Skip to Content

: Banjo Kazooie (9/13) []

9ème partie de l'épopée Banjo Kazooie

42 Commentaires

Portrait de Indocind

Dans mes souvenirs, le + horrible niveau, à s'en arracher les cheveux ! Surtout que dans la version originale, tu perds tes notes et tes jinjos quand tu meurs ! Ya encore la partie de ma soeur dans ma cartouche, elle avait mis 4h à le torcher à 100% (moi je l'ai jamais réussi en entier, je pétais trop des câbles loul). J'ai sursauté un truc de fou quand le requin a apparu dans sa "cage" immergée ! J'ai trop ris quand tu es tombée dans la salle des machines, je le voyais venir gros comme une maison ^^


Portrait de Fitzou

ça se complexifie enfin !

Dans Tooie le reboot des niveaux avait été corrigé pour le coup.


Portrait de Exyt

Un vrai plaisir de découvrir ce jeu avec toi !
J'ai profité d'un congé maladie pour regarder tout ça (d'un oeil) en peu de temps. J'aime beaucoup. Respect pour l'aspect technique, c'est très propre. Toujours ces couleurs et textures N64 que je trouve très sombres et austères, mais tant pis ^_^

Je suppose que ça a été déjà été dit, mais ce jeu fait beaucoup penser à Mario Odyssey dans son approche plateforme/exploration/sandbox/expérimentation. J'étais un peu sceptique au moment de son annonce ("encore un 3d World sans âme, rendez-nous Galaxy" lol). Mais maintenant je suis parti pour l'acheter day one. ^^ Nintendo va frapper fort, avec ce retour en force à un genre de plateforme 3D qui est trop rare (et disparu).

Anecdote perso : je jouais bcp à de la plateforme plus jeune (pas le droit aux jeux violents), mais je trouvais qu'ils leur manquaient tous quelque chose... et grâce à ces vidéos je viens de trouver. C'est ce côté exploration et sandbox :D

Donc merci pour la découverte, et hâte de voir la suite :)


Portrait de MaKuN

Un bien bon niveau, on voit quand même que ça monte en puissance au fur et à mesure du jeu et les deux derniers stages en sont la preuve !

Y'a vraiment beaucoup de détails et de chose à visiter, en toute une vidéo tu n'as pas encore fait tout le tour. Je ne me souvenais pas que l'eau ne nous remontait pas la barre d’oxygène tant qu'on était pas sorti, c'est bien la principale difficulté du coup mais tu tiens le bon bout t'as encore assez bien joué. ^^

Parviendras tu à trouver d'autre versions de Cheato ^^


Portrait de pcc

Dans mes souvenirs le plus dur dans le niveau c 'est surtout le chrono pour la pièce dans les hélices sous l 'eau , et la case de gruntilda à enfoncer fallait un bon timing pour le saut , mais rien d 'insurmontable ,j 'avais trouver le jeu facile à l'époque .

Sinon tu as oublié le code pour avoir 200 oeufs derrière le marais moisi il faut cassé le bloc de glace en forme normal puis se transformer en croco pour passer le tuyau .


Portrait de Rudolf

Aïe ! Je vois que le Hooper a oublié l'existence de la pièce de puzzle dans l'oeil de la statue géante de Gruntilda après avoir activé l'interrupteur au manoir hanté : j'espère qu'il va y penser, mais c'est le genre de truc qu'il peut totalement oublier maintenant.

Agréablement surpris qu'il se soit souvenu du tuyau près du tableau du monde enneigé et menant à Cheato, en espérant qu'il s'en souvienne à nouveau pour y aller en croco.

Par contre, je pense qu'on peut faire une croix sur le mini-jeu caché des puzzles dans la maison de Banjo (j'aurais espéré qu'il s'en souvienne au moment où il a écrit son premier code obtenu grâce à Cheato, vu qu'avec ce mini-jeu on peut aussi obtenir des codes bonus à entrer dans le château de sable de la Baie au Trésor).

N'empêche : à l'époque, j'étais resté bloqué un mois pour trouver comment faire monter le niveau d'eau ! Je ne l'avais pas vu, ce tout petit trou à travers la porte près de l'entrée du manoir hanté. Ca m'avait rendu fou, ce truc (car je le voyais bien que la suite du niveau était au-dessus mais que le niveau de l'eau n'était pas suffisamment haut).


Portrait de lostyle

C'est fou quand même !

Pour l'avoir refait il y a quelques années sur N64 à nouveau, j'avais souvenir d'avoir galéré sur certaines séquences mais TOI tu t'en sors particulièrement bien, c'est ptet la manette qui rend le gameplay encore meilleur je sais pas..

Il faudra que je le refasse quand j'aurai sur Xbox, leur petite compil Rare me donne envie a chaque fois !


Portrait de Maldhôr

Ce que tu dis à propos des manettes N64 n'est pas rare.


Portrait de BlackBelt35

Haha, et comme prévu, les premières vraies galères arrivent. Syndrome Pavlov en vue, on va le voir trépasser 3 fois sur chaque obstacle avant de comprendre ! x)

C'est un peu le niveau typique où tu as l'impression que tout le monde est contre toi, et te le font savoir bien comme il faut. La flotte polluée, les caisses explosives qui te chargent, les bouées vivantes, les bouches d'aération qui attaquent, le requin dans sa cage, les croqueurs planqués dans les angles morts, le four brûlant dans la cuisine... Il ne manque plus que la mouette qui t'assomme depuis le ciel et te vole ton goûter, et on a la totale. x)

C'est une espèce de climax de l'aventure, dans lequel tu comprends rapidement que tu es en terrain particulièrement hostile, dans lequel rien ne te sera épargné. Et ça le rend vraiment très attachant à mes yeux, c'est aussi un des niveaux que je préfère dans ce jeu.

J'ai bien aimé le passage où il zappe complètement l'interrupteur placé de l'autre côté de la vitre. Du grand Hooper comme on en fait plus. x)

Suspense à la fin de la vidéo : va t'il enfin voir l'interrupteur Grunty situé en haut du bâtiment sur le côté de la grue, ou va t'il passer à côté de manière définitive ? Réponse dimanche prochain donc.

Je suis également curieux de savoir si il va trouver la 2ème alvéole, qui est selon moi la plus difficile à trouver du jeu. (Encore que les deux dans la forêt sont bien tordues aussi.) Et ça n'a pas l'air d'être bien parti pour, car il est déjà persuadé d'avoir entièrement exploré cette zone. On verra bien si il a la curiosité de revenir.

Le niveau d'après est un peu plus simple, mais avec cependant de belles phases de plate-forme qui risquent de bien tester la patience de notre gros ourson. J'ai également hâte de voir ça !

Une épopée de Banjo-Tooie me plairait bien, d'autant que la version Xbox 360 / Xbox One a le mérite d'être beaucoup plus fluide que le jeu original, qui ramait affreusement sur une N64 à bout de souffle. (Surtout en version Euro avec ses 50Hz) Le jeu est 100 fois plus agréable à jouer dans sa version HD. Par contre les niveaux sont effectivement immenses, et cette fois ce n'est pas du tout le fruit de l'imagination du Hooper : rien que le niveau le plus petit est déjà au moins 2 fois plus grand que le niveau le plus vaste de Banjo-Kazooie. Il y a aussi énormément de backtracking et d'inter-connexions entre les niveaux, avec beaucoup d'objectifs qui dépendent de la réussite préalable d'un autre objectif situé ailleurs. La progression y est donc beaucoup plus laborieuse.


Portrait de Grabbeulyon

Le niveau le plus dur du jeu pour moi. :p Mais néanmoins très bon, je l'avais beaucoup aimé. Je trouve que tu as bien assuré, tu as pris le temps au début de la vidéo mais c'est normal, il faut bien trouver le chemin. :p

J'ai bien aimé la salle des machines, et puis certaines pièces sont bien cachées, ça reste un niveau un peu fourbe mais super à parcourir car il y a un joli challenge, je pense que dans la prochaine partie ça ira. :p Et les codes secrets, je crois que je n'en avais trouvé que deux.

Tout ça laisse augurer encore 3 ou 4 parties je pense, faut pas se presser. :p Hâte de voir la suite. :)


Portrait de Pingouinthe13th

Vous avez une drôle de conception de la difficulté quand même. Ce niveau est long, oui, faut gamberger pour savoir quoi faire, oui, avec des zones bien cachées, oui, mais une fois qu'on a compris le niveau, il n'est pas difficile. Quelques essais pour certains passages mais rien de difficile.

Et dans la version d'origine, seules les notes respawnent, pas les pièces de puzzles, donc c'est pas comme si on nous demandait de faire l'intégralité du niveau sans mourir. Et quand tu sais où sont les notes, ben, tu perds moins de temps à les chercher, tu connais les pièges, et c'est plus simple. Donc d'abord, tu te concentres sur les pièces de puzzle, tu apprends le niveau, là où sont toutes les notes, et puis tu te fais une run "notes" quand t'as fini tout le reste.

Rien à voir avec un MegaMan, un GnG ou un Castlevania dans lesquels même quand t'as compris ce qu'il faut faire, l'exécution reste difficile avec de très nombreux essais pour y parvenir, avec retour au début du niveau à chaque échec.

La difficulté d'un jeu, c'est quand t'as compris mais que t'y arrives pas au point de balancer la manette contre le mur. Rien de ce genre dans ce niveau. En plus pour quelqu'un comme Hooper qui finit les DKC à 102% ou 200% ou plus à chaque fois (pour moi, une utopie), je ne vois pas où est la difficulté ici.


Portrait de Rudolf

@Pingouinthe13th

Citation:
Et dans la version d'origine, seules les notes respawnent,

Les Jinjos aussi.

Sinon, d'accord avec ce que Trikounet t'a répondu. La difficulté dans un jeu, ce n'est pas uniquement le fait de mourir, mais simplement d'appréhender le level-design dans son ensemble, trouver toutes les pièces de puzzle et toutes les notes de musique.

Tu parles de Mega Man, mais tu sais : le premier Mega Man, je te le torche facilement, maintenant que je le connais, mais ce n'est pas mon cas quand je découvrais le jeu. Castlevania, pareil, je connais très bien le jeu maintenant, donc je te le termine facilement, mais quand je le découvrais pour la première fois, je rigolais moins.

Pour les deux Banjo, même chose : je torche les jeux vu que je connais l'emplacement des pièces de puzzle, mais quand je découvrais les jeux, j'ai mis beaucoup de temps à tout terminer. J'ai ressenti de la difficulté pour soit trouver les pièces de puzzle, soit réussir certains défis (les mini-jeux du crocodile ou de la course en traineau par exemple, la salle des machines de la Baie du Rusty Bucket et l'eau polluée, ou Banjo-Tooie avec certaines pièces de puzzle bien tordues).


Portrait de Trikounet

Il est clair que BK ce n'est ni Ghosts'n Goblins, ni Silver Surfer, ni Dragon's Lair, ni F-Zero GX, ni Contra, ni Battletoads en matière de difficulté ; ces jeux faisant d'ailleurs, en mon sens, passer Castlevania et Megaman pour des trucs quasi fastoches qu'on termine les doigts de pieds en éventail. Après, cela demande quand même une certaine maîtrise pour passer cette fichue salle des machines ; maîtrise qui s'acquiert après un certain temps de jeu. Or, la difficulté d'un jeu concerne aussi le temps de compréhension nécessaire à sa réussite. Par exemple, ça n'est pas parce que j'ai mis 10h à comprendre comment finir le deuxième monde de Tomb Raider 3 sans sourciller que je vais le qualifier de facile juste parce que j'ai maintenant tout compris des pièges que je passe assez aisément.

Si BK n'est pas en soi un jeu très difficile, le temps de saisir les mécaniques d'un niveau comme la Baie du Rusty Bucket offre un challenge d'une difficulté disons... intermédiaire. Une fois encore, on est d'accord : BK ne donne pas autant envie de détruire sa manette que devant un Ninja Gaiden. Mais bon, le monde ne se divise pas en jeux faciles et difficiles : ça n'est pas aussi binaire. Bon nombre de lecteurs parlent ici d'une difficulté qu'ils ont vécue durant la découverte du jeu donc bon, tout est relatif, forcément.


Portrait de Antonius

Dans le cargo tu paniques
C'est le remake du Titanic !


Portrait de quenthi

Ah là on sent les niveaux bien corsés hein mon cher Hooper ! ^^ Pour le moment je trouve ce niveau pas trop mal, la musique est sympa (pour l'instant ^^) et en plus c'est joli. Après on sent que la partie plateforme est assez compliqué mais je sens que tu vas jouer comme un bon gros krakoukass Hooper ! ;-)


Portrait de Kaiser_Basiare

Le crie "ubaga" du sorcier qui te change en citrouille ressemble à celui du mask dans crash


Portrait de Star-Lord

On y est Capitaiiiiiine ! Bon, heureusement que dans cette version, la mort ne pénalise pas trop le joueur. Parce qu'à l'époque, je me souviens être mort comme un gros marcassin dans la fameuse salle des machines alors que c'était la dernière zone à explorer (pas assez méthodique). Ca m'avait traumatisé, en plus de cette musique des enfers, de cette eaux moisie et de ces tuyaux cannibales. Bon, l'ambiance est énorme et le thème tout de même sympa.

Le coup des hublots à casser, je l'avais totalement oublié :o Bonne mémoire Gros'Ours ;) Cette mort dans la salle des machines haha, ça m'a bien fait marrer. Un sacré manque d'attention =P M'enfin, dans l'ensemble tu te débrouilles bien. Hâte que tu redécouvre le niveau des 4 saisons pour voir ta réaction ^^ (En espérant que tu nous torches cette fourberie de niveau dans la prochaine partie).


Portrait de jfpom88

J'ai bien aimé cette partie. En effet, ça se corse, mais Hooper a assez de mémoire et de gros talent pour réussir ce niveau!


Portrait de Arnaud Overlord

La baie du seau rouillé c'est ma musique préférée, mais ça reste une saloperie de niveau! Le challenge est présent.

21.25 à 21.54: mon passage préféré. Le niveau qui te fout une baffe dans la gueule gratuitement juste après que tu aies frôlé la mort quoi.

54:08: la drapeau Rareware flottait là, fièrement. "Nous sommes des enfoirés, retenez notre logo" semblait-il nous dire dans ce niveau.


Portrait de Romano

Hooper se souvient quand même plutôt bien du jeu. Cela lui évite du coup de tourner en rond et de se demander quoi faire.
C'est assez agréable car la progression est très fluide, même sur des niveaux un peu plus corsés comme celui-ci.