Skip to Content

: Final Fantasy XV (16/16) []

Live du 11.12.2016 sur Final Fantasy XV

157 Commentaires

Portrait de pleinelune88

Ben oui,mais il y a un combat avant,c'est une sorte de 'coup de grâce'


Portrait de someguy

Et bien sur ici non. C'est pas comme s'il se bâtait pendant 10 minutes avant cette phase, ou comme si il y avait Ifrit juste avant comme il avait Jenova sur FF7. Non non. J'ai du rêver.


Portrait de Naverkrad

J'ai pas trop compris ce que veux dire Hooper sur : le jeu video est tres en retard par rapport aux films sur la narration, les dialogues. Parce que justement quand Hooper imite des dialogues de films, je trouve tjr que ca fait pas naturel dans la facon de parler, et transposer des dialogues comme ca dans un jeu je sais pas si ca le ferais ou alors c'est pas ca ?
Enfin j'aimerais savoir comment est un bon dialogue interessant ou narration , ca pourrait bcp me servir de savoir, et vue que je suis pas cinephile j'ai du mal à comprendre. Il faudrait que ca soit pluss immersif ? ou des dialogues qui dure pluss longtemps entre des pnj et pas genre juste 2 phrases random comme ca en leur parlant ?


Portrait de Maldhôr

Dans le jeu vidéo la narration est tributaire du game design donc elle n'a pas nécessairement besoin d'être particulièrement riche. D'ailleurs les jeux narratifs s'avèrent souvent d'une grande pauvreté ludique. Néanmoins dans un RPG comme FFXV, la narration devrait prendre plus d'importance pour développer l'intrigue alors que dans le cas présent elle se montre beaucoup trop superficielle pour permettre l'immersion.


Portrait de Tomfangio

Je suis d'accord avec toi Maldhnôr.

Je prends un exemple : les jeux de David Cage (excepté The Nomad Soul) : fahrenheit, Heavy Rain...) : je peux comprendre la vison de ce développeur de vouloir raconter quelque chose et de tenter de se rapprocher du cinéma.
Mais Niveau Gamepplay, c'est proche du NEANT. Tu as des QTE et des choix contextuels qui vont changer une partie de la suite du jeu. Mais aucun challenge, aucun plaisir de jeu, si ce n'est découvrir la suite de l'histoire.

Hooper dit : "par rapport au cinéma, le jeu vidéo, en terme de narration, c'est la préhistoire[...]".

Je ne veux pas être réducteur, mais c'est deux arts différents.

Améliorer la narration dans le monde du jeu vidéo : POURQUOI PAS. Le débat peu être sans fin. (mais intéressant).

Je prends des exemples tout bêtes :

-Un Mario : on ne va pas lui demander d'avoir des cutscenes/cinématiques etc...çà n’aurait aucun sens.
-Un Zelda se doit d'être se doit d'être simple en terme de narration.

C'est le Gameplay qui est le plus important.

Après il existe certains jeux qui, selon-moi, sont très bien fait niveau narration où l'on sent un travail de fond, mais bon je vais citer des classiques :

-Shenmue
-MGS (les 4 premiers surtout) : sans trop spoiler, l'histoire des "enfants terribles", des "patriots", le clonage, etc... le tout dans une époque qui a réellement existé (la guerre froide par exemple) : je suis désolé, mais là on dépasse large les films de séries B, car tout comprendre sur la saga MGS n'est pas évident.

D'ailleurs, j'avais lu quelque-part que Hideo Kojima aurait pu (ou avait émis la possibilité) de faire carrière dans le cinéma.
Et vu la mise en scène qu'il propose, plus l'histoire, cela n'aurait rien eu de choquant.

Il suffit de voir un peu les trailers sur son prochain jeu : Death Stranding : il y a des acteurs connus (Mads Mikkelsen notamment, qui a joué dans un 007).

-Et un dernier jeu, où je vais peut-être me faire lincher : GTA5 : franchement Rockstar sait écrire. Pour moi, GTA est la référence en terme d'open-World.

Mais pour en revenir à FFXV (que j'ai fini aussi), il est clair, que le jeu est baclé. Le test de Puyo résume tout.

Moi, il y a un phénomène qui me gène actuellement dans le monde jeu vidéo : cette tendance à vouloir faire des Open-World.

Les meilleures séries qui étaient bonnes sans, s'y mette :

-MGS 5
-FFXV
-Zelda Breath of the Wild : Zelda étant ma série préférée, çà me fait un peu peur. Je me dis : Zelda était déjà un monde semi-ouvert, avec un "hub" central (la plaine d'hyrule pour OOT, le village dans Majora, idem dans Skyward Sword) The Wind Waker étant pour moi plus ouvert qu'un FF15 dans la mesure ou la voiture ne peut pas dévier de la route, elle est sur des rails (c'est une abération pour moi, mais c'est certainement pour justifier l'utilisaton des Chocobos) alors qu'avec le bateau, on peux aller où on veut dans la limite de la map.

Bref, un jeu doit être bien calibré, et ce, sur de nombreux aspects.


Portrait de Hellipsir

Citation:
le jeu video est tres en retard par rapport aux films sur la narration, les dialogues.
Le jeu vidéo est forcément en retard sur ça ( sauf TLOU ^^ ), voyons, c'est normal, parce que le jeu vidéo n'est pas un film, justement, le jeu vidéo est un média qui est basé, depuis l'origine, en priorité, sur le gameplay, c'est sa substantifique moelle.
Alors oui, il y a une tendance du jeu vidéo qui est apparue et se développe, de lorgner sur le cinéma, mais il faut croire qu'il faut laisser du temps au temps pour que le jeu vidéo se "perfectionne" sur la narration, les dialogues, etc, car ce n'est pas son milieu "naturel", contrairement au cinéma.

Citation:
j'aimerais savoir comment est un bon dialogue interessant ou narration , ca pourrait bcp me servir de savoir, et vue que je suis pas cinephile j'ai du mal à comprendre. Il faudrait que ca soit plus immersif ?
Je te dirais que, mais ce n'est qu'un avis personnel, par exemple, il faudrait que tout ça "sonne plus vrai", que ce soit crédible ( comme dans TLOU ^^ ), et oui, c'est quelque chose qui va faciliter l'immersion. Mais tu peux aussi très bien t'immerger dans un jeu parce que son gameplay est jouissif et addictif, et tu ne feras même plus gaffe à la narration, alors.
Bien sûr, tout ça est à prendre avec des pincettes, ça va dépendre des jeux, tous les jeux ne peuvent être traités avec le même type de narration, il y aura toujours des contraintes dans le jeu vidéo que le cinéma n'aura jamais.


Portrait de callahaine

C'est vrai que niveau narration The Last of us est réussi et si on l'adaptait au cinéma, ça ferait surement un bon film, mais un film très classique (La Route+28 jours plus tard+The walking Dead+Je suis une légende+Les fils de l'Homme), bref du déjà vu. Pour moi ça sert à rien d'essayer de courir après le cinéma, les jeux auront toujours un train de retard au niveau de la narration et des personnages, de l'histoire racontée. Et si en plus cette course se fait au détriment du gameplay c'est pas la peine. Là où en revanche, ils peuvent se démarquer je pense, c'est au niveau de leurs univers, comme Bioshock par exemple.


Portrait de Naverkrad

Citation:
il faudrait que tout ça "sonne plus vrai", que ce soit crédible

Hm ya Witcher 3 qui est bien aussi je trouve, apres genre les pnj meme s'ils racontent genre 2 3 phrases comme ca, c'est pas le mieux encore ?
Dans un RPG genre style medieval fantastique, faudrait que les dialogues soient lier à leur vie dans le monde en gros et pas des phrases un peu bateau alors, enfin ca semble un peu compliquer ! Faut bien reflechir
Mais pourtant dans bcp de jeux, je trouve que les dialogues reste dans le theme du jeu donc ya peut etre un truc qui m'echappe encore faudrait que je voit des bons ex, et The last of us je connais juste que vite fait mais je voit à peu pret comment c'est

Moi j'aime bien l'immersion !


Portrait de Hellipsir

Mon conseil : fais The Last Of Us, yep! ; )
C'est classique mais extrèmement bien foutu.

Oui, The Witcher 3 je l'ai trouvé pas trop mal aussi, mais bon, le RPG c'est un autre genre qu'un TPS comme The Last Of Us, chaque genre a ses spécificités et ses contraintes.

Callahaine cite Bioshock et à juste titre, c'est un très bon jeu, et bien que la narration y soit assez particulière, j'ai trouvé ça très rèussi et c'est un jeu vraiment très immersif.


Portrait de Safedreams

kojima aussi est très cinematographique dans le bon sens du terme et sans rien lacher sur le gameplay.
C'est un peu dommage que sa narration se soit perdue, a mon sens, dans le MGS5 et son monde ouvert avec quêtes secondaires a foison (y compris dans la trame principale)
Mais les traileurs de son prochain jeu sont très cinématopgraphiques et le coté WTF ne peut venir que du jeux video et n'a nul pareil dans le cinema sans passer immédiatement pour une série Z (ce qui n et pas le cas et mieux admis en JV)


Portrait de Hellipsir

Citation:
le coté WTF ne peut venir que du jeux video et n'a nul pareil dans le cinema sans passer immédiatement pour une série Z
Oui, le jeu vidéo a des contraintes que le cinéma n'aura jamais, mais il a aussi des capacités ( j'ai failli dire des super-pouvoirs ^^ ) que le cinéma n'aura jamais.


Portrait de Squall

Alors... Trois choses.

La première : je vais être le seul au monde à remarqué ça, mais le comédien de doublage qui fait le grand méchant, c'est Pegasus de Yu Gi Oh. Et ça, ça me fait vraiment beaucoup rire ^^

La deuxième : Ce jeu peut faire peur, entre les bug, les approximations scénaristiques, le système de jeu, les quêtes à deux ronds... c'est assez incroyable.

La troisième, et la plus importante : Mon dieu, j'ai envie de pleurer. Pas parce que c'est nul. Oui c'est raté, objectivement, ça se voit, ils ont pas pu faire tout ce qu'ils voulaient, la définition même du ratage, il y a des trous, c'est rafistolé un peu comme ci comme ça. Mais ça a la limite, c'est pas le seul jeu. Non, ce qui me met presque mal, c'est que putain, ça aurait pu être fantastique. Franchement il y avait quelque chose. Les dernières heures là, mais c'est la frustration absolu, parce que tu comprends tellement où ça voulait en venir. Et s'ils avaient mieux gérer ce quatuor, notre empathie pour lui, et leur sacrifice final, en jouant mieux avec l'idée du mariage et de cette amour qui jamais n'a eu la chance de fleurir, ça aurait pu être boulversant. Je peux pas m'empêcher de voir cette fin sans que ça me foute les boules, parce ça aurait pu être tellement mais tellement mieux. Ca aurait pu être un jeu qui aurait remis tout le monde à leur place.

Imaginez une deuxième moitié aussi longue, avec des personnages vieillis, plus mûr. Et imaginez une première moitié beaucoup plus porté par l'insouciance et la simplicité presque niaise qu'on avait dans FFX et qui, finalement, fonctionnait pas mal, parce qu'on aime ce côté sirupeux des animés japonnais où la force de l'amitié triomphe. Voir la déchéance d'un monde à travers les yeux de quatre ados aussi proches que des frères en y ajoutant cet amour qui est tranché sans pouvoir débuté, avec le thème du sacrifice en toile de fond etc... Mais putain quoi. Mais pourquoi il a fallu que ce soit raté.

Ceux qui ont adoré je vous envie, car vous pouvez profitez de certaines idées vraiment excellente. Moi je n'y arrive pas. J'ai l'impression de voir un potentiel totalement gâché d'une façon que je ne m'explique pas. Comme le dis Hooper, c'est POURQUOI POURQUOI POURQUOI.

Ah et je suis d'accord pour le coup de la narration dans le jeu vidéo qui est à quinze borne du cinéma dans la mise en scène. Le jeu vidéo est fort par le prisme de son gameplay. Et là encore, ça aurait pu être tellement bien fait : un monde coloré, vivant, emplis de quête et de dialogue, totalement insouciant, opposé à un monde violent, difficile, et vidé de tous ses habitants, toutes ses quêtes, toutes sa vie, comme pour représenter le desespoir et te faire sentir désespérément seul, jusqu'à ce que tu en viennes à regretter les moments passer dans ta bagnole avec tes potes à dire de la merde en farmant des conneries.

Ce jeu me... grrrr... Purée... pourquoi il a fallu que ce soit raté.


Portrait de Nadehiko

Il m'a bien fait rire le Hooper avec sa photo de Prompto dans la cinématique et sur le certificat x)


Portrait de kael

FF15 la déception. J'ai l'impression que c'est un FF apprécié par ceux qui n'y connaissent rien ("ça un FF ? ouais il est cool je comprends pas du tout les critiques!", le genre de mec qui n'a pas encore reçu sa claque vidéoludique), et pas vraiment aimé par les connaisseurs.

Romendil pourtant j'avais pas le sentiment qu'elle surnotait, Wind Waker par exemple 20/20, ok il méritait peut être 19/20 car dans son genre je pense qu'il est difficilement critiquable objectivement, on aime ou pas on peut trouver les donjons relou mais est ce qu'il était possible de faire mieux ? difficilement.

ps Hooper la musique de combat final de FFX en règle composé par Uematsu n'est pas celle que tu as écouté (ou j'ai raté un passage) mais Fight with Seymour https://www.youtube.com/watch?v=GXfx16UIPF0 on aime ou pas mais c'est du pur Nobuo!


Portrait de luc2

La fin

Délires japonais habituels, fantasme de mythomane où on éclate le méchant avec cinquante épées...

Espoir pour les Final Fantasy futurs

1:19:25 : Hooper pense qu’on peut garder espoir. Je ne suis pas d’accord. C’est de pire en pire… Y’a aucune lueur d’espoir depuis longtemps dans la série… On n’est pas digne de nos ancêtres, on a perdu le secret de la protoculture, on est des incapables finis.

Narration

1:30:45 : Quelqu’un demande à Hooper de citer des exemples de bonne narration dans un jeu vidéo, il répond en baratinant comme un politicien, mais il ne cite rien, quel talent ce Hooper ! :)

Je trouve que la narration dans les jeux vidéo vaut bien celle des films; en effet, dans les 2 cas, elle est souvent nulle. Ce n’est donc pas la faute des jeux vidéos, c’est juste notre génération, on est des incapables finis, que ce soit pour produire des jeux, ou pour produire des films.

Ce qui me frustre, c’est que Hooper fait parfois l’effort de jouer à des jeux narratifs, il leur donne une chance alors que leur gameplay est souvent chiant, mais à chaque fois, il tombe mal, il choisit des jeux que je n’aime pas. J’aurais été curieux de voir sa réaction sur un jeu narratif que je considère comme “bon”, comme “Grim Fandango” ou “The Dig” par exemple...

La presse vidéoludique

Dommage qu’Usul ait arrêté les 3615 Usul, les acteurs du jeu vidéo prenaient souvent cher, c’était rigolo :

https://www.youtube.com/watch?v=XOwCKKOhDaM


Portrait de EON

luc2 a écrit:
Dommage qu’Usul ait arrêté les 3615 Usul,

Le concept de ses vidéos en "chronique/documentaire" n'est pas mort pour autant ;)

un exemple, parmi d'autres


Portrait de kael

il est trop tôt pour dire que l'on est pas digne de nos ancêtres, la preuve Tabata est plutôt de l'âge de la génération qui produisaient des chefs d’œuvres fin 90, et le fait qu'autant de plus jeunes ont l'air de cracher sur FF15 montrer que peut être justement c'est l'ancienne génération qui commence à perdre son potentiel créatif.

à voir dans 15 ans ce que notre génération sera capable de faire, est ce qu'on va égaler Chrono Trigger, FF6, Mario 64 et Ocarina of time, les paris sont ouverts ! moi je dis que non malgré tout!


Portrait de Marco Inzaghi

Un jeu dramatique selon moi.

-Le chapitre 13 restera dans le panthéon des pires horreurs de la série.

-Des quêtes secondaires full Fedex totalement inintéressantes.

-Un système de combat affligeant. Bourrin, brouillon, injouable parfois, incohérent souvent.

-La magie est puissante mais pas fun du tout. Aucune compétence active. Feu, foudre, glace. Voila.

-En parlant de compétences, le sphèrier est mal pensé, tout est compartimenté et les compétences sont relativement futiles pour la plupart.

-Invocations (divinités) centrales dans le scénario mais inexistantes dans le jeu. J'ai fini le jeu en ayant vu maximum 4 invocations et toutes étaient complètement scriptées, jamais je n'ai pu prendre l'initiative d'invoquer quoi que ce soit. Elles ne procurent aucun bonus. En gros elle ne servent à rien sauf à enrichir les cinématiques.

-Certains persos sont à la limite du mauvais goût. Cindy, pour ne citer qu'elle, m'a répugné du début à la fin avec son string qui dépasse et tout ce qui s'ensuit.

-On essaye de nous vendre des DLC avant même de nous faire aimer le jeu. A plusieurs reprises des ellipses sont grossièrement mises en place sans explications. Personne n'est dupe.

-Le monde est vaste et beau, mais les villes sont laides et ternes sauf rares exceptions. Les villes principales ne sont d'ailleurs accessible qu'à la guise du scénario qui vous y amène et vous en fait sortir. Impossible de vous y rendre quand ça vous chante.

-La petite phrase du début, celle que vous verrez à chaque fois que vous lancerez le jeu..."Un Final Fantasy pour les fans et pour les nouveaux venus"...Cette phrase, aussi laide et vide de sens soit-elle, permet à tout joueur averti de comprendre qu'il s'apprête à assister à un naufrage.

-On peut finir le jeu sans en avoir utilisé la plupart des mécanismes (améliorations d'armes, de voiture, de chocobo, des talents des 4 zigotos, les invocs, les armes fantômes, etc...) Tout semble pour le moins futile dans ce jeu.


On peut trouver quelques bons points en restant objectif face à la tristesse.

-La musique des anciens opus dans la voiture.

-La pêche.

-Le fait de pouvoir changer de tenue.

-Le doublage français, plutôt bon qui plus est.

-Le design global...même si je ne l'aime pas.

-La distance d'affichage.

-Trois ou quatre thèmes musicaux qui sortent du lot.

Maigre consolation messieurs dames.

Je lui donne la note de 7/20.


Portrait de Bexath

Je suis sûr que si tu avais fait une review, t'aurais p-e plus apprécié car t'aurais mieux analysé le jeu ... en direct avec le chat t'es moins attentif.

T'aurais p-e pas plus aimé le jeu mais t'aurais vu son potentiel si les développeurs n'avaient pas déconné (déjà rien que de refaire une histoire sur une autre histoire sachant que c'était pas notre histoire ... c'est obligé de partir en couilles ^^ (le fait que ça ne soit pas Tabata celui qui est à l'origine du jeu en gros))

En tout cas, au début j'étais bcp moins sévère envers ce jeu mais le temps passe, je vois vraiment le gâchis (qu'on décèle déjà en voyant la narration catastrophique, manque de cinématiques, transitions qui sont faites au caca (des flashbacks qui apparaissent de façon random ...), aucune complexité dans l'histoire comme les autres FF, développement pour les personnages secondaires (?), aucuns moments avec des textes/ dialogues à tire-larigot avec une petite approche philosophique ... non rien. J'ai envie de dire aussi ... on voyage bcp plus dans les autres FF (p-e pas ff13) avec toutes les villes, p-e moins vaste mais plus varié... ON VOYAGE DANS LE MONDE ENTIER quoi, on aurait dû pouvoir visiter tout Altissia, tout le nouveau continent (en comptant Tenebrae).

Avec du recul, ce jeu aurait dû avoir un temps de développement bcp plus long (hooper avait raison pour ça).

Je sais pas si vous avez vu ce que versus (ou FF15 au début) proposait (fake? je sais pas) mais ça pétait du feu de Dieu, j'ai l'impression qu'on est bel est bien passé à côté d'un des meilleurs FF.

Bref, j'ai quand même passé de bons moments mais le manque dans la narration fait de ce ff un mauvais ff (il avait le potentiel certes mais c'est l'univers le moins travaillé)

:'(


Portrait de The Sword of the Morning

C'est cool d'avoir décidé de quand même finir ce jeu, ces lives étaient très drôles à suivre. Entre les lives et les épopées le site a énormément de contenu et ça fait plaisir à voir quand on sait que il y a eu une période où il a failli arrêter les vidéos.

Pour la réflexion sur la narration dans les jeux, je pense que certains jeux atteignent le niveau d'un film/série ou d'un livre même c'est pas du tout la norme. Pour moi les jeux TellTales, Bioware (Mass Effect/ Dragon Age), The Witcher 2/3 (en VA!) sont du même niveau qu'un film ou d'un livre pour The Witcher 2. A mon avis le fait de mettre automatiquement la VF pour tout les jeux, c'est marrant pour avoir l'effet nanardesque qui amuse beaucoup Hooper et lui rappelle sûrement beaucoup de films qu'il a vu dans le passé (de par les innombrables citations qu'il connaît) mais ça ruine complètement la narration de l'histoire. Je pense qu'en VO un jeu comme TLOU qu'il a fait l'aurait plus marqué pour sa narration et même ici pour ce FF en VF les dialogues ont très peu de cohérence notamment dans le passage de la négociation ou Noctis utilise un dialecte d'un ado de 14ans, je doute fort que en Japonais ça sonne aussi faux.