Skip to Content

: Lost Odyssey (3/13) []

Live du 06.08.2017 sur Lost Odyssey

14 Commentaires

Portrait de luc2

Toujours pas mal... Le clown est un traître, y'a une intrigue, ça me rappelle FF8... C'est pas comme dans FF13 où c'est le néant total !!!!!!!!!!!


Portrait de Grabbeulyon

Ca avance tranquille aussi dans cette partie, c'est fou comme ça passe vite dans les jeux alors que parfois on avance peu. :p Mais tu as apprivoisé le système de combat, c'est super, et ce dernier est bien foutu je trouve.

Chapeau pour le Boss, le combat était bizarre parfois c'est vrai, et tu as eu un bol magnifique à la fin, quel talent ! Quel stratège ! :p

C'était une partie sympa, et toujours ces rêves. XD Je regarde la suite très vite. :) Live bien sympa.


Portrait de K.I.R.A

Les kelokons de FF ? O.o
Pauvre fou ils viennent de Blue Dragon !!!


Portrait de Le demi fan

Laborieux ce premier combat de Boss mais bien intuiter de l'avoir voler.
Hooper tacticien du dimanche.


Portrait de Cocoon94

Superbe épopée! Je suis très curieuse de connaître la suite de cette histoire.
Par contre stratégie de combat à revoir selon moi.
Tu anticipes mal! Par exemple, tu vois bien que le boss contre attaque violemment suite à une attaque au càc, pourquoi ne prends tu pas de précautions afin d'éviter une issue fatale pour tes personnages?! Pourquoi hésiter autant à les soigner?
Bref, du coup c'est assez frustrant...

Sinon pour le coup des rêves, moi je les trouve justement assez immersifs justement. Ça permet de donner une consistance au personnage qui fait un peu figure de légende. Bon certains commentaires l'ont dit plus intelligemment que moi(et en effet, une jolie référence au bouquin de Damasio, ça fait plaisir). En tout cas moi ça me fait plaisir de les lire.


Portrait de Phil Fish

ça parle que de fillettes ces histoires, moi je préfère les histoires avec des vieux, c'est classe un vieux.


Portrait de Fitzou

Les vieux c'est mystérieux.


Portrait de Linkroi

C'était vraiment très sympa hier de suivre ça en live, on remet ça aujourd'hui !


Portrait de Umbasa

50 minutes pour atteindre le refuge c'est pas le rythme du jeu qui est lent pour le coup ahahahaha ont vois que tu tâtonne quand même, se que je trouve énorme avec Hooper c'est qu'à chaque jeux qu'il fait ta l'impression que c'est son 1er jeu de sa vie. ^^

Pitié pas le souvenirs nooooooon !!!!! il va touts les faire en plus le bougre si ça continue. :-(

J'espère que comme tu la dit les prochains tu va les skip, c'est horrible se truc, moi j'ai tout passer quand j'ai fait le jeu, au pire si vraiment une minorité aime il peuvent les trouver très facilement sur internet, la c'est juste le degré zéro de l’intérêt puis pourquoi les regarder si même toi ça te fait chier.

Un bien beau combat de boss en tout cas loul c’était sur que ça aller mal finirdu coup pas de first try ^^, mais énorme le 1 PV de Satie, et ouais c'est un peu à l'ancienne Hooper c'est à dire qu'il faut farm un tout petit peu quand même, histoire de gratter 2-3 niveaux mais ta quand même réussi à le passer sans farm un bon gros GG même si y'a un peu de chance de ta part dans le combat mais chut.


Portrait de hurl_howl_Neiluj... .

Au contraire, moi je trouve ce concept de rêves intéressants…
Ils apportent un plus à l’idiosyncrasie des Immortels, et permettent de découvrir leurs psychologies autrement que dans leurs actions ou attitudes, tout en étoffant la Lore du jeu.
Cela permet, entre autres, d’avoir un personnage principal totalement hermétique, dont le caractère peut concéder plus de curiosité que d’agacement. Mais cela n’excuse toutefois pas l’usage redondant du héro impassible et solitaire, vu et revu, dans les JRPGs.

Aussi, je trouve le choix d’en avoir fait des textes à lire, bercés d’ambiances éphémères et auditives, plutôt intelligent.
Lorsque l’on est pris dans le scénario (certes, ici encore un peu faible), je trouve que la lecture renforce l’immersion dans l’aventure, dont la plongée serait, je pense, bien moins intime dans une scène cinématique.
Cela demande un peu plus d’engagement, mais si l’on joue le jeu, l’impression de participer plus activement à l’action surpasse notre statut de simple spectateur.

Ces rêves, par contre, s’ils ont un défaut, c’est peut-être d’être « imposés » au joueur et à son parcours ; et non proposés, comme des scènes alternatives à l’histoire, que l’on pourrait consulter à sa guise, ou non, dans les menus.
Mais d’un autre côté, c'est également compréhensible, car ces rêves sont liés à un événement, une personne ou un lieu précis de l’histoire… ce qui explique, si l’on porte un tant soit peu d’intérêt à la toile de fond de Kaïm, la soudaineté et l’importance de ces onirismes. C’est… quelque chose à vivre au moment présent, comme le personnage… et qu’une lecture, plus tardive et décontextée, comme dans les auberges, pourrait désharmoniser.

Un dernier reproche serait peut-être leur place dans le rythme du jeu.
Lost Odyssey, du moins au début, à une structure narrative plutôt lente, et ponctuer celle-ci de lectures souvent longues, dans une atmosphère apaisante, à tendance à facilement convier l’ennui et la léthargie…
Le choix de leur positionnement dans le récit est donc crucial.

Pour finir, il est intrigant de découvrir que certains rêves semblent être inspirés de légendes ou de romans plus ou moins évidents.
Le rêve : Les Adeptes du Vent, à la minute 59 :37 de cette vidéo, est, dans ce sens, une allusion claire au roman La Horde du Contrevent* d’Alain Damasio.

_____________

*Dont, à l'image de ces rêves auditivement portés, la première édition était vendu avec le CD de la bande originale composée par Arno Alyvan.


Portrait de Teufeu

Un commentaire intelligent.

Je fais le jeu en ce moment même, je dois avoir 5 heures d'avance à tout casser.
Mais j'ai globalement le même avis que toi. Sauf peut être le cassage de rythme des phases de lecture qui, personnellement ne me dérange pas le moins du monde et qui, je trouve, donne une certaine variété au déroulement et un certain cachet au jeu. C'est un parti-pris, ce qui veut dire qu'on ne peut pas juger objectivement, soit on adhère à l'expérience, soit on y adhère pas. D'autant plus que les histoires sont très intéressantes, en tout cas pour les thématiques qu'elles évoquent. Je suis pas un gros lecteur, mais j'ai aimé la référence faite à La Horde du Contrevent.

Pour le reste j'ai très peu de reproche à faire pour le moment. En tout cas c'est un jeu qui demande de l'implication, pas facile de s'immerger dedans avec 50 branlos qui pleurent à la première occasion sur le tchat-soluce. Tout ce que je peux dire c'est que je ne vis pas le jeu de la même façon, je le vois bien.

Et j'en profite pour dire un truc : la VF est une satanerie. Je suis pas un puriste à la base, mais quand je passe de ma partie (en VA) au live du gros ours et que je tombe sur une cinématique que j'ai encore fraîchement en mémoire, j'hallucine de voir à quel point le sérieux dramatique de ce jeu est transformé en nanar. Et je ne parle pas du mixage, je sais pas si ça vient de la VF ou de la One, mais j'ai pas du tout ce problème de mon côté.


Portrait de hurl_howl_Neiluj... .

Je me suis sûrement mal exprimé, mais ne visait pas la cassage de rythme, qui d'ailleurs est une bonne chose ; plus il est varié, plus il tient ceux à qui il s'adresse. Mais à certaines décisions de proposer un rêve, qui mettra le temps en suspend, dans une action qui était déjà très calme.
Personnellement, ça ne m'a jamais dérangé non plus ; j'aime beaucoup prendre le temps d'en apprendre toujours plus. Mais en évoquant le fait, je tendais à laisser entendre que pour des gens ne voulant pas pleinement s'impliquer, l'ennui pouvait être compréhensible.

En bref, une tournure un peu lourde et ballante, comme cet avant-dernier propos...

Sinon, oui, de toute façon, on ne vit jamais un jeu aussi intensément qu'en y jouant [...seul (?)].


Portrait de Monsieur Patate

Citation:
à chaque jeux qu'il fait ta l'impression que c'est son 1er jeu de sa vie

Hooper n’a pas seulement un début d’Alzheimer, il est aussi atteint d’amnésie antérograde. ( ͡° ͜ʖ ͡°)


Portrait de retrogaming

haha super film