Skip to Content

: Castlevania Symphony of the Night (3/X) []

Live du 05.01.2016 sur Castlevania Symphony of the Night

13 Commentaires

Portrait de Pingouinthe13th

Par contre, sur la fin, faut arrêter avec le "farming-bashing", la haine anti-farming qui "détruit" le jeu selon certains.

C'est un RPG bordel. C'est pas un MegaMan avec des niveaux de difficultés variées à franchir ou un GnG avec une difficulté progressive de niveau en niveau. Un RPG, en tout cas pour sa partie "compétences-caractéristiques", est forcément structuré pour qu'on débute en tant que pauvre fermier incompétent incapable d'affronter sans se pisser dessus un rat des champs ou un petit lapin, pour finir après 75% du jeu à pouvoir battre un dragon géant divin d'une pichenette en lui riant au nez. (Ma recette préférée d'un RPG : pendant les 25 premiers %, on souffre, de 25 à 75, on a une difficulté normale en prenant de plus en plus de plaisir, et après 75% du jeu, c'est le God Mode).

Si vous n'aimez pas ça, jouez à un jeu sans caractéristiques évolutives. Ca sert à quoi de jouir à chaque nouveau loot d'arme ou accessoire ou chaque franchissement de niveau augmentant ses capacités pour ensuite venir se plaindre que le jeu est facilité ??????

Si c'est juste pour dire "oh, je suis Level 10 maintenant et je fais 150 de dégâts" alors que les ennemis du moment sont eux aussi Level 10 et ont 150 de résistance, alors ça sert à rien d'avoir mis des Levels et des points de dégâts, autant rester sur un système GnG ou MegaMan.

L'exemple typique du RPG que je déteste, c'est Dead Island. Level 1, je débute sur le jeu, les zombies de la plage me butent en 3 coups et il m'en faut à peu près autant pour les avoir. 46 Levels plus tard, de retour sur la même plage, avec les mêmes zombies en bikini, je me fais toujours buter en 3 coups, et il me faut toujours 3 coups pour les battre : A quoi ça a servi d'augmenter de Level et de caractéristiques ???????

Pour moi, les fans de RPG sont incohérents ou pire hypocrites, à hurler contre le farming tout en jouissant à chaque nouveau loot, comme Hooper le fait ici.

La chose à retenir, c'est que le farming, ça correspond à l'entraînement d'un sportif. Par exemple, jogging et rameur pour entretenir la forme, le cœur, etc... Mais pour un footballeur, faire du jogging sans ballon, c'est chiant. Donc quand un joueur décide de farmer, c'est pas le plaisir de cheater, c'est juste histoire de partir au combat plus sûr de soi. Et y passer 30 minutes, ben ça fait partie du jeu. Mais jamais on ne passera 3 heures au même endroit parce que ce sera chiant et qu'un jeu ne doit pas être chiant. Tiens, dans les Rocky, Stallone il farme avant chaque combat final, y a même une musique de folie et tout le monde trouve ça génial, alors que c'est pas un combat de boxe, c'est de la course, du punching ball, de la corde à sauter, ça devrait être chiant aussi.

Je rage là, c'est vrai. J'en fais trop, mais ça me saoule vraiment ces réactions anti-farming, anti-RPG en réalité.

Je ne comprends vraiment pas quel serait le plaisir de gagner 10% de dégât si dans le même temps, l'ennemi augmente de 10% sa résistance ou sa barre de vie. Aucun gain, donc où est le plaisir ? De voir des chiffres plus gros s'afficher à l'écran ?

Non pour moi, soit on accepte la règle du RPG (la fin est plus facile que le début) soit on reste sur les jeux standard (la fin est plus difficile que le début).

Le côté épique d'un RPG, son voyage vers le climax, c'est d'affronter des ennemis toujours plus gros et puissants, mais en étant nous-mêmes toujours plus puissants pour arriver au God Mode total sur le boss final alors qu'on était une petite merde au début.

Dans Super Metroid par exemple, on passe la moitié du jeu à souffrir et à se plaindre de chaque ennemi, et la seconde à jouir de tous les nouveaux talents de Samus et à considérer chaque attaque ennemi comme une simple petit piqûre de guêpe.

C'est cette différence entre le début et la fin que j'adore dans les RPG.

Le challenge est au début et la récompense arrive à la moitié. Mais dans la plupart des jeux, malheureusement, il ne reste pas assez de temps de jeu pour bien profiter du "God Mode" quand on y arrive, mais à ce moment-là, y a le New Game + pour en profiter. Et c'est ça qui est jouissif.


Portrait de raymond-démission

Exactement vive le farming!! Et foutons la paix à ces agriculteurs qui vivent bien assez la crise comme ça.


Portrait de Tele3000

Même si certaines choses me semblent un peu idiotes comme le fait de justifier le fait d'être en god mode sur un boss final, tu as entièrement raison dans ce que tu dis, le seul problème, c'est que tu n'utilises pas les bons termes, à chaque fois que t'as sorti « RPG » dans ton message, tu peux le remplacer par « J-RPG », et oui, ça change tout, là c'est moi qui va commencer rager et à faire un coup de gueule.

Je suis fan des RPG occidentaux, surtout des RPG Donjons & Dragons, par contre, j'ai tendance à ne vraiment pas aimer les J-RPG, en fait, en général, je déteste ça, au niveau des composantes typiquement RPG tout du moins (certes il y a des exceptions).
Le farming, ce n'est pas une composante de RPG, mais une composante de J-RPG, je suis anti-farming dans les jeux qui n'ont pas été designé pour le farming, et ça ne me rend pas anti-RPG pour autant, dans un Baldur's Gate, jamais tu farmes, parce que primo tu ne peux pas farmer, et deuxio c'est complètement inutile vu que le jeu a été conçu pour le faire sans farmer.

Ton râle en parlant des ennemis qui augmentent en même temps que toi est justifié dés lors qu'on parle d'ennemis que tu as déjà rencontré qui deviennent plus fort en même temps que toi, un peu comme dans Oblivion par exemple, c'est du level scaling raté et nul, là je suis totalement d'accord avec toi, par contre le fait qu'en avançant dans le jeu, tu n'ais plus aucune difficulté, là non, je ne te suis plus, tu dois rencontrer des nouveaux ennemis plus fort sinon c'est ridicule.
L'avantage dans un univers à la Donjons & Dragons, c'est que tous les monstres ont des stats précises, rien n'est déterminé par rapport à toi, alors certes un dragon peut être plus jeune qu'un autre, une liche peut avoir accumulé plus de pouvoir qu'une autre, et certains ennemis comme les mastodontes, les cubes gélatineux ou les tyranœils peuvent varier dans leur stats (ce sont des exceptions), outre ça, si tu rencontres un flagelleur mental dans un jeu Donjons & Dragons ou un autre et quelque soit ton propre niveau, il aura toujours quasiment les mêmes stats et aptitudes, les zones sont dîtes levelées même si c'est plus un truc de MMO, on peut voir les RPG occidentaux de la même façon, après c'est beaucoup moins rigide que dans un MMO où si tu rentres dans une niveau 10, t'auras jamais rien pour te bloquer le passage, ici, tu peux rentrer dans un endroit avec des mercenaires de niveau 4, puis à la fin t'as un putain de magicien de niveau 14, autant dire que même avec un grand groupe, au bout de quelques sorts, t'es mort.

Et pourquoi est-ce que je râle maintenant là-dessus ? Tout simplement parce que les J-RPG étant beaucoup plus courants (c'est aussi plus facile à réaliser, faut le reconnaître, tu fais ton J-RPG en une semaine avec RPG maker hein) et en général plus appréciés dans le monde du jeu-vidéo (je pense), beaucoup (trop) de gens imputent les défauts des J-RPG pour parler de tous les RPG, alors que les RPG occidentaux ont des défauts aussi, mais pas forcément les mêmes que les J-RPG, le farming étant une composante presque obligatoire dans la progression d'un J-RPG et non d'un RPG.
Ce simple « abus de language » m'exaspère au plus haut point puisque je vois un de mes genres préférés se faire sans arrêt blâmer pour les fautes de son cousin japonais avec lequel il ne partage pas tant de point de commun que ça.
Essayez juste d'être un peu plus précis dans vos dires, tous, parce que c'est évident que quand toi, tu as écrit ton message, tu ne pensais qu'à des J-RPG, en occultant totalement un autre sous-genre du RPG très populaire aussi et très différent.


Portrait de Grabbeulyon

Très bonne partie. Chapeau, tu as assuré, et bien exploré le château, ton parcours était intéressant, bonne intuition (heu... bonne intuitanatation je veux dire :p).

T'as eu de bons objets en plus, tu as bien augmenté en niveau et tout, bien joué Gros Ours ! Très agréable que de suivre cette épopée.

Effectivement le passage de la tour de l'horloge est un peu prise de tête, même si j'ai eu moins de mal que toi, et puis j'ai vite compris qu'il fallait aller ailleurs d'abord, avant de revenir, ou du moins j'ai moins insisté que toi.

Bref, super épopée. Merci Hooper ! :)


Portrait de Squall

4m10 : Monsieur Monchagol il te zut très fort ! ^^

Je suis arrivé pile au moment où tu sortais ta soluce et j'ai écris mon inquiétude AVANT que tu dises que tu n'allais pas l'utiliser, non mais :p

Nan mais je suis désolé, mais une soluce dans un jeu d'exploration c'est tellement tellement dommage quoi, tu peux comprendre que sur le coup je me sois dit : mais non ! Hooper ! Non ! Enfin bon, finalement c'est nickel, tu t'en sors par toi même, et franchement tu t'en sors très bien.


Portrait de Linkroi

Le coup de devoir faire n'importe quelle manipulation pour trouver comment faire de la magie est très étrange, mais pourquoi pas après tout X). Sinon, l'épopée est sympa, mais le jeu semble très simple, tu roules sur n'importe quoi quasiment.


Portrait de rotule33

xbvcvc vcxw<<


Portrait de jfpom88

Hé bien je vais vous dire un truc, votre version PAL joue au ralentit, on dirait que vous avez le slowmo tout le temps. Je vais aussi confirmer un truc que j'ai dit sur le chat le 1er janvier, tu as deux mains, tu peux équipper 2 épées et alterner les boutons pour frapper. Moi j'ai deux épées qui font 34 et 35 de dégats en ce moment dans ma partie.

Je confirme ce qu'Hooper dit, la narration dans les jeux de fin '90 avait un très gros charme et selon moi, c'était excellent. J'ai acheté resident evil 1 sur ds (deadly silence en Amérique) et j'ai hâte d'y jouer rien que pour entendre Barry dire "I hope this is not Chris's blood" ou "You almost become a Jill's sandwich".


Portrait de Oliver Plasma

J'adore le début quand tu cherches plusieurs combos à la Street Fighter style :p, n'empêche il y a le fameux Souls Style vraiment cheaté, incroyable cette découverte, le live était bien sympa.

Le Spoiler à lire pour ceux qui on finit le jeu, il y a une surprise après mais difficile à trouver et à enclencher :

Spoiler


Portrait de Liebert

Bon tu t'es vite rendu compte du gros défaut du jeu, sa difficulté peu maîtrisé. Après voila, c'est le premier Metroidvania, du coup la formule n'est pas encore parfaitement rodé à ce niveau là. Il faudra attendre les suivants pour avoir quelque chose de plus balancé, voire de sévèrement violent comme dans Order of Ecclesia sur DS où l'apprentissage des patterns des ennemies est quasi obligatoire.

Et puis malheureusement, avec le chat qui ne peux comme d'habitude pas s'empêcher de te faire trouver absolument tout les items cachés, tu te retrouves encore plus pété que tu ne devrais l'être en jouant normalement. Sans parler de certaines mécaniques que tu n'aurais probablement jamais trouvé seul.

Honnêtement, je trouve les modos encore trop clément, ça pullule de backsteat ce chat, c'est vraiment agaçant.


Portrait de Pingouinthe13th

Ce qui est dingue, c'est que je me rends compte que j'avais la première moitié du jeu (avec la "mauvaise" fin) sans jamais utiliser les "coups spéciaux". Et la transformation en chien, je ne me rappelle pas l'avoir utilisée. Je crois que j'avais attendu d'avoir le double saut pour passer ce passage à 25', je me rappelle plus des masses. J'ai joué à ce jeu de manière très basique, bourrine, d'où le fait que je n'ai pas cherché à savoir ensuite comment débloquer le château inversé.

J'avais fait les 3 jeux DS avant de faire celui-là, et à part sur Dawn of Sorrow où j'avais regardé une soluce pour débloquer toutes les fins, je n'ai pas eu envie de le faire sur Portrait of Ruin et Order of Ecclesia dont le scénario ne m'intéressait tellement pas qu'avoir une fin me suffisait amplement, même si c'était la "mauvaise".

J'aimerais un nouveau Castlevania de ce style, mais avec simplement "moi Simon Belmont, moi gentil, toi Dracula, toi méchant, moi tuer toi", comme le premier et Super Castlevania IV, les deux seuls vraiment bons à mon sens. Le développement scénaristique des suites de Castlevania me saoulent autant que celle des Sonic. Ah, je suis comme ça moi, quelques cut scenes et cinématiques inintéressantes, même de quelques secondes, me gâchent un jeu entier !! Et je n'ai jamais aimé Alucard. (Autant son sprite, ça va, mais son portrait, mon dieu, non ! Et son histoire, rien à faire...)

Mais vu comme ils ont massacré Simon Belmont dans Mirrors of Fate, où il ressemble plus à rien, je me dis qu'il vaut mieux le laisser là où il est.

Sinon, les musiques sont toujours parfaites, et c'est bien le plus gros point fort des suites de Castlevania par rapport au 1er. (SC4 ayant d'excellentes pistes, mais en version SNES, pas en qualité CD comme les suites, c'est la seule chose qui me désole. La bande son de Dawn of Sorrow est MAGNIFIQUE !)


Portrait de Pingouinthe13th

Pas besoin d'internet pour les soluces rétro, désormais il y a Hooper ! Vous êtes perdu, contactez le gros ours, la solution est dans ses cartons ! ^^

Comment peux-tu dire que 32FF c'est "abusé" ? Quel élément de comparaison as-tu pour le dire ? J'ai toujours connu ce prix là pour les magazines de jeux vidéo, peut-être vers 26/28FF dans les années 80, mais l'inflation passant par là, 32 à 35FF pour un mag dans les années 90 m'a toujours paru normal. Si c'était passé de 15FF à 30FF en 2 ans, ok, on aurait pu dire "c'est abusé".

C'est comme le prix des jeux vidéo, depuis les années 80, depuis l'Atari 2600, ils ont toujours été dans le même ordre de prix, avec la seule baisse pour le passage au CD-ROM qui avait permis une baisse de 100FF sur les jeux PS1/Saturn. (Depuis, les équipes sont passées de quelques personnes à quelques centaines, la HD est arrivée, et les prix sont revenus à ce qu'ils étaient sur cartouche dans les années 80). Et là encore, des gens disent "c'est abusé".

Sur quelle base ? Depuis toujours ? Quel est le vrai prix d'un magazine de jeu vidéo dans les années 90 pour toi ?

Faut un élément de comparaison. Les magazines ciné me semblaient au même prix, peut-être un poil moins chers, mais le public et les ventes devaient être plus larges.


Portrait de Romano

Ah! J'attendais la mise en ligne des rediffs pour commenter ;)

Bon, première chose, je trouve personnellement qu'il y a relativement un bon équilibre avec le tchat. Bien sûr y 'a quelques trolls et spoils, mais c'est pas bien méchant. Du coup, on a vraiment l'impression que tu avances par toi-même et comme tu le souhaites. Mais heureusement que t'es pas pendu au tchat, parce qu'il y en a qui y vont de bon coeur ;)
Pour le farm, cela fait parti des mécaniques du jeu et tous ceux qui ont fait le jeu pour la première fois l'ont fait à un moment ou à un autre. C'est trop tentant tellement c'est facile. Je suis même agréablement surpris que tu résistes à la tentation :p
Enfin, le filtre, même s'il est dégueulasse, je confirme qu'il passe mieux à l'écran que les pixels. T'as bien fait de le laisser.