Skip to Content

: Horizon Zero Dawn (36/X) []

Une légende Amish dit que le scénario d'Horizon débutera lors de la partie 36

42 Commentaires

Portrait de jfpom88

Faites des dons pour qu'Hooper arrête de tourner en rond et termine ce jeu très long à la con.


Portrait de Zigbrut

Arrêtez de chouiner sur le scénario, c'est un jeux vidéo, c'est du divertissement de consommation. Le niveau zéro de la réflexion intellectuelle, c'est comme se plaindre de la qualité d'une boite de conserve bon marché.
Le jeux vidéo est intrinsèquement de mauvaise qualité scénaristique pour de multiples raisons (support, public visé, loi du marché etc etc...) !

Ce "scénario travaillé" que vous recherchez tous ici, c'est dans un livre que vous allez le trouver.


Portrait de Hellipsir

Et bien moi je dis qu'il faut chouiner!
Oui, chouinons joyeusement et fièrement pour que certains jeux vidéo, qui prétendent introduire en leur sein un aspect cinématographique et scénaristique plus poussé que dans d'autres, progressent dans ce domaine et ne se contentent pas du minimum vital.
Chouinons, même, pour qu'ils aient l'ambition de viser la qualité et ne nous contentons pas du moyennement acceptable.
Chouinons pour que, même si un livre ( et encore, ça dépend de quel livre on parle ^^ ) sera certainement toujours mieux écrit qu'un jeu, nous nous surprenions, un jour, à saluer une écriture qui dépassera nos espérances.
Chouinons et envoyons valser les oiseaux de mauvaise augure et les fatalistes de bas étage :D .


Portrait de Mr.HUNKDeath

Et bam ! Voilà comment entretenir cette pensée du publique moyen que le jeu vidéo est par nature banale et pas plus évolué que les séries TV voir pire, que la téléréalité, alors que ce médium a prouvé à plusieurs reprises qu'il pouvait en être tout autre, c'est à cause de gens comme toi et de leurs pensées arrêtés que d'autres personnes, ignorantes du sujet ne peuvent tout simplement pas voir le jeu vidéo au delà de ce qu'on leurs montre, et si les joueurs s'en contentent, alléluia, c'est le cercle vicieux.

PS : Le jeu vidéo a bien d'autres qualité que le scénario où effectivement, il sera toujours bien mieux développé dans un livre, mais ça, c'est globalement la même chose avec le cinéma. Je rappel que la première base du JV, c'est le gameplay, avant même les graphismes, scénario et tout ce qui vient avec.


Portrait de Zigbrut

Citation:
PS : Le jeu vidéo a bien d'autres qualité que le scénario où effectivement, il sera toujours bien mieux développé dans un livre, mais ça, c'est globalement la même chose avec le cinéma. Je rappel que la première base du JV, c'est le gameplay, avant même les graphismes, scénario et tout ce qui vient avec.

Tu résume mieux que moi la triste fatalité du jeux vidéo (du virtuel en règle générale): un support de consommation narcissique, rien de plus... Mais je ne pense pas que ce soit un mal, tant mieux même :)

Citation:
et si les joueurs s'en contentent,

C'est le principe même du marché, tout est marchandise, tout se consomme, et pour consommer faut il encore que se soit consommable, ce n'est pas le jeux vidéo qui s'adapte au joueur mais l'inverse, c'est pour cela que l'évolution est impossible pour un joueur de jeux vidéo, même le meilleur joueur au monde ne fait que se plier au règle de l'algorithme qui lui est proposé, il ne fait finalement que jouer dans une petite boite fermé, il lui est impossible de la transcender pour lui permettre de faire évoluer le jeux, encore une fois, le support ne le permet pas, ne l'a jamais permis et ne le permettra jamais, depuis sont existence le jeux vidéo n'a pas évoluer. le consommateur mange ce qu'on lui sert, c'est la loi du marché et le virtuel est lié (de manière éternelle ^^) au marché.

Il faut prendre le virtuel pour ce qu'il est...

Merci d'avoir partagé ton point de vue, c'est dans l'échange contradictoire que la pensée se développe :)


Portrait de Mr.HUNKDeath

Citation:
Tu résume mieux que moi la triste fatalité du jeux vidéo (du virtuel en règle générale): un support de consommation narcissique, rien de plus... Mais je ne pense pas que ce soit un mal, tant mieux même :)

Don't feed the troll, mais merci quand même d'avoir révélé qui tu es.

Fin du débat.


Portrait de Solaris

Que dire des jeux qui misent tout sur le scénario (les films interactifs) ton argument ne tient plus dans ce cas là non?


Portrait de Zigbrut

Le film interactif, n'échappe pas à la règle, puisque comme dit dans mon commentaire précédent, le virtuel ne permet pas l'évolution du joueur, il est obligé de suivre bêtement l'algorithme qui lui est donné, c'est la scission radicale entre le virtuel et le réel.

Il ne peux donc pas évoluer, et les scénarios ne peuvent qu'être à la hauteur du support : médiocre malheureusement.

Loin de moi l'envie de faire la nécrologie du jeux vidéo, mais je pense qu'il est important de prendre conscience qu'il ne faut pas lui demander l'impossible. Il est et restera un support de consommation et rien de plus.


Portrait de Erio-vaR

Ce n'est pas par ce que c'est la "norme" qu'il faudrait dire amen. C'est justement par ce que les petit gars qui commande vois trop souvent le joueur moyen comme un idiot incapable qu'il faut s'en plaindre.


Portrait de derwich

Je pense qu'au point où on en est, Hooper pourra intituler, sous le Lakitu, cette épopée :

Spoiler
...


Portrait de MATsolid-snake44

Le scénario est forcément fragmenté et avance très lentement parce que pendant les 15 dernières parties tu n'as fait que te balader Hooper... C'est sûr que si tu ne fais qu'une quête principale toute les 10h, ça n'avance pas! ;-)

Mais il y a aussi effectivement un souci de narration dans Horizon. Je ne comprends pas cette narration molle en temps réelle que les développeurs s'obstinent à nous faire vivre dans ce genre de jeu : il n'y a aucune intensité, aucune mise en scène, ça gâche tout! Une fois qu'on le voit dans sa globalité, le script de Horizon n'est pas mauvais, mais comme pour beaucoup de jeu, l'histoire est mal racontée!


Portrait de Maldhôr

Les auteurs ne savent pas tous développer la narration dans les open world mais certains s'en sortent très bien comme pour The Witcher 3.


Portrait de Safedreams

Mon est avis est que déja en temps normal, les scénarii sont bof bof dans le jeux vidéo mais si en plus c est un open world, l'histoire est toujours fragmentée quoiqu il arrive...c est jamais linéaire et fluide....

C est pour ça que je déteste personnellement les open world


Portrait de Pingouinthe13th

C'est pas tant le problème que l'histoire soit fragmentée ou étirée en longueur, que la nullité de son écriture et de sa mise en scène.

Si à chaque fois que tu revenais sur la quête principale, tu avais une bonne écriture avec des bons personnages, de vraies intrigues qui rebondissent et t'excitent les papilles, tu pourrais ensuite jouer 15h sans avancer dans l'histoire sans t'ennuyer du tout.

J'irais même jusqu'à dire que n'importe quelle quête d'un open world, principale ou annexe, doit être aussi intéressante qu'un bon épisode de série TV, ou de films d'une longue franchise. Donc à chaque fois que tu joues, une session de 2h par exemple, ça devrait être aussi passionnant qu'un bon film, ou qu'un bon arc de série TV.

Un open world, c'est pas une histoire unique avec début-milieu-fin comme dans un TLOU. Un open world, c'est un univers avec des personnages, des lieux, des tas de personnages et des tas de lieux, qui vont interagir entre eux et avec le joueur. Chaque quête, chaque mission, doit être excitante.

Mais ici, à chaque fois que tu parles à un PNJ, c'est l'ennui total. Parfois, y a quelques élans passionnés, mais ça ne dure pas et il n'y a de toutes manières aucune conséquence à tout ce qu'Aloy fait dans le jeu. Franchement, elle pourrait ne pas exister, ça ne changerait rien à cet univers. Comme un MMORPG où l'histoire avance que lorsqu'il y a une nouvelle extension qui arrive, et où chaque joueur ne sert finalement à rien.

Dans Horizon, t'as aucune mise en scène, aucun PNJ dont tu te souviens du nom. Les villages sont des coquilles vides. T'as même pas une petite idée de la façon dont se gère ce monde au niveau politique/commerce. C'est du juste du basique post-apo tribal, chacun pour soi. Après, c'est peut-être dans les textes que ne lit pas Hooper, mais alors ce serait très mal foutu puisqu'on est dans un jeu vidéo, pas dans un roman.

Que l'histoire soit fragmentée, on s'en fout. Suffit que chaque arc soit autosuffisant avec début/milieu/fin et change l'open world d'au moins un élément lorsqu'on a réussi la quête (ou échoué). Au lieu de prendre l'histoire entière comme un grand film ou un feuilleton (TLOU), il faut prendre ça comme les séries "monstres de la semaine" avec fil rouge, genre X-Files. Tu fais pleins de quêtes sur des sujets divers mais passionnants, et quand tu reviens sur la quête principale du complot alien, c'est "wouah" avec des révélations qui te font bouger sur ton canapé.

Dans Horizon, y a jamais de "wouah". Ni annexe, ni principal. C'est du "blah" plutôt.

C'est en ça que la plupart des open world échouent, puisqu'ils essaient d'écrire le jeu comme un TLOU ou un Uncharted, en y glissant des tas de trucs au milieu sans grand intérêt pour allonger la durée de vie artificiellement. Un open world, ça s'écrit différemment. Ca doit aussi prendre en compte le temps qui passe et donc le fait qu'entre 2 chapitres principaux, le joueur pourrait attendre 2 jours (dans le jeu) ou 6 mois. Donc à la fin d'un chapitre principal, il ne doit pas y avoir d'urgence à enchaîner le chapitre suivant. Une erreur récurrente. Par exemple dans Oblivion, au début, on a la première tour d'oblivion, la bataille en cours où on vient aider. A un moment donné, juste avant l'assaut final, on nous laisse le choix (habituel) "dis-nous quand tu es prêt et on y va". Grossière erreur de scénariste. Puisque là, on peut décider de quitter la zone, d'aller errer 2 mois dans le pays en faisant autre chose, puis de revenir et les soldats nous auront attendu comme si une seconde s'était écoulée... Quand on écrit un open world, il faut prendre en compte que le joueur jouera à son rythme, donc c'est une écriture totalement différente d'un TLOU.

Je dirais que chaque quête doit être un mini-TLOU.

Moi je ne supporte pas les jeux linéaires parce que j'ai trop l'impression d'être sur un rail tout le temps, sans avoir aucun choix. Dans un open world, je peux choisir quel rail j'emprunte, à quel moment, je le suis pendant 10 minutes ou 2h, et puis je descends du train et j'en prends un autre, avant de revenir sur le premier ou d'en suivre un troisième. Ce que je souhaite juste, c'est que chaque rail soit excitant à suivre.


Portrait de callahaine

C'est le problème des open worlds en général, une histoire basique mais tirée en longueur. Et on en revient au problème de faire ce style de jeu en let's play, surtout sans faire le contenu annexe en off.


Portrait de derwich

Et une autre légende du Grand Zimbabwe prouve que ce pseudo-scénario reste à un stade embryonnaire. Après une introduction qui pouvait en laisser envisager un d'une très grande ampleur, la fragmentation des quêtes mais surtout le scénario en lui même se sont perdus dans les limbes du néant pendant 36 parties (où seul le Hooper et la technique du jeu rendent intéressant cette épopée). Alors on s'emballe quand il y a un déroulement "scénaristique", mais ceci se rapproche pour l'instant plus de la blague que d'autre chose. On a compris que

Spoiler

Sans rire, le scénario peut vraiment se voir amélioré avec ce segment narratif, mais doit gagner en ampleur, puissance, intensité et en twists bien emmenés et explosifs pour remonter la barre de ce gâchis, pour l'instant monumental. Le plus gros problème se réfère évidemment au non intérêt des personnages, dû à leur superficialité (même l’Héroïne), à leur manque de psychologie et de passés et enjeux exposés clairement, emmenant l'intrigue en un vaste récit choral concordant au "gros" du bouzin soit
Spoiler
Malheureusement, force est de constater qu'il ne faut plus forcément compter sur les personnages léthargiques et vides de ce jeu, mais à la trame scénaristique de base (qui est pour le coup plutôt bien réalisée et dans l'ensemble, assez originale). On espère de tout cœur que le spectacle sera au rendez vous dans les dernières révélations du jeu.
Mais bon, inutile de paniquer et d'enfourner les portes ouvertes, on est en présence d'un jeu vidéo, cet art a du chemin a parcourir avant de rejoindre les autres arts dans cette optique, qui plus est, d'un jeu AAA au gros budget, qui favorise le rendu aux virages artistiques de l'intrigue ainsi qu'aux messages en filigranes, où auraient pu s'ajouter à une belle fable écologique, (enfin) un message féministe puissant et exprimé avec une noirceur et une absence de manichéisme primaire (ce qui manque cruellement au jeu) de l'être humain.
Certes, on ne joue pas à Horilong pour réfléchir, mais ce titre aurai royalement gagné a ne pas être ce simulacre doublé de paresse. Ceci dit, attendons la fin, ne soyons pas mauvaise langue, ni de mauvaise foi quand même, une bonne idée est si vite arrivée et malgré tout, ce jeu est dans le haut du panier des autres noms de ce genre sans être si ridicule que :p Ayons foi en ce Horizon tant acclamé.
Spoiler


Portrait de Pingouinthe13th

"C'est ici que tout s'achève", "Ce coup l'a vraiment affaibli"... C'est tellement aléatoire comme réplique, aucun sens avec le moment où elle le dit. C'est ce que j'aime pas du tout avec ces répliques spontanées des personnages joueurs dans les jeux de ce genre.

Au moins, l'histoire décolle enfin. Mais c'est toujours sans intérêt, avec encore visiblement des recherches industrielles/scientifiques ayant mal tourné. J'en veux beaucoup à Resident Evil, 28 jours plus tard et Deep Blue Sea d'avoir intégré des explications scientifiques à ce qui était auparavant du pur fantastique. Ici, j'aurais aimé de vrais démons mécaniques par exemple, ça aurait été plus intéressant. Enfin, le jeu est pas fini, alors pourrait y avoir des surprises.

Aloy pourrait être la clone de Lise Sobeck créée à partir d'une trace de son ADN, même des siècles plus tard. On a tous vu Jurassic Park. La différence légère entre les 2 ADN s'expliquerait par les quelques ajouts nécessaires au processus (comme l'ADN de grenouille je crois dans Jurassic Park). Ca pourrait être intéressant si Aloy était en réalité Lise Sobeck elle-même après voyage interdimensionnel et régression à l'état de bébé suite rencontre avec un être divin qui l'aurait ramené des siècles plus tard pour finir ce qu'elle avait commencé, l'ayant modifiée juste ce qu'il faut pour qu'elle ait la capacité de le faire. Enfin, un truc pas scientifique, quoi. Je le sens mal.

Pour les phases d'escalade, je ne comprends pas Hooper, je trouve ça beaucoup plus sympa que d'avancer tout droit dans une plaine comme pendant 90% du jeu. Après, c'est sûr que la phase en intérieur était inintéressante parce que lieu inintéressant et moche, mais la phase de grimpette en extérieur était plutôt sympa. C'est moins réussi que dans Assassin's Creed parce que nombre de prises trop limité, pas assez de chemins possibles donc trop linéaire, et moins réussi que Tomb Raider parce que lieu moins épique, moins mythologique, sans énigme, donc moins intéressant à explorer ainsi. Mais pour moi, cette phase de grimpette était plus intéressante que la phase dans le désert que Hooper a adoré par exemple. (Je préfère escalader que gambader dans le désert. Quand j'étais petit, j'adorais grimper partout où je pouvais. Et puis un jour, j'ai découvert le vertige...)

Le gâchis de ce jeu, c'est d'avoir des "donjons" sans intérêt. Y a un open world sympa mais tout élément non naturel implanté dans ce décor (villes, creusets, camps...) n'a aucun intérêt à être visité. Et même les espaces naturels un peu secrets n'offrent aucune récompense. Ce qu'on appelle les "points d'intérêts" dans un open world, n'en ont ici aucun. A part la chasse aux dinorobots et l'excellente idée des "pièces indépendantes" à cibler sur chaque dino, ce jeu est d'un vide abyssal.


Portrait de Antonius

Ah, la phase de tutoriel est déjà finie ? Comme ils le disent souvent dans DBZ : ce n'était qu'un petit échauffement, maintenant passons aux choses sérieuses !

Spoiler


Portrait de Dvorn

C'est pas le scénario de mass effect ? des robots qui consument des trucs organiques et qui se répliquent ? C'est vraiment original tout comme l’hologramme qui se la joue mystérieux et qui ne sait rien finalement :)

Calmez-vous je taquine, pas la peine de prendre mal ce que je viens de dire.


Portrait de Hellipsir

Citation:
C'est pas le scénario de mass effect ? des robots qui consument des trucs organiques et qui se répliquent ? C'est vraiment original tout comme l’hologramme qui se la joue mystérieux et qui ne sait rien finalement :)
Pas compris ce trait d'humour. Tu parles de l'hologramme de Jean-luc Mélenchon? ^^