Skip to Content

Celeste (7/7)

Live du 05.03.2018 sur Celeste

23 Commentaires

Portrait de derwich

Et bien Monsieur Celeste, on fait des bons jeux ?!
Plutôt vraiment réussi celui-là. Tout marche pas mal en fait. Les musiques sont quasi toutes, non pas bonnes, mais assez excellentes (bon, certaines sont sataniques hein ! :p) type electro fluide de cliff martinez mêtinée d'un vangelis blade runnerien ! Le level design est particulièrement bien trouvé pour ce genre de jeu et mieux, le gameplay est d'anthologie. Il permet juste de faire absolument tout ce que le joueur veut réaliser. Mais ce n'est pas tout, Celeste parvient, non seulement, à dissiper les craintes éventuelles au regard de sa DA (Assez neutre, très classique, même si certains écrans sont vraiment beaux, comme ceux
Spoiler
On aurait rêvé d'un croisement entre ce jeu et Trine, ça aurait été incroyable, un grand jeu, assurément), mais, en plus, il nous est proposé un des meilleurs gameplay pour un jeu 2D de type plateforme ever. Tout simplement évolutif, il semble donc possible de réussir presque tous les passages, à question d'avoir assimilé toutes les mécaniques jouant sur une physique très bien foutue, qui ne s'ajoutent pas, mais se révèlent au joueur avec les obstacles proposés dans les niveaux avancés, un tour de force. C'est une des meilleures façon de faire évoluer le skill. Est aussi un scénario plus poussé et un brin plus sombre qu'à l'accoutumé pour ces jeux indés (même en restant centré sur quelques clichés assez faciles d'un prêchi-prêcha métaphysique). La narration qui hache l'action est tout de même sympathique. L'expérience de jeu est placée au cœur, faisant ainsi le parallèle avec cette quête initiatique et l'évolution du gameplay, directement, voir même dans la conception de l'approche d'autres jeux.
Spoiler
Chose rare, le jeu se sophistique de plus en plus à mesure que la conclusion arrive.
Mais ce monsieur Celeste n'a en réalité, absolument rien à voir avec son grand frère, Super Meat Boy et rivalise, au moins, avec lui. Là où SMB avait une DA de ouf originale et une précision encore plus chirurgicale du gameplay, Celeste apporte une touche de fraîcheur impressionnante à ce genre vidéo-ludique. Ne se contentant pas d'être un des plus hard (donc bon !) platformer, c'est aussi un grand jeu d'analyse des tableaux car chaque écran constitue en fait une petite énigme (possiblement réalisable en first try, à tel point que la qualification de die and retry pourrait en être un poil galvaudée), de réflexion et finalement, "d'exploration". De plus, la non linéarité fait mouche, là où elle inquiétait de prime abord en proposant des salles avec cette fois des énigmes à part entière et surtout des bonnes grosses fraises !
Ces dernières sont ce qu'il y a de mieux dans Celeste (quel dommage que le bon gros Chaton spoilo-soluce lui ai dit, enfin voté, en faveur de la simple complétion des faces B et autres et aussi que le Gros Ours ne l'ai pas continué pour le moment, il a l'air d'y avoir en plus, un immense contenu end game, c'est ouf pour un jeu indé valant le double de son prix et réalisé par une poignée de personnes et les faces B recréant les même niveaux en plus hard sont des petites trouvailles), elles sont réellement le cœur de ce voyage onirique et un grand bravo au Hooper pour en avoir tenté quelques unes et surtout sincères congratulatanations pour son vrai skill, sans troller, il a franchement bien géré et a su s'adapter au délire et même tenter un end game bien tendu !
À l'image de cette brave Celeste se posant des questions existentielles pour apprendre connaitre son cœur, celui des admirateurs et de ceux qui s'amusent avec ce titre, sont magnifiquement sondés, vidéo-ludiquement en brisant les chaînes des éternels poncifs du 2D, mais aussi humainement, car mine de rien, cette histoire et leçon de vie, volontairement naïve d'ascension spirituelle de notre propre entité dissimulée, est d'une simplicité bouleversante.


Portrait de Phil Fish

Loul avec mes 150/175 fraises j'ai eu un gâteau de ouf, je savais pas que la fin changeait en fonction du nombre de collectibles, c'est sympa !


Portrait de Rudolf

@Phil Fish : Tente la "fin zéro fraise", c'est rigolo aussi (mais fais gaffe à ne pas te faire "troller" par une fraise que tu attrapes sans le vouloir, vu que ça se sauvegarde tout seul, je me suis fait avoir une fois au Temple Miroir, j'ai été obligé de refaire une nouvelle partie depuis le début). Pas indispensable, mais c'est rigolo (et ça va assez vite quand tu connais le jeu). ^^


Portrait de Phil Fish

justement je me demandais si ça faisait quelque chose de spécial pour avoir aucune fraise, héhé.


Portrait de Rudolf

@Phil Fish : Je pense qu'on est nombreux à avoir eu cette curiosité après avoir fini le jeu.

Du coup, certaines fraises qui te semblaient bidons à obtenir, en fait tu dois faire super attention à ne pas les attraper par mégarde (je pense qu'ils auraient dû pousser l'idée un peu plus loin d'ailleurs). ^^


Portrait de Kuroe-sama

Un jeu vraiment bien sympathique que j'ai pu découvrir en ta charmante compagnie mon gros ours! Yep je comprends qu'on accroche pas à la DA, mais en dehors des pixels je trouve que les illustrations sont vachement jolies. Simples, mais jolies. Et l'animation quand ils parlent ou quand la méchante Madeleine sort du cadre sont très cool aussi. Une histoire à laquelle j'accrochais pas trop au début (moi tu sais les introspections où tu comprends rien... - . -) Mais non, ça a du sens et c'était finalement plutôt plaisant à suivre. Niveau son, on a une OST qui déchire. Sinon les onomatopées m'ont rappelé celles de Starwing donc ça m'a pas gênée plus que ça. Je me tâte à le prendre parce que d'un côté j'aime les jeux de plateformes mais paradoxalement j'aime pas les sauts millimétrés ni le die and retry trop hardcore. Bref ça risque d'être compliqué avec Mr.Celeste...


Portrait de Mayoz

He ben GG Hooper. J'adore ton non-skill mais je ne suis pas sûr de mieux faire xD


Portrait de Antechrist

Hooper parle de cette vidéo a 52:00


Portrait de Claw

Donc, nous allons maintenant chercher toutes les face b dans les niveaux, chopper 100% des fraises, ensuite compléter toutes les faces b, puis faire le niveau 8.
Voilà le programme des 10 prochains mois! ahahahahahahah!!!!


Portrait de chevalier

Si seulement tu disais vrai, ça serait top :)


Portrait de Apolline

Moi j'ai énormément apprécié la simplicité de la fin. On a atteint le sommet donc c'est la fin; calme, reposante, sans fioriture :)

Mais oui le stick ou la croix des fois la diagonale n'est pas prise en compte et c'est pénible. Il y a pas mal de morts juste à cause de ça.


Portrait de Rudolf

Moi en revanche, j'aime beaucoup la fin du jeu. Rien que le niveau final qui consiste à tout re-escalader, à revisiter tous les anciens environnements (en plus dur), avec le double dash jouissif et une musique géniale, j'ai troué ça énorme. Et je trouve que la fin calme et reposante au sommet de la montagne constitue une belle récompense en soi, où l'héroïne a réussi à surmonter ses propres conflits internes dont l'escalade de la montagne en constitue une sorte de métaphore de dépassement et d'acceptation de soi (l'acceptation, c'est d'ailleurs un thème assez central dans The End is Nigh). Pas besoin de rebondissements en tous genres (on a déjà été servi par les niveaux Temple Miroir et Réflexion qui en mettaient plein la vue et les oreilles justement).


Portrait de Solaris

J'espère qu'il postera les autres parties.


Portrait de Supergorette

Se servir de son pseudo pour se moquer du gros ours ce n'est pas très ronron ça! Non! Pas ronron du tout!


Portrait de Serponge

énorme les bons gros grognements sur la fin, pour le coup j'ai apprécié, j'aurais bien aimé voir le chat à ce moment là LOUL

sinon normal que ce soit 7/7 alors qu'il y a encore une partie dispo sur daily?
Où alors le post game aura ses propres parties?

Sinon le moment où tu sautes en grimpant tu peux le faire depuis le début, c'est juste que tu sauteras moins haut vu que pas de vent


Portrait de Pahya

bah du coup c'est une erreur le 7/7 et ya une suite ou ya eu changement d'avis dans la pause ??

perso pour moi la fin est parfaite, le jeu retranscrit parfaitement la difficulté de la montagne à gravir et donc le sommet se suffit à lui même comme accomplissement, vraiment pas nécessaire de faire un twist à la con avec theo.

je trouve les dessins vraiment beaux par contre


Portrait de DoctorMickeyHouse

Il refera du Céleste de temps en temps pour voir ce que la bête a encore dans le ventre!
Mais pas pour tout de suite, car son pouce est encore aux urgences!


Portrait de Maldhôr

Est-ce qu'il est bleu son pouce ?


Portrait de luc2

1:18:10 = Gameplay commenté par un attardé...


Portrait de DoctorMickeyHouse

M'enfin! C'est juste un chimpanzé qui est passé devant le micro du Hooper!
Son manoir fait office de zoo aussi. ^^