi trop facile

uncharted je comprend vraiment pas cet engouement, c'est le call of du tps putain, un jeu de no brain ou tout est mis sur la mise en scene (j'ai joué au 3 et au 1 er)

sinon hooper tout à fait d'accord sur ta remarque concernant les melodies, ça devient de la soupe aussitot le jeu fini aussitot oublié


Portrait de Fame

tout ce que tu dis sur Uncharted est valable pour ce TR pourtant, auquel je joue en ce moment


Portrait de Sté1982

Je viens de finir ce reboot pour la troisième fois, j'adore ce p*tain de jeu! Du fun à l'état brut, c'est tout ce que je demande à un jeu, du fun!


Portrait de Comte_Kaleb62

J'me suis pris le jeu pendant les soldes Square Enix sur Steam, et j'avoue que j'ai été déçu. Trop de phases de QTE, les phases de gunfight sont certes nerveuses et dynamiques mais un peu trop nombreuses à mon goût, et finalement je trouve le jeu fade. Certes, il est magnifique graphiquement, de beaux effets, toussa toussa. Mais cela ne fait pas un jeu, et j'ai finalement eu l'impression d'être en face d'une copie d'un Uncharted, mais avec un arc.

Biensûr, j'exagère (à peine), mais il y a peu de surprises, et j'attends vivement le Rise of the Tomb Raider qui je l'espère sera un pas en avant pour ce reboot de la licence.


Portrait de Ark

Enfin fini ce Tomb Raider. Du coup, comme à l'habitude, je me re-regarde après coup la review pour comparer mon avis avec celui du gros ours.

Mais du coup, tout la review parle de la trop grande facilité du jeu et des gunfights. Sauf que, tu joues en facile ou normal vu que les ennemis meurent en un seul coup d'arc ce qui n'est pas le cas lors de ma partie en difficile. C'est un point que je ne comprendrai jamais. Ça ne te concerne pas que toi Hooper, mais beaucoup de monde. Pourquoi ne jouez vous pas directement en mode de difficulté "difficile" dans ce type de jeux ? Je ne me considère pas comme étant spécialement bon comme joueur de jeux vidéo, pourtant je fais absolument tous mes jeux en mode difficile pour avoir une expérience normale. Non, franchement, pourquoi dire "c'est trop facile" mais continuer, jeux après jeux, à jouer en normal ? Surtout que du coup, ça décrédibilise tout l'avis sur ces points précis. Enfin bon, c'est bizarre. :p

Après, ça ne concerne que les combats. Le jeu reste extrêmement assisté et tous les autres points évoqués restent pertinents. :p


Portrait de Pasaiyen

Sauf que dans le cas de ce Tomb Raider on a:
Difficile: Facile
Normal: Tuto
Facile: Tiens, regardes les cinématiques.


Portrait de supersaiyajin_goku

Tout a fait d'accord avec toi.
Je me suis aussi fait cette remarque. Ce que les gens ne semblent pas comprendre, c'est que pour la plupart des jeux actuels, le niveau de difficulte a baisse d'un cran. Ainsi le 'normal' devient 'facile' et le 'difficile' 'normal'.
Sauf que certaines personnes, comme le Hooper, en sont pleinement conscientes, mais, malgre tout, elles continuent de jouer sur 'normal', pour apres se plaindre que le jeu soit trop facile.
C'est un poil hors-sujet, mais cela me rappelle les elections presidentielles. Les politiciens te promettent 150 choses, les gens savent eperdument qu'ils ne pourront pas realiser ne serait-ce que la moitie de ce qu'ils ont promis; mais pourtant ils votent pour eux, esperent malgre tout que les choses vont s'arranger comme par magie, et puis apres..... et bien, on connait le resultat. Et les gens se plaignent ensuite, comme ci tout cela n'etait pas, en grosse partie, de leur faute. Certains meritertaient des paires de baffes.....
Donc Hooper, si tu sais que le jeu va etre trop facile, et bien en toute logique monte cette satane de difficulte, bon dieu! Respectivement, lorsque tu vois qu'une arme est OP, arrete de t'en servir!


Portrait de Grabbeulyon

Je suis assez d'accord avec ta remarque sur la difficulté, c'est vrai que les jeux actuels sont plus faciles. Mais justement le mode difficile a disparu, si je suis ton raisonnement, puisqu'il est devenu "normal" donc ne sommes nous pas en droit de dire qu'il n'est pas normal que la difficulté soit mal étalonnée ?

Il m'arrive fréquemment de recommencer certains jeux, notamment les FPS, en difficile, et effectivement, le jeu n'en est que meilleur. Heureusement dans la plus part des jeux qui proposent le choix de la difficulté, cela reste assez cohérent, le mode normal sera ni dur ni facile et le mode difficile proposera un challenge de qualité, mais ce n'est pas le cas partout.

Mais à l'avenir par exemple, imagine que le niveau de difficulté diminue encore, devra-t-on jouer en ultra-difficile (comme c'est parfois proposé dans certains jeux) pour avoir un difficulté suffisante pour mieux apprécier le jeu ? Moi je trouve qu'il est légitime de dire qu'il n'est pas normal qu'un jeu soit trop facile en mode "normal" si on trouve que tel est le cas.

Sans compter qu'il n'y a pas que la difficulté elle-même, il y a aussi le fait d'être davantage assisté dans les jeux actuels, pas de barre de vie dans le FPS par exemple, le perso qui se rattrape tout seul au bord d'un précipice, etc... tout cela participe à une moins grande difficulté. Sans oublier qu'a l'époque les jeux avait une durée de vie théorique de 2, 3 ou 4 heures, donc fallait bien que ce soit dur pour rallonger tout ça, et les jeux demandaient davantage de technique ou de talent qu'aujourd'hui (cf certains jeux en épopées du Hooper :p). :D

Tout ça pour dire que, oui, certes il vaut mieux essayer de faire ses jeux en difficile pour en apprécier le contenu mais il est tout de même légitime de dire qu'un jeu en mode "normal" est trop simple si on le ressent ainsi, et ne pas oublier ceci sous prétexte qu'on peut augmenter la difficulté dans les menus.


Portrait de supersaiyajin_goku

Effectivement mon cher Grabbeulyon, il y a de quoi s'insurger. C'est juste que pour les QTE ultra-facile, les murs invisibles pour t'empecher de tomber, etc, tu ne peux rien y faire sauf te fracasser le crane contre un mur.
Je dis simplement que la seule veritable chose que tu peux faire pour render l'experience plus agreeable est de hausser la difficulte. Apres, tu as raison, la signification de difficulte est nettement differente aujourd'hui que jadis. Le 'normal' d'aujourd'hui n'est pas le meme que le 'normal' d'antan. La seule chose a faire est de s'adapter et de titiller les dev' jusqu'a ce qu'ils comprennent que ca ne peut pas evoluer ainsi.
Je dis simplement que certaines personnes, au lieu de se revolter contre cela, 'joue le jeu' si on peut dire.
Je trouve cela juste marrant de dire que certaines fonctionnalites d'un jeu sont OP, mais ces personnes en abusent malgre tout.


Portrait de Grabbeulyon

Je suis assez d'accord effectivement. Mieux vaut ne pas trop abuser d'un bazooka ou d'une sulfateuse dans un FPS. :p Mieux vaut se contenter d'une arme plus classique pour un challenge de meilleur qualité. :p Après, oui, aujourd'hui il ne faut parfois pas hésiter à re/commencer ses jeux en difficile pour mieux les apprécier.

Cependant tu as raison de dire qu'il faut signaler aux développeurs, via les forums, etc... qu'il ne faut pas davantage évoluer vers ce type de difficulté, mais un peu revenir à difficulté que l'on pouvait retrouver dans des jeux de la générations PS1/N64 par exemple, qui selon moi proposaient un défi tout à fait intéressant sans pour autant être ultra-difficile.


Portrait de Cé_énorme

Sauf que maintenant, les jeux sont assez longs ... Rien que les cinématiques omniprésentes font déjà le temps d'un film, voire plus !

Si vous prenez un jeu de plateforme ou en tout cas en 2D d'il y a plus de vingt ans, la difficulté provenait assez souvent d'une maniabilité un peu limite et aussi de la nécessité de rendre le jeu très ardu pour masquer une durée de vie se résumant à une demi-heure ou une heure de "ligne droite".

Il reste tout de même quelques jeux bien équilibrés et dont l'indication "difficulté normale" est assez justifiée ... mais comme de toute façon, les joueurs/joueuses ne sont pas tous du même niveau (et inégaux devant la modestie... aussi !), ce débat ne cessera jamais d'exister !


Portrait de callahaine

Hooper, tu as beau dire que tu n'es pas blasé en début de vidéo, j'ai bien l'impression que c'est le cas. Non pas que tu démontes tous les jeux récents loin de là mais à la lumière de tes reviews j'ai l'impression qu'aucun jeu sur next gen ne t'as vraiment emballé à 100%. Même les jeux que tu as considéré comme très bon voire excellents (Alan Wake, Mirror's Edge Bioshock,Portal 2,Dark Souls etc...)avaient toujours un petit quelque chose qui les empêchaient d'être des grands jeux marquants pour toi. Alors, ce que je me demande c'est: as-tu eu un coup de cœur sur cette génération? à savoir un jeu que tu aimes à fond, à 100%, au point de faire totalement abstraction de ses défauts. Car je pense qu'être blasé, ce n'est pas de considérer toute nouveauté comme mauvaise, mais ne plus être capable de s'émerveiller par une nouveauté.


Portrait de Hellcat

Au hazard : Portal ?