Skip to Content

: Zelda 2 The Adventure of Link (2/11) []

Live du 14.07.2017 sur Zelda 2 The Adventure of Link

72 Commentaires

Portrait de Rudolf

Voilà, j'ai rattrapé la partie du live que j'avais manquée.

Hooper : il y avait un petit indice pour trouver Bagu, le bonhomme caché dans la forêt. En effet, il fallait parler quatre fois à la bouboule violette afin de la réveiller (c'est con, tu lui avais parlé trois fois). En plus, tu as lu la traduction dans ta notice : "laisse-moi, le maître est dans les bois et les rivières". En anglais, c'était "Let me be ! Master is in woods N of river" (N comme "North", donc en plus ils avaient mal traduit le "N" par "And" au lieu de "North"). Et comme tu l'avais dit, quand tu achetais le jeu à l'époque, tu avais la traduction de tous les dialogues, donc même si tu n'avais pas pensé à parler quatre fois à la bouboule, tu aurais pu tomber sur son dialogue et ensuite avoir la curiosité de lui parler plusieurs fois afin d'avoir ce dialogue en jeu (et donc avec la bonne compréhension en anglais).

Mais attention, ça reste quand même chaud à trouver, je ne te jette pas la pierre. Moi j'avais justement trouvé Bagu grâce à ce dialogue caché, mais c'est assez fourbe. Pour un adulte et un joueur expérimenté, c'est trouvable (la preuve avec moi), mais pour un enfant de l'époque c'était super galère (il finirait par trouver à force de passer du temps sur le jeu et en explorant à fond).


Portrait de Gastlab

La vache, on entend pas mal de conneries dans cette vidéo quand même.
J'en ai rien à taper de défendre des jeux vidéo, mais là c'est de la calomnie ! Je m'insurge !
C'est vrai qu'il y a des secrets nécessaires pour avancer qui sont quasi introuvables à moins de ratisser chaque case de cette foutue world map (ce que j'avais fait étant môme, et j'ai dû y laisser un peu de ma santé mentale).

En revanche je trouve le gameplay très bon, très (trop) exigeant certes, mais on finit par apprendre à tuer efficacement tous les mobs à force de s'acharner.
Sauf peut-être les Moas (les yeux volants si je me souviens bien), eux c'est de la vraie saloperie.

Moi je le dis sans fierté, sans honte, sans que dalle en fait, j'ai aimé en baver sur ce jeu quand j'étais gamin. Après je suis peut-être un peu maso.

Ah et il y a la musique ! Peu de thèmes, mais je les trouve excellents. Ça aide quand on passe des mois à tourner en rond sur un jeu.


Portrait de jfpom88

2h06 Hooper qui joue pour la première fois à un jeu 8 bits.


Portrait de jfpom88

Ris de moi si tu veux Hooper, mais moi je comprend que des gens te regardent dans les yeux et te disent que c'est leur Zelda préféré, en autant qu'ils le font sur émulateur avec save states par contre. Ayant fait que le premier Zelda et bien entâmé ce deuxième, je peux te dire que je préfère le deuxième au premier jusqu'à maintenant. J'ai plus de plaisir à y jouer. Les jeux vu de dessus ne m'ont jamais très inspiré. Alors oui, aujourd'hui avec l'émulation et n'ayant fait qu'un seul Zelda et bien entâmé ce deuxième, Zelda 2, the adventure of link est mon préféré.


Portrait de Antonius

Ce labyrinthe :

Certains aiment le hard, allez admettons-le, mais quand le jeu ne laisse pas au joueur le sentiment qu'il perd à cause de lui-même, à cause d'un manque de concentration, de skill ou de réflexion, mais plutôt parce que le jeu le fait tourner en bourrique, l'agresse constamment, ou lui présente des mobs inesquivables, ce jeu est antipathique, méchant et sadique.
On y arrive à bout plus par acharnement et chance qui vient, que par véritable marge de progression.

Qu'on ne reproche pas à Hooper de s'énerver sur ce Zelda II, cela n'a rien à voir avec de la mauvaise foi lorsque l'on agit que par la première impulsion de ses nerfs. Je ne pense pas que même ceux qui apprécient ce jeu, gardaient de grands sourires devant les écrans de game over, et qu'en repartant à chaque fois du début ils aient ressenti du fun à la pelle.


Portrait de Kuroe-sama

Oh mon dieu le labyrinthe maudit est de retour pour vous jouer un mauvais tour!! Concept indémodable à ranger à côté des "bannis" tels que les grottes aux chauves souris, les mines, les cartes d'accès, les générateurs à allumer et les monstres qui t'attaquent tous les 2 mètres à la ff1. En tout cas très drôle cette partie! Ça me fait tellement plaisir de voir un Hooper colérique partant au quart de tour comme avant (oui je suis sadique). A 1:21:57 le cri du marsupilami étouffé en est la preuve! Allez je suis méchante... Courage Hooper! ^ ^


Portrait de Poupi

C'est quand même pas un labyrinthe très coriace, on arrive à voir assez clairement quelle entrée mène où et on voit aussi sur la map les chemins qui mènent à des cul-de-sac. Un labyrinthe avec la carte du labyrinthe sous les yeux, c'est pas la mer à boire.


Portrait de jfpom88

Oui tu as raison, franchement, ce labyrinthe se comprend en quelques secondes, je ne rigole pas, tu vois clairement la porte d'entrée et la porte de sortie, tout est bien représenté et même les ascenceurs ne sont pas difficiles à comprendre, même logique.


Portrait de Maldhôr

C'est vrai que ceux de Phantasy Star étaient d'une autre trempe.


Portrait de jfpom88

Parfois, Hooper croit qu'il joue à des jeux avec des labyrinthes difficiles alors qu'ils n'a jamais joué à des jeux Shin Megami Teisei ou autres jeux Atlus et compagnie.


Portrait de Linkroi

Ce labyrinthe des enfers, je déteste ça personnellement dans le JV, un labyrinthe = prise de tête assuré.


Portrait de Grabbeulyon

Eh bien quel courage Hooper ! :p Ha ce chemin "Z", ha ha ! :D T'as assuré. Je suis satisfait quand je vois la suite de ne pas m'être aventuré plus loin dans ce Zelda... quel calvaire... c'est de la difficulté chiante... dans les jeux à l'ancienne il peut y en avoir, certes, ça fait partie du truc, mais là c'est trop... pas intéressant à mon goût.

Et ce système où les ennemis t'agrippent, le coup de la cabane perdue dans la forêt... non merci. Merci à toi en revanche d'avoir eu envi de refaire le jeu, ça me permettra de mieux le connaître en suivant ton aventure. :p

Bravo à toi, merci pour ces Lives, et mine de rien t'as un peu avancé. Je regarde la suite très vite. :)


Portrait de Squall

Les yeux dans les yeux Hooper, c'est mon Zelda préféré. Et je considère pas que je fasse partis d'une élite de péteux, je me considère même pas réellement comme un passionné de jeu vidéo parce que franchement j'en fait pas tant que ça. Pourtant ce jeu m'a énormément plu à l'époque, et là je me le refais, sans soluce rien, et je me régale totalement. D'ailleurs ç fait un peu sourire quand on se rend compte que tu râles sur...la difficulté. Tu râles sur les mobs qui te touchent, les passages difficiles, les énigmes qui demande de tout farfouiller... Bref, tout ce qui moi me manque dans les jeux de maintenant où je m'ennuie à un point...

Et je ne comprends pas la renommé de Zelda 3 qui pour moi est un jeu très moyen qui ne survit aujourd'hui que dans le coeur des nostalgique. Je l'ai détesté à l'époque, beaucoup trop simple, sans exploration réel, avec des "énigmes" évidentes qui aurait à peine tenu en haleine un enfant de 8 ans. Et ce que je me suis dit après m'être régalé sur le Zelda 1 et 2, "Mais qu'est ce que c'est que ce truc, il y a pas le moindre challenge, je détruis tout sur mon passage, pourquoi ils ont calibré le jeu pour être à ce point facile à tracer en ligne droite ?" Le jeu m'a purement et simplement ennuyé, là où ce Zelda 2, c'est une pure aventure austère et difficile, où la mort frappe à chaque couloir, avec des moments où est obligé de fouiller absolument partout, et des moments où se dit : mais ils sont impossibles à battre ces enfoiros de mobs...

Et tiens c'est bizarre ça me rappelle un jeu actuel... Dark souls. Un jeu où j'ai passé des dizaines d'heure à m'arracher les cheveux (beaucoup plus que dans ce Zelda) à chercher ce que j'avais raté, ou trouver le moyen de passer des passages impossible, ou des labyrinthe gavé de monstre qui font extrêmement mal. C'est exactement le même sentiment que ce Zelda. Et je suis certain que si Dark Souls était sortis à une époque sans internet, où le jeu video s'adressait plus à des enfants, et où on ne cherchait pas tout de suite les soluce, et bien on lui aurait fait EXACTEMENT les mêmes rapproche qu'à ce jeu, trop difficile, trop obscure concernant l'objectif, et demandant une exploration trop poussé, et une mort trop pénalisante et répétitive.

Mais au final c'est ça pour moi une vrai aventure. Il y a ceux qui aime les randonnés, et ceux qui préfère l'escalade, tout simplement.

La carte et le level design sont interessent, le gameplay évolue bien, le système de magie pousse à faire évoluer sa façon de jouer, le gain d'expérience est une super bonne idée et pousse à faire attention à sa vie pour pas perdre son expérience, bref, le jeu fonctionne super bien, et même les indications des pnj sont globalement très bonnes, on comprend ce qu'il faut faire relativement facilement, on est très très loin de Castlevania 2... Alors oui il y a des petits soucis, en particulier le fait que les objets de quete ne s'affiche pas dans l'inventaire, ça c'est complètement con. Mais tout le reste passe crème. Après oui, il y a des passages effroyablement injuste. Mais on se concentre, on râle un coup, et quand finalement on y arrive, on est au sommet du monde.

Quant à la raison pour laquelle je le prefère à Zelda 1, ca c'est très subjectif, c'est juste que je préfère les sidescrawler à la vue de dessus. Sinon les deux fonctionnent très bien, et je m'y suis bien amusé.

Oh, et Zelda 2 a toujours été mon Zelda préféré, c'est pas un effet de mode. Je dirais même d'ailleurs qu'à part les Zelda 1 et 2, c'est franchement une licence que je n'apprécie pas vraiment, tout simplement parce que ce ne sont pas (pour moi) de vrais aventure. A par peut être le dernier. Après c'est que mon avis.

Ne te montre pas trop prompte à faire des généralité Hooper, certains se foutent complètement des quand dira-t-on, et se contente de défendre les jeux qu'ils aiment. Oui j'adore les tortue Ninja sur Nes, et oui je déteste Shadow of the Colossus. Et alors ? Je dis ça pour faire le buzz, pour faire mon incorruptible ? Assurément pas.

Zelda 2 est un escellent jeu qui a su touché un public différent même après des années à tomber dans l'oubli, un public qui avait envie de retrouver un Zelda plus coriace, aventureux et dur, bien loin de ce qu'est devenu la série depuis Zelda 3. Beaucoup ont aimé ce revirement, mais pas tout le monde, soit en sûr.

Petit détail enfin, j'ai jamais pu le finir, trop difficile, mais ça ne va pas m'empêcher de réessayer. Et pas de soluce. La preuve que si, c'est possible, et encore une fois, je suis loin d'être une "joueur hardcore" je suis un joueur occasionnel qui aime les défis. Et ce Zelda en propose un vrai.


Portrait de Gastlab

Squall, ça te fait une belle guibole, mais je suis en parfait accord avec tout ça.
Voilà un commentaire qui te ferait briller en société^^


Portrait de Antonius

Citation:
Zelda 2 est un escellent jeu [...]. Oh, et Zelda 2 a toujours été mon Zelda préféré [...]. Et je ne comprends pas la renommé de Zelda 3 qui pour moi est un jeu très moyen qui ne survit aujourd'hui que dans le coeur des nostalgique. Je l'ai détesté à l'époque, beaucoup trop simple, sans exploration réel, avec des "énigmes" évidentes qui aurait à peine tenu en haleine un enfant de 8 ans.

Ah oui j'oubliais : c'est subjectif ! L'homme est la mesure de toutes choses qu'on dit...


Portrait de gio

antonius a écrit:
Ah oui j'oubliais : c'est subjectif ! L'homme est la mesure de toutes choses qu'on dit...
On t'a pourtant expliqué exactement le contraire. Mais tu confonds l'objectivité avec l'intrinsèque. (Ce qui fait que ton opinion n'est pas si éloigné des subjectivistes parce que tu acceptes le même faux dilemme.)


Portrait de Themaziest

Je te rejoins sur toute la ligne, Squall !

Citation:
Petit détail enfin, j'ai jamais pu le finir, trop difficile, mais ça ne va pas m'empêcher de réessayer. Et pas de soluce. La preuve que si, c'est possible, et encore une fois, je suis loin d'être une "joueur hardcore" je suis un joueur occasionnel qui aime les défis. Et ce Zelda en propose un vrai.

Il faut effectivement persister. Tu t'es arrêté où exactement ? Bizarre de dire que c'est ton Zelda préféré si tu n'en es même pas venu à bout... ça pourrait presque donner du sel aux détracteurs de Zelda 2 :p


Portrait de Mikenem-nutz

Moi aussi j'ai trouvé Zelda 3 un peu surestimé, c'est vrai qu'il y a certainement une grand part de nostalgie, mais il y a aussi la patte graphique qui fait que ce jeu ne vieillit pas.
Alors que les épisodes Nes sont quand même assez austères, les graphismes vieillots ne m'empêchent pas de jouer, mais
les musiques sont quand même très répétitives, pas de relations intéressantes avec les personnages, pour moi c'est important dans un jeu d'aventure ... enfin moi je préfère les Zelda de la N64 et Twilight princess.
Mais si on aime un jeu avec du challenge c'est sur que Zelda 2 vaut le coup ;-)


Portrait de Squall

Je suis complètement conscient de tout ça, et je comprends très bien ces arguments pour défendre a link to the past et Ocarina of time (dans deux registres différents) mais comme tu dis, quand on aime le challenge (mais genre le gros challenge bien rugueux), c'est Zelda 1 et 2 qu'on aime naturellement plus :)


Portrait de Hellipsir

Citation:
Il y a ceux qui aime les randonnés, et ceux qui préfère l'escalade
Et ceux qui aiment le deux, ça existe aussi, hein. Car qu'est-ce que l'escalade si ce n'est une randonnée à la verticale ^^.