Skip to Content

: Snake Pass (1/3) []

Live du 12.05.2017 sur Snake Pass

33 Commentaires

Portrait de Millepattegeant

Bon du coup a quand un jeu sur un mille pattes ?


Portrait de Antonius

Film d'un aliéné, Alien : Covenant n'est pas convenant !


Portrait de ADpowers

Alien covenant est tellement naze. Pour moi le film par en sucette quand un des gars de l'équipage sort cette réplique:
"Bon je vais aller pisser"
Par contre Blade Runner 2 c'est Denis Villeneuve à la réal et pour l'instant ça filmo est vraiment réjouissante de Incendie à Premier Contact tout est bon!
Donc peut-être une bonne surprise.


Portrait de andy jv

Il est tout ronron ce jeu <3
Merci pour la découverte gros ours ;)


Portrait de Pingouinthe13th

Certains passages de ce jeu, et spécialement celui vers 1h21, peuvent prendre un tout autre sens si on ne fait qu'écouter Hooper sans regarder les images...

Après HZD et RE7, encore une épopée avec un Hooper obsédé par les queues...


Portrait de Phil Fish

Un jeu qui demande d'être patient, précis et méthodique, parfait pour un live et parfait pour hooper =p


Portrait de Teufeu

Pour ceux qui parlent de "viol de licence" ou de "réalisateur marabouté" : regardez Star Wars Holiday Special, ça vous aidera peut être à relativiser. :V

Edit : Le meilleur passage à partir de 27:30. loul.


Portrait de Linkroi

Mais... rien à dire, merci Teufeu !


Portrait de Genesis-Quattro

A Rocco Siffredi games.

Nan c'est sympa à voir :) Aller go la partie 2. Pour l'instant je trouve qu'il y a rien a dire sur le jeu, c'est mignon , c'est coloré et l'ost est cooooool :D


Portrait de Pingouinthe13th

Je voulais manger devant un let's play, et finalement j'ai fini mon dessert après 14 min de Hooper le Fossoyeur de Films!

Alors je dois avouer que je ne comprends pas du tout les goûts cinématographiques de Hooper. Je n'ai pas encore vu Alien Covenant, donc d'une certaine manière, ça me rassure sur le film ^^ mais je n'avais pas accroché du tout à Prométhéus pour lequel j'avais pourtant le même avis que Hooper.

Ce que j'ai du mal à saisir chez Hooper, c'est un peu sa mise sur piédestal des œuvres d'antan. J'arrive beaucoup plus facilement à les remettre en question et donc, par effet miroir, à apprécier d'avantage les suites d'aujourd'hui. (Aussi, je ne vais plus au ciné du tout, c'est VOD et DVD pour moi depuis longtemps, donc sur ce point je rejoins Hooper.)

Mon film préféré, c'est Les Dents de la Mer. Celui-là, j'ai beau le voir et le revoir, il reste au sommet. Par contre, un film comme Jurassic Park, je trouve qu'il a très mal vieilli. Enlevez lui la scène du T-Rex et la scène des raptors dans la cuisine, il ne lui reste plus rien. Les personnages sont assez inintéressants, sauf le débat sur la science au repas vers le début, la séquence tuto de l'ADN est ennuyeuse et finalement inutile, même si je peux comprendre qu'en 1993, fallait expliquer un peu. Ce qui fait que Jurassic World, je l'ai apprécié avec le sourire et j'attends le deuxième. Pour moi, c'est pareil, quelques scènes géniales (celles avec Chris Pratt et les raptors principalement) et le reste très moyen mais se laissant voir. Le premier Jurassic Park avait pour lui l'effet nouveauté, les premiers dinos/grosses bestioles réalistes à l'écran. Passé l'effet de surprise, ça ne marche plus des masses. Alors que Les Dents de la Mer fonctionnent toujours.

Pour Terminator, pareil. Encore un film, et sa suite, que j'avais adorés il y a 25 ans. Adorés de chez adorés, comme Jurassic Park. Ils étaient sur le haut du panier à cette époque. Et ben aujourd'hui, je les trouve beaucoup trop déprimants à mon goût. Là, contrairement à JP, je ne remets pas en cause leur qualité narrative, mais seulement que l'obsession pour la fin du monde dans ces deux films et la performance dépressive de Linda Hamilton dans le 2 m'empêchent d'apprécier ces films aujourd'hui. Donc finalement, le Genisys m'a fait passer un bon moment en me permettant de revoir le T800 une fois de plus dans une histoire inédite. Après, comme le film a fait un flop et qu'il n'aura aucune suite, l'histoire n'est pas finie et me laisse sur ma faim. Donc je ne le reverrai plus.

J'en viens aux films de super-héros dont Hooper avait parlé un jour sur un live. Je ne comprends pas comment quelqu'un peut aimer le Superman de 1978 (que j'adore) et ne pas aimer le Marvel Cinematic Universe qui en reprend la même recette, à savoir un respect total de l'œuvre, un choix d'acteurs parfait pour incarner les personnages, et des SFX à la hauteur. Et j'ajouterai que comparés à Gene Hackman, les méchants du MCU sont largement plus intéressants que ce Lex Luthor de bas étage.

Comment peut-on aimer le X-Men First Class et pas Avengers ? Comment peut-on préférer le Spider-Man de Sam Raimi (pour moi, une daube qui n'a pour lui que sa nouveauté, comme JP avec les dinos, ces Spider-Man ont prouvé qu'il était possible d'avoir un justaucorps crédible dans un film comme costume, après l'obsession cuir de Matrix et X-Men...) à celui de Marc Webb (où la relation Peter/Gwen est géniale, et dont il ne manque qu'un troisième épisode avec les Sinister Six car là aussi, on reste un peu sur sa faim, même si l'arc Gwen Stacy est achevé, heureusement)

Pour Alien, j'en reste pour le moment aux deux premiers. A chaque sortie des suites, je les avais aimées pour de nombreuses raisons, y compris les AVP (les Aliens dans une vraie petite ville dans Requiem étaient une image que je voulais voir depuis longtemps, mais sous-utilisé dans le film où les bestioles restent trop longtemps dans les égouts) mais au bout du compte, je les trouve tous mauvais pour de nombreuses raisons aussi.

Après un Prométhéus raté mais avec de bonnes idées, j'attends de cet Alien Covenant de repartir à zéro, d'être un nouveau départ (le changement de titre me rassure, ce n'est pas "Prométhéus 2 Covenant"), tout en étant la suite des idées de Prométhéus. Je verrai bien s'il s'en sort, mais ce qui est clair, c'est que ça ne sera pas une torture. Le seul film "torture" que j'ai vu ces dernières années, c'était Human Centipede 2, à cause de la hype, mais je l'ai surtout écouté plus que regardé.... Un film moyen ou raté ne me fait pas l'effet d'une torture. Tout au plus je m'endors devant.

Quant à Star Wars, ben c'est comme le MCU, je trouve que Disney fait un sans faute jusqu'ici. En 1999, je n'ai pas compris mes potes qui avaient trouvé TPM nul à chier. En 2015, je ne comprends pas tous ceux qui ont détesté l'épisode 7.Et en 2017, je ne comprends pas ceux qui n'aiment pas Rogue One. Evidemment, je parle de ceux qui, comme moi (et Hooper) ont grandi avec la trilogie originale que j'ai adoré à l'époque, et que j'adore toujours. Même si j'avoue que les retcons trop visibles de ESB et ROTJ ("je suis ton père", "tu es ma sœur") gâchent un peu l'ensemble tant on voit que ce n'était pas du tout prévu au départ. L'étonnant est de voir à quel point ANH fonctionne parfaitement avec Vader = Anakin, ce qui fait que 1/2/3/RO/4 est une saga parfaite. J'ai encore besoin de travailler un peu sur moi-même autour de quelques répliques de ESB et ROTJ qui me gênent ("le fils de Skywalker" par l'empereur au lieu de "votre fils" quand il s'adresse à Vader, compréhensible pour ne pas spoiler la fin mais pas trop in-universe) et ça sera bon pour aller jusqu'à l'épisode IX.

Etant de la même époque que Hooper, on a grandi avec les mêmes films, mais je vois bien que quelque chose nous sépare. Son amour pour Blade Runner me laisse froid. Ce film est très très bien fait, aucun souci technique ou de casting, mais je n'y vois aucun chef d'œuvre. Quelques bonnes répliques sur le thème "réplicant/humain, quelle différence ?" vues et entendus 1000 fois depuis les années 50, mais où est le petit truc en plus qui fait la différence. (Vous noterez que j'ai du mal avec les films "sans espoir", ceux qui dissertent trop sur la partie noire de l'âme humaine et pas assez sur la partie éclairée de celle-ci)

Donc les Star Wars et Marvel fondés sur l'Espoir et l'Humanité au sens large, avec des méchants qui n'en sont pas vraiment, chacun ayant une motivation compréhensible mais usant de mauvais moyens pour y arriver, ceux-là me font vibrer.

Et en ce moment, sur tous les films qui sortent chaque année, les seuls que je conserve sur mes étagères, ce sont les Star Wars et les Marvel. Seules exceptions : "Dernier Train pour Busan", un film de zombie avec de l'Espoir, c'est si rare(j'ai eu très peur pendant l'épilogue, c'était à une pression sur la gâchette près que ce film aurait pu devenir une daube), et avec une mise en scène de folie. L'autre exception étant The Shallows/Instinct de Survie qui semble enfin un bon film de requin depuis Jaws The Revenge. Faut qu'il tienne plusieurs visionnages, mais enfin un requin qui a une personnalité et qui rôde, ça fait plaisir. Manque juste un plan ou deux d'aileron tournant autour de l'héroïne et ça aurait été parfait.

Mais chaque année, j'apprécie la cinquantaine de nouveaux films que je vois. A part Human Centipede 2, donc.

Donc j'ai du mal à comprendre les goûts cinématographiques de Hooper. (En même temps, je suis une des seules personnes sur cette planète à dire du bien du MCU et de Star Wars par Disney, tout en étant sur cette planète depuis 1978 et pas juste un nouveau venu qui "oserait" comparer les nouveaux films aux anciens...)

En vérité, j'ai du mal à comprendre les critiques ciné d'à peu près tout le monde en fait.


Portrait de Hellipsir

Citation:
Comment peut-on préférer le Spider-Man de Sam Raimi (pour moi, une daube qui n'a pour lui que sa nouveauté, comme JP avec les dinos, ces Spider-Man ont prouvé qu'il était possible d'avoir un justaucorps crédible dans un film comme costume, après l'obsession cuir de Matrix et X-Men...) à celui de Marc Webb
J'ai de loin préféré les 2 premiers Spider-Man de Sam Raimi ( auquel je ne voue pourtant pas un culte ) aux opus de Webb ( bien que j'ai trouvé marrant qu'un mec qui s'appelle Webb fasse un film sur l'homme qui tisse des toiles ^^ ).
Le côté un peu trop "teenager" du cast et de l'esprit de ces films m'a un peu rebuté, j'avais presque l'impression de me retrouver dans la série "Sauvé par le gong", en fait ^^.


Portrait de Fitzou

Je suis allé voir Alien Covenant hier et effectivement, je commence à me demander comment c'est possible de toujours foirer les personnages à ce point...


Portrait de Unclekaz

Mais d'où sort ce magnifique petit jeu ? Il a l'air vraiment prenant, j'ai jamais entendu parler de lui, c'est assez fou tous ces jeux qui sortent sans qu'on les remarquent, merci gros ours pour m'avoir fait découvrir ce ptit jeu, je risque de m'y mettre parce que le gameplay m'intrigue :)

En ce qui concerne Alien, je m'en doutais, je me disais que ça allait être bof pour les fans d'Aliens ... Ca reste un film passable, fun pour ceux qui veulent de l’hémoglobine mais un mauvais Alien .... C'est énorme, ça me rappelle Yakuza 6. Bon jeu mais mauvais Yakuza, tu te demandes même, quand tu es fan de Yakuza, si c'est bien Nagoshi qui a développé ce Yakuza ... Quand tu es fan d'une licence c'est toujours horrible de la voir se faire "détruire" par son propre créateur ...

Le seul reboot (ou film récent reprenant un ancien film quoi) que j'ai vraiment aimé, qui respecte l'original je trouve c'est Mad Max Fury Road, celui il était quand assez excellent.

Enfin bref c'est clair que les créateurs qui détruisent leur propre création, c'est assez fou ... A croire qu'ils en ont mais rien à foutre quoi :/


Portrait de HellKaiju

Il faut savoir une chose et je pense que la réponse est beaucoup plus simple qu'elle n'y parait : soit il est sénile, soit fainéant. Si vous avez écoutez son commentaire audio du premier Alien dans le coffret dvd qui date du début des années 2000, Ridley Scott est très clair à ce sujet "Si je faisait Alien aujourd'hui, je ne le ferait pas comme ça"

Le père Scott était surtout quelqu'un qui n'hésitait pas à livrer ses plans en retard et à refaire des dizaines de fois ses prises. Il avait même énervé la prod quand il a pris la décision de refaire tut les plans des vaisseaux qui ne lui avaient pas convaincu, et il a appelé le directeur des SFX de la série Cosmos 1999, Brian Johnson pour revoir toutes plans des vaisseaux.

Et lors d'une interview il précise que maintenant il boucle ses plans après une ou deux prises...

Son Alien Inconvenant est un travail de cochon la production design est d'une laideur affligeante et surtout il s'enferme encore plus dans de la citation philosophique mais de manière pachidermique là où le premier Alien faisait référence à pleins de choses mais de manière ultra organique complètement greffés dans le survival claustrophobique qu'il est.

Et puis ces thèmes n'ont juste rien à voir avec Alien sans parler du xenomorphe qui rappelle que souvent les CGI ne peuvent remplacer l'efficacité des effets traditionnels (les Godzilla japonais peuvent en témoigner)


Portrait de Hellipsir

C'est vrai, j'avais oublié Fury Road que j'ai bien aimé aussi.
Un bon gros délire, assez différent du second ( et encore plus du premier ) tant au niveau visuel que de l'ambiance, mais tout en respectant le matériau d'origine.


Portrait de Taurocks

La suicide du frère de Ridley Scott en 2012 pourrait être une bonne explication de sa crise mystique (avec le délire ange/démon de Covenant, et Exodus)... Sauf que Prometheus sort juste avant, et il y avait déjà ce délire créationniste à la con


Portrait de Basilovenator

En effet. De toute façon, Ridley Scott a toujours été un salopard égocentrique se prenant pour Alfred Hitchcock ou je ne sais quel génie qu'il pense être.
A force qu'on lui dise qu'il est un réalisateur "visionnaire" et "génial" il a pris la grosse tête alors que la plupart de ses films sont médiocres voire vraiment mauvais pour ses derniers.
Si Scott s'est lancé dans ce projet débile, c'est juste pour retrouver sa gloire passée et s'approprier Alien car il sait pertinemment que Alien, le huitième passager était un heureux accident et qu'il n'y est pour pas grand chose dans cette réussite.

Il veut transformer la saga alien en un genre de fresque créationniste débile qui n'a rien à voir avec le matériau de base. Et en plus d'avoir des idées de merde, il est vieux et sénile. Il suffit de voir les interviews les plus récentes, il y tient des propos assez effarants du genre:
"Quels sont vos films alien préférés ? Les miens : Alien, Prometheus et Covenant"

.... Si ça c'est pas être un gros enfoiré pédant je sais pas ce que c'est.


Portrait de Pingouinthe13th

Sur Alien qui était un "heureux accident", c'est d'autant plus vrai que pour la partie scénario de Dan O'Bannon, ça avait aussi pas mal dévié en cours de route, corrigez-moi si je me trompe, entre le traitement de base de Dan O'Bannon et le résultat final. Et des bons films écrits par Dan O'Bannon après, ben, y en a pas eu vraiment. "Le Retour des Morts-Vivants" (le 1 ou le 2, je sais plus) étaient sympa mais pas plus. Et même parmi les acteurs qui ont participé à Alien, ce sont des gens très bien mais ont-ils vraiment participé à des chefs d'œuvre du même niveau par la suite ? (à des bons films, oui, mais même Ghostbusters ou les autres films de Weaver n'atteignent pas ce niveau) Alien est une sorte de petit miracle ponctuel qui a parfaitement fonctionné.

Pour Spielberg, on peut d'ailleurs dire aussi que Les Dents de la Mer est un heureux accident, puisque c'est parce que l'animatronique ne fonctionnait pas que Spielberg a décidé de ne pas l'utiliser autant que prévu. Mais lui a fait E-T ensuite. Et produit Les Goonies. Et d'autres films réussis jusqu'à la fin des années 80/début 90. Alors que Ridley Scott, ben, à part Blade Runner (éventuellement, voir mon précédent message), y a pas grand chose comme claque dans sa filmographie.


Portrait de Hellipsir

Citation:
Ridley Scott, ben, à part Blade Runner (éventuellement, voir mon précédent message), y a pas grand chose comme claque dans sa filmographie.
Bah, "Gladiator", quand même, je sais pas si on peut parler de "claque", cependant je l'ai trouvé vraiment réussi; c'est le seul autre titre de sa filmographie que j'ai apprécié.


Portrait de Packnouss1

Tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs j'ai l'impression que c'est le cas pour beaucoup de réalisateurs qui sont en roue libre depuis des années comme Spielberg, Lucas ou encore chez nous avec Luc Besson dont le talent se résume à payer des acteurs cher et des effets spéciaux en espérant que ça fera des bons films alors que le mec a eu un coup de chance avec le 5e élément.

Etant fan de la saga Alien, je n'avais pas voulu voir Covenant après la déception qu'a été Prometheus car je savais que ce nouveau film allait forcément être une bouse.

Le gros soucis du cinéma d'aujourd'hui finalement, ce sont les films cultes d'hier dont les réalisateurs n'arrivent pas à se sortir. On fait du neuf avec du vieux et ont ne cherche pas à avoir de nouvelles idées. Comme disait Hooper a un moment : "Pourquoi faire la même chose mais en moins bien ?".

Les grandes questions que les fans se posaient sur Alien premier du nom devaient rester des questions pour moi, car ça faisait tout le sel de l'univers et ça renforçait le sentiment de peur face à l'inconnu. Ridley Scott à gâcher tout cela.