Skip to Content

Shadow of the Colossus Remake (16/16)

Non vous ne rêvez pas il s'agit bien du lecteur Youtube, c'est donc enfin mon retour sur cette plateforme en espérant que ça sera plus pour le meilleur que le pire, y'a encore du boulot avant que tout revienne à la normale, je dois mettre à jour ma chaîne YT avec les dernières vidéos hors épopées/rediff lives mais je vais quand même essayer de continuer l'upload de God of War en parallèle.

On fera également des tests de live sur Youtube, si ça fonctionne bien tant mieux sinon ce sera le retour de twitch.

Voilours, je sais que beaucoup parmi vous ne pouvaient plus ou mal voir mes vidéos, ça devrait résoudre pas mal de problème.

166 Commentaires

Portrait de Star-Lord

Superbe épopée avec un Hooper plein de nostalgie. J'ai attendu de me procurer et me faire cette pépite sur PS4 avant de regarder tes vidéos. Ça fait un petit moment que je voulais y jouer mais jamais eu l'occasion... Merci à ce remaster. Franchement, je ne suis pas déçu de cette aventure. Un jeu atypique en effet. J'ai surtout accroché à cette ambiance hors du commun, une sorte de voyage dans un environnement gigantesque avec en sentiment de solitude incroyable. Bref, un chef d’œuvre du jeu vidéo. Après, on aime ou on n'aime pas. En tout cas, ça change des AAA donc toujours sympathique.

PS : J'avoue avoir pesté contre certains colosses (surtout l'avant dernier =P).


Portrait de zeldaaz

Très bonne épopée Hooper, vraiment très bonne. J'aurais adoré faire le jeu car il m'inspirait vraiment beaucoup. J'avais même commencé à regarder les premiers épisodes, et quand tu as dit "Si vous n'avez pas fait le jeu, arrêtez tout de suite la vidéo, faite le, et revenez après", je me suis dit que t'avais complètement raison parce ce que c'est le genre de jeu que j'adore, qui me transporte.

Après je me suis dit que le jour où j'aurais une PS2, une PS3 ou une PS4 bah... ce sera pas demain la veille. Donc j'ai regardé (à tort surement). C'était très cool à suivre car tu nous racontais combien ce jeu t'as marqué et t'as changé face au jeu vidéo. On t'as sentit passionné, non pas grognon ou de mauvaise foi, mais nostalgique face a une oeuvre peu commune qu'est Shadow of the Colossus. Très bonne expérience donc, le fait que tu connaisses déjà le jeu a eu un petit avantage, sinon l'épopée aurait duré 67 épisodes, loul. (Et je dois être le seul connard qui n'était pas dérangé par le mode photo que tu activais tout le temps).

En plus ça rappelle Putain 5 ans, donc que du bonheur.


Portrait de OkamiJ

Bonne épopée pour un jeu qui le mérite, j'avoue n'avoir pas du tout accroché à la démo proposée à l'époque sur PS2, d'autant plus que c'était en fin de vie de la console si je ne dis pas de bêtises. Le jeu m'attirait mais ça ramait vraiment trop, je me souviens avoir galère comme pas possible sur le tout premier colosse (qui est celui de la démo).

J'ai finalement sauté le pas avec cette version PS4 et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié le jeu. En fait, en te regardant sur les 3 premières parties j'ai eu envie de découvrir par moi même le moyen de battre chaque colosse car c'est clair que tout l'intérêt, tout le sel du jeu comme tu dis est là.
Etrangement je n'ai pas trop galéré, sauf pour l'avant dernier colosse qui est assez tordu. Au passage concernant le dernier colosse il suffit en fait de planter son épée dans sa main à la fin pour qu'il la stabilise suffisamment de temps pour pouvoir décocher la fameuse flèche. Pour tout dire sans connaître l'existence du point faible à l'épaule et avec l'effet de pluie sur PS4 ça m'a énervé "a little" jusqu'à ce que j'en vienne par rage, à planter mon épée dans sa main. A croire que c'était voulu par les devs!!

Bref, merci pour cette belle découverte, une expérience qui diffère de l'ordinaire c'est une certitude. D'un point de vue personnel je ne le considère pas comme un jeu marquant, la faute en partie à cette découverte tardive je pense mais pas que. A la
sortie du jeu sur PS2 je lui est très grandement préféré la poésie d'un Okami beaucoup plus coloré et "festif". L'ambiance désertique du jeu me rappelle un certain Twillight Princess que j'ai détesté pour ça à l'époque (même si les deux jeux n'ont rien à voir). J'avais d'ailleurs en parti zappé SOTC à cause de ça, mon meilleur ami de l'époque m'avait prévenu qu'en dehors des colosses il n'y avait pas grand chose.
Actuellement étant plus âgé, j'ai eu plus de feeling avec la poésie présente dans le jeu, néanmoins je trouve le gameplay presque trop minimaliste, comme tu le dis à juste titre, ce jeu c'est une expérience!


Portrait de Fanfan83

Je n'ai jamais fait ce jeu du coup j'ai du mal à savoir si c'est vraiment le jeu qui a un prblm de maniement ou ci c'est Hooper encore qui fait n'importe quoi sur le pad avec ses gros doigts poilu , quand on connait le skill du Hooper on est en droit de se poser la question^^ , mais c'est vrai que la scène sur la main du boss était vraiment immonde , si vraiment ça vient du jeu perso j'aurais balancé la manette par la fenêtre , j'ai trouvé ça vraiment pas bon tout ces bugs de collisions , le perso qui reste coincé de partout , le maniement a l'air horrible comme dans The last guardian , mais bon au début de cette dernière partie je me suis dit que ça aurait pu être pire... si le personnage sifflait en aspirant je me serais suicidé.... xD


Portrait de Hellipsir

Le gameplay de ce jeu est..."particulier", oui, un brin flottant ^^.
Personnellement, ça ne m'a jamais dérangée et je n'ai jamais considéré cela comme un défaut, comme avec the last gardian, je trouve que ça fait partie intégrante de leur personnalité. Mais, je conçois que tout le monde puisse ne pas adhérer au "concept" :p


Portrait de riz_au_lait

Shadow of the Colossus. Cette épopée m'oblige à rédiger un commentaire.
L'expérience et le point de vue que tu nous partages à travers ces vidéos m'ont touchés, parce que j'ai vécu exactement la même chose lorsque j'ai découvert le jeu à sa sortie, et malgré le temps passé, je vis encore la même chose aujourd'hui.

J'ai donc pris un immense plaisir à "refaire" ce jeu en ta compagnie.

Je suis content (et soulagé) que ce remake conserve en tous points le gameplay d'origine. Cela dit, je suis l'un des seuls à être moins enthousiaste notamment sur ces deux points :

Première chose, le visage des personnages humains qui a quelque peu changé : c'est un peu trop lambda à mon goût, un peu trop lisse... et la "dégradation physique" progressive du héros n'est pas suffisamment marquée par rapport à la version originale, où vers la fin il avait quand même l'air salement amoché. Et puis j'aimais bien son allure, il avait pas la même gueule ni le même regard.
D'ailleurs pour moi c'est pas un hasard si le héros de The Last Guardian a un léger rendu cell shading ; Ueda semble vouloir autre chose qu'un aspect manga ou réaliste pour ses personnages.

Deuxième chose, les couleurs.
Je suis totalement d'accord pour dire que cette refonte graphique est splendide... Mais la "photo" du jeu, sa colorimétrie, a beaucoup changé depuis la version PS2 où les teintes étaient plus osées, donnant un aspect plus surréaliste à cet univers : plus de mauve dans ce décor-ci, plus de vert dans ce décor-là... On ne retrouve plus tout à fait les mêmes ambiances ici.
Or pour moi, le choix de l'étalonnage fait aussi partie de la direction artistique définie par son auteur, c'était une intention. Donc même si le remake est magnifique, je le trouve aussi plus "standardisé" sur ce point, peut-être moins singulier qu'avant pour le coup.

Quoiqu'il en soit, Shadow of the Colossus reste Shadow of the Colossus. Un grand jeu, pour plein de raisons.
Je trouve ça épatant que cet auteur, Fumito Ueda, et bien sûr son équipe, soient parvenus à nous sortir trois jeux aussi grandioses, que ce soit sur le plan émotionnel / artistique (les univers sont imaginés et travaillés d'une façon très singulière), sur l'expérience à chaque fois novatrice et unique du game design (idées qui sont régulièrement repompées ailleurs et c'est pas pour rien), mais aussi sur l'aspect technique (et je ne parle pas du framerate, mais de cette technique qui est au service du concept et de l'immersion).

En résumé, je trouve que très peu de jeux poussent aussi loin le degré de finition de ces trois aspects à la fois (artistique / design / technique) et avec autant de cohérence et de sensibilité.

Pour moi, Fumito Ueda, c'est un peu le Miyazaki du jeu vidéo.
Et j'espère vraiment que cet auteur parviendra à en concevoir encore d'autres, il mérite tellement de pouvoir s'exprimer encore !

Merci pour cette épopée Hooper,
et pour cette bouffée de nostalgie qui vient de refaire surface.


Portrait de Darkjack2

Citation:
le visage des personnages humains qui a quelque peu changé : c'est un peu trop lambda à mon goût, un peu trop lisse... et la "dégradation physique" progressive du héros n'est pas suffisamment marquée par rapport à la version originale, où vers la fin il avait quand même l'air salement amoché. Et puis j'aimais bien son allure, il avait pas la même gueule ni le même regard.

J'ai regardé une comparaison entre les deux versions, et oui, je suis d'accord avec toi : le visage n'est pas pareil; il n'a ni la même gueule, ni le même regard. Celui de l'original était moins expressif, ça montrait toute la mélancolie du héros. J'adore son expression dans la version ps2 quand il dépose le corps de la jeune fille, au début du jeu. Quelle tristesse dans son visage et son regard.


Portrait de titanos vanpira

mais bordel ce jeu n'a aucun sens, aucune logique.


Portrait de Rusvî

Je pense que gastlab va te renvoyer téter ta mère.


Portrait de titanos vanpira

disons que la tienne à l'air d'avoir connu, par le mode des blagues de l'écho.


Portrait de Danna-Devil

LE NG+ n'est pas uniquement une inversion de la map. D'ailleurs j'ai fait une partie avec la map inversée et franchement ça change pas grand chose si ce n'est à te désorienter et bouleverser tes repères. En NG+ le principal intérêt c'est que tu conserves ta jauge de vie et d'endurance de ta partie précédente, et si tu veux pouvoir la maximiser afin de monter en haut du sanctuaire il faut enchaîner au moins 3 ou 4 NG+ (selon le nombre de fruits et lézards que tu ramasses). Il est impossible d'obtenir les jauges maximum en une seule partie. Perso lors de ma première partie j'ai ratissé tous les fruits et lézards et il m'a quand même fallu 4 parties pour avoir les jauges max.
Le NG+ permet aussi d'accéder directement au time attack de la difficulté choisie, en s'agenouillant devant les statues dans le hall, sans avoir besoin de refaire tout le jeu.


Portrait de mat29CA

Hooper,

Je viens de visionner cette épopée et je te remercie car elle fut d'une qualité exceptionnelle. En effet, c'est l'une des rares fois où j'ai trouvé que tu apportais un regard de vécu et beaucoup de recul par rapport à ce jeu qui visiblement t'a marqué. Depuis que je te suis j'ai pu constater le genre d'éléments qui tu aimes retrouver dans les jeux et il me semble que celui-ci en rassemble beaucoup: combats intéressants, émotions malgré une histoire simple et surtout je présume l'ambiance et la pate artistique.

Je pense que ce jeu aurait eu le même effet sur moi si je l'avais fait à sa sortie mais je l'ai découvert avec toi. C'est un chef d'oeuvre au niveau de l'idée de gameplay, de la direction artistique qui est orientée et qui de ce fait ne plaît sans doute pas à tous mais en tout cas pour moi c'est un monde qui me passionne. J'ai vraiment apprécié que tu prennes ton temps pour redécouvrir la plaine.

Quel dommage qu'à ce jour, aucun studio n'ai osé essayer de rivaliser avec ce Shadow of the Colossus car je dois dire que surtout au niveau de l'inspiration environmentale, ce jeu est beau et il donne envie d'aller inspecter tous ses recoins. Tu l'as dit toi-même, les roches et falaises sont photo-réalistes.

Certains considère ce jeu comme une «démo technique» mais pour moi je pourrais le qualifier d'oeuvre d'art que l'on peut visiter. Je ne trouve d'ailleurs pas bête l'idée de pouvoir faire ce jeu au casque VR rien que pour s'imprégner encore plus de l'ambiance unique.

Voilà, désolé pour le long commentaire, merci encore !


Portrait de ridleydu62

Superbe épopée et superbe fin aussi pour ce magnifique jeu.

Sinon j'avais aussi galérer sur ce colosse surtout quand le personnage est sur la main droite et qu'il faut viser le point faible avec l'arc. En fait faut juste donner un coup d'épée sur la main afin de la stabiliser et ensuite t'as tout le temps de viser et tirer sur le point faible. Truc tout con mais fallait y penser.


Portrait de Gastlab

Je pourrais faire une dissert' de dix pages sur les jeux de Ueda, mais je vous épargne la chose (ainsi qu'à moi-même).
Si un soi-disant amoureux des jeux vidéo vient me dire qu'il ne comprend pas la place occupée par les créations de la team Ico, je ne pourrai que le renvoyer téter sa mère et faire des pâtés avec sa pelle et son seau dans le square du quartier.
Je ferais cela avec le respect qui convient, faut-il le souligner ?

Ce fut un grand plaisir de replonger dans cet univers, merci Hooper pour ce let's play, et longue vie à la création qui porte ses couilles.

Pour finir, bravo à cette refonte graphique qui ne prend certes pas de risques, mais qui fait honneur au jeu.


Portrait de Tetra

Pas regardé la vidéo (j'ai plein de parties de retard), mais je tenais juste à dire un méga grand merci pour le lecteur Youtube, j'en pouvais plus de Daily. J'espère que ça marchera bien pour les lives aussi.


Portrait de Vevoune

Un bon jeu pour moi mais on est très loin du chef d'oeuvre, caaaaalmez vous ça reste un ressenti personnel.

Le fait que tu connaisse le jeu par coeur enlève forcément beaucoup d'intérêt à cette épopée mais épopée sympa quand même ;)


Portrait de Gastlab

Ah c'est vrai, raison tu as, ce n'est pas un chef-d’œuvre.
C'est au-delà. Et l'on plaint (avec le respect) ceux qui n'entrevoient pas cette réalité. C'est plus fort qu'un chef d’œuvre, c'est au-dessus de la perception du commun des mortels. C'est seulement ce que le jeu vidéo peut proposer de mieux aux joueurs, même s'ils n'en n'ont pas conscience puisque les joueurs sont globalement représentatifs de l'espèce humaine, à savoir des butors tout juste capables de comprendre qu'il faut se nourrir pour survivre.

Bref, je rejoins pleinement la substance de ton commentaire... A tes dépends, mais qui s'en soucie ?

The Shadow of the Colossus ne mérite pas l'incompétent avis du joueur moyen (dont je ne me désolidarise pas malgré mon mépris pour lui), l'incompréhension de mes semblables lui va très bien.


Portrait de Vevoune

Détend toi je t'assure tout va bien, pour toi c'est au delà du chef d'oeuvre c'est bien, ça ne pose aucun problème ça me fait même sincèrement plaisir pour toi mais est-ce que tu peux juste accepter que des personnes puissent avoir un avis, un ressenti différent du tien ou alors tu attend juste que tes gouts, tes envies soient universels et que tout le monde pense comme toi.

Tu as le droit d'aimer ce jeu et je le droit d'en aimer d'autres et de l'exprimer sans qu'on me prenne de haut comme tu viens de le faire (et bien caché derrière ton écran au passage).

Bref je vais pas m'étendre sur le sujet, si tu vois pas de quoi je parle c'est que je parle tout seul.


Portrait de Hellipsir

Pour moi, Agro est déjà en lui-même un chef d'oeuvre d'incarnation équine :D .


Portrait de Mnemosyne

La crise de larme de compétition à la fin du jeu...

ça m'a fait plaisir de retrouver ces sensations grâce à toi Hooper. Quel jeu, mais quel jeu...

Contente de te retrouver sur YT aussi, ma connexion de campagne apprécie!