Skip to Content

Shadow of the Colossus Remake (4/16)

4ème partie de l'épopée Shadow of the Colossus Remake sur PS4

70 Commentaires

Portrait de hurl_howl_Neiluj... .

IV/Phaedra
Désignation : Le Cheval Éminant. Nom latin : Equus Bellator Apex (La Tiare/La Corne du Cheval de Guerre). Nom de code : Kirin. Arène : La Colline de Qilin.
(Les traductions des noms latins seront approximatives car les termes latins aillant servi à les former n’ont pas été déclinés selon leur nature grammaticale dans la syntaxe et ont tous été lassés sous leur forme nominative.)

IV/Phaedra

RISQUES DE SPOILS SI VOUS N'AVEZ PAS REGARDÉ LA VIDEO

Signification (suppositions) :
Du latin Phædra (, æ, f.), le nom donnera « Phèdre » en français : la fille de Pasiphaé et de Minos, roi de crète, et ainsi, la demi-sœur du Minotaure.

Si le colosse peut se parer de traits équins comme l’attestent son nom latin et sa désignation dans le jeu (La Tiare/La Corne du Cheval de Guerre ; Le Cheval Éminant), le rapport entre l’animal et le personnage mythologique grec tient plutôt de la mort d’Hippolyte, le beau-fils de Phèdre, et dont elle sera l’instigatrice.

Dans un premier temps, nous pouvons d’ores et déjà tirer une sentence claire dans la construction grecque du nom même d’Hippolyte : Hippólutos, qui ancrera son destin tragique.
Puisque Hippólutos est formé de Hippŏs et de lúein, signifiant « cheval » et « délier », nous pouvons le transcrire par « dont les chevaux sont dételés ». Nous y reviendrons.

Phèdre est donc liée au cheval, dans le sens où, mariée à (ou enlevée par, selon les sources,) Thésée, elle tomba amoureuse d’Hyppolyte, son beau-fils, que Thésée avait conçu avec sa première femme, l'Amazone Antiope.
Mais la raison de cet amour est due à Aphrodite qui suscita cette passion coupable à Phèdre pour se venger d’Hyppolyte qui vénérait Artémis tout en la méprisant elle, déesse de l’Amour.
Condamnée par ses pulsions d’ordre divin, Phèdre s’offrit alors à Hyppolite qui la rejeta ; et dans la crainte que ce dernier ne révèle tout à son père, elle confia à Thésée qu’Hyppolite avait cherché à la violenter.

Le roi de Crète, furieux, chassa son fils et appela aussitôt sur lui une malédiction de Poséidon, qui lui devait trois vœux. Répondant à ce souhait, le dieu des Mers invoqua un Monstre marin à Trézène, où Hippolyte y maniait pensivement son char en longeant le bord de mer. La créature, vomie des flots, effraya les coursiers dont Hyppolite avait laissé les rênes lâchent, et les mena dans une course folle qui rompit un essieu du char et valut à Hyppolite de se faire traîner à mort par ses chevaux sourds de frayeur ; un funeste mais prédit dénouement pour celui qui se nommait « dont les chevaux sont dételés »…

De chagrin et de remords, Phèdre se pendra en apprenant l’issue de ses fausses accusations (d’autres sources mentionnent un suicide beaucoup plus antérieur dans la tragédie. Puisque c’est une lettre mensongère de Phèdre, s’étant donné la mort alors qu’elle était désespérée par la malédiction d’Aphrodite, qui apprendrait à Thésée les violents agissements d’Hyppolite à son égard et déciderait ses agissements dramatiques).
_____________

Plus en orient, on entend pourtant renâcler et entremêler son aura à la crinière de Phaedra une toute autre et légendaire créature.

En effet, si l’on s’intéresse aux noms de code et de l’arène du colosse, on peut mettre en évidence le mot Kirin/Qilin.
Et il s’avère que le Qilin est un animal fabuleux de la mythologie chinoise.
Un animal possédant de nombreuses apparences, mais dont toutes s’entendent sur une appartenance au cheval et au cerf.

Les noms de K'i lin, Qílín en mandarin ou Kirin en japonais, comprennent le radical des cervidés mais il est quelquefois apparenté au « Cheval Dragon ».
Il est également intéressant de souligner que K'i/Qi est le nom du mâle et Lin celui de la femelle. Qílín étant, par conséquent, la combinaison des deux.

Dans la tradition tant écrite, orale que populaire, le Qilin tient donc du cerf et du cheval, mais son apparence diffère beaucoup selon les sources. Animal composite, il est tantôt décrit avec un corps de cheval couvert d'écailles, tandis que d’autres le décrivent comme une hybridation du cerf, du bœuf, du loup et du cheval, mesurant un peu plus de cinq mètres de haut et arborant un pelage aux couleurs des Wuxing chinois (bois : bleu ; feu : rouge ; terre : jaune ; métal : blanc ; eau : noir). Ce qui lui vaudra le nom de La Licorne Jaune, symbolisant la Terre, le 5e élément en cosmologie chinoise, et celui qui règne sur les animaux à poil.

Il est celui qui domine les animaux qui marchent, et une autre représentation, lui prêtant un pelage tacheté et un ventre jaune, pourrait expliquer l’existence de cet animal de légende.
Car, si l'on s'y intéresse, en 1414, l’explorateur Zheng He ramène en cadeau à l’Empereur un bien étrange animal d’Afrique : la girafe.
Kirin signifie d’ailleurs « girafe » en japonais.

L’animal deviendra vite un symbole de sagesse et sera alors apparenté au Qilin.
Car comme elle, le Qilin porte, entre autres, souvent des cornes. Des cornes recouvertes de chair et de fourrure incarnant la pureté plutôt que l’agressivité.
Les représentations évoquent un animal avec plusieurs, deux ou une/un corne/bois unique ; ce pourquoi il sera souvent qualifié de Licorne dans les langues occidentales.
Des explications mentionneraient que les mâles étaient seuls à en porter. Et Phaedra étant de genre féminin, le colosse serait alors une femelle et cela expliquerait pourquoi elle ne porte pas de corne(s)/bois.

Pour finir, le Qilin est l’incarnation même de l’harmonie et de la sagesse. Doux et aimable, sa voix mélodieuse aurait le timbre d'une cloche, il ne se déplacerait gracieusement que d’un par sûr, jamais destructeur, et ne résiderait que dans des endroits paisibles.
Nommé rén shòu (« bête bienveillante ») ou ruì shòu (« bête auspicieuse ») en chinois, créature cosmogonique, roi des animaux à pelage, et vecteur de paix, l’image guerrière de Phèdre (Phaedra) et d’Hyppolite a finalement du sembler préférable pour nommer et désigner le quatrième colosse.

Liens vers les autres colosses


Portrait de Vorta

Comme quoi, avec un but des plus simples, on peut faire un très bon jeu.


Portrait de Romano

Et les 15 min de rigueur en mode photo alors? :p


Portrait de Lord_Gwyn


Hooper qui va speedrunner le jeu à ce rythme là.
http://image.noelshack.com/fichiers/2018/15/7/1523811268-dalbym0wkaa43ja.png


Portrait de luc2

Il est loin le temps des reviews de 4h...


Portrait de titanos vanpira

partie trop longue^^


Portrait de Alsacien

Hooper faudrai viré la neige et le chaton noël non ? c'est pas sa mais on va vers le mois de mai quoi xD


Portrait de Justin

http://www.hooper.fr/forums/support-technique/theme-hivernal-depuis-2-ans

j'ai posé la question y'a une semaine sur le forum :)


Portrait de Maldhôr

Quel est le rapport avec la vidéo ?


Portrait de Gastlab

Et c'est Maldhôr alias mister "First" qui dit ça.^^


Portrait de Antonius

De plus en plus court ! Bientôt ce sera un diaporama commenté, puis après une image légendée !
Mettez la vidéo sur vitesse x0.5 ! :p


Portrait de Subway Sam

Franchement je trouve ça bien le concept du 1 colosse = 1 vidéo, comme ça on sait précisément quel colosse il y aura dans chaque partie et ça donne au tout une structure bien plus simple à suivre ( cf Mario Odyssey )


Portrait de Maxou140

Oui, c'est très bien, mais il aurait fallu poster 2 vidéos, alors.


Portrait de batankyu

Sauf qu'il n'en poste qu'une par semaine. 16 colosses = 16 semaines = 4 mois. On y est jusqu'à fin juillet.


Portrait de TheJejesasa

on y sera jusqu'au 6 juillet !


Portrait de DoKi

Pas trop longues les parties Hooper s'il te plaît, on a dû mal à suivre sinon.


Portrait de Syn

Pfouah c'est dommage ce choix d'un boss par partie ! Autant pour certains jeux on s'en fous, autant pour SotC qui mise tout sur l'immersion dans son monde et son ambiance... Tu casses tout en nous sortant du jeu toutes les 20min xD C'est dommage pque pour le coup, lui, en épopée ça aurait été une sacrée aventure à suivre ! Et pas si longue !


Portrait de Hellipsir

Je suis assez d'accord. De part sa durée relativement modeste, SOTC aurait pu faire une bien belle épopée d'un seul tenant.


Portrait de fan2raoul

Totalement d'accord avec vous!!!


Portrait de AKIBA-18

Moi j'avais souvenir qu'on devait lui monter le long des oreilles pendant qu'il se baisse pour regarder dans le bunker. Est ce aussi une solution possible pour l’abattre ou j'ai juste rêvé?