Skip to Content

Zelda Breath of the Wild (1/2)

Merci VincentST pour la création du Best Of Zelda Breath of the Grosse Wild

106 Commentaires

Portrait de Pingouinthe13th

52' : dire qu'on avait des fées toutes mignonnes sur NES, GB et SNES...

2h46' : ta vision d'OOT en 1995 ne tenait donc absolument pas compte des capacités 3D des machines de l'époque, PC y compris... Mais je comprends ce que tu veux dire, j'avais ce genre de vision du futur du jeu vidéo à l'époque aussi. Je me rappelle de Sherman-M4 sur Atari ST et son "open world" qui m'impressionnait à l'époque, et je m'imaginais déjà à l'époque des univers encore plus profonds, plus denses. Seulement quand OOT est sorti, je me suis pas dit "ah merde, c'est ça la 3D ? c'est décevant" mais plutôt "voilà, on avance dans la bonne direction !!! c'est génial, encore quelques années et ce sera bon !!!". Il s'est passé 20 ans depuis, et je vois qu'effectivement les open world prennent de plus en plus d'ampleur et si toutes les idées de chaque jeu sorti ces 10 dernières années étaient mixées dans un seul et même jeu, on aurait mon jeu rêvé il y a 30 ans.


Portrait de Pingouinthe13th

21' : depuis la première diffusion de l'épopée, je n'ai toujours pas compris Hooper et son "la switch ne m'intéresse pas". Or, il joue à un jeu Switch. Voilà, point. Il évoque le fait que la portabilité de la Switch ne l'intéresse pas, que les joy-con sont insupportables, ok, certes, compris. Mais qui peut dire "la PS4 m'intéresse" "la NES m'intéresse" "La Gameboy m'intéresse" sans que ça signifie "les jeux qui tournent dessus m'intéressent".

Je ne comprends pas ce que dit Hooper parce que je ne vois pas ce à quoi correspondrait l'opposé : par exemple, qui pourrait être intéressé par une Xbox One X juste pour son hardware ou ses manettes, mais sans qu'aucun jeu tournant dessus l'intéresse. La machine l'intéressera quand il y aura un jeu intéressant dessus.

Ce sont TOUJOURS les JEUX qui font l'intérêt d'une machine, quelle qu'elle soit.

Donc je ne comprends pas ce délire de Hooper.


Portrait de BluewingsXIII

Mais il y a rien a comprendre la Switch ne l’intéresse pas en tant que console et il parle bien du concept, si un jeu sort sur Switch et PS4 en multiplateforme il prendra la version PS4 sans même réfléchir.


Portrait de Pahya

je pense que c'est juste au niveau de la portabilité, faut pas chercher plus loin, il résume la switch à ce principe.

apres ton argument marche avec les exclus ok, mais le multiplateforme ? Justement plein de gens sont intéressés par la switch pour jouer à leurs jeux dans les transports. Apres oui c'est surement l'exception mais les autres doivent bien avoir leurs propres atouts aussi.


Portrait de Pingouinthe13th

Disons que je ne vois pas un joueur dire "Oh là la, la Xbox One X, j'adore, elle est tellement puissante, son pad est tellement génial, ah j'en rêve toutes les nuits. Bon, Halo et Gears of War, j'en ai rien à foutre. Ori, m'en fous. Forza Motorsport ou Horizon, m'en fous. Moi ce qui me fait kiffer, c'est Uncharted, The Last of Us, Gran Turismo, God of War, Ratchet & Clank. Bref, j'ai acheté une... Xbox One X, vous comprenez. Je manipule le pad devant ma télé éteinte, c'est trop le kiff. Rien à foutre de la PS4."

On ne lit jamais rien de ce genre. Pour le multiplateforme, la plupart des gens achètent les jeux sur la machine qu'ils ont, qui est essentiellement celle dont ils aiment les exclusivités. Parfois, il y a une "superior version" qui est choisie, si on possède toutes les consoles et qu'on a le choix.

Et à chaque fois, dans tous les cas, il s'agit des JEUX dont on parle. Même pour la portabilité. Par exemple, je ne me vois pas jouer à un Tetris ou un Sokoban au salon. Pour moi, ce sont des jeux plutôt faits pour être jouer en voyage, pour passer le temps en attendant quelque chose. Donc bien sûr que je les achèterai plutôt sur une machine portable. J'ai les Zuma sur 360 mais je préfèrerais y jouer en voyage.

Si y a aucun jeu Switch qui m'intéresse, je ne vais pas acheter la Switch parce qu'elle est hybride salon/portable et que ça m'exciterait comme pas possible de pouvoir passer du salon au voyage avec la même machine. Ce sont toujours les JEUX qui me feront prendre la décision.

T'achètes pas une console pour la regarder prendre la poussière sur un meuble. (Eventuellement pour la collectionnite. ^^)


Portrait de Erio-vaR

Je pense surtout qu'il "boude" ^^

Il voulait une console de salon normal avec une manette normal. Et vu que c'est pas ce qu'il voulait, il fait comme si:
Il à ranger immédiatement les joycons dans une armoire en décrétant que c'est du caca, si c'était possible il aurait vissé la switch dans sont dock pour pas quelle puisse en sortir, il ce refuse a tester de jouer un peu en nomade, et fait "comme si" c'été juste une console de salon.

C'est comme dans les jeux, quant il décrète que c'est comme sa qu'il faut jouer, alors il insiste encore et encore pour que le jeux ce plie à sont idée première sans lui même ce remètre en question. :p
(Exemple parmi tellement d'autre: Mario odyssée qui "devait être fait" dans l'ordre, et sans quitter le monde temps qu'il n'est pas fait a 100% XD )


Portrait de Hellipsir

Perso, je le trouve sympa le concept de la switch, même si jouer en nomade, dans les transports, etc, c'est pas mon truc.
Mais, comme Pingouinthe13th, pour moi, l'important ce sont les jeux, peu importe le "concept" de la console, tant qu'elle me permet de jouer dans mon salon et qu'il y a suffisamment de jeux qui m'intéressent.
Avant de choisir entre Sony et Microsoft pour la nouvelle génération de consoles, j'ai attendu de voir un peu leur catalogue. J'ai choisi la PS4 et je m'en félicite :p .

Hooper n'est pas un joueur "nomade"? Très bien, mais la switch ne l'empêche pas de jouer chez lui bien installé dans son fauteuil grinçant ^^.
Oh, mais attends, bon sang, tu dois avoir raison, Hooper est un peu bougon! :O


Portrait de Yess

Hooper, c'est vraiment quelqu'un ce mec :-).


Portrait de nexy

Je viens de voir la moitié de la vidéo et je vois que Hooper a énormément aimé Zelda quand même il dit excellent au niveau des Zoras, j'ai fait la même route et c'est a peine a cet endroit que j'ai commencé a m'amuser et a aimer, jusqu'a la j'ai trouvé ça chiant et laborieux mais je me suis accroché.

Heureusement qu'il y a les 4 domaines quand même.


Portrait de Killa

Zelda BOTW était à + de 8millions de ventes à fin Décembre en comptant le million qu'a fait la version wii U.
Et ça sera un bien plus long seller que ne le sera Horizon. Les ventes de Zelda dépendent du parc installé de la switch qui débute, celui de la PS4 est déjà établi et en bout de course. Donc la majorité des gens qui avaient un intérêt pour ce jeu l'ont déjà pris.

Vu le succès de la Switch et la réputation du jeu, il est bien parti pour une carrière à + de 20millions de ventes.

Et c'est même pas la question, les gens qui dev des jeux sont avant tout des joueurs, pas des actionnaires. Donc ils s'inspirent ce qu'ils ont aimé.
SOTC était un bide énorme à l'époque, ça ne l'a pas empêché d'influencer pleins de jeux par la suite. Y compris sur ce Zelda.


Portrait de KyloR

Et j'en suis très heureux ! Pour moi, les deux jeux méritent de se vendre, pour des raisons différentes, et il n'y a aucun problème avec ça.

J'essayais juste, à travers mes commentaires, de défendre certains open-world par rapport à ce Zelda, car depuis qu'il est sorti, on a un peu trop tendance, à mon avis à tord, de jeter tous les autres à la poubelle ou de minimiser leur importance ou influence : ce qui me semble une erreur.

Après, on est libre de ne pas partager mon point de vue.^^


Portrait de Ic3storm_

Tu pourrais quand même nous remercier d'avoir fait augmenter ta côte de contributions. loul


Portrait de KyloR

Ah ah ! Certes.

Merci à TOOOOOOUUUS !^^


Portrait de KyloR

Aaaaah la la ! C'est vraiment en revoyant ce genre de best-of qu'on se rend compte à quel point la plupart des arguments consistant à faire de ce Zelda Breath Of The Grosse Wild le meilleur open-world de ces dernières années constitue une belle enfilade !

Sans déconner, soyons honnêtes trois secondes et faisons quelques comparaisons de bon aloi avec d'autres open-world passés et à d'autres Zelda, à peu de choses près partagées par tous, comme par exemple :
- The Witcher 3, en terme de quêtes annexes et d'écritures, EXPLOSE ce BOTW.
- Red Dead Redemption et même GTA V ou IV, surpassent largement ce BOTW en terme de mise en scène, d'histoire et de personnages.
- En terme de donjons et de Boss, je ne ferai pas l'offense à ce BOTW de citer tous les Zelda 3D qui le précèdent et qui le surpassent largement (même un jeu comme Darksiders fait mieux à ce niveau-là).
- Au niveau des musiques, elles ont beau être atmosphériques, elles ne sont absolument pas mémorables.
Bref, après tout ça, je devrais croire qu'il s'agit-là du meilleur open-world depuis 10 ans ? Une vaste blague...

C'est pour cela que je ne saisis pas l'un des arguments qui est repris dans ce best-of, celui consistant à dire : "je ne comprendrais pas qu'on puisse me dire qu'on apprécie pas cet open-world, ou qu'il n'est pas meilleur que tout ce qu'on a vu jusqu'à aujourd'hui", car la réponse est très simple : si deux arguments font de ce Zelda BOTW le meilleur open-world de la life ever (le monde en lui-même et son gameplay), alors deux arguments peuvent suffirent à d'autres (comme moi), à dire que je préfère celui de The Witcher 3 ou de Red Dead pour deux autres raisons opposés.
Mais bon, j'imagine que parce que le mot Zelda est en gros sur la boîte, il faut lui pardonner.

Parce que non, le meilleur open-world depuis 10 ans n'est pas encore sorti, car il s'agira d'un jeu qui réussira à combiner tout ces éléments, ce qui n'est certainement pas le cas de ce BOTW.

Ah oui, pour finir : "Vous connaissez un open-world qui vous offre encore des surprises après 20 heures de jeu, vous ?" Oui, ça s'appelle Skyrim et c'est sorti en 2011, 6 ans avant ce Zelda...^^


Portrait de DinouRex

Pas d'accord. En tant qu'openworld il surpasses ces jeux.

Là tu mélanges. Oui en mise en scene, en histoire, quêtes, en écriture d'autres jeux le surpassent, mais on s'en tape, on vantes ses qualité en tant que monde ouvert, et ca marche... C'est pas des qualité requises pour réussir à faire un jeu de ce style, Zelda BOTW en est justement la preuve. C'est quand même triste de penser qu'il faut des quêtes annexes ET bien écrites pour faire un bon openworld. J'ai horreur des openworld, pourtant celui là j'ai joué + de 100h j'ai limite parlé à personne de toute le jeu sauf quand c'était obligatoire. Ya pas besoin de ça pour faire un bon monde immersif.
Après, c'est toujours un plus bien sur, d'avoir de la mise en scene tout ça, mais pas vital, grave pas.

Par contre, un jeu avec les mêmes qualité que zelda avec tout ce que je cite au dessus, good luck, on y est pas encore avant ce jeu PARFAIT.

A cette heure là, Witcher 3 c'est une belle enfilade en tant que RPG/OpenWorld parce que les combats sont moyen ? (Alors que dans le côté RPG ca défonce de ouf ?)

Les donjons et les musiques, c'est un choix, je peux comprendre que ca déçoive ouaip.


Portrait de KyloR

Voir plus bas pour d'autres arguments ou explications plus claires.^^


Portrait de Maldhôr

Sauf que Skyrim multiplie les quêtes Fedex jusqu'à l'écœurement. On a vu mieux comme surprises pour un open world.


Portrait de KyloR

Ah parce qu'il n'il n'y a pas de quêtes Fedex dans BOTW peut-être ?
"Va me chercher un putain de cheval dans le champs d'à côté !"
"Va me chercher tels ingrédients !"
"Va me chercher telle épée dans le château d'Hyrule !"
Etc.

Si elles n'en sont pas, je ne sais pas ce que c'est.^^


Portrait de Erio-vaR

Si tu ce n'est pas " va aux point A sur ta map" alors ce n'est pas du fedex.
"Va voir machin à cette endroit , je tes mis un point et j'active ton GPS pour y aller" : Quête Fedex
"trouve moi un truckmuche bleu et débrouille toi" Quête de Recherche
"ramène moi 150 bout de bois" Quête de Collecte ou de farm

Il faudra un jour arrêter d’appeler fedex toute les quêtes de merde du jeux vidéo... Une quête fedex c'est une quéte de livreur, point.


Portrait de Benorris

En ayant lu la discussion, j'ai bien vu que ça t'intéressais de faire confronter les opinions des autres, et tu m'a donc attiré :1

Juste pour dire, je n'ai fait aucun des jeux que tu as cité, j'ai juste vu un peu à quoi ça ressemblait et je connais quelques avis, mais j'ai jamais eu la manette en main avec ces jeux, ça va donc être compliqué pour moi de faire une comparaison.

Je dirai pas que tes comparaisons n'ont aucun sens, mais tu cites des éléments qui ne construisent pas un Open World (sauf éventuellement les quêtes annexes). Tu cites des aspects qui sont plutôt récurrents dans tous les jeux du genre aventure, voire même tous les genres confondu depuis plus de 10 ans, maintenant. Le jeu a des faiblesses : le Hooper, sur son avis, dit lui-même que c'est incroyable que malgré les gros problèmes du jeu, il soit aussi extraordinaire, et que c'est son jeu de 2017. Je partage son avis même si nous ne voyons pas les mêmes faiblesses lui et moi. Alors pourquoi autant d'éloges ?

Je vais aller dans l'ordre avec tes exemples : je ne comprend pas en quoi avoir une histoire qui tient sur un post-it empêche un Open World d'être réussi, car ce dernier est vraiment très réussi, la liberté d'exploration est juste incroyable et, surtout, elle est accessible à n'importe quel joueur, même s'il est inexpérimenté dans le jeu vidéo.
Alors en ce qui concerne les quêtes annexes, je suis d'accord que beaucoup d'entre elles manquent de mise en scène. Il y a une poignée qui en propose, et j'avais bien apprécié ça. J'aurai aimé en voir plus à ce niveau là.
La trame principale, maintenant. Beaucoup de jeux peuvent s'en passer, mais en général les jeux d'aventure en ont besoin. La série Zelda a toujours eu des scénarii vraiment simplistes : la lumière contre les ténèbres, le bien contre le mal... BOTW est juste à la hauteur de ce que fait la série au niveau de l'histoire (peut-être à l'exception de Link's Awakening et Majora's Mask).

Là, on a affaire à un jeu où aucun joueur n'aura la même expérience de jeu, puisque tu peux TOUT faire dans l'ordre que tu veux. Si tu veux, les jeux qui ont une narration ont tous le même schéma qui consiste à la suivre à la lettre, avec bien sûr la possibilité de s'en détourner, pour obtenir plus de puissance, mais en général ils servent à faciliter la progression de la narration.
Ce Zelda n'a pas ça : il ne se sert pas d'une trame scénaristique pour indiquer au joueur ce qu'il doit faire, car une histoire, dans le contexte du jeu vidéo, sert aussi à ça, et également à pousser le joueur à continuer à faire progresser l'histoire.
Qu'est-ce qu'il a pour lui, alors, me diras-tu ? La simple envie de partir à l'aventure. Le joueur n'est pas attaché à une chaîne qui le renverrai irréversiblement à l'histoire du jeu. Il n'a aucune peur de se détourner du chemin que le jeu semble lui indiquer, ce qui fait que chaque expérience de joueur sera unique puisque le mot "Liberté" n'aura jamais été aussi vrai pour ce qui est d'explorer un monde virtuel.
Bien sûr que l'histoire est inexistante, j'ai aucun doute la dessus, mais il faut pas oublier que c'est avant tout un jeu vidéo, pas un film ou un roman. Je pense que ce n'est pas l'histoire qui doit construire un jeu vidéo, c'est autre chose. On peut regretter que le scénario manque de profondeur, mais je ne suis pas convaincu que ça devienne une faiblesse du jeu. Au contraire, il rend service à la liberté de l'aventure, et j'ai rarement vu ça dans le jeu vidéo.

Bon, passons aux donjons et aux boss. Je commence par les boss, car ça va être rapide : oui, je les trouve ratés, moi aussi. Encore celui de l'eau est bon et intéressant, mais les trois autres, j'ai envie de dire aïe... Pour rester sur le bestiaire, ce que j'aurai vraiment aimé voir, c'est plus de boss différents sur la World map. Le principe est génial, mais j'aurai voulu voir plus de diversité comme ils l'ont fait avec le Moldarkor dans le désert Gerudo. Où sont les Dodongo dans la montagne de la mort ? Les Octorock géant dans la mer ? Ca, c'est mon manque à moi, et ça aurait bien compensé les boss "obligatoires" :1

Ensuite les donjons. Je vais être honnête : je les adore.
Ce qu'il s'est passé quand j'ai commencé le jeu, en particulier quand j'ai quitté le plateau du prélude, j'ai cru qu'il n'y aurait plus de donjon dans ce jeu. Après tout, j'avais compris qu'il y aurait beaucoup de sanctuaires à trouver, et qui semblent être des morceaux de donjon, et que les boss seraient dans la nature après avoir croisé mon premier Lithoroc. Quand j'ai vu qu'il y avait les quatre créatures divines, j'avais pas compris que c'était eux les donjons. En plus, avant d'en trouver un, j'avais d'abord trouvé le dragon de Lanelle, celui qui est corrompu, et j'ai cru qu'il était l'une des créature divines ! Alors quand j'ai vu que ça ouvrait pas de donjon "à la vrai Zelda", ça m'a fait confirmer ce que je pensais bien : plus de grand donjon.
Mais quand je suis allé au domaine Zora, et que je vois une mise en scène qui jusque là était absente, qu'on revient à un jeu d'aventure plus classique, c'est à dire un chemin précis à suivre pour atteindre le domaine Zora (même si Hooper a complètement cassé son parcours quand il s'y était rendu XD ). Et enfin, quand j'ai trouvé la créature ET que j'y entré, ben ça a été une surprise pour moi.
C'est con mais c'est comme le dit souvent Hooper : notre avis sur un média peut réellement dépendre de ce à quoi on s'attendait. Vu que je m'attendais à ne plus voir de donjon, j'ai été agréablement surpris par les créatures divines.
Mais pour parler des ces donjons... Je suis pas de l'avis de ceux qui les trouvent inférieurs aux autres jeux du même genre, et surtout aux autres Zelda. Le seul reproche que j'ai à faire aux créatures divines est que les ennemis qui les hantent ne représentent aucun menace. C'est un peu une blague à ce niveau là.
Non vraiment, j'ai trouvé les énigmes ingénieuses, j'ai réellement du me creuser la tête pour en venir à bout. Ils sont 3 à 4 fois plus petits que la moyenne des donjons d'un Zelda 3D, mais je vais être sincère, ça ne m'a pas dérangé. Je veux dire, à côté de ça, tu as les sanctuaires qui sont des fragments de donjon, des énigmes environnementaux comme le coup des ombres, ramener une boule dans un socle, vaincre un ennemi particulier dans une pièce...
Certes, c'est éparpillé, mais tout est là ! J'ai mis en moyenne 45 minutes par créature divine, mais je ne suis pas pour autant resté sur ma fin puisqu'à côté de ça, j'ai résolu d'autres énigmes ailleurs, ce que les autres Zelda ne font pas : c'est plus condensé, avec des grands temples. Bien sûr que ce format n'a pas plu à tout le monde, et je peux le comprendre, mais en ce qui me concerne, c'est pas un défaut.

Enfin, les musiques. Oui, elles sont dans l'ensemble discrètes, atmosphériques, et les thèmes marquants ne sont pas très nombreux. Je trouve même que Minecraft a mieux réussi dans ce domaine que ce Zelda (je parle que des musiques d'ambiance, attention). Par contre, il faudrait que tu m'explique en quoi tu compare ce choix musicale avec l'Open World ? Pour le coup, je n'arrive pas à savoir où tu veux en venir. L'OST du jeu a fait foiré l'Open World ? Si oui, comment ça ?
Je vais quand même tenter de décrire cela en disant que c'est un mal pour un bien, une fois de plus. La discrétion de la musique a permis de mettre en place un élément de gameplay très important, avec un personnage particulier : je veux parler d'Asarim, le piaf musicien.
Pour localiser ce personnage qui se trouve partout en Hyrule, il faut écouter sa musique. Jusque là, rien de bien original, me diras-tu ? Eh bien tu aurais raison s'il n'existait aucune rupture avec le silence permanent. Et c'est là qu'on comprend que le silence et la musique discrète rendent en réalité service à l'expérience de jeu, car ça n'aurait jamais permis de rendre les rencontres avec Asarim aussi uniques et intéressantes : on aurait simplement une musique qui change, et je pense que les premières fois, on serait complètement en mode OSEF. Alors que la première fois que tu entend Asarim jouer, tu as une rupture avec le silence que tu n'as jamais connu jusqu'à présent ! La musique va justement attiser ta curiosité, encore plus qu'avec un simple changement de musique. Rien que pour ça, je trouve que c'était bien joué de la part de Nintendo, d'exploiter justement ce silence pour avoir développé ce personnage qu'est Asarim (qui d'ailleurs est un personnage énormément apprécié).

Je pense que je vais m'arrêter là, j'en ai beaucoup dit. Mon but n'était pas de dire que tu as tord, mais j'ai souhaité partagé mon expérience et tenté d'expliquer mon avis. C'est surtout ce que j'ai essayé de faire. Et en plus, rend-toi compte : je n'ai même pas parlé de l'Open World, en réalité, j'ai même pas expliqué en quoi il était réussi ! Je me suis contenté de reprendre les éléments que tu as cité et d'en refléter mon expérience. J'ai même pas parlé des combats, des environnements, de la météo, des armes, des sanctuaires, de la cuisine, des équipements, etc. Ce sont ces éléments là qui ont fait de ce jeu un Open World, et pas l'histoire ou le développement des personnages, ça je ne suis pas d'accord là dessus. Tout ça, c'est une autre critique.
En vérité, ça dépend énormément de ce qu'on attend d'un jeu vidéo, et pourquoi on veut jouer à un jeu vidéo. En ce qui me concerne, je n'ai jamais d'attente extraordinaire, je souhaite surtout que l'expérience de jeu soit plaisante : des choses intéressantes à faire et des commandes agréables à jouer. Juste ça me suffit à mon bonheur, et le reste est un plus :1
Et c'est ce que ce Zelda a fait, et c'est pour ça que je le considère comme extraordinaire.