Skip to Content

God of War (9/X)

9ème partie de l'épopée God of War

44 Commentaires

Portrait de Mr.HUNKDeath

Le combat lorsque Kratos chevauche le troll pour le contrôler m'a rappelé Arkham Asylum, avec les infectés au titan.


Portrait de MATsolid-snake44

T'as un peu joué comme un gros marcassin avec l'ogre Hooper :-p Il est pourtant prenable en first try, même en mode défi et jusqu'ici tu te débrouillais super bien, mais là je ne sais pas, t'as perdu tes manchettes, t'as complètement zappé les attaques runiques... L'ogre est lent mais il fait très mal, il faut faire attention aux orbes au-dessus de sa tête, ou dès qu'il lève les bras car, l'onde choc au sol quand il le frappe provoque de gros dégâts, ainsi qu'un éclair d'aveuglement parfois. Il te balance aussi des mobs qui passent à côté de lui^^, tu peux parer avec le bouclier.

Concernant la narration, elle est très présente dans le jeu, si ça t'emmerde faut retourner sur Dark Souls, là on t'explique rien et tu te démerdes pour te faire le scénario dans ta tête :-p Moi je trouve ça vachement classe, c'est plutôt bien raconté. Les développeurs ont écrits des centaines de lignes de dialogue!

Le jeu est immense, oui, après tous les royaumes ne se valent pas malheureusement. Midgard est beaucoup plus vaste que les autres et c'est le hub central, on y repasse souvent au cours de l'aventure. Alfheim est cool aussi, bien que plus petit, c'est une autre ambiance.

Faut pas s'inquiéter pour tout ce qu'on ne peut pas faire encore, il y a énormément de choses qui ne se débloqueront que bien plus tard dans le jeu et on repasse par certains endroits visités auparavant avec de nouveaux outils.

Sinon je doute que quelqu'un a essayé de level up 10 000XP avec le talisman, ça serait long, chiant, et pas valable, car tu ramasses plein d'XP naturellement et ça part très vite quand tu les investis, ce serait débile.


Portrait de Pingouinthe13th

On peut trouver un équilibre narratif entre les Uncharted-like qui ne te laissent jamais seul avec le jeu dans cette overdose de cinématiques, cut-scenes et dialogues pendant les déplacements, et les Dark Souls-like qui ne t'expliquent absolument rien sur ce que tu fais, pourquoi tu le fais, et quels sont tes objectifs.


Portrait de MATsolid-snake44

Citation:
On peut trouver un équilibre narratif entre les Uncharted-like qui ne te laissent jamais seul avec le jeu dans cette overdose de cinématiques, cut-scenes et dialogues pendant les déplacements

Ce genre de reproche je trouve que c'est assez propre à une partie de cette communauté, parce que sinon j'ai pas l'impression que ça dérange grand monde. Pour moi c'est juste normal, la différence avec d'autres jeux c'est que là il y a un vrai suivi dans la narration, les scénaristes ont fourni un vrai taf, qui respire la recherche, la passion, l'investissement sur plusieurs dizaines d'heures de jeu, ça change des titres à la narration traitée par dessus la jambe, où t'es toujours tout seul à sauver le monde sans savoir pourquoi, avec des PNJ qui ont 4 lignes de dialogue et qui ne jouent absolument aucun rôle dans l'histoire en se contentant de te suivre aveuglément. Et puis quand tu joues à ce genre de jeu, tu sais dans quoi tu t'engages, faut pas faire l'étonné.


Portrait de Pingouinthe13th

Euh... Je ne parle que pour moi, hein. Ni pour la communauté de Hooper.fr, ni pour le grand public, ni pour les gamers. Juste pour moi. Et où est-ce que je "joue l'étonné" ? Dès le début j'ai vu que c'était un Uncharted-like. Où vois-tu un étonnement ? Toi tu dis que si on n'aime pas ce style de narration, il n'y a que les Dark Souls comme alternative. C'est pas un peu binaire comme réaction ? Dans la plupart des jeux, on sait quand même très bien ce qu'on fait là.

J'ai toujours dit que pour moi, un jeu vidéo n'est pas une série TV et que ça m'agace de voir des scénaristes de jeu vidéo se croire scénaristes de série TV. Pour l'exemple que je ressors à chaque fois, la narration de Zelda 1 sur NES est excellente à mon sens car elle dit juste ce qu'on doit faire dans le jeu avec le texte initial, et après, c'est le joueur qui vit son aventure, qui écrit sa propre histoire, en usant du gameplay et du level design. Le rôle des objets est décrit succintement par un texte d'un PNJ "poteau indicateur" qui te permet de t'orienter, et tu avances petit à petit dans le jeu à ton rythme, comme un vrai aventurier qui a un but à atteindre. Une variante de cette narration se retrouve dans Super Metroid.

Alors c'est un peu extrême comme exemple, et j'aime bien des PNJ plus humains et des dialogues de série TV (dans Skyrim par exemple) mais je n'aime pas quand j'ai cette impression de subir l'histoire écrite par un autre, plutôt que de vivre la mienne. Quand je jouais enfant avec mes LEGO et Playmobil, j'inventais moi-même mes histoires, je n'avais pas besoin d'un scénariste pour me la dicter toutes les 5 minutes. C'est ce que je recherche dans un jeu vidéo, avec juste beaucoup plus de possibilités en virtuel que dans ma chambre à utiliser mes meubles comme montagnes et donjons pour y balader mes figurines de plastique.

Disons que quand une cinématique dure plus d'une ou deux minutes, et sans avoir une heure de gameplay entre deux cinématiques, je trouve que la narration devient trop envahissante. Et je n'aime pas les monologues quand un PNJ nous raconte toute sa vie alors qu'on lui a juste dit "bonjour, ça va ?".

Là dans cette vidéo, il y a cette cinématique "tuto" de l'explication des ponts entre les mondes. Ca peut passer mais ça aurait pu être plus court. Faudrait pas qu'il y en ait d'autres par la suite.

Je vais encore ramener BOTW sur le tapis, mais il aurait pu avoir la meilleure narration du monde lorsque le vieux du début nous dit simplement "abats Ganon". Malheureusement, après, ils ont mis des tas de PNJ avec des dialogues foireux beaucoup trop longs, alors qu'ils n'auraient pu être que des poteaux indicateurs comme dans le temps, avec juste le level design et le gameplay guidant nos pas vers notre objectif : abattre Ganon.

Dans ce GoW, ça aurait pu être "amène les cendres de la mère de ton fils au sommet de la montagne". Et tout le reste de la narration aurait été level design et gameplay, avec tout autant de recherche, de passion et d'investissement, mais traduits en décors, bestiaire, énigmes plutôt qu'en dialogues et cinématiques.


Portrait de MATsolid-snake44

Tout le monde parle en son nom ici je pense et ce n'est pas parce je parle à la seconde personne du singulier que je te vise en particulier : quand je dis "tu ne joues pas l'étonné", c'est un "tu" général, impersonnel, c'est toi, moi, Hooper, le premier venu!

Je n'ai pas dit que quand "on aimait pas ce genre de narration, il n'y avait que les Souls like comme alternative"! Faut lire entre les lignes, je répondais aux critiques de Hooper avec agacement, parce que j'estime qu'en se lançant dans le jeu il savait que ça allait être ainsi, donc si ce genre de jeu ne lui plaît pas, autant jouer à autre chose.

Je comprends ton point de vue en ce qui concerne la narration, bien que nos goûts soient radicalement opposés. C'est la génération "old-school" qui rencontre la génération "new school", la première préférant une narration basique, basée sur la découverte, la seconde s'attachant davantage à une narration plus scriptée, plus profondément encrée dans le jeu. Enfin, je dis ça mais apparemment on a eu une enfance sensiblement identique, en ce qui concerne les LEGO & les Playmobils^^

Je n'ai pas connu l'époque de la NES, j'ai commencé avec la génération 3D sur Playstation. Pour moi, le scénario tient une place primordiale dans un jeu, je dirais même que je joue surtout pour vivre une histoire, que pour jouer! La liberté d'agir et d'aller ne me suffit pas, j'ai besoin d'un narration forte, même si elle n'est pas spécialement bonne, je ne suis pas difficile^^ ; sinon je m'ennuie rapidement. C'est une autre façon d'aborder le JV, j'en conviens. Après j'aime différentes formes de narration ; malgré ce que j'ai dit sur les Souls, j'ai bien aimé le style de Bloodborne, j'ai adoré Skyrim, où pour le coup tu vis ta propre histoire comme tu dis, mais j'aime beaucoup aussi l'écriture à la Naughty Dog.

Il n'y aura pas d'autres cinématiques "tuto", mais il y aura plein d'autres cinématiques, alors accroche-toi! :-p


Portrait de lostyle

Ils te le disent hooper que le Bifrost est vide et en revoyant le jeu du début, on comprend pourquoi les nains ne sont pas présents d’un point de vue scénario.

Et t’abuses un petit peu sur les parties où tout est axé sur le scénario, c’est pas inintéressant et t’avances dans l’histoire :) !

Y a un jeu dans lequel tu pouvais aller n’importe où ! No Man Sky :p


Portrait de lostyle

Et je tiens à dire que j’ai bien aimé NMS, je trouvais juste,le contre exemple amusant et putaclic :p


Portrait de Pingouinthe13th

No Man's Sky qui, avec Elite Dangerous, est l'un des seuls jeux qu'a fait Hooper ces dernières années qui m'intéresse réellement encore aujourd'hui. Alors sûr, il manque des possibilités, pas assez de quêtes façon Skyrim qui t'emmèneraient d'un bord à l'autre de l'univers, pas assez de personnalisation et de customisation, mais oui, cette liberté d'agir comme bon te semble dans un univers, sans être "forcé" ou "poussé" par une narration écrite à l'avance, c'est ce que je préfère.

Je peux ainsi écrire ma propre histoire pendant que joue, plutôt que de suivre celle écrite par un autre.


Portrait de MATsolid-snake44

Citation:
mais oui, cette liberté d'agir comme bon te semble dans un univers, sans être "forcé" ou "poussé" par une narration écrite à l'avance, c'est ce que je préfère.

Je peux ainsi écrire ma propre histoire pendant que joue, plutôt que de suivre celle écrite par un autre.


Mais écrire quelle histoire sérieusement..? Celle d'un mec qui erre dans le vide intersidéral et colonise des planètes mortes pendant 200h, en voguant de système en système sans jamais rencontrer personne qui a quelque chose à lui raconter?

Tu m'aurais pris Skyrim comme exemple, j'aurais rien dit parce que ça encore c'est un jeu abouti qui a quelque chose à offrir et qui propose une grande liberté, ou Zelda BOTW, puisque certains ne parlent que de lui ; mais No Man's Sky c'est vraiment le néant. La liberté d'aller où tu veux dans un immense univers n'a aucun intérêt si celui-ci est totalement vide! God of War, il n'a rien à voir avec NMS, mais dans son genre, c'est un jeu qui propose une expérience nettement plus solide et qualitative en dépit de sa linéarité et de sa narration scriptée.


Portrait de Katakuri

Citation:
Y a un jeu dans lequel tu pouvais aller n’importe où ! No Man Sky
Je crois qu'on aurait pu trouver un meilleur exemple. xD


Portrait de Rockman

J'hésite vraiment à regarder cet épisode, parce que ça commence à beaucoup spoiler et ça risque de gâcher mon expérience.


Portrait de Salander

Ils ont quoi comme moto les neveux?


Portrait de batankyu

- Tonton, on peut jouer aux jeux video ?
- Non, j'enregistre une épopée. Allez donc plutôt faire quelques roues avant dans la rue.


Portrait de Salander

C'est pas la première fois en plus!


Portrait de Mr okoto


Portrait de Subway Sam

Hooper tu n'aimes pas les séquences "blabla" mais même si on fait pas grand chose j'ai adoré car on en apprend plus sur la mythologie et c'est top pour le peu qu'on s'y intéresse bien sur. En tout cas vachement sympa cette partie.


Portrait de Supergorette

Euh attention tout de même ça prend beaucoup trop de libertés par rapport à la mythologie scandinave, c'est autre chose on va dire, il vaut bien mieux regarder Valhalla rising pour avoir une formation "accélérée" mais en même temps pointue, implicite et intelligente, god of war, non, à éviter si on veut des connaissances solides sur cette mythologie.


Portrait de Subway Sam

On s'en fout libertés ou pas ces séquences apportent à l'univers ( modifié ou pas ) et sont plutôt bien écrites, le problème c'est qu'il faut un minimum s'y intéressé, la pour le coup Hooper qui râle sur ça je trouve ça pas valable. ^^


Portrait de BuyMore

Il vaut mieux s'intéresser à la mythologie nordique dans son spectre le plus large si on veut une connaissance exhaustive (et donc juste) de cette mythologie. Parce que les mythologies n'ont eu de cesse que d'être revisitées, réinterprétées, réécrites au fil des siècles... jusqu'à rendre l'idée d'une version "originale" complètement abstraite.

En ce sens, aucune restitution n'est bonne, mais toutes détiennent leur propre vérité.

S'intéresser à la vision de la mythologie exposée dans God of War reste pertinent, dans la mesure où elle représente moins une finalité qu'une ouverture / initiation pour un joueur un tant soit peu curieux.