Skip to Content

: Final Fantasy XV (16/16) []

Live du 11.12.2016 sur Final Fantasy XV

158 Commentaires

Portrait de callahaine

Si je me souviens bien il le dit dans sa review/FAQ de FF XIII De mémoire il me semble qu'il a fait le 1, le 2, le 4, le 6, le 7, le 8, qu'il n'a pas fini le 10 et le 12 et pour le 5 et le 9 j'ai des doutes.


Portrait de arctarus17

ok merci. Un bon éventail.
Je parie que les FF qui lui ont laissé le plus de bons souvenirs sont les plus anciens.


Portrait de callahaine

Alors là encore, à vérifier mais dans sa review il me semble que les 2 seuls qui sont vraiment cultes pour lui c'est le 6 et le 7. Pour les autres:
Le 1 et le 2, il trouvait que ça manquait de scénario
Le 4 avait une meilleure histoire donc ça aillait mieux
Le 8, il a pas aimé et il s'est forcé à le finir
Le 9, il a pas trop aimé le retour à l'ambiance médievale (mais je me souviens plus s'il y a joué ou pas)
Le 10, il s'est arrêté très vite à cause du côté couloiresque
Le 12, il s'est arrêté vers le milieu parce qu'il trouvait ça chiant, il l'avait qualifié de "mmo en solo"
Le 13 donc, il l'a détesté et bien aimé en même temps, c'est assez compliqué faut voir la partie 1 de la review^^

Je parle sous contrôle du gros ours, j'espère qu'il corrigera si je dis une connerie


Portrait de Thonyo_again

Et c'est là que tu te pose la question :
Quand sur une série de + de 13 épisodes, tu n'en apprécie que 3 ou 4, est ce que tu aimes vraiment cette série ? :p


Portrait de flex-o

Nan mais il a jamais dit qu'il aimait pas le 4 et le 5, ni meme le 8 et le 9.
Seulement que ces FF là lui ont moins mis une baffe que l'episode 6 pour l'ere 16 bits et le 7 pour l'ere 32.

En revanche pour le 10, oui il dit a dit qu'il n'a pas aimé, mais il pense lui donner une nouvelle chance depuis quelque temps.

Et pour le 12 par contre, mystere, j'ai pas trop bien saisis ce qu'il pense de ce jeu. Enfin si, il trouve que la version francaise de cet episode a été massacré et il attend la sortie de la nouvelle édition.


Portrait de Plouf

Le nouveau systeme de notation hooperien, c'est sur 2: OUI ou NON. Comme les ordinateurs.

Spoiler


Portrait de HK484C

Haha tu m'as tué ;P

Il nous l'avait bien dit, il ne veut plus se prendre la tête xD


Portrait de Kalameet

Mon cher Hooper,

Je voulais réagir à ton analyse de la presse vidéoludique que tu mènes rapidement à la fin de la vidéo. Tu repproches - dans je ne sais plus quel autre live - aux joueurs actuels d'êtres "trop gentils" avec les jeux (FFXV en l'occurence) ; je crois que tu as tout à fait raison, mais je crois aussi, par ailleurs, que tu es, toi, trop gentil avec la presse vidéoludique actuelle et les webmagazines principaux tel JVC. Je pense que tu sous-estime un phénomène réel de corruption, qui aujourd'hui gangraine non seulement la presse vidéoludique, mais, bien au-delà, la presse en général et notre société toute entière, jusqu'à, bien entendu, la politique. Il ne s'agit pas - naturellement - d'un "complot", ni même d'un défaut de moralité des acteurs, qui seraient des "vendus". Il s'agit simplement d'un système, de la mise en place d'un fonctionnement, d'une structure, et de rapports de forces, qui font que, aujourd'hui, le pouvoir financier impose sa volonté aux autres pouvoirs, que ce soit la presse ou le pouvoir politique et manipule l'opinion, ne serait-ce que par la pub. Dans le cas précis de la presse vidéoludique, cela signifie que, tout simplement, les sites web s'arrangent pour contenter les besoins publicitaires, les objectifs de ventes et de rentabilité, des grands éditeurs de jeux. Il n'y a pas de corruption directe, comme tu le dit, de "chèques" encaissés pour des bonnes critiques...naturellement. Mais il y a corruption de fait, par le simple fait de pression, d'influence, et d'incitations, lesquelles font disparaitre l'esprit critique indépendant censé être celui de la presse vidéoludique, qui se transforme en un esprit "commercial", qui en arrive à faire la pub des gros studios, ou à suivre bêtement l'opinion générale... Je vais tenter d'argumenter un peu mon propos et de te convaincre à une position plus mesurée.

J'entends ton argument relatif aux alignement des notes des sites sur les opinions des joueurs. Néanmoins, il s'avère imparfait et, de toute manière, n'excuse pas les pratiques actuelles. Il est vrai qu'un certains nombres de joueurs, en particulier de jeunes joueurs, sont particulièrement cons et aiment décidément bien la merde. Mais, il ne faut pas non plus croire qu'une majorité de joueurs sont lobotomisées ainsi... D'ailleurs, sur Hooper.fr il y a beaucoup de jeunes joueurs (25 ans et moins disons...), dont je fais moi-même parti. Plusieurs objections peuvent ainsi être élevées contre ton constat:
Tout d'abord, il ne faut pas confondre la population qui réagit et qui participe aux critiques des sites de jeux - en descendant GK lorsqu'ils font des mauvaises critiques, ou en votant pour leur jeux favoris - et la population totale des joueurs ! Tu connais toi-même bien ce phénomène de "la majorité silencieuse", qui ne se manifeste pas nécessairement sur les forums internet (cf tes nombreuses mésaventures avec une partie de la communauté qui critiquer fortement tes choix il y a quelques années). Comme toujours, ce sont les cons qui gueulent le plus fort...
Non seulement, ceux qui réagissent représente une minorité, mais, plus encore, les résultats du jugement de l'opinion sont faussés ! Je m'explique. C'est ce qu'étudie la psychologie sociale. Les études sur le sujet montre que les acteurs sociaux (les gens), n'agissent pas de façon autonomes et rationnelles, mais sous l'influence de comportements sociaux, ou de "comportements de foule". Par exemple, sur le sujet qui nous intéresse, il apparait clairement que, eux-mêmes, ne notent pas de façon indépendante. Lorsqu'un utilisateur va "noter", il va lui-même regarder la note qu'ont mis les autres, ainsi, il va "suive le mouvement". C'est le phénomène des foules. Un gueule un peu fort...et tout les autres le suivent ! Donc, pour ton exemple du jeu lego, il ne faut surtout pas croire que l'ensemble des joueurs lui donnerait 15/20! Non seulement, les joueurs qui n'ont pas aimé le jeu on tendance à ne pas noter, mais simplement à oublier le jeu et à passer à autre chose, mais plus encore, les joueurs qui vont noter le jeu s'influences mutuellement, si bien que, suivant les premières notes qui ont étaient données (ou suivant une critique bien argumentée qui fait les louanges du jeu en-dessous...), les types suivant vont eux-mêmes surnoter pour suivre la masse... C'est exactement le même phénomène qui arrive dans les sondages d'opinions politiques. Les résultats sont très souvent faussés, parce que les acteurs eux-mêmes suivent le mouvement de la foule. Ainsi, un candidat en tête dans les sondages, aura tendance dans les sondages suivant à être surévalué, des électeurs se prononçant alors pour lui "pour suivre le mouvement". "Surnotage de troupeau" quoi.
De plus, comme je viens de la dire, les gens qui "aiment" ont plus tendances à aller donner leur avis que ceux qui "n'aiment pas". On le voit très bien dans un site comme senscritique.com, sur les films notamment. Les mauvais film sont toujours surnotés. Pourquoi? Et bien, parce qu'un cinéphile comme moi, s'il est prêt à aller donner une bonne note au dernier Jarmush, ne va pas s'emerder à aller foutre des mauvaises critiques à tous les derniers navets qui lui sont passé sous le nez! Alors, quand je vois que

Spoiler
C'est une question d'habitude sociale. Il est mal vu dans notre société de "gâcher le plaisir" des autres. Il parait ainsi - curieusement - plus désagréable d'aller critiquer quelque chose que certains ont aimés, plutôt que l'inverse...
Ainsi, personne n'ira se plaindre de voir son jeux surnoté! C'est une évidence! Par contre, il y a des raisons de se plaindre si mon jeu est "sous-noté". Donc, il ne faut pas se surprendre du fait que seul le "sous-notage" fait gueuler, et qu'il est plus consensuel de surnoter les jeux... C'est de la pure logique.
Enfin, je ne crois pas que la totalité de la population de nos pays est devenue un tas de gros abrutis. La plupart des gens non naturellement pas envi d'être arnaqués! Cela me parait être une évidence! Qui préfèrerait qu'on lui mente pour lui faire acheter une merde plutôt qu'on lui dise la vérité plutôt que de dépenser son pognon pour rien??? Franchement. Alors, tu vas me dire, les gens aiment la merde de nos jours. Et bien, pas si sûr... On voit bien, mais se serait un autre débat, qu'il y a encore un large public pour les bons jeux, comme le montre l'essor du jeu indé ou le succès de jeux comme
Spoiler
Ainsi, pour conclure ce point, non seulement il apparait que les notes que donnent les joueurs eux-mêmes sur les sites de jeux sont surnotées et biaisées par l'opinion collective, mais plus encore, ceux qui se plaingnent son naturellement ceux qui voient leurs jeux sous-notés et non l'inverse. Ainsi, il est tout à fait normal que le surnotage soit plus consensuel que l'inverse, qui plus est du fait qu'aujourd'hui (comme tu le fais toi-même remarqué dans plusieurs lives), les gens ont tendances à ne plus savoir réfléchir et à ne plus avoir d'esprit critique, ce pour tout un tas de raisons qu'il serait trop long d'expliquer ici. Mais, encore un fois, je pense que la masse des joueurs - peut-être pas majoritaire, mais en tout cas grosse minorité - préfère l'honnêteté des testeurs plutôt que des mauvais jeux surnotés.
Mais, mon cher Hooper, crois-tu que le fait que certains joueurs gueulent sur les sites vidéoludiques soit un fait suffisant pour que les sites aient "peur" de mettre des mauvaises critiques? Je ne crois pas, et ce, pour deux raisons qui s'enchainent:
1. Quel est l'objectif d'un site vidéoludique, comme de n'importe quel site de presse sur internet? Quelle est son obsession Hooper - ou plutot, sa nécessité ? Et bien, naturellement, comme toute entreprise dans le monde qui est le nôtre: faire de l'argent. Alors, pas nécesairement du profit à n'en plus finir, mais, on est d'accord, il faut bien que "la maison tourne", il faut bien faire rentrer des sous pour payer l'équipe, faire des reportages à l'E3, etc. Et bien, pour cela, il n'y a pas 36 solutions: soit il faut mettre un abonnement comme GK, soit, il faut avoir beaucoup de visiteurs et faire de l'argent sur la pub, si l'on choisit d'être gratuit. Tout l'argent d'un site comme JVC vient de la pub, mais, justement, pas seulement, nous allons le voir...
2. Donc, si comme je l'ai dis précédement la majorité des joueurs ne se plaigent pas des mauvaises notes, mais finalement, préfèrent des tests honnêtes, si, par ailleurs, les sites de JV se foutent des critiques, mais ne pensent généralement qu'à faire un bon chiffre à la fin du mois, on ne peut pas expliquer uniquement le phénomène du surnotage par un effet de masse, par une volonté de l'opinion des gens. Un autre facteur est nécessaire pour expliquer le phénomène. Or, je vais le montrer maintenant, il existe bel et bien des pratiques commerciales qui semblent fournir une explication complémentaire...

***

Je cite toujours cet article de Dinowan (de JCV) qui explique bien, du moins, le coté émergé de l'iceberg :
https://dinowan.wordpress.com/2015/05/20/la-dictature-de-la-gratuite-du-net/

Dinowan te donne dans un premier temps raison Hooper, il pointe lui aussi sur la stupidité des utilisateurs, qui forme une opinion néfaste qui influence en faveur de "mauvais contenus", faciles et "pute à clic". Mais, dans la seconde parti de l'article - que je te conseille fortement de lire - Dinowan pointe le doight sur deux phénomènes : la structure du réseau et du référencement des pages webs sur Google en particulier, le SEO, ensuite, sur un phénomène qui suit le déjà bien connu "placement de produit", les "native ad". Il ne développe pas malheureusement, je vais donc le faire pour lui, car, il faut comprendre que ce nouveau modèle publicitaire devient aujourd'hui majoritaire dans le monde de la communication...
Le native ad, ce n'est ni plus ni moins que du "contenu sponsorisé". Qu'est ce que cela signifie? Comme le dit la page wikipédia :
" De plus en plus d'agences media et d'annonceurs s'interrogeaient sur l'efficacité des formats classiques de publicité tels que les bannières, dont le taux de clic est passé d'environ 10% en 2000 à moins de 1% en 2014. Les études de banner blindness ont démontré que les internautes ne voient plus les formats classiques de publicités situés à côté du contenu1. Quant à l'utilisation des formats vidéo dit Pre Roll, on constate que 80% des vidéos sont passées par les utilisateurs[réf. nécessaire]. Le constat général était qu'il est de plus en plus difficile de générer de l'engagement grâce à la publicité sur Internet et qu'une majorité d'internautes rejetaient les formes classiques de publicité. Organisant leurs informations en flux, ils ont fait le choix d'organiser leur publicité en flux également et ainsi d'intégrer le contenu de marque au cœur de leurs flux d'informations : le native advertising était né, avec une promesse simple : mettre le contenu de marque au cœur du contenu éditorial et de l'expérience utilisateur, et ainsi bénéficier de l'influence de la marque éditoriale."

Deux autres articles:

Alors en clair, ce qu'il faut comprendre, c'est que l'audience de la pub traditionelle, la pub google, est en chute libre. Les utilisateurs en ont marre, ils installent ad block, ou ils ne cliquent tout simplement plus sur les pubs. Alors, un nouveau modèle de publicité est né, le native content, le contenu natif, c'est-à-dire à l'intérieur des articles eux-mêmes. Il s'agit, pour la presse, de proposer des articles, voire même des programmes qui sont eux-même la publicité! Voici quelques exemples

. Comme tu peux le voir, dans le cas du New York times, ils ont carément publié une série épisodique, qui s'avèrée être en elle même une pub de netflix. Pourquoi une pub? Et bien, Hooper, parce que Netflix a payé le NYT pour avoir cette série dans le journal, et non l'inverse comme c'est habituellement le cas.

Je répète : aujourd'hui, les marques paient les journaux, non pour mettre en ligne des pubs à l'intérieur du journal, mais pour que les articles eux-mêmes, le contenu du journal donc, fasse de la pub pour la marque, par exemple en parlant d'elle ou en présentant un projet avantageux de la marque. Autrement dit, il faut bien comprendre, dans le cas de JVC, les éditeurs de jeux paient JVC, non pas pour des critiques particulières, mais pour avoir du contenu général leur faisant de la pub. Les publicitaires paraissent tout content de nous anoncer ça avec le sourire, en nous expliquant que c'est plus respectueux que les banderolles de pub...en effet, mais moi, j'appelle cela de la corruption. Car cela signifie que le pouvoir financier (les entreprises) paient, subventionnent, la presse (le pouvoir médiatique), afin d'avoir du contenu qui leur est favorable. Alors, bien sur, il y a la version soft, sous la signature d'un contrat avantageux aux deux parties, et la version hard, lorsque les rédactions censures les articles défavorables aux annonceurs. Cela est vrai partout. Si tu n'en a pas entendu parlé, je te renvoi à l'affaire du licenciement de la rédactrice en chef de l'Obs, ou encore à celle de la censure de plusieurs docus sur canal+ par Bolloré, ou encore sur la dernière affaire à iTélé est la grève de la rédaction. Un article de médiapart relève les propos du directeur de la chaine S. Nejdar, nommé par Bolloré (le propriétaire) : « Il va falloir que les mentalités changent », se borne-t-il à objecter, avant d’ajouter : « Le journalisme comme vous le faites, je l’ai vu dans la presse écrite. À la moindre occasion quand on parlait d’argent, ils posaient les stylos et aujourd’hui ces journalistes, ils sont au chômage. Vos scrupules sont des débats dépassés et quand je vois des gens comme vous, ça ne me donne pas envie (…). Les annonceurs devront être mieux pris en compte » « Quand on vous fournira du contenu, il faudra l’utiliser et arrêter de le traiter du bout des doigts, en en faisant 25 secondes pour faire plaisir. Vous l’utiliserez et on le verra à l’antenne. » « Je compte faire ça sur un maximum de choses… Je vais faire entrer des annonceurs. S’il faut parfois faire venir des patrons, on le fera » « Non, il n’y aura pas de discussions. Et je vais vous dire une chose, il n’y aura rien à discuter parce que vous ferez ce qu’on vous dit de faire ! ».

Je vais compléter ces données par mon expérience personnelle. Il faut savoir que j'ai travaillé à londres durant les dernières années, comme manager dans une chaines de restaurants (plusieurs mêmes, parce j'ai fait plusieurs boites). A Londres il y a un magazine très connu qui s'appelle Time Out, qui est un peu l'annuaire des sorties, des manifestations culturelles dans la ville. Il parait toutes les semaines et est distribué gratuitement ; il y a un site web aussi. Bref, dans le magazine, il y a une rubrique qui répertorie les "bonnes adresses" de pubs et restaurants de la ville chaque mois. Le principe est simple: les journalistes du time out parcourent la vie londonienne pour trouver les meilleurs coins et donner une nouvelle sélection chaque semaine de bons plans pour les utilisateurs, avec un petit article à chaque fois. Et bien, il faut savoir - je le sais, je l'ai vu dans mon boulot - que les choses ne se passent pas du tout comme cela. Ce ne sont pas les journalistes qui vont eux-mêmes, de façon indépendantes, noter les pubs arbitrairement : les chaines de pubs et de restos paient pour être dans cette rubrique. C'est entièrement du contenu sponsorisé! Les journalistes sont sur commande des annonceurs, qui paient le journal pour avoir un article qui parle d'eux... et pourtant ils présentent ça comme une aide aux consommateurs, un "que choisir?"...

Bref, je vais m'arrêter là, mais il faut bien comprendre que c'est aujourd'hui une pratique générale, qui touche toute la presse, toute la société. Les marques appele cela du native advertising, de la "publicité intégrée", j'appelle cela de la corruption : et c'est bien de cela qu'il s'agit, car il s'agit de payer des journaux soit disant indépendants, en l'échange de contenu, en influencant donc leur contenu...

Alors, dans le cas de JVC, bien sur, je ne sais pas qu'elle est la part de native ad qu'ils ont dans leurs rubriques. Ce qui est sûr, c'est qu'ils en ont. Il faut bien comprendre que c'est aujourd'hui le seul moyen de faire beaucoup d'argent, et je pense que c'est effectivement la volonté de JVC. Le magazine à été racheté par une grosse boite web pour 90 million d'euros... Je ne connait pas le chiffre d'affaire de JVC, mais, vu ce chiffre, il faut compter environ 5% par ans, donc un chiffre d'affaire de 4,5-5 millions par ans... Bref, on parle d'une grosse boite, qui ne peut pas compter uniquement sur la pub des banderolles...il ne faut pas se leurrer... Je pense qu'on peut dire, aujourd'hui, vu le contenu indécent de leurs articles, qu'ils ne sont pas seulement cons ou peureux pour leur clientèle, mais qu'ils agissent sous pression d'une direction qui place au coeur de sa rédaction, comme mission principale du journal, de proposer du contenu sponsorisé, qui parle en bien de leurs principaux "partenaires"... Comme le disait sans gêne le directeur d'itélé que j'ai cité plus haut, ou encore le magazine forbes dans un petit article, les "ad Partner", les partenaires publicitaires, sont aujourd'hui au coeur du contenu de la presse :

Alors, que les gens soit des moutons? Certes. Qu'ils soient trop gentils parce qu'ils ne savent pas ce que sont les bons jeux pour comparer? Certes. Mais, il ne faudrait pas non plus que nous soyons trop gentils avec la presse, qui s'engage dans une structure publicitaire mortifère et corrompue, qui ne mènera qu'à une société toujours plus bête et toujours plus aliénée par l'argent...


Portrait de Jack durden

Interessent mais c'est dur de connaitre la verité sur ce genre de debat.
Il faut enormement d'analyse.

Juste un petit point sur ton observation sur interstellar que tu site en exemple.
Je prefere 100 fois Interstellar a L'odyssé mais tu ne peut pas dire que Interstella explose l'odyssée de l'espace.
Si un des deux films a révolutionné le cinéma c'est l'odyssée de l'espace sans probleme.
T'aurais du prendre un autre exemple car du coup j'ai lu la suite de ton article d'une autre facon.

Sinon bonne analyse.


Portrait de Kalameet

Oui, c'est sur les exemples de goûts c'est jamais probant, y'a toujours une part subjective qui joue.
Mais en effet, l'important n'est pas là, le truc à retenir c'est les nouvlles pratiques de pub avec le native advertising qui elles sont bien réelles et tout à fait objectivement.


Portrait de Aspartus

Je trouve un peu dommage que personne n'ait répondu à ton message pour le moment, alors je vais aller de l'avant:
Ce que tu dis me sembles très pertinent et ce, sur quasiment tous les points.

En ce qui concerne l'effet de groupe que tu décris, j'irai même à dire qu'il s'agit du problème inné d'internet. En effet, chacun a en quelques sortes son "propre" internet, en fonction de ses goûts et de ce qu'il cherche. Si l'on voit une chose qui nous déplait, on préfèrera ne pas s'attarder dessus (ce qui est loin d'être idiot). Au contraire, si l'on aime quelque chose, on va se renseigner et rester dessus (ce qui, de nouveau, est parfaitement logique).
Le soucis est qu'à la longue, on obtient des groupes de personnes ayant le même avis au même endroit, se confortant mutuellement dans leur opinion sans que quiconque ne vienne les confronter et quand c'est le cas, le dissident se fait vite noyer par des avis négatifs d'habitués quoiqu'il dise.
Quand des personnes extérieures voient l'endroit en question, ils se forgent un avis basé sur ceux qui sont déjà présents. On obtient donc un cercle vicieux assez puissant.

L'avantage est que pour un site, on obtient un groupe de personnes "loyales" qui vont rester et faire vivre le site.
L'inconvénient est que si l'on veut donner un avis personnel dans ce site qui oserait défier celui des autres, on perd à peu près tout ce que l'on a construit.

Sachant que plus de gens nous regardent, et plus on est intéressant économiquement, et qu'il existe une multitude de groupe aux avis divergents qui sont hautement susceptibles, le calcul est vite fait. On ne cherche pas à énerver les gens et la meilleure solution pour ça c'est d'être d'accord avec tout le monde. Alors si en plus on reçoit une petite commission, c'est tout bénef.

Pour la publicité, il n'y a rien de plus efficace que le bouche à oreille car il y une relation de confiance entre les individus. Les journaux/youtubeur avec la confiance que les gens leur donnent sont une cible de choix. Et qu'est-ce qui arrive dès que l'on réunit des personnes qui ont déjà jeté tous leurs standards avec des publicitaires qui ne cherchent qu'à vendre? On obtient les publicités cachées et ciblées que l'on a de nos jours.

C'est une évolution "normale" de la publicité qui est confirmée par le système qui favorise ceux qui sont déjà implantés contrairement aux moins connus. Garder son intégrité, c'est accepter que l'on risque d'avoir beaucoup plus d'ennuis tous les jours et que l'on va difficilement grandir. De même si l'on cherche des personnes intègres, il faut accepter que cette personne ne grandira pas autant qu'on voudrait, qu'il sera dur à trouver et qu'il ne publiera pas aussi souvent qu'un autre.

Voilà, c'était pour apporter mon grain de sel dans ton joli commentaire de la part d'un membre de la communauté "silencieuse". :3


Portrait de Kalameet

Je te remercie de ton attention aspartus. Bon après avec un message si long je ne m'attendais pas à être beaucoup lu... mais peut importe.

Oui c'est très juste ce que tu dit sur la création de petit "milieux" de gens du même avis sur internet, des sortes de "microcosmes". Et en effet, un cercle vicieux. Cela complète bien ce que j'ai dit, et je rajouterai que à ce propos, il ne faut pas non plus négliger la gestion algorithmique des cookies: on crée un "internet personnalisé" aux gens, qui ne voient alors plus que ce qu'ils connaissent déjà, ce avec quoi ils sont d'accord, etc. C'est flagrant sur youtube avec les suggestion de vidéos. YouTube va te créer ton petit coin sur internet, et ne t'envoyer que des suggestions en lien avec ce que tu connais déjà. Donc ce n'est pas seulement les personnes qui se créent leur "propre" internet comme tu dit, mais tout simplement la structure.

Comme tu le dit à la fin, c'est un système... C'est pour cela je crois que c'est important de s'intéresser au sujet, car si les utilisateurs ne réagissent pas, le système ne changera jamais... On peut faire nous mêmes beaucoup de choses: en soutenant les bon sites par exemple (comme GK en allant s'abonner si on le peut), ou en utilisant les bon outils, comme DuckDuckGo à la place de Google (qui est tout aussi bien en plus...je le teste depuis 6 mois et c'est parfait), comme telegram au lieu de whatsapp, participer à des communautés comme senscritique, etc. Bref, favoriser les entreprises qui propose du contenu anonymisé et les sites qui propose des choses intéressantes qui mettent à contribution leur utilisateurs plutôt que les considérer comme des vaches à lait...


Portrait de Hooper

Quand on lit un bon gros commentaire rempli d'info intéressante et qu'on a pas forcément de chose à y apporter ben on se la ferme c'est normal :p

Ton message a sans aucun doute été beaucoup lu je te l'assure, merci en tout cas !


Portrait de Kalameet

Merci Hooper ! C'est toi qu'il faut remercier d'avoir jamais lâché ce sujet qui est ô combien important je pense...


Portrait de EON

Citation:
Quand on lit un bon gros commentaire rempli d'info intéressante et qu'on a pas forcément de chose à y apporter ben on se la ferme c'est normal :p

Tout à fait, les tonneaux vides peuvent faire plus de bruit que les tonneaux pleins et déprécier leurs propos. :/


Portrait de MacReady1982

Désolé j'ai pas lu ton premier pavé...mais maintenant j'utilise DuckDuckGo, thaaaaaanks.


Portrait de Kalameet

De rien ^^ et si tu veux échapper à gmail et à la NSA : protonmail. Une adresse mail cryptée et une entreprise indépendante, crée par une team du CERN...
https://protonmail.com/security-details


Portrait de MacReady1982

Après 5 jours d'utilisation, c'est quand même beaucoup moins lisible que Google et certains sites ne popent carrément pas avec une recherche directe, mais si ça peut empêcher d'avoir du spam et des pubs ciblés à tout bout de champ ça vaut vraiment le coup, faut juste un temps d'adaptation. Pour l'adresse mail cryptée ça à l'air d'être très solide, encore merci.


Portrait de Kalameet

J'avoue que sur les vidéos et les images, duckduckgo n'assure pas trop (les vidéos surtout c'est chiant, surtout qu'on peut pas les ouvrir dans un autre onglet, chose incompréhensible...), apres, niveau des resultats généraux, suffit de scroller suffisament longtemps. C'est sur en effet que du coup, le référencement n'est pas le même que sur google, c'est justement tout l'intéret du truc, du coup, les sites dont tu avais peut être l'habitude d'avoir en première page sont souvent plus loin. Mais ils y sont, il suffit de descendre suffisament dans les résultats...


Portrait de CDCST

Ha c'est vraiment cool de choper ces quelques moments dans tes lives où tu nouys donne ton point de vue un peu à l’ancienne^^

Je ne sais pas pourquoi, et je sais qu'il y à extrêmement peu de chance mais j'adorerais tellement que les review fasse leur retour pour la sortie de Last Guardian!