Skip to Content

: Resident Evil 6 (2/2) []

Je me pose quand même une question, comment ont-ils fait pour inclure autant de contenu sur un unique DVD? doit être rempli jusqu'au trognon le machin :p

333 Commentaires

Portrait de Plouf

Si je devais resumer je dirais que RE6 avait tout ce qu'il fallait pour faire un très bon épisode, c'est à dire son gameplay et son bestiaire.
Il aurait juste fallu se concentrer sur la campagne de Leon, faire les autres campagnes courtes et proposées en bonus. Remplacer le bazar de lieux incoherents par une unité de lieu, comme les autres RE. Et aussi supprimer les sequences WTF comme le mini Ridge Racer et le mini Ace Combat.
Ce jeu illustre bien la maxime qui dit que le mieux est l'ennemi du bien.


Portrait de Maldhôr

Je n'ai jamais vu d'incohérences dans ce RE. Il propose juste plusieurs histoires qui s'entremêlent.


Portrait de Agent.Zero.Zero

j'ai commencé le jeu il y a 5 minutes et le tutorial m'a déjà appris que le tir rapide c'était LT + RT alors que le hooper nous dit qu'on ne nous le dit jamais

sacré hooper


Portrait de Ulysse31

Pour le mode sans espoir les munitions illimités sont désactivés. Je viens de le commencer en se mode la, et ça me semble assez hard. Mais je me débrouille bien pour l'instant.


Portrait de CITY HUNTER 599

Salut Hooper, salut la communauté.

Je suis d'accord avec Hooper pour RE6. Je les ai tous fait (le 6 j'ai mis du temps à l'acheter) et il nous manque cette notion de " claque " connue notamment lors des premiers opus.

Je ne suis pas qu'un nostalgique et j'aime toujours les jeux vidéo comme Hooper. C'est pour cela que j'ai fini par acheté ce RE6^^.
Moi je me pose une question qui est peut-être le casse-tête de Capcom actuellement.
COMMENT FAIRE UN JEU COOP (ACTION) AVEC UNE IMMERSION DANS LE SCENARIO ?

Parce qu'effectivement il extrêmement jouissif de jouer à 2 en même temps à RE : il faut se couvrir, s'entraider (dommage la répartition trop stricte de munitions dans RE6), et on vit l'expérience ensemble !
Mais bordel, pourquoi délaisser le scénario du jeu ?
On remarque un vide dans l'histoire, le background des personnages n'est pas travaillé (qui sont ces nouveaux perso à commencer par Sheva ? Finalement on s'en branle ou bien ? loul).

M. CAPCOM veut mettre du rythme tout le temps partout, des munitions en veux-tu en voilà, des apparitions WTF de montres et de situations hallucinantes, des " stages " qu'au bout du compte certains auront un malin plaisir à speedrunner avec le lance-roquette infini pour un rang S (OUAIS G EU TOUS LES TROPHEES !! XD), mais à la fin qu'est-ce que cela veut dire ???

Pour moi RE, c'est pas CALL OF, c'est réaliste dans sa jouabilité (STOP AU MUN A GOGO, QTE, REBONDISSEMENT A PROFUSION ! ARRETER DE TUER TOUT CE QUI BOUGE...).
RE en duo, c'est l'entraide et pas le scoring, c'est la galère et on en chie (pas trop non plus) pour survivre.
C'est l'action, mais l'immersion aussi (des énigmes, des cachettes, des objets que l'on peut inspecter, PAS DE SCRIPTAGE !!).
C'est la conspiration d'Umbrella, et l'intrigue ! (en espérant qu'au bout du 7e opus, il y ait encore quelque chose à dire...)
C'est une histoire humaine, dont celle de nos personnages qui doivent halluciner de se retrouver dans ce monde de merde... (cf RE1, 2, 3, Véronica et 4). L'histoire des méchants qui veulent faire le MAL (mais pourquoi sont-ils aussi méchants ??? Une enfance difficile...une déception amoureuse...).

Enfin bref, je rêve d'un RE, où on joue à 2 dans un scénario prenant, où on est pas toujours à 100%, où il y a quelques temps de réflexion, de dialogue qui ont du sens.
CAPCOM ont la clé pour nous remettre une claque avec leur jeu COOP HORS NORME, mais il ne savent pas ouvrir la porte ! (un comble pour RE !)

J'espère seulement qu'il n'ont pas griller toutes leurs cartouches en bâclant toute l'histoire de leur licence comme ils l'ont fait dans RE5 et 6... Ou pour moi l'avenir du RE sera dans les SPIN-OFF (avec des focus sur des personnages).


Portrait de Grabbeulyon

Eh bien j'ai finalement fait ce RE6, enfin ! :p Je ne me suis pas pressé pour l'acheter, j'attendais qu'il soit vraiment à petit prix, sachant qu'il s'agissait d'un "RE5 bis" comme tu le dis. Du coup, je me suis revu ton test, pour me rappeler un peu ton avis et voir si j'avais un peu ressenti les choses de la même manière.

Et pour ma part, je suis globalement d'accord avec toi, j'ai eu à peu près les mêmes sensations, au delà du fait que ce soit un RE ou un "Pan Boum Zombies", car j'ai moi aussi mis de côté la licence à partir du 5, qui personnellement ne m'avait pas plus emballé que ça non plus.

Tu as raison de considérez ce RE6 comme un TPS action orienté Coop, c'est tout à fait ça, c'est vraiment comme ça qu'il faut le voir, ni plus ni moins, comme le 5, qui était d'ailleurs agréable en coop, car tu te soucis ni du scénario ni du reste, t'avances, tu tires partout, t'avances, etc... bien en coop, mais assez plat en solo, à l'image du 6.

Car oui, tu le résumes bien, ça va au delà du fait de dire qu'il s'agit d'un RE ou pas, on en est plus là, quand tu vois des chars d'assauts partout, ou quand t'es dans un avion de chasse à tirer sur un porte-avion... c'est tellement hallucinant qu'on en est plus à se demander si on est dans RE ou pas. :D

C'est vrai, que le jeu s'appelle RE6 ou autrement, effectivement il y a des choses aberrantes et assez incompréhensibles ainsi que des défauts qui font qu'on ne s'amuse pas plus que ça, surtout en solo, ou si on le compare à d'autre jeu du genre. Peut-être que tu as raison quand tu dis que si Capcom n'avait fait qu'une seule campagne avec Léon cet épisode aurait été mieux apprécier, mais je n'en suis pas sûr.

Le fait que les persos se croisent à travers les différentes campagnes est un des rares trucs qui m'a bien plus, certes le scénario n'a pas grand intérêt et tout n'est pas détaillé, mais découvrir le déroulement des actions d'une autre façon, notamment avec Ada, était quelques choses de sympa, et qui m'a fait avalé plus facilement la pilule du scénario inintéressant finalement.

Bref, en résumé, j'ai un peu le même sentiment qu'après avoir fini le 5 en solo, un jeu plat, amusant parfois, chiant par moment, parfois on se demande où on est, on se demande d'où sort telle ou telle phase de jeu (celle qui m'a le plus frappé étant celle du porte-avion...). Cela dit, en coop, le jeu prend une autre ampleur, et là ça devient fort sympathique avec un pote à tes côtés, on s'amuse tout de suite davantage, car en plus on oublie un peu tous les défauts.

Cela dit, j'ai bien fait d'attendre et de l'acheter à 10 euros. J'aurais un peu regretté de dépenser entre 50 et 70 euros pour ça... :p


Portrait de snarf

Tu viens de mettre quelque chose en exergue avec laquelle je suis malheureusement d'accord : en parlant de scènes WTF ou autre, je dirai qu'ils ont du mal à ne pas être ringard...

J'ai toujours adoré les jeux jap par rapport aux jeux occidentaux, en général, mais sur la génération PS360, pas moyen, 1 jeu sur 2, j'ai envie de me pendre.
Ca parle pour ne rien dire, ça n'a aucun sens, ça traine en longueur, kitsch, téléphoné...Pourtant, j'en ai bouffé du manga, de l'animé, mais alors là, dans les jeux vidéo, c'est juste triste, voir insupportable.
Et à côté de ça, le gameplay est souvent extrêmement intéressant...
Justement, la force d'un mario ou d'un zelda, c'est, qu'il y ait un "scénario" ou non, ils nous fatiguent pas à couper toute les 5 minutes l'action avec des cut scene ou dialogue interminables.
Encore que Zelda deviens limite mais ça reste très succin.

Il ne faut pas non plus faire de généralité, tout comme l'occident ne se résume pas à Call Of Duty.

Après, je n'ai pas joué à ce RE6 et vu comme ça, il n'a pas l'air mal.
Mais si tout le monde s'accorde à dire que ce jeu n'a aucun sens...J'avoue que tu as bien illustré tes propose en tout cas.

Bonne continuation.


Portrait de --Benjamin--


Vers 1h02 : "Une vraie IA humaine"

Mais quel talent ce Hooper :p


Portrait de Arnaud Overlord

Ta façon d'expliquer de manière chaotique n'est pas pourrie Hooper, au contraire ça fait beaucoup plus naturel. On a limite l'impression d'avoir une conversation avec toi.

Ptdr l'image de l'ending, le parachutage de zombies!


Portrait de G7K

Un Biohazard varié et inégal mais pas aussi pourri que ce qu'on veut bien nous faire croire.
Review : Biohazard 6 : 8/10


Portrait de Cornelius

Je suis à 100% d'accord avec ton analyse.
Que dire à part que ce jeu est juste un putain de gâchis.


Portrait de Pingouinthe13th

Je viens de voir cette review, assez tardivement, mais certains points m'ont donné envie de la commenter.

D'abord, d'accord avec toi sur les scripts, la physique inexistante et les QTE à foison sans aucun intérêt. Le côté couloir dirigiste est encore plus énervant quand y a des murs invisibles de partout et qu'on peut interagir avec rien du tout. Et passer par dessus un muret ne devrait pas être un QTE avec la touche qui s'affiche à l'écran mais simplement une réaction logique du personnage quand on appuie sur la touche "saut" à côté d'un muret. C'est vraiment chiant ces touches qui apparaissent à l'écran. C'est comme si dans Mario, avant chaque plate-forme, on avait la touche de saut qui apparaissait à l'écran !!!!!! Bref, sur ce gameplay moisi, je passe mon chemin directement.

Cependant, concernant le scénario WTF, je dis, "pourquoi pas ?". Dans RE premier du nom, y avait pleins de bestioles bizarres, c'était de plus en plus gros au fur et à mesure qu'on avançait. Le Tyrant ou le Hunter n'étaient déjà plus de simples "living dead" et le réalisme en prenait déjà un coup. Ensuite, entre le 1 et le 6, y a eu au moins 7 ou 8 épisodes qu'on pourrait considérer comme "principaux", même sans numérotation, avec une évolution lente à chaque étape qui rend cohérent le grand écart entre le "réalisme" du premier et le WTF de cet épisode, qui, finalement, par sa grande variété, ses monstres géants et son tourisme planétaire conclut plutôt bien la série, si reboot il doit y avoir sur PS4One dans quelques années. La série a commencé "intimiste dans un manoir en forêt", elle termine "blockbuster planétaire". Montée en puissance. Ca a du sens.

Non, c'est vraiment le gameplay dirigiste et la physique old school moisis qui ont coulé cet épisode. Tout le reste, ça passe.

Par contre, sur l'avenir de Capcom, je dirai, pourquoi changeraient-ils au fond ? Tu testes la démo, tu ne relèves quasiment que des points négatifs, disons à 90% tu sors de la démo déçu, presque à traiter le jeu de daube et... tu l'achètes quand même !!!!!

Comment tu veux que Capcom comprenne quoi que ce soit à ce que TOI tu veux d'un Resident Evil si TU achètes un épisode dont tu trouves la démo daubesque ? Et en plus TU passes plus de 30h sur ce jeu que TU trouves MAUVAIS. (Bon, au moins, t'as rentabilisé ton achat). Comme tu disais dans le Direct Live, c'est de la faute des JOUEURS si les jeux sont comme ça. C'est parce que même en ayant vu que ça allait être de la daube, TU l'as acheté quand même. A quoi ça sert une démo dans ce cas ????!!!!!

C'est pareil avec MGS V Ground Zeroes. Tout le monde savait que ça allait être un tutorial très court, mais tout le monde l'achète plein tarif et râle ensuite parce que le jeu est EFFECTIVEMENT, comme PREVU, très court !

Pourquoi les éditeurs changeraient-ils leur fusil d'épaule vu que les JOUEURS, même sachant les énormes défauts d'un jeu, l'achètent quand même !!!!!!!

Donc oui, Hooper, tu as totalement raison sur ce point, nous ne pouvons pas blâmer Capcom ni aucun autre éditeur pour ces jeux dirigistes au gameplay moisi ou trop court pour leur prix, selon le cas, car c'est NOUS, les JOUEURS qui sommes la raison principale de ces égarements.

Après, il ne faut pas non plus abuser du "c'était mieux avant", parce que si Resident Evil est nul aujourd'hui, ce n'est pas la seule licence actuelle, et il y a des centaines d'autres jeux sortis sur PS360 depuis 8 ans. On ne peut pas juger la qualité d'une génération sur ses daubes.

Je dirais aussi que "avant", il y avait certes GoldenEye 007 sur N64 en 1997, très bon jeu de l'époque, mais il y avait aussi Dark Savior (1996 sur Saturn) que tu as placé dans les pires RPG que tu aies jamais fait. Chaque époque a eu ses daubes, et ça, trop de gens l'oublient quand ils disent "c'était mieux avant" et c'est ce qui m'insupporte lorsqu'il y a débat sur l'avenir du jeu vidéo. On oublie les daubes d'antan pour justifier ce "le jeu vidéo devient merdique".

Non, le jeu vidéo ne devient pas merdique. Faut juste jouer aux bons jeux de chaque époque, et une licence n'est jamais certaine de conserver la même qualité, bonne ou mauvaise, au fil des ans. Les adaptations de Batman ont souvent été mauvaises en dehors de l'épisode NES, et soudain, les Batman Arkham arrivent. Pour Resident Evil, c'est l'inverse. Une bonne période suivie d'une dégringolade. On ne sait jamais!

Désolé si mes commentaires sont aussi longs, ils sont proportionnels à la durée des vidéo de Hooper !!!


Portrait de yato

Le coup des vélos est bien marrant, à la fin !


Portrait de Peter Pan

Super vidéo comme dab merki Hooper.


Portrait de fabien5213

Merci hooper.
Sinon , super vidéo, j'éspère que tu en feras comme celle-ci!


Portrait de nook418

Nice review.


Portrait de QUENTINOU73

Vraiment une review intéressante à regardé et très drôle :)


Portrait de foulsac

Quand on voit Leon qui prend la tête des zombies et qui les écrases contre le sol, ça m'a trop fait penser à l'attaque du Face Crusher de Dead Rising (le premier)!


Portrait de Ludantes

Review intéressante et très complète, je ne sais pas si tu réponds aux commentaires, mais juste au cas où, que reproches-tu à RE2 et RE3 sur le manque de "survival"?
Je n'ai point fini code Veronica X mais il me semble que celui-ci aussi était un survival horror, même si on ressentait déjà un peu le coté "shooter"
En tant que fan de la première trilogie, je crois dur comme fer que nous avions eu le droit à 3 vrai survival horror comme l'on en fait plus


Portrait de SeeNay

Excellent !