Skip to Content

Red Dead Redemption 2 (13/13)

L'interminable fin de Red Dead Redemption 2

Mon avis réfléchi à froid:

193 Commentaires

Portrait de La Chouette

Merci, désolé, je l'avais mal compris alors.

J'ai vraiment l'impression qu'il y a une trés mauvaise ambiance dans les commentaires des videos RDR2.

Même si en voyant les commentaires de certains, je comprend que ça puisse énervé les gens qui ont aimé le jeu.

désolé pour le malentendu :)


Portrait de KyloR

Citation:
J'ai vraiment l'impression qu'il y a une très mauvaise ambiance dans les commentaires des videos RDR2.

Ouh la : tu n'as jamais lu les commentaires de l'épopée Mario Odyssey ou The Walking Dead Saison 1 pour dire ça !^^
Non, je ne trouve pas qu'il y ait une mauvaise ambiance ; pour ce qui est de mon cas, je ne remets pas en cause l'avis du Hooper. C'est le sien et au bout du compte, comme je dis depuis quelques temps : on s'en fout de son avis (chose que j'ai apprise à la dure durant l'épopée God Of War où je bouillonnais au début) même s'il est toujours intéressant de l'entendre, mais certains peuvent ressentir une frustration compréhensible.

Cela ne doit pas cependant empêcher de débattre de certaines questions intéressantes soulevées par RDR2 : la notion de fun dans un jeu vidéo, le côté "film interactif", etc.
Plus qu'une mauvaise ambiance, appelons cela plutôt des débats passionnés.^^


Portrait de callahaine

Sais-tu que des gens jouent à des JRPG uniquement parce qu'ils aiment le système de combat et qu'ils se foutent de l'histoire (coucou FFXIII)? Je ne crois pas que des gens jouent à Uncharted juste pour les gunfights


Portrait de KyloR

Ah bah pour moi c'est l'inverse en fait.
Je suis prêt à supporter un système de combat chiant pour une histoire excellente (coucou Chrono Cross).^^ Et s'il y a les deux c'est le paradis (coucou Xenogears et Xenoblade).

Donc c'est une histoire de goûts, j'imagine. Mais mon argument reste valide.


Portrait de callahaine

Histoire de goût tout à fait et loin de moi l'idée de dénigrer l'aspect narratif dans les jeux en général. Je ne me réclame pas de l'"école du gameplay" à tout prix, on peut aimer des jeux dans les 2 styles.
Et quand j'emploie le terme de "film interactif déguisé", c'est pas forcément péjoratif.
Par exemple, j'ai bien aimé LA Noire mais je le qualifierais quand même de film interactif déguisé car on a brodé un open world inutile et des gunfights pas top autour alors que le jeu aurait gagné à être un film interactif pur et concentrer son aspect interactif sur les choix de dialogues dans les enquêtes pour les étoffer un peu.


Portrait de KyloR

Je suis bien d'accord pour L.A. Noire.

C'est pour cela que pour moi, comparer un jeu comme celui-là dans sa conception à un RDR2, c'est absurde tellement la différence est gigantesque. On sent bien que la Team Bondi a rajouté un open-world juste pour en rajouter un presque à la dernière minute pour avoir un argument marketing de plus, sans processus préliminaire afin de l'intégrer intelligemment.
Alors qu'on dise la même chose presque, pour RDR2, ça me troue juste le c...

Non, non, non, non, et juste NON !^^


Portrait de nexy

Justement c’est pour éviter de te prendre le contrôle qu'on te laisse interagir, parce que si on ne le fait pas tu pars en courant ou te TP a l'autre bout de la mappe et tu casse le jeu.


Portrait de BluewingsXIII

J'en suis à la partie 3 de "l'épopée"

C'est un peu fort comme terme mais bon chacun à sa propre expérience de jeu, lui s'est mis en mode visée auto en faisant des trajets en vue cinématique .. Merde quoi il a tué le côté "jeu".

Je trouve que le gameplay n'est pas fantastique mais il est là et il fait le taff et on prend du plaisir quand il est maitrisé.

Après je trouve aussi qu'il y a un petit côté "série télé" mais c'est plus un compliment qu'autre chose.

Spoiler


Portrait de DEATH ADDER RETURN

C'est tout comme le "film interactif" cela n'a aucun sens ici alors le "film interactif camouflé" c'est assez ridicule. On s'enfonce quoi. On pourrait dire que RDR2 est un jeu très scripté à la manière d'un film si l'on veut. Faut pas oublier qu'ici on est dans un open-world, tout l'opposé du "film interactif camouflé".


Portrait de DEATH ADDER RETURN

Hooper tu as du oublier la définition de "film interactif" alors voici en vidéo un petit rappel.
Tu ne t'en souviens plus mais tu l'as pourtant fait celui-là!!!


Portrait de nexy

Je ne vois aucune différence avec RDR2 (faut viser et tirer).


Portrait de DEATH ADDER RETURN

Oui alors tous les jeux sont pareils.


Portrait de nexy

Des films interactifs.


Portrait de KyloR

Je vais essayer de couper court à la conversation : RDR2 un film interactif : je suis désolé d'être un peu insultant ou pédant (et sans offense au Hooper), mais il faut être un peu con pour voir ce jeu comme ça...

Si tous comme les testeurs professionnels et Youtubers ont perdu la notion de notation et la "valeur" de ces dernières en foutant des 20 à tout ce qui bouge, Hooper et beaucoup de gens semblent avoir oublié eux-même la définition de certaines choses.

Quantic Dream fait des film interactifs.
Dragon's Lair est un film interactif.
Etc.

Sous prétexte que dans certaines séquences, il faut juste appuyer sur un bouton pour faire avancer un script, c'est un film ? N'imp.
Dans God Of War et Shadow, où dans ce dernier, dans la toute première séquence, il faut littéralement bourrer le bouton pour se dégager de rocher, je ne crois pas avoir entendu Hooper dire qu'il s'agissait de films interactifs.

Notre Gros Ours prétend ne pas vouloir donner sa vraie conclusion car le boulot abattu sur l'open-world est monumental et que le faire serait insultant, mais qualifier ce jeu de film interactif l'est tout autant.
C'est stupide et extrêmement réducteur.
Que je sache, à n'importe quel moment du jeu, tu peux te dégager de tout cela et explorer ou faire des trucs annexes à ta guise pendant 20h si tu le souhaites. Et là, on me parlerait encore de film interactif ?! Loul.

Dés qu'un jeu se veut un poil plus narratif que les autres maintenant, c'est la chienlit.
Mais pardonne-les, Seigneur, ils ne savent pas ce qu'ils disent !^^


Portrait de Exyt

On parle pas juste de qq QTE là hein. ;)

Pendant les quetes annexes et l'exploration, oui, il y a des séquences de gameplay. Mais de ce que j'en ai vu, la partie principale, c'est majoritairement des cinématiques, des dialogues, des scripts, des voyages auto et des qte. Donc c'est un film interactif pas ds le meme sens que de vrais films interactifs, comme Dragon's Lair, Quantic Dream ou Edith Finch (♥), oui, évidemment. Mais en termes de gameplay, la majorité des trucs se passent sans interaction ou presque.

Citation:
"Dés qu'un jeu se veut un poil plus narratif que les autres maintenant, c'est la chienlit."

Tu confirmes la théorie du Hooper et de quelques autres en disant ça, parce que tu confirmes que l'aspect narratif se fait au détriment du gameplay, ds des phases où on peut presque lacher la manette. Or, à mon avis, et c'est aussi celui de Hooper je pense, le jeu vidéo, c'est avant tout de l'interactivité, du gameplay... y compris ds la phase de narration.

Après, je critique pas hein. Je respecte ton avis et ton ressenti. Le jeu a des qualités, et Hooper l'a clairement dit. C'est juste qu'il ne faut pas se voiler la face sur la proportion de scènes où on peut lacher la manette, là où l'interaction est minimale (spammage de bouton, qte, etc). ;)

Pour info, j'ai commencé à écrire ça sur la notion de "gameplay narratif" dans le Jeu vidéo :
https://www.senscritique.com/liste/Gameplay_Narratif_quand_le_Jeu_video_se_raconte_manette_en_m/1602875


Portrait de KyloR

Putain, mais rejouez à MGS 4 les mecs (ce n'est pas une attaque personnelle hein) ! Là, OK, je serais d'accord pour la notion de film interactif : près de 10h de cinématiques pour 8h de gameplay.

Mais avec RDR2 faut arrêter. Je veux pas faire une bataille de chiffres, mais j'ai fait le jeu sur ma One, et on va dire que sur mes 90h de jeu, j'ai lâché ma manette combien de temps : 15h ? Allez 20h pour être méchant.
C'est déjà beaucoup vous allez me dire, mais ce n'est pas la MAJORITE du temps, faut pas déconner (en tout cas pas pour moi). Prends le dernier God of War par exemple : pour moi c'est la même chose ; il est plus narratif que ses prédecesseurs, il y a beaucoup de cutscenes, et est-ce qu'on le qualifie de film interactif pour autant ? Non.
The Last of Us c'est pareil.

Quand on parle de film interactif, c'est quand justement, l'interactivité est minimale ! Celui qui me dira que RDR2 a une interactivité minimale, que ce soit avec son monde ou tout le reste, je suis désolé, mais je n'aurais qu'une envie, c'est de l'étrangler !^^
Le jeu a beaucoup de défauts, que je suis le premier à reconnaître, mais pas celui-là ! Les jeux Rockstar ont toujours été ainsi (encore une fois, rejouez à GTAV et vous verrez), mais ceux qui sont moins friands de cette formule vont tout de suite crier au loup et mettre les mots "film interactifs" à toutes les sauces...

Ce qui me fait beaucoup rire, c'est la réflexion du Hooper dans ce Live : "Bah oui, parce que tout ce qu'on voit, on peut le faire sans gameplay, en réalité..."
Bah oui, comme tous les jeux vidéos depuis leur début en fait. Tu prends Chrono Trigger, t'enlèves toutes les phases de gameplay pour ne laisser que les phases de dialogues et "cutscenes", et le résultat sera quasi-identique : le squelette narratif sera le même. Et tu peux faire cela avec tout.
Cette réflexion n'a aucun sens.

Autant réduire tous les jeux vidéo avec des cutscenes en film interactif à ce compte-là.


Portrait de martino

Je dirais rejoue a mgs4 toi même....tu oublie une moitié du jeu on dirait....
Et j'ai beau détester la seconde partie de ce jeu car il se perd en route (tant dans la démesure nanard que dans l'absence de gameplay) mais la première moitié a un game desing et des contrôle evolués le tout avec un degrè de liberté qui reste plus intéressante que l'ensemble de ce que propose rockstar dans les différentes activités dans ce jeu.

Last of us pareil, tu peux refaire plusieurs fois le scénario de manière bien différente dans leur approche (meme si pour moi).

Pour rdr2 pareil que mgs4, tu oublies une moitié du jeu (la grosse: les missions, et pas celle qui le moins parler d'elle non plus, alors pourquoi l'oublier ? )

le design des missions est pauvre et ce n'est pas à cause de la narration (un beau faux dilemme d'oser dire ça car jamais l'un n'exclue l'autre; mais on peu choisir de bien , moins bien faire ou bacler , l'un ou l'autre ou les 2 )
En mission aller a l'endroit x sera toujours identique, les actions scripté aussi , le gun figtht sera limité par un environnement restreint qui va toujours de l'avant (parfois même le temps est imposé)..et il faut voir les environnement (t’appellerai sérieusement ca du level design léché ?)....et c'est pas l'ia qui nous surprendra non plus...
au final tout y est linéaire et monolithique. Pas de liberté, on a un seul choix , une seule façon de faire tout le temps. t'as juste l'impression de faire ce choix plus ou moins vite (et c'est bien pour ça que le ressenti qui en ressort rappelle les qte aux gens déçus)

je vais prendre un exemple qui parait facile à faire comprendre ... la première ou seconde mission avec Micah.
- ca aurait été sympa de pouvoir continuer la mission dans le cas ou le chariot chute.
- d'éviter l'embuscade...
- ou d'arriver sur flan / dos...
- car je me serai baladé à ma façon dans un truc un peu plus large qu'un couloir (sur la base d'un open world , ca aurait pu se faire , non ?)

bref j'aurai bien divisé le nombre de mission pas 4 , avec un vrai travail de game design dessus et pas juste de la narration au début et à la fin avec une séquence de jeu limité et expédié au milieu.

L'open world est bien vivant, il y a une manière trop peu utilisée d'ouvir les missions (essentiellement les braquages, ou dans en regardant simplement la vie du camp) qui fait plaisir à mon jeu de rôle papier et les événement aléatoires marchent bien les 2 premières fois.Et cela élève le jeu à un bon niveau (ou exceptionnel si on prend uniquement ces points). Mais au delà de cette débauche de moyen sur la technique et surtout l'artistique (hors asset des personnages) j'ai déjà vu ça 4-5 fois dans des jeux bethedsda (en moche) et en bien plus poussé dans la liberté et les traces que je laisse dans l'univers (avec du coup aussi encore plus de bug !)


Portrait de KyloR

Oui, le level design et le gameplay de MGS4 sont si évolués qu'ils ont très mal vieillis et ont été enterrés par sa suite, MGSV, sorti quelques années plus tard.

Si évolué également, qu'on a pas le temps de l'exploiter du tout, ou si on a le temps, on se transforme en demi-god intouchable, et cela dans des section de gameplay entrecoupées toutes les 15 minutes par une cutscenes. Et ici, c'est un jeu linéaire donc on peut encore moins s'écarter du chemin.
Donc une liberté d'approche et un gameplay totalement artificiels au final.

Du génie. En effet, bien meilleur que RDR2...
Loul.


Portrait de martino

Citation:
Oui, le level design et le gameplay de MGS4 sont si évolués qu'ils ont très mal vieillis et ont été enterrés par sa suite, MGSV, sorti quelques années plus tard.

Un peu comme le celui de rdr1...
A la différence qu'il est réutilisé quasiment tel quel dans le 2...

Citation:
Si évolué également, qu'on a pas le temps de l'exploiter du tout, ou si on a le temps, on se transforme en demi-god intouchable, et cela dans des section de gameplay entrecoupées toutes les 15 minutes par une cutscenes. Et ici, c'est un jeu linéaire donc on peut encore moins s'écarter du chemin.

les simulitudes avec rdr2 sont frapante (les mission pour le coté linéaire), non ? lire cà pour son gameplay ne choquerai pas grand monde.

Citation:
Du génie. En effet, bien meilleur que RDR2...

je ne devrais pas avoir à le préciser mais on peut avoir un meilleure gameplay que celui de rdr2 et rester un gameplay médiocre

Bref...

tu nous fait un bel exemple de 2 poids 2 mesures


Portrait de KyloR

D'une, je n'ai jamais dit que les phases de gameplay de RDR2 au sein des missions étaient intéressantes ou fun. Et le fait que celui-ci sera dépassé dans quelques temps est incontestable, je ne vais pas dire le contraire.
Il y en a que ça dérange moins, c'est tout.

De deux, j'évoque dans tous mes commentaires de l'aspect film interactif, expression que je trouve très exagérée pour ce RDR2 : que je sache, RDR2 est un open-world où on peut parfaitement s'éloigner du script des missions pour suivre son bonhomme de chemin sans être parasiter par cet aspect. Ce n'est pas le cas de MGS4.

Je ne peux faire deux poids, deux mesures puisqu'il s'agit de jeux totalement différents. Si je prenais son exemple, c'était pour l'aspect "film interactif".
J'aurais pu citer Dragon's Lair, que cela aurait été la même chose pour moi.