Skip to Content

[Dreamcast] Présentation de la Sega Dreamcast

Dernière contribution

120 posts / 0 nouveau(x)
Portrait de TheKintoo
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 43
[Dreamcast] Présentation de la Sega Dreamcast

Bonjour je vous propose un dossier sur la dreamcast qui est ma toute première console et ma console préférée . Un topic que j'ai réalisé il y a de ça très lonngtemps que j'ai gardé dans mon ordinateur , merci de le lire :

Dreamcast : La genèse

Elle commence en 1996. A cette époque, Sega est au bord du gouffre. En effet, les échecs du Mega-CD et du 32X, deux extensions sorties pour la Megadrive ont fait perdre énormément de crédibilité à la firme. En 1994 sort la Saturn, console 32 bits de chez Sega qui pâtira énormément des échecs susnommés et fera un bide retentissant, laissant la Playstation de Sony en quasi monopole sur le marché des consoles de jeu. Après ces revers successifs, Sega se retrouve dans une situation financière extrêmement difficile et nombre de ses dirigeants souhaitent abandonner purement et simplement le marché des consoles pour se consacrer au développement de jeux. Mais une autre partie du staff veut tenter une dernière fois de reconquérir le prestige perdu. Voila pourquoi deux ans après la sortie de la Saturn, on entend pour la première fois parler d’une nouvelle console dont le nom de code serait Dural. En 1997, une autre rumeur d’une console développée aux USA sous le nom Blackbelt fait le tour de la presse vidéo-ludique. Ce projet, qui devait être effectué en partenariat avec 3DFX sera finalement abandonné pour laisser la place au projet Katana. Cette fois ci, les annonces sont officielles : Sega va bel et bien sortir une nouvelle console en partenariat avec Hitachi (pour le processeur principal), NEC (pour le processeur graphique) et Microsoft (pour le système d’exploitation). Fort de ces partenaires prestigieux, Sega annonce officiellement mi-1998 la future sortie de sa toute nouvelle console 128 bits : la Dreamcast.

La période dorée

Le 27 novembre 1998, le moment tant attendu de la sortie japonaise arrive enfin. La nouvelle venue sur le marché peut se targuer d’une ludothèque relativement bonne avec le très attendu Virtua Fighter 3 et les sorties ultérieures d’autres suites de grands classiques de Sega, à savoir Sega Rally 2 et Sonic. Toutefois, l’annonce de la rétrocompatibilité de la future console de Sony avec les jeux Playstation première génération a l’effet de dissuader de nombreux acheteurs. Malgré cela, la console fait un lancement relativement bon du fait de sa supériorité technique flagrante par rapport aux consoles 32 et 64 bits présentes sur le marché. C’était d’ailleurs le but de Sega qui espérait s’installer sur le marché 128 bits en premier pour prendre une avance considérable sur la future console de Sony. De plus, l’architecture de la console avait l’avantage de permettre aisément la conversion de titres PC et Arcade, tout en offrant une qualité graphique de loin supérieure à celle de la Playstation ou de la N64 (puisqu’elle n’a pas à rougir de la comparaison avec les machines arcade du moment en offrant notamment de somptueux effets de lumière). Enfin, le choix du GD-ROM comme support pour les jeux permettait d’atteindre la capacité record d’un giga octet. Conscients de son potentiel, de nombreux éditeurs tiers font alors le choix de développer sur la nouvelle console : Capcom annonce la sortie de Resident Evil Code Veronica, Namco celle de Soulcalibur (la suite spirituelle de Soulblade) et de nombreux autres grands noms suivront cette voie. En 1999, la Dreamcast sort aux Etats-Unis et en Europe et entame ainsi la plus belle période de sa vie. De nombreuses petites nouveautés vous l’aider à convaincre les joueurs, comme par exemple la Visual Memory ou les possibilités online énormément mises en avant par la campagne marketing de Sega. Malheureusement, on n’enregistre aucune révolution en termes de principe de jeu ou de gameplay. La petite touche d’originalité, condition essentielle d’un lancement totalement réussi, est ici manquante ce qui, couplé au spectre de la Playstation 2 planant sur le monde des jeux vidéo, va empêcher la Dreamcast de prendre suffisamment d’avance sur cette dernière pour creuser un fossé incomblable entre elle et sa concurrente.

La période noire

En 2000 sort la très attendue Playstation 2 dont le lancement canon va totalement éclipser la console de Sega, pourtant deux fois moins chère et ce malgré des faiblesses techniques flagrantes dans les premiers jeux présents au lancement (notamment un aliasing très présent et persistant). Loin de se décourager, Sega contre attaque en lançant de nombreux hits comme Virtua Tennis, Grandia 2, Shenmue et Skies of Arcadia. La firme au hérisson tente également d’exploiter au maximum les possibilités online de sa console en sortant entre autres Quake 3 Arena qui sera le premier jeu à utiliser le Dream Arena (faisant de la Dreamcast un véritable outil de surf sur le net pour le simple cout d’une communication téléphonique locale). Le 21 Mars 2001, en prévision d’un bilan financier catastrophique de plus de 200 millions de dollars de déficit, Sega se voit contraint de stopper définitivement la production de Dreamcast dont le coût de fabrication est jugé trop élevé. Mais il ne laisse pas tomber son bébé pour autant. De nombreux titres sortiront comme Shenmue 2, Sonic Adventure 2 ainsi qu’un nombre ahurissant de jeux online parmi lesquels le cultissime Phantasy Star Online. Peu de temps après, Sega décide d’arrêter définitivement la production de jeux pour sa console pour se consacrer entièrement à la réalisation de titres pour les consoles concurrentes.

Un échec ? Oui mais…

Malgré nombre de jeux cultes (Sega rally, Shenmue, Soul Calibur, Virtua Tennis, Power Stone…) et une technicité plus qu’honorable, la Dreamcast fut donc le dernier échec commercial de Sega. Les raisons de ce dernier semblent extrêmement liées aux revers successifs du Mega-CD, du 32X et de la Saturn qui a fait perdre à la firme la confiance des joueurs. On pourrait également parler très longuement des politiques marketing de Sega nettement moins bonnes que celles de Sony, puisque l’accent a beaucoup été mis sur les possibilités online de la console alors qu’au moment des campagnes de pub, ces possibilités étaient quasi inexistantes. On ne peut que regretter cet échec qui a eu pour effet d’évincer du marché l’un des plus grands noms du monde des jeux vidéo qui nous aura ravis avec des jeux comme Sonic. Mais malgré ses déboires, la Dreamcast n’est pas morte. En effet, sa compatibilité avec Windows CE permet un développement relativement aisé d’applications diverses et variées ce qui lui permet de continuer à vivre à travers le homebrew et le développement d’applications non-officielles. Mieux encore, de nombreuses conversions de titres arcade continuent à voir le jour (le plus récent étant Karous, Shoot'em Up sorti le huit Mars au Japon). Elle a également eu le mérite de grandement servir à Microsoft notamment dans le domaine du online, puisque la firme de Bill Gates s’inspirera largement du Dream Arena pour mettre en place son X-Box Live.

Edité par lemartialou le 08/09/2011 - 14:54

Kinto

Modérateur
Portrait de Lloyd
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 4563
Re: Console Dreamcast

Que de bons souvenirs avec cette console... Sauf pour mes parents! Plusieurs mois de facture téléphoniques à 1500F à cause de nuits blanches passées sur le chat, internet (la première fois que j'ai surfé c'était sur la dream),ChuChu Rocket et surtout phantasy star online!

Les hits de cette machine, pfioulala: skies of arcadia, grandia2 (les magies en animé j'étais sur le cul), JET SET RADIOOOO, PSO, soulca., etc...

Pour pas raconter ma vie, j'étais un Pro-N des bacs à sable jusqu'à ce que mon père me montre l'intro de sonic adventure ( http://www.youtube.com/watch?v=_efv7ZGAdjo ) et me le fasse tester. Là j'ai tout de suite changer de bord et n'avait plus qu'une image en tête: la spirale bleue et le bruit divin du nom dreamcast qui se forme.

Jouez-y en Rgb aujourd'hui c'est toujours une baffe !

Portrait de Cat-rin
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 44
Re: Console Dreamcast

Je souhaite que un jour sega revienne dans le hardware espéront ...

Portrait de daruko
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 92
Re: Console Dreamcast

Merci pour ce résumé TheKintoo. Une console que j'adore et qui ne méritait pas une fin comme ça. Tout comme la Saturn est qui a été largement sous-estimé car il y a de très bons jeux dessus.

Edité par daruko le 24/09/2011 - 21:53
Portrait de Conk3r
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 20
Re: Console Dreamcast

Raaahh j'adore vraiment cette console, j'ai eu la chance que mon cousin me la donne il y a quelques années, elle est vraiment excellente la DC ! Des jeux comme Soul Calibur ou Shenmue sont juste magnifiques atteignent la perfection, Metropolis Street Racer est un de mes jeux de caisses préférés car pour une fois on pouvait jouer avec des voitures de tout les jours, et j'adore surtout l'OST qui est énorme, la maniabilité au poil, et le changement d'horaire aussi ! F355 Challenge aussi est vraiment bon de la simu' pur et dur ! Jet Set Radio un jeu japonais comme on aime, le style cartoon est vraiment bien foutu, sa suite sur Xbox est vraiment excellente aussi ! Et puis malgré le fait que Hooper ne l'aime pas trop, j'adore aussi Sonic Adventure, ça m'impresionne toujours le niveau Highway machin chose, il est vraiment très rapide Oo !

Viendez tous sur mon BLOG !

Portrait de spidergreg
Hors ligne
A rejoint: 2 septembre 2011
Contributions: 14
Re: Console Dreamcast

Excelente console effectivement!!
Une liste de hits énorme!! Sega n'a jamais été aussi bon que pour soutenir et tirer ses consoles vers le haut.
Quel dommage qu'elle n'est pas rencontrée le succès mérité

Portrait de Vegeta
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 1719
Re: Console Dreamcast

Cette console est tout simplement ma préférée !

Des jeux de ouf : Sonic Adventure 2, Virtua Tennis, HeadHunter, Jet Set Radio ( énorme !! ), Quake, Shenmue, Gauntlet etc...

Une manette très bien ( d'ailleurs Microsoft a copier dessus pour la Xbox !! )

La possibilité de jouer en ligne gratuitement, le petit écran sur la carte mémoire oû on voyait les Chaos dans SA.

En bref, une légende !

Portrait de Conk3r
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 20
Re: Console Dreamcast

Vegeta -> D'ailleurs, tu trouves pas que la Xbox ressemble à une Dreamcast 2 ? Déjà c'est du Windows, le Xbox Live inspiré du DreamArena, et surtout le nombre de licenses qui ont migré vers Microsoft ! Les PGRs (Metropolis Street Racer est l'épisode 0), Shenmue II, Jet Set Radio Future, Sega GT 2002, Panzer Dragoon, Crazy Taxi 3 ...

Viendez tous sur mon BLOG !

Portrait de MetalSonic
Hors ligne
A rejoint: 1 septembre 2011
Contributions: 4159
Re: Console Dreamcast

Ahh... la "Dreamcôst" quelle grande console. Une véritable révolution à l'époque! Shenmue, Soulcalibur, Soul Reaver, House of the Dead... Sans compter les ovnis de l'époque qu'étaient Rez, Space Channel 5 ou Phantasy Star Online

Portrait de dersertOtaku
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 23
Re: Console Dreamcast

ahlala la Dreamcast la DREAMCAST quoi ! Ma console préférée, on était juste scotché devant sonic adventures, ikaruga ou shenmue 2 et moi aussi la facture de tel a beaucoup rigoler XD. Me souviens encore des ptit chaos sur la VM c' etait juste magique, une console avec des tas de bonnes idées un quasi perfect pour moi vraiment dommage son histoire, mais bon qui sait ptetre que un jour on en auras une nouvelle !

la vie est courte, alors jouez !

Membre bloqué
Portrait de marco84
Hors ligne
A rejoint: 4 septembre 2011
Contributions: 34
Re: Console Dreamcast

salut daruko je suis vraiment ok avc ce que tu as dit ces 2 consoles non pas eu le temps de montré ce quel avait dans le bide!!! dommage pour l'europe !